Cercle de Yélimané : 150 personnes mises sous embargo parce qu’elles refusent le titre « esclave »

37

La pratique de l’esclavage par ascendance continue  son chemin dans la région de Kayes et est à l’origine de la violation de  la dignité humaine de plusieurs familles  dans les communes de Tringa Marena et Tambacara dans le cercle de Yélimané.  Selon les antennes locales du CNDH, environ 150 personnes sont interdites d’accès à leur champs et les services sociaux de bases parce qu’elles  refusent d’accepter leur titre « esclave ».

Maliweb.net -Comme nous l’annoncions sur Maliweb.net, la semaine dernière, que 86 personnes victimes  de l’esclavage dans le cercle Diéma accueillies par la Commission nationale des Droits de l’homme, il nous revient encore que la même pratique continue  de mettre en cause le vivre  ensemble dans la première région du Mali.  C’est la Brigade de recherche de Kayes qui a révélée aux défenseurs des droits humains, le lundi 22 juillet 2019,  l’arrestation de 13 personnes.  Ces individus, interceptés par  une équipe de la gendarmerie, ont été pris en flagrant délit  avec 4 personnes attachées dans un tricycle.  Les bourreaux,  après avoir violemment battus leurs proies, ont fait le tour du village de Tringa Marena avec eux en guise de les humilier et dissuader les autres qui refuseraient le statut d’esclave.  Une pratique qui est apparemment cher aux personnes attachées aux us et les coutumes du terroir Soninké.

En effet, les individus copieusement battus, auraient refusés de se soumettre ou exprimer leur réticence à  la pratique de l’esclavage  par ascendance.

Selon le rapport des antennes du CNDH,  la Brigade de recherche a procédé au déferrement des 13 personnes arrêtées devant le  tribunal d’instance du cercle de Yélimané. Mais, à la grande surprise des victimes, elles ont été libérées, le mardi 23 juillet,  après un court passage du  Procureur de la Cour d’Appel de Kayes, le sieur Ibrahim Konta, soit vingt heures après leur arrestation.

Dans ce même registre,  les défenseurs des droits humains, indiquent que Cherif Aly Diarra, domicilié du village Hamdallaye dans la commune rurale de Tambacara leur a rapporté que sa famille et d’autres  sont victimes de l’esclavage.  Ce dernier soutient qu’ils sont qualifiés « d’esclave » et son sous embargo, car ils sont interdits d’accès au centre de santé, les boutiques, le marché et autres services  sous peine de représailles.   Pire, ces exclus de la société dont le nombre se chiffre à 150 personnes, sont interdits à leur champs à cette période d’hivernage par les autochtones, qui estiment qu’un esclave n’a pas de terre.

Selon également d’autres sources locales, ces personnes sont quotidiennement victimes des menaces et des intimidations à chaque fois qu’elles refusent  de reconnaître leur statut d’esclave par ascendance.  Des fins connaisseuses du milieu Soninké indiquent que tous les noms de familles Diarra, Dembélé, Traoré, Konaté, Sissoko, Koné… sont considérés comme des esclaves.

L’abolition de l’esclavage par ascendance demeure un sujet tabou dans cette partie du Mali.  Les campagnes de sensibilisation des associations de lutte contre l’esclavage et le respect de la dignité humaine, dont le rassemblement malien pour la fraternité et le progrès (Gambana en Soninké), n’ont pas suffi pour dissuader les autochtones qui se livrent à cette pratique à nos jours. Il semble que la justice malienne  soit incapable de conjurer le phénomène, l’esclavage par ascendance tant il est ancré dans les mœurs. En attendant que les autorités maliennes trouvent une solution à cette pratique qui n’a que trop duré se sont des milliers de personnes qui sont privées de leurs droits. L’article 2 de la Constitution malienne n’a-t-il pas banni l’esclavage ?

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

37 COMMENTAIRES

  1. CAPI, un esclave est quelqu’un qui est obligé de travailler pour autrui, quand c’est lui qui vit aux frais des autres, il n’est plus un esclave mais un parasite. Tu peux continuer à défendre tes frères esclaves mais pour moi ils sont des imbéciles qui ne devraient même pas venir dans ce monde. Dans le vrai esclavagisme aucun esclave ne boudera le plaisir de liberté. Ces vauriens de chez nous sont des esclaves qui s’imposent aux gens pour être reconnus comme esclaves.

    Pourquoi ne pas insulter IBK qui a fait courir cette fausse rumeur derrière ATT ? Par lâcheté il n’a même pas pu signer son livre ATTcratie car les esclaves ne s’assument jamais. 😀😀😀😀😀😀😀

  2. KINGUIRANKE, rares sont les maliens qui ne sont pas fiers de notre culture de SANANKOUYA mais beaucoup ne sont plus prêts à accepter les choses sur lesquelles elle repose. Comme par exemple l’interdiction de mariage entre SANANKOUN.

