Plébiscite 2007 ou le nouveau griot pour ATT

0

C’est un public des grands jours qui était présent le 23 décembre 2007, entre 16 h et 18 h, au terrain des sports de Korofina nord. Composés de femmes et de jeunes drapés des couleurs de Plébiscite 2007, ils étaient venus des neuf quartiers de la commune pour assister au lancement de Plébiscite 2007.

La cérémonie était placée sous la présidence de Mme Diallo N’Bodji, ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille. Elle était accompagnée pour la circonstance de son homologue des mines, Ahmed Diane Séga, tous deux cadres du Mouvement citoyen. Il y avait également les chefs de quartiers des 6 communes du District. Ces derniers étaient venus prêté main forte à Bamoussa Touré, coordinateur des chefs de quartier du District, parrain de plébiscite 2007. Même les ouvriers et les artisans ont manifesté leur soutien. Sur leur pancarte on pouvait lire : «Les ouvriers et les artisans de la commune I soutiennent Att».

Selon sa présidente d’honneur, Mme Konté Fatoumata Doumbia, maire de la commune I, Plébiscite 2007 est un vaste mouvement de soutien à l’action du président de la République qui a été créée depuis plus d’un an. Elle a fait inscrire et mobilisé plus de 30 000 personnes sur l’ensemble du territoire national. Elle existe aussi en France, au Togo, en Côte D’Ivoire, en Chine et aux Etats-Unis d’Amérique.

A 4 mois de la présidentielle 2007, les responsables de Plébiscite 2007 entendent obtenir plus d’engagement et de mobilisation des femmes et des jeunes qui constituent l’essentiel de l’électorat Malien.

Entre autres objectifs, Plébiscite 2007 va créer une dynamique nationale et internationale autour de la candidature d’Att avec des hommes et des femmes honnêtes, désintéressés et fondamentalement convaincus que la paix, la stabilité sociale, le développement durable dans notre pays et la démocratie seront consolidés avec la réélection de Att.

Dans son intervention, le secrétaire général de Plébiscite 2007, Moussa Sissoko, dira que «Nous estimons en effet que la santé de la démocratie et son encrage réel dans notre pays passe aussi et surtout par la participation des jeunes, des femmes, des forces actives de la Société civile à la définition des orientations fondamentales du pays».

Comme il faillait si attendre, les différentes interventions se résument essentiellement à des éloges parfois au griotisme à l’endroit du président Att. Parmi ces gens, on retrouve les responsables de plébiscite 2007.

Pour la maire de la commune, Mme Konté Fatoumata Doumbia, « être président de la République ne s’acquiert pas à tour de rôle. Acceptons de donner toutes les chances à celui qui a posé des actes concrets pour le bonheur du Peuple Malien», propose-t-elle.

Le parrain de l’association, Bamoussa Touré, chef de quartier de Médina-Courasoutient qu’«Att est l’un des chefs d’Etat le plus populaire, le plus écouté, le plus sollicité et respecté au monde». Pour lui,  Att mérité d’être plébiscité en 2007 avec plus de 80 % de l’électorat.

Car Att est, selon lui, «est un homme suivi par le succès, un don de Dieu pour le Mali».

Abdoulaye OUATTARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER