Santé/Grossesse : Pourquoi il faut éviter la citronnelle

0

Beaucoup se demandent s’il faut consommer de la citronnelle pendant leurs grossesses. Eh bien, durant cette période il n’est pas recommandé d’avoir le même style de vie et le même rythme qu’en temps normal.  Malgré  toutes les options que l’organisme a mises en place, il y a certains aliments qu’il faut éviter. La citronnelle en fait partie, selon  Mariam Keita, Sage-femme à la retraite.

 

Plante vivace par ses tiges souterraines, la citronnelle n’a rien en commun avec le citron que l’odeur qu’elle dégage lorsque l’on froisse ses feuilles. Originaire du sud de l’Inde, c’est une plante herbacée aux longues feuilles étroites et linéaires, qui  devient la plus brisée pendant le mois de ramadan que chacun boit à la rupture du jeun, pour ses propriétés antispasmodiques, digestives et calmantes. Son utilisation abusive est surtout déconseillée pour les femmes enceintes.

La citronnelle a de nombreux bienfaits sur la santé, mais il faut éviter de la consommer excessivement durant la période de grossesse, car elle peut y avoir beaucoup de conséquences.

« Elle est composée de deux éléments principaux. Il s’agit du citral et les Mycrènes qui peuvent avoir des effets indésirables sur la grossesse. Le mycrène a une forte dose pouvant provoquer des anomalies dans le développement du squelette du fœtus. Ainsi, les extraits peuvent accélérer la mort cellulaire et entraver une multiplication cellulaire entrainant une croissance médiocre. Cela pourrait causer une mortinaissance (se produit lorsque le bébé  meurt après 20 semaines de gestation mais avant l’accouchement on l’appelle un avortement spontanée) », détaille la Sage-femme.

Elle ajoute : « quand la mère l’utilise longtemps en phytothérapie pour provoquer la menstruation (si elle ignore la grossesse), mais en grande quantité, elle pourrait provoquer la rupture de la membrane fœtale provoquant une fausse couche ».

Malgré ses petits bémols, elle renferme des avantages qui sont bien pour la santé car  elle renforce l’immunité.

« C’est un anti bactérien. Elle aide à prévenir l’inflammation et est bénéfique pour le fonctionnement du cœur et du système respiratoire », rappelle Mariam Keita.

Ainsi, pour un bon dosage,  il faut 15g (ou une petite quantité) de feuilles fraiches pour 1L d’eau, soit 3 tasses par jours pouvant être ingérées pour lutter contre les états grippaux. Et pour  faciliter la digestion, une tasse suffit. Elle peut aussi être utilisée pour soulager les migraines et les maux d’estomac.

Aïchatou Konaré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here