    Je suis contre le système des castes mais je suis loin d’imaginer qu’il est à la base de notre retard en développement. Si tel était le cas, l’Inde et même le JAPON allaient être derrière le MALI en développement. Pas besoin de s’attarder sur l’INDE que tout le monde connait. Le système de caste dans le JAPON ultramoderne est de loin pire que le MALI. À ce que je sache les griots et autres NIAGAMALLA de chez nous sont ceux-là même qui font tout pour que le système perdure. Tu sais bien comment les griots appellent des gens comme toi ou moi qui refuse de les prendre pour griots…

    Les BURAKIMUN du JAPON vivent dans des conditions comparables à celle des castes HINDOUES. Je me souviens en avoir discuté en 1998 avec un ami Sud-coréen ( CHOÏ), il m’a fait savoir que le même système existe chez eux en Corée. Que lui-même CHOÏ ne peut avoir aucun lien de mariage avec d’autres Coréens. Chaque peuple a ses réalités que les autres peuvent juger étranges. Si les griots de chez étaient reclus comme les BURAKIMUN du Japon dans desquartierspropres à eux, je te jure que le griottisme allait prendre fin car personne ne les oblige à faire le griot, c’est eux-mêmes qui s’imposent aux gens. 💡💡💡

  3. Yugu, tu nous laisses respirer avec ces histoires de ton grand- pere qui n’etait rien d’autre qu’un esclavagiste qui a exploite’ des hommes et des femmes pendant toute sa vie! LES DESCENDANTS DES ESCLAVES DE TA FAMILLE DOIVENT EXIGER ET OBTENIR DES COMPENSATIONS FINANCIERES AUPRES DE TA FAMILLE!
    M.S.-JOLIE, tu me pardonneras. C’EST TOI SEULE QUE J’AIME! RIRE!!!!!! Il faut bien repondre a’ yugu qui ne sait pas de quoi il parle. Il a comme epouse une vieille MARAKA MOUSSO SOWASSI AU CLITORIS COUPE’ QU’IL NE PEUT PAS SATISFAIRE malgre’ les 10 comprime’s de VIAGARA qu’il avale chaque jour!
    Tonton ATT etait LE PREMIER MALIEN PENDANT PRES DE 12 ANS. IL VA SANS DIRE QU’IL EST DIGNE, SAGE ET NOBLE!!!!! IBK EST LE PREMIER MALIEN AUJOURD’HUI! WALAY LES JALOUX VONT MAIGRIR!!!
    Les esclaves sont des victimes! CE SONT LES ESCLAVAGISTES QUI DOIVENT AVOIR HONTE DE LEURS ACTIONS CRIMINELLES CONTRE DES HOMMES ET DES FEMMES!
    Yugu, make sure you run a DNA test on yourself to make sure that you are the son of GASSAMA! Si le resultat du test demontre que tu es le fils d’un des esclaves de la cour familiale, ce n’est pas grave! LE ROI BITON DE SEGOU VA CONTINUER A’ T’ACCEPTER COMME UN TONTON MARAKAKE’ SOWASSI!!!!
    Yugu, SABALI!!!! J’ai 57 ans et tu me fais parler de clitoris coupe’ sur maliweb. ALLAH YIKHZIK!!!!!!

  4. Yugo, mon frere nous ne vivons pas dans un royaume ou un empire mais dans une Republique et c’est ca la realite, on ne peut pas elire nos dirigents par bulletin de vote et les laisser etre conseilles par des griots, non yugo, je regrette et c’est notre probleme car nous voulons une Republique-Royaume, ca n’existe nulle part. Quand aux autres elements de l’histoire sociale, je pense que c’est Allah qui a cree tout le monde et c’est nous les Mande kalu qui avons cree au 13eme siècle les Djeli, les Fina, les Numu, les Horons, etc. J’ai fait de la genetique et je n’ai jamais vu dans la race humaine un gene de Guessere, de horons, de fina, de numu ou de griot, etc. Au Mali meme j’ai vu des horons se marrier aux griottes, des numus se marrier aux fila, des horons se marrier aux garanke, etc. Il est temps de sortir du 13eme siècle et d’embracer un Mali nouveau avec un Peuple, un But et une Foi, ou tous les hommes naissent egaux et sont juges par leur merite et la sueur de leur front, c’est la seule facon de sortir du sous-developpement social et economique et de la grande corruption. Sinon le Mali restera parmi les derniers sur la planete et les Maliens vont continuer a etre des mendiants et parasites des autres peuples du monde.

