Mali : Un réaménagement ministériel annoncé pour fin novembre

13

Le gouvernement Boubou Cissé n’aura peut-être résisté à une retouche que quelques mois. Il se mijote en effet un réaménagement qui pourrait intervenir à la fin de ce mois, selon nos sources. Les mêmes confidences indiquent qu’il sera l’occasion d’un véritable coup de balai au profit de la représentativité politique.

En clair, tous les ministres dépourvus de consistance politique réelle seront débarqués de l’équipe pour laisser la place à des hommes plus légitimes capables de donner du répondant politique à l’action gouvernementale.

C’est pour les besoins de cette cause que le chef de l’Etat et son Premier ministre auraient choisi de ne pas attendre les conclusions du Dialogue politique pour éviter d’avoir les mains liées par ses conclusions.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

13 COMMENTAIRES

  1. Désolé pour vous… La démocratie à tout bafouillé dans notre Grand Mali. Qui conques manque du respect a notre Président est Maudit a Jamais. Le Président, représente toutes la Nation (Peuple). Donc fait gaff a vos manque de respect envers Nous Même. Que Dieu Bénisse le Mali.

    • Ton president est maudit a jamais par tout le monde qui a connu IBK, qui penses-tu que le president est? Un prophete, un ange ou quoi, IBK est ne nu sans pantalon comme tout le monde et il mourra comme nu tout le monde, arretes tes aneries, stp!

    • @ Lege’, le respect commence a la maison. Qui insulte son parent peut insulter les parents d’autrui. Insulter quelqu’un n’a rien resolu mais demontre l’education recu depuis l’enfance. Alors, eduquons nos enfants!.

  2. Senoufou tu as tout a fait raison que nous avons un gouvernement plethorique qui ne sert a rien que de voler nos maigres resources! Mais nous avons vu Boua a l’oeuvre depuis 7 annees et “plus ca change plus c’est la meme chose” est la regle, malheureusement! Boua IBK ne peut pas diriger ce pays c’est ca la verite de la palice!

  3. @Merci El Hajj pour la verite, tout ca n’est autre que l’extension de la grande corruption et le nepotisme! Boua ka bla!

  4. le problème au Mali n’est pas le gouvernement ; mais le PRESIDENT donc IBK doit partir depuis qu’il est temps.

  5. Ce n’est pas une question de ministre, mais plutôt une question de Président de la République. Si tous ces précédents gouvernements étaient fautifs, c’est que notre Président de la République est limité par sa capacité intellectuelle à former une bonne équipe de travail. Ce qui est la première qualité recherchée chez tout bon leader.
    Un homme qui se marie et divorce avec 7 femmes en 7 ans est absolument le seul fautif de son destin, et non ses pauvres femmes.

  6. Avec tant de changements de gouvernements sans résultat et de limitation , la constitution devient un jouet au main du président de la république , alors la constitution doit être repensée et
    réformée pour en limiter les excès , deux premiers ministres au cours du quinquennat est largement suffisant , avec le système actuel une nation peut être engagé dans une aventure politique pendant des années sans que le président de la république ne se remet en cause , exactement comme une dictature légalisée par la constitution

  7. Vivement ce reamenagement nous avons un gouvernement plethorique pour des resultats fameliques des ministres genre amadou koita doivent etre extirpes du gouvernement poliquement lis nə representent pas grande chose sur l echiquier national

  8. Histoire de faire goûter le reste des amis qui tiennent au plat commun

    • Merci El Hajj pour la verite, tout ca n’est autre que l’extension de la grande corruption et le nepotisme! Boua ka bla!

Comments are closed.