4e édition de la journée de la CANAM : la lutte contre la fraude au cœur des échanges

0

Le comité syndical de la Caisse nationale d’Assurance Maladie (CANAM) a organisé le jeudi 21 octobre la 4e édition de la journée de la CANAM. Occasion pour les participants de débattre sur les stratégies à mettre en œuvre pour lutter efficacement contre la fraude à l’assurance maladie obligatoire (AMO). C’était sous l’égide de Moussa Diawara, conseiller technique au ministère de la Santé et du Développement social.

L’objectif de la 4e édition de la journée de la Caisse nationale d’Assurance Maladie (CANAM) est de définir les stratégies à mettre en œuvre pour lutter efficacement contre la fraude à l’assurance maladie obligatoire (OMO). Plus spécifiquement, la journée vise à faire un diagnostic de la situation de fraude aux prestations de l’assurance maladie, d’identifier les types de fraude, définir les mécanismes outils et les stratégies appropriées pour lutter contre la fraude aux prestations de l’assurance maladie, définir les rôles et responsabilités des parties prenantes et enfin faire les sanctions contre les auteurs.

Le thème de cette 4e journée est : « La lutte contre la fraude à l’assurance maladie : outils, rôles et responsabilités des parties prenantes (Assurés, Organismes Gestionnaires Délégués et prestataires de soins de santé) ». Un thème qui selon le Directeur Général de la CANAM, le Médecin Général de Brigade Boubacar Dembélé, vient à point nommé. « Il est plus que d’actualité, car préoccupe au plus haut point tous les acteurs impliqués dans la gestion de l’Assurance Maladie Obligatoire », a rappelé le DG de la CANAM.

En lisant les rapports de missions fournis par les services techniques de la CANAM, explique—il, nombreuses sont les prestations frauduleuses à être décelées au fil des pages. Il entre autres citer entre autres : « le coût des prestations non conforme au tarif conventionnel ; les prestations non autorisées ; les usurpations d’identité variées ; la facturation des assurés fictifs ; l’utilisation de numéros des assurés CMSS (fonctionnaire de l’Etat), au profit des assurés volontaires de l’INPS ».

Définir et proposer les meilleures stratégies à mettre en œuvre pour lutter efficacement contre la fraude

 Ce qui témoigne de l’ampleur de la fraude aux prestations de l’AMO. « La lutte contre la fraude ne sera une réussite qu’avec l’accompagnement de tous : CANAM, CMSS, INPS, ANAM, UTM, l’association des assurés à l’Amo, les syndicats de travailleurs, les prestataires de soins de santé surtout la population malienne », a rappelé le secrétaire général par intérim du comité syndical de la CANAM, Tiécoura Doumbia, soulignant que les participants à la 4e journée de la CANAM se pencheront sur les stratégies contribuant à lutter efficacement contre la fraude qui prend des proportions de plus en plus inquiétantes.

Face à ce constat accablant, Moussa Diawara, conseiller technique au ministère de la Santé et du Développement social, a invité les participants à définir et proposer les meilleures stratégies à mettre en œuvre pour lutter efficacement contre la fraude qui, si l’on y prend garde, sapera tous nos efforts. Il a terminé son intervention par saluer le comité syndical de la CANAM pour avoir pris l’heureuse initiative d’organiser cette journée combien importante pour l’Assurance Maladie Obligatoire.

Cette 4e édition de la journée CANAM intervient à un moment où la direction générale de la CANAM a intensifié la lutte contre la fraude. Ce qui explique l’acquisition du Progiciel Activ Premium qui est actuellement fonctionnel. Un outil qui permettra de minimiser la fraude. Il faut à titre de rappel que la cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du secrétaire général  de l’UNTM, Yacouba Katilé.

 Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here