  5. 😀😀😀😀😀 CAPI SOURANKOMÈ, tu viens de confirmer que ces choses-là doivent être prises en compte. La sœur de MOUSSA AG a été naïf de croire que ces histoires de Noble et de DJONKÈ n’avaient pas d’importance et elle en a pris pour son grade. Après tant d’années de vie conjugale elle s’est rendue compte qu’un SOURANKOMË demeurera toujours comme tel. 😀😀😀😀😀😀

    Qui t’a dit que ATT est un esclave ? Le esclave qui a dirigé le MALI est IBK et le résultat est éloquent. Dans ce pays on se connait tous. La famille de ATT est connue à LOGO SABOUCIRÉ et à BANDIAGARA où elle a suivi El HADJ OUMAR, elle est loin d’être esclave. Par contre IBK qui est l’auteur de la fausse rumeur est lui-même descendant de KATI BOURAMA (dont il porte le prénom) et TIÉMOKO qui sont connus pour être des esclaves. Pourquoi ne pas dire à IBK ce que tu es entrain de me dire maintenant ? Je parie que si cet article parlait de la région de Ségou ou de Koulikoro, beaucoup n’allaient pas croire. C’est parce que dans la conscience collective les MARAKA marchent sur la tête que l’on peut croire à des énormités comme telles. Qui est fou aujourd’hui pour commettre de telles exactions au nez et à la barbe des autorités administratives et judiciaires ? 😀😀😀😀😀😀😀😀

  6. KINGUIRANKE, toute ma vie, j’ai côtoyé ce phénomène de caste et je l’ai détesté plus que les autres. Si je te disais aujourd’hui qui est mon grand-père ou mon arrière grand-père, tu seras surpris que je parte rouler la bosse à l’étranger pour gagner ma vie. La faute est à cette foule de fainéants qui se disait esclave, griot, Koussan Tagué ou Guésséré de la famille. Je sais que dans la vie d’aujourd’hui personne n’a besoin d’esclaves ou de griots mais c’est eux-mêmes qui font perpétuer cette tradition pour ne pas travailler. D’autres détestent le système par simple souci de modernisme mais moi j’ai raisons supplémentaires de le détester qui font que toute ma vie je ne verrai ces esclaves, griots et autres castes que comme des parasites.

    Tu me demandes si j’ai jamais vu en pays Soninké un homme de caste épouser la fille d’un Roi,je te réponds que non. De la même manière je n’ai jamais vu un forgeron épouser une Peule, ou un Dogon épouser une Bozo. ( les Bozos sont pourtant connus pour être l’ethnie qui n’a jamais fait d’esclave et ne l’a jamais été). Çà c’est les faits, parlons des raisons si tu le veux car moi je ne suis pas contre cette interdiction de mariage entre communautés.

    ___ Suite à des conflits ou à des événements douloureux, certaines communautés ont tissé des liens de Sanankouya et se sont juré que leurs descendants ne vont plus se battre entre eux. Arrivé à un moment ils ont vu que si elles n’arrêtent pas de se marier entre elles il serait difficile de tenir cette promesse de non agression. le mariage étant une source de conflit, chacun sera tenté de défendre son enfant et il leur sera difficile de tenir cette promesse de paix éternelle. De nos jours, un Bozo peut tout dire ou tout faire à Dogon sans courir le risque de représailles et vice-versa. C’en est de même pour un Peul et un Forgeron.

    __ La barrière qu’il y a entre les hommes de castes et les autres vient d’eux-mêmes hommes de castes. Au début il y avait des mariages entre eux et les Nobles mais le Griot ou l’homme de caste étant celui qui peut et qui doit dire la vérité au Roi et à tout le monde sans être inquiété a fini par voir que si ta fille est mariée à lui, il ne pourra pas te dire la vérité…..

    Certes, c’est des choses qui peuvent paraître dépassées aujourd’hui mais nos ancêtres n’étaient pas des imbéciles qui prennent des décisions insensées…..

    • Mon frere nous ne vivons pas dans un royaume ou un empire mais dans une Republique et c’est ca la realite, on ne peut pas elire nos dirigents par bulletin de vote et les laisser etre conseilles par des griots, non yugo, je regrette et c’est notre probleme car nous voulons une Republique-Royaume, ca n’existe nulle part. Quand aux autres elements de l’histoire sociale, je pense que c’est Allah qui a cree tout le monde et c’est nous les Mande kalu qui avons cree au 13eme siècle les Djeli, les Fina, les Numu, les Horons, etc. J’ai fait de la genetique et je n’ai jamais vu dans la race humaine un gene de Guessere, de horons, de fina, de numu ou de griot, etc. Au Mali meme j’ai vu des horons se marrier aux griottes, des numus se marrier aux fila, des horons se marrier aux garanke, etc. Il est temps de sortir du 13eme siècle et d’embracer un Mali nouveau avec un Peuple, un But et une Foi, ou tous les hommes naissent egaux et sont juges par leur merite et la sueur de leur front, c’est la seule facon de sortir du sous-developpement social et economique et de la grande corruption. Sinon le Mali restera parmi les derniers sur la planete et les Maliens vont continuer a etre des mendiants et parasites des autres peuples du monde.

