Présidentielles 2007 : Sondage ATT passe au premier tour à Bamako avec 59,07%

0

ATT (358 voix ou 59,07%), IBK (209 voix ou 34,48%) et Blaise (02,47%) tel est le résultat de notre premier sondage effectué à travers Bamako les vendredi, samedi et dimanche, auprès de 1455 citoyens toutes catégories socio-économiques et professionnelles confondues. Seuls  606 se sont prononcés pour un candidat et 849 se sont abstenus soit un taux de participation de 41,65% contre 58,35% de taux  d’abstention.rn

La semaine écoulée durant trois (3) jours (du 9 au 11 Mars 2007) nous avons mené un sondage dans le District de Bamako avec la même méthodologie qu’en 2002, année à laquelle tous nos sondages ont été confirmés par les Maliens.

rn

Ainsi nous avons sillonné les six (6) communes de la capitale pour recueillir l’avis des populations sur la prochaine présidentielles du 29 Avril 2007. Les citoyens interrogés avaient à répondre à une seule question : «Dans un (1) mois, les Maliens iront aux urnes pour choisir un nouveau président de la République. Pour qui vous allez voter : Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), Tiébilé Dramé, Docteur Oumar Mariko,  Amadou Toumani Touré (ATT), Mamadou Bakary Sangaré (Blaise), Soumeylou Boubèye Maïga. ? »

rn

La candidature du Dr Madiassa Maguiraga n’a été prise en compte que deux jours après le lancement de ce sondage, c’est-à-dire le lendemain du congrès du Parti Populaire pour le Peuple (PPP).Donc les deux (2) premiers jours nous avons effectué le sondage en rive gauche avec une liste de six (6) personnes dans l’ordre suivant : IBK, Tiébilé, Dr Mariko, ATT, Blaise, Boubèye. Après l’investiture du Dr Madiassa Maguiraga le samedi nous avons été amené à insérer son nom dans la liste entre ATT et Blaise.

rn

Ainsi la liste a pris la forme suivante :1)   Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) ;2)  Tiébilé Dramé ;3)  Docteur Oumar     Mariko ;4)  Amadou Toumani      Touré (ATT) ;5)  Dr Madiassa  Maguiraga;6)  Mamadou Bakary  Sangaré (Blaise) ;7)  Soumeylou Boubèye Maïga.

rn

Aussi avons-nous bouclé le sondage avec une liste de sept (7) candidats, le dimanche en rive droit dans les communes 5 et 6.Durant tous les trois (3) jours, nous avions maintenu le même ordre : la liste commençait par IBK et se terminait par Boubèye).Les Maliens perdent leur sens civiqueNous avons interrogé les Maliens en âge de voter jeunes, adultes et vieux des deux sexes et de toutes les catégories socioprofessionnelles et économiques. Mendiants, ouvriers, gardiens, ménagères, forgerons, bouchers, artisans, paysans, manœuvres, mécaniciens, fonctionnaires, étudiants, aides ménagères…

rn

Bref toutes les couches de la capitale ont été touchées, dans la rue, dans leur famille ou sur leur lieu de travail. «Je ne vote pas dans ces conditions», «Mais le vote est un secret non !», «J’attends le jour du scrutin», « Je se suis pas concerné par le vote», «C’est l’affaire des riches, pas nous les pauvres», «Bonne chance aux candidats que le meilleur gagne !», «N’y a-t-il pas de candidate cette année ?», «C’est trop tôt de se prononcer», «Je ne vote pas du tout», «Depuis l’avènement de la démocratie, je n’ai jamais voté, et je ne voterai pas», «C’est l’affaire des enfants et des politiciens», «Je ne dispose pas de carte d’électeur», «Si tu me donnes une carte d’électeur je voterai», «J’attend qu’on décide au village et qu’on nous donne des consignes », « Je ne vote pas au village », « Je veux réfléchir avant de me prononcer», «Tu me paies combien pour que je vote ? », «Dites aux politiciens qu’on ne vote pas cette année sans argent», «Comment vous pouvez-vous  faire un sondage avant l’ouverture de la campagne ?», «Je suis apolitique», «choisissez votre président», «Je ne suis pas un citoyen » … sont entre autres les propos tenus par certains citoyens au cours de notre sondage dans les différentes communes de Bamako.

rn

Malgré notre insistance pour leur faire savoir que notre rôle n’était que de recueillir seulement leur opinion, certains tenaient à ce que nous transmettions leur message aux autorités et aux responsables politiques. Nous avons constaté que ce sont surtout les hommes (les intellectuels et les jeunes) qui tenaient de tels propos. Certains piquaient une colère bleue en entendant le mot vote. Par Birama Touré

rn

 

rn

Un millier et demi de citoyens sondés

rn

Au termes des trois (3) jours mille quatre cent cinquante-cinq 1455 (1205 hommes et 250 femmes) citoyens se sont prononcés.  Huit cent quarante-neuf (849) personnes se sont abstenues. On note dans ce lot six cent soixante-treize (673) hommes et cent soixante-seize (176) femmes. Six cent six (606) citoyens dont cinq cent trente-deux (532) hommes et soixante quatorze (74) femmes ont effectivement porté leur choix sur un candidat.

rnLe dépouillement nous a donné, selon l’ordre de citation, les résultats suivants :

– Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK) a obtenu 209 voix (dont 194 hommes et 15 femmes) ;
– Tiébilé Dramé a recueilli 04 voix (04 hommes, 0 femmes) ;
– Docteur Oumar Mariko : 13 voix (13 hommes) ;
– Amadou Toumani Touré (ATT) : 358 voix (299 hommes, 59 femmes) ;
– Docteur Madiassa Maguiraga : 01 voix (01 homme) ;
– Mamadou Bakary Sangaré (Blaise) :15 voix (15 hommes) ;
– Soumeylou Boubèye Maïga : 06 voix (06 hommes).

En résumé :

Votants : 1455 (1205 hommes, 250 femmes)
Abstentions : 849 (673 hommes, 176 femmes)
Suffrages exprimés : 606 (532 hommes, 74 femmes)
Taux de participation : 41,65% (36,56% d’hommes, 05,08% de femmes).
Taux d’Abstention : 58,35% (46,25% d’hommes, 12,09% de femmes).

Ont obtenu :

1er ATT : 358 voix soit 59,07% (49,33% hommes et 0 9,73% femmes) ;
2ème IBK : 209 soit 34,48% (32,01% hommes et 02,47% femmes) ;
3ème Blaise : 15 voix ou 02,47% (hommes) ;
4ème Dr Mariko : 13 voix ou 02,14%( hommes) ;
5ème Boubèye : 06 voix 0,99% = 01%( hommes);
6ème Tiébilé : 04 voix ou 0,66% (hommes) ;
7ème Maguiraga : 01 voix ou 0,16% (hommes).

Ainsi au terme de ce premier sondage ATT passe dès le 1er tour de l’élection présidentielle à Bamako. Qu’en est-il des autres régions ? Rendez-vous dans un mois.

Le Sphynx du 16 Mars 2007

Commentaires via Facebook :

PARTAGER