  7. “… LA VADLA LI ARABIN ALA ADJAMIN ILA BI TAKHWA WA INA AKRAMAKOUN INDALLAH ATKHAKOUM.”
    Quand tu vois quelqu’un se vanter en se basant sur les SPERMATOZOIDES DE SON PERE, il faut le laisser partir car il ne vaut rien! FOUGARIDEN et UN ECHEC DANS LA VIE. C’est bien parce qu’il est FOUGARIDEN QUI A ECHOUE’ QU’IL VEUT UTILISER DES INEPTIES POUR SE SENTIR SUPERIEUR!
    N’golo Diarra est devenu le ROI DE SEGOU et tonton ATT etait le PRESIDENT DU MALI!!!!!
    Yugu, il ne faut pas oublier ta reponse a’ un post que j’ai ecrit dans le passe’. Il s’agissait d’une declaration idiote de docteur M.S.. Elle a ose’ dire qu’elle etait meilleure que moi parce qu’elle se dit “noble” et d’apres ses sources, je ne le suis pas. Ai-je besoin de dire que ses sources l’ont mal informe’e? JE NE ME CONSIDERE SUPERIEUR A’ PERSONNE ET JE NE CONSIDERE PERSONNE SUPERIEUR A’ MOI!!!!! Je lui ai repondu en disant que pendant 4 ans je l’ai nique’e dans toutes les positions et qu’au moment ou’ je la niquais, elle n’avait pas pense’ que la grande “noble” etait nue et couche’e sous le “grand esclave” qui etait entrain de la pomper! Yugu, ta reponse etait: NIQUER LA FEMME NOBLE EST PARMI LES MULTIPLES ROLES DE L’ESCLAVE. Si ce que tu dis est vrai, celles et ceux qui se declarent nobles, sont probablement des enfants des esclaves qui se trouvaient dans la cour de leurs maitres!
    Au lieu de penser a’ des strategies pour faire sortir notre faso de la grande merde dans laquelle les maliennes et les maliens sont, ON CHERCHE A’ NOUS DISTRAIRE AVEC DES SUJETS IMBECILES ET DEPASSE’S!!!!!!
    NB.
    Que les lecteurs et les participants de maliweb et plus particuliereemnt mes aine’s me pardonnent pour le langage que j’utilise ici!!!!

  8. Kinguiranke 4 Août 2019 at 09:43 ;

    J’ai lu ton Post… ! Difficile de faire mieux pour dénoncer ces barbaries d’un autre âge…

    Ceux qui sont du côté des oppresseurs préfèrent nier la réalité en disant que tout ce que lisons sur le sujet est faux. Quelqu’un qui ne veut pas voir, on peut pas l’obliger à voir.

    Quand Maliweb.net fait un article la semaine dernière, sur 86 personnes victimes de l’esclavage dans le cercle Diéma accueillies par la Commission nationale des Droits de l’homme, avec Photos à l’appui…

    Je ne vois quel intérêt aurait cette Commission nationale des Droits de l’homme à mentir… ?

    Il faut que les Gouvernants de notre pays se montrent crédibles dans le règlement des inégalités, des injustices sociales, des crises et autres conflits armés qui le traversent. Nos partenaires ne nous prendraient pas au sérieux sinon.

    Quand il y a des cas d’injustices, il ne faudrait pas les laisser passer. Ce serait les encourager. On va pas s’en sortir sinon…

    Notre République doit être pour nous tous Maliens… !

    On n’a pas le droit de refuser la nomination de Gouverneurs, parce qu’ils n’auraient pas le bon profile selon des réactionnaires aux idées passéistes. C’est pas juste… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

  9. Bamake, je t’invite a lire ma reponse Yugo: Yougo si tu es veritablement de la region de Kayes, du Diafunu ou du Guidimake, du Kaarta ou du Kingui, ou du Bakhounou, alors tu nous racontres des contre-verites. Tu peux mettre du rouge-a levres sur un porc il restera un porc. Wade ce vieux ecervele avait voulu ramener a travers son fils idiot Karim le royaume au Senegal et on lui a bien botte les fesses, tres copieusement. La discrimination sociale basee sur le systeme de Castes est une injustice sociale et un frein au developpement social et economique du Mali. As-tu jamais vu un fils de griot, guessere, tague, hinna, garanke, etc. avoir la chance de faire autre chose, etudier, apprendre a lire et a ecrire? se marrier avec la fille du roi? En pays Soninke le racisme est abominable et repugnant et ca se voit dans ces articles qui demontrent l’injustice sociale et le manque cruel de respect pour les droits de l’Homme. Tant que ce systeme de Castes restera au Mali alors ce pays restera parmi les derniers de cette planete avec la mendicite d’Eatat et la corruption gneralisee comme principes de morale sous son Prince le “Mande Mansa”qui vit dans une bouteille de whiskey. C’est le debut de la fin, chaque jour ce pays disparait un peu!

  10. BAMANKE, tant mieux si tu ne peux pas débattre avec un esprit fossilisé comme le mien mais tu as du aussi voir ABDOULAYE WADE dire devant caméra que MACKY SALL est un esclave et qu’il connait même la famille qui est propriétaire de ce dernier. Alors, vu le bagage intellectuel de ce dernier si tu n’as pas fait un arrêt cardiaque et mourir, laisses moi et mes parents incultes raisonner à vos places d’intellectuels.

    KINGUIRANKÉ parle des régions qui ne me sont pas familiers donc je ne peut pas discuter avec lui. Pour ce qui est du pays SONINKÉ que je connais, je ne vai jamais croire à ces bobards que les gens sont si fous qu’ils vont se mettre à bastonner des pères de famille parce qu’ils sont esclaves. Çà aussi est un faux débat que je ne vai discuter avec personne. Surtout au vu et au su de la gendarmerie et l’administration !!

    On est sur un forum de discussion et pour se juger les uns et les autres sinon moi je pense que vous qui croyez à ces conneries êtes plus abrutis que ceux qui sont sensés les commettre. 💡

    MERCI DE M’AVOIR INFORMÉ QUE LES HOMMES DE CASTES SON INFÉRIEURS AUX AUTRES SINON LES PREMIERS D’ENTRE EUX QUI SONT LES GRIOTS ET LES GUESSÉRÉS SONT DES MEMBRES IMPORTANTS DE LA COUR ROYALE CRAINTS ET RESPECTÉS PAR TOUS ( y compris le Roi) Au jour d’aujourd’hui ils n’ont pas perdu leur influence en pays SONINKÉ.

    • Yougo si tu es veritablement de la region de Kayes, du Diafunu ou du Guidimake, du Kaarta ou du Kingui, ou du Bakhounou, alors tu ne racontres des contre-verites. Tu peux mettre du rouge-a levres sur un proce il restera un porc. Wade ve vieux ecervele avait voulu ramener le royaume au Senegal et on lui a bien botte les fesses, copieusement. La discrimination sociale basee sur le systeme de Castes est une injustice sociale et un frein au developpement social et economique du Mali. As-tu jamais vu un fils de griot, guessere, tague, hinna, garanke, etc. se marrier avec la fille du roi? En pays Soninke le racisme est abominable et repugnant et ca se voit dans ces articles qui demontrent l’injustice sociale et le manque cruel de respect pour les droits de l’Homme. Tant que ce systeme de Castes restera au Mali alors ce pays restera parmi les derniers de cette planete avec son prince qui vit dans une bouteille de whiskey.

  11. Erratum ;

    yugubané 3 Août 2019 at 17:46 ;

    Tout d’abord…, ce n’est pas moi qui qualifie quiconque de castes inférieures… Mais c’est la Société Malienne qui les qualifie comme tels, en raison de la place qu’elle accorde aux Uns et aux Autres.

    Tu as dû lire la remarque de Kinguiranke, disant que des Gouverneurs, des Préfets, des Sous-préfets…, et des Juges, tous bien que compétents dans leur domaines respectifs sont rejetés, refusés par certaines couches de la population, parce que ces Fonctionnaire de la République seraient de castes inférieures. Ce qui, à mon sens est un scandale sans nom dans une République qui se dit démocratique où les Citoyens seraient tous libres, égaux en droits et en devoirs.
    C’est un caprice des populations que le Gouvernement de la République du Mali ne doit pas continuer à cautionner…

    Mais en fait, yugubane, j’ai vraiment pas envie d’échanger avec toi…

    Ta mentalité, tes idées, ton raisonnement…, ne me permettent pas d’avoir avec toi un débat correct dans le sens du respect de la personne humaine…
    On parle de choses sérieuses. Des Gens qui sont bastonnés, chassés de leurs maisons, chassés de leurs champs, jetés sur les routes avec femmes et enfants, se retrouvant SDF ( Sans Domicile Fixe ), tout ça parce qu’ils refusent d’être esclaves et refusent de s’appeler eux même esclaves. Où tu as vu ce genre d’exactions et d’humiliations sans conséquences pour les auteurs dans le monde si ce n’est au Mali, dans la Région de Kayes.
    Non franchement yugubane, laisses tomber. A cause de ta mentalité, tes idées, ta façon de voir les choses, ton raisonnement… J’ai pas envie de débattre avec toi. En tout cas, pas tant que tu tiens des propos que tu tiens sur le sujet de l’esclavage. Je m’en excuse, je suis désolé. Tes propos sont blessants pour les victimes et pour ceux qui les lisent.
    Quand les Blancs tiennent des propos comme les tiens, nous les Noirs les traitons de racistes. Toi, c’est pas parce que t’es noir comme moi que je vais les accepter avec complaisance.
    Pense comme tu veux, c’est ton droit… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

  12. yugubané 3 Août 2019 at 17:46 ;

    Tout d’abord…, ce n’est pas moi qui qualifie quiconque de castes inférieures… Mais c’est la Société Malienne qui les qualifie comme tels, en raison de la place qu’elle accorde aux Uns et aux Autres.

    Tu as dû lire la remarque de Kinguiranke, disant que des Gouverneurs, des Préfets, des Sous-préfets…, et des Juges, tous bien que compétents dans leur domaines respectifs sont rejetés, refusés par certaines couches de la population, parce que ces Fonctionnaire de la République seraient de castes inférieures. Ce qui, à mon sens est un scandale sans nom dans une République qui se démocratique où les Citoyens seraient tous libres, égaux en droits et en devoirs.
    C’est un caprice des populations que le Gouvernement de la République du Mali ne doit pas continuer à cautionner…

    Mais en fait, yugubane, j’ai vraiment pas envie d’échanger avec toi…

    Ta mentalité, tes idées, ton raisonnement…, ne me permettent pas d’avoir avec toi un débat correct dans le sens du respect de la personne humaine…
    On parle de choses sérieuses. Des Gens qui sont bastonnés, chassés de leurs maisons, chassés de leurs champs, jetés sur les routes avec femmes et enfants, se retrouvant SDF ( Sans Domicile Fixe ), tout ça parce qu’ils refusent d’être esclaves et refusent de s’appeler eux même esclaves. Où tu as vu ce genre d’exactions et d’humiliations sans conséquences pour les auteurs dans le monde si ce n’est au Mali, dans la Région de Kayes.
    Non franchement yugubane, laisses tomber. A cause de ta mentalité, tes idées, ta façon de voir les choses, ton raisonnement… J’ai pas envie de débattre avec toi. En tout cas, pas tant que tu tiens des propos que tu tiens sur le sujet de l’esclavage. Je m’en excuse, je suis désolé. Tes propos sont blessants pour les victimes et pour ceux qui les lisent.
    Quand les Blancs tiennent des propos comme les tiens, nous les Noirs les traitons de racistes. Toi, c’est pas parce que t’es noir comme moi que je vais les accepter avec complaisance.
    Pense comme tu veux, c’est ton droit… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

  13. ” Il semble que la justice malienne soit incapable de conjurer le phénomène, l’esclavage par ascendance tant il est ancré dans les mœurs. En attendant que les autorités maliennes trouvent une solution à cette pratique qui n’a que trop duré se sont des milliers de personnes qui sont privées de leurs droits. L’article 2 de la Constitution malienne n’a-t-il pas banni l’esclavage ? ”

    Je suis écœurée devant tant d’insouciance .
    On sépare un groupe humain des autres en le maltraitant !!! On se croirait dans le sud des
    Etats-Unis au temps de la ségrégation .,un poison qui gangrène encore certaines localités maliennes .
    IBK est l’incarnation de l’échec , un incurable alcoolique,une cause définitivement perdue .Inutile de perdre votre temps avec lui ou avec ses semblables . Les autorités maliennes se caractérisent par une constante lamentable : Leur ignorance crasse dans à peu près tous les domaines , sauf ceux du vol du déni ,de la fraude et de la corruption . Des lois , le Mali en a, mais elles sont bafouées . Comment devant tant d’injustice,les maliens pourraient encore dire qu’ils ont une administration , une justice,une police au service des citoyens ???
    L’impunité est favorisée par un système judiciaire soumis à la volonté des autorités .Il est nécessaire que le système judiciaire soit efficace , équitable pour pouvoir régler les différends y compris ceux impliquant le gouvernement . Ces institutions devraient incarner la responsabilité et la transparence. Incapables du moindre effort, leur seule jouissance est l’inaction . Doit-on s’étonner après cela des progrès de la misère et de la médiocrité qui leur font cortège ?
    La vie politique malienne semble tous les jours s’enfoncer un peu plus dans le néant .

  14. BAMAKÉ, TU PERDS TON TEMPS AVEC DES IDIOTS COMME KINGUIDJOUFARALÉN, NFPUTE ET AUTRES CONNARDS. IL N’Y A RIEN DE PLUS BÊTE QUE CELUI QUI NE VEUT RIEN COMPRENDRE.
    LÀ ENCORE IL FAUT UNE VIGOUREUSE INTERVENTION DE LA GENDARMERIE CONTRE CES BÂTARDS D’ESCLAVAGISTES.

  15. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et ou rend heureux les honnêtes

    *Les anciens et anciennes qui avaient le sens aigu de l’observation nous ont enseigné dans le bois tard dans la nuit

    QUE L’AMI DE TON ENNEMI EST TON ENNEMI et ils continuaient en disant ENTRE TOUS LES ENNEMIS LE PLUS DANGEREUX EST CELUI DONT ON EST L’AMI

    QUE LES SOI-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ANCIENS COLONISATEURS LES AUTRES D’OCCIDENT ET ORGANISATIONS ET LEURS SOLDATS SOUS MANDATS DE RENOUVELLEMENT EN RENOUVELLEMENT DE MANDATS

    N’ONT PAS D’AMIS MAIS UNIQUEMENT ET UNIQUEMENT DES INTÉRÊTS Á DÉFENDRE

    ET S’ILS VEULENT ÊTRE DES AMIS IL FAUT REFUSER ET LE PLUS RAPIDEMENT S’EN DÉBARRASSER AU RISQUE D’ÊTRE FOUTU D’ÊTRE FICHU D’ÊTRE FINI et ils continuent en disant qu’ils sont diaboliques machiavéliques

    QUE L’AMI QUI N’EST AMI QUE PAR INTÉRÊT N’EST QU’UN ENNEMI Á COUP SÛR ou DEVIENDRA UN ENNEMI Á COUP SÛR

    *Les lettrés mutants et mutantes maliens et africains ont cette mauvaise habitude de transformer le bout de pouvoir que leurs peuples les confient pour un lapse de temps en un pouvoir héritage familiale et claniques politiques au détriment des intérêts de l’ensemble de leurs peuples

    Ainsi ils font de ce bout de pouvoir une gestion primaire primitive égoïste cupide laxiste malhonnête tyrannique de l’impunité l’injustice l’iniquité 2poids 2mesures reines de la bouffe des deniers publics et dons

    1)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *LE MALIN LETTRÉ MUTANT PRÉSIDENT POLITIGUIMÔGO SYBARITE LE MARCOPOLO MALIEN CHOIX DE LA FRANCE-AFRIQUE UN FOU DU MALI UN AMI D’UN PARRAIN DES PARRAINS DE LA MAFIA UN CHARLIE DE 1ère LIGNE DE LA LUTTE ANTI-MOHAMADANNE et un des responsables de la déliquescence de son Mali

    Ambassadeur et Chef Suprême Africains des Pleurs de la Bouffonnerie de la Joyeuseté de la Bouffonnade de l’Arlequinade de la Plaisanterie de la Cocasserie de la Comique de la Musique de l’Art du Patrimoine et de la Photographie

    SON GOUVERNEMENT DE MALINS LETTRÉS MUTANTES « DU MALI D’ABORD DEVENU MA FAMILLE D’ABORD » puis « DES BOUBOU-NI APRÈS »

    LES MALINS LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES DÉPUTÉS « ANTI-CONSTITUTIONNELS AVARIÉS FRÉLATÉS PÉRIMÉS donc IMPROPRES Á VOTER DES LOIS »

    Devront sanctionner châtier réprimer et condamner IMMÉDIATEMENT TOUTES CES PERSONNES QUI VEULENT RÉVEILLER ATTISER RALLUMER RÉCHAUFFER RÉACTIVER REVIVIFIER les conflits intercommunautaires dans la région de Kayes

    Et cesser arrêter de jouer à l’impunité l’injustice l’iniquité 2poids 2mesures reines QUI LEUR SERONT FATALES Á PLUS OU MOINS LONGUE ÉCHÉANCE

  16. 2)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali ORIGINAIRES DE LA RÉGION DE KAYES

    *De partir rapidement dans les zones de conflits ET VÉRIFIER DE VOIR DE CONTRÔLER DE S’ASSURER DE VISU que des soi-disant amis ennemis les Autres et Organisations de leur Mali

    N’Y SONT PAS PRÉSENTS N’Y ONT PAS POINTÉ LEURS NEZ N’Y ONT PAS POINTÉ LE BOUT DE LEURS NEZ

    N’Y ONT PAS MONTRÉ LEURS NEZ N’Y ONT PAS MONTRÉ LE BOUT DE LEURS NEZ

    *Leur Mali est un Scandale Géologique et les zones de conflits intercommunautaires actuelles dans leur région de Kayes

    Sont très riches en Or en Diamant en Uranium en Fer en Marbre en Bauxite etc de très haute qualité recherchée par leurs soi-disant amis ennemis les Autres et Organisations

  17. 3)Nous leur disons et rappelons

    *COMME Á LEUR HABITUDE SELON LEUR COUTUME LEURS diaboliques machiavéliques SOI-DISANT AMIS-ENNEMIS LES AUTRES ANCIENS COLONISATEURS LES AUTRES D’OCCIDENT ET ORGANISATIONS AVEC LEURS SOLDATS

    APRÈS AVOIR BIEN DÉLIMITÉ BORNÉ DÉMARQUÉ LIMITÉ CERNÉ LES ZONES QUI LES INTERRESSENT

    *Ils créent des conflits entre les différentes communautés ou ethnies ou tributs de la zone qui auparavant vivaient en parfaite harmonie

    QUI VONT COMMENCER Á SE BUTER SE CADAVÉRER S’ENTRETUER SE MASSACRER S’ÉTRIPER SE BOUSILLER SE LYNCHER SE REFROIDIR SE BRAISER S’INCENDIER S’ASSASSINER SE DÉCAPITER SE CADAVÉRER SE TUER SE ZIGOUILLER SE RENDRE CUL-DE-JATTES

    *ET OU ILS ENVOIENT LEURS TUEURS LEURS ASSASSINS LES TRUCIDEURS LEURS ABATTEURS LEURS ÉGORGEURS LEURS BOUCHERS LEURS MASSACREURS LEURS BOURREAUX

    Á SAVOIR LES VOYOUS DE FAMEUX TERRORISTES FAUX DJIHADISTES FAUX ISLAMISTES MAINTENANT EXTRÉMISTES VIOLENTS DE SATAN POUR L’AVÈNEMENT DE LEUR NOUVEL ORDRE MONDIAL SATANIQUE

    POUR FAIRE SE TAPER LA SALE BESOGNE LE SALE BOULOT LA SORDIDE BESOGNE

    *Et ainsi justifier légitimer prouver leur soi-disant amitié en vous envahissant en vous dépossédant de vos terres riches au prétexte fallacieux trompeur tartufe perfide chafouin cauteleux hypocrite

    Qu’ils viennent vous aider qu’ils viennent à votre secours à votre aide qu’ils viennent vous portez main-forte

    *Tels sont les cas actuellement dans les bassins sédimentaires de Mopti Ménaka Taoudéni Gao etc

    Tels sont les cas dans tous les bassins sédimentaires en Afrique au Sud du Sahara

    *Ensuite ils vous infesteront avec les virus les bactéries mutés tels Ébola Lassa Sida Variole Poliomyélite Choléra etc

    Comme ce sont les cas actuellement en RDC avec Ébola muté au Nigéria au Cameroun en Centrafrique avec le Sida le Choléra la Variole et Lassa mutés

    Et comme ils l’ont fait avec les indiens des Amériques du Nord les samis de l’Europe du Nord et les ab d’Australie avec la syphilis la variole la peste

    *Ensuite ils vous rendront alcooliques drogués

    Comme ce sont les cas à travers tout votre Mali et à travers tous les pays africains au sud du Sahara pourvus de bassins sédimentaires avec la Chicha la morphine l’héroïne la cocaïne etc

    *Ainsi ILS PRENDRONT POSSESSION DE KAYES ET DE TOUT LE BASSIN SÉDIMENTAIRE DE TAOUDÉNI DU MALI à savoir les régions de Kidal Taoudéni Gao Mopti Ménaka etc

    Ainsi que des pays africains au Sud du Sahara pourvus de Bassins Sédimentaires dont les pays du G5Sahel le Cameroun la Centrafrique le Nigéria la RDC le Malawi la Tanzanie le Kenya le Burundi etc

    SI LES GOUVERNANTS ET LES POPULATIONS DE CES ZONES N’Y PRENNENT GARDE N’Y FASSENT ATTENTION

  18. 4)Nous leur disons rappelons et insistons

    *Les lettrés mutants et mutantes maliens gouvernants

    De par leur cupidité leur égoïsme leur malhonnêteté leur insouciance leur laxiste leur ingratitude leur mendicité leur quémandage leur manche leur esclavagisme les sans-dentisme leur soumission leur courbette impénitents notoires

    Attendent tout de leurs soi-disant amis ennemis les Autres et Organisations

    Sont incapables et seront à jamais incapables de rentrer efficacement dans cette compétition mondiale économico-politico-militaro-religieuse-raciale où les coups sont permis sans aucun état d’âme pour faire mal détruire asservir soumettre déposséder l’autre

    ET OÚ IL N’Y A PAS DE PLACE POUR LES BÊTES LES COMPLEXÉS LES COUARDS LES CUPIDES LES FAIBLES LES FAINÉANTS LES SANS-DENTS LES ESCLAVES LES SOUMIS LES FARFELUS LES IDIOTS LES INSOUCIANTS LES LAXISTES LES MÉDIOCRES LES MENDIANTS LES NAÏFS LES PARESSEUX LES PEUREUX LES PLEURNICHARDS LES RÊVEURS LES SENTIMENTAUX LES SYBARITES LES TARÉS

    *Et Pourtant leur Mali les a vu naitre grandir et a nourri ces lettrés mutants et mutantes

    Et croyait bien faire en les envoyant dans les meilleures écoles et universités des « Autres » aux fins

    Qu’ils soient travailleurs honnêtes qu’ils aient un amour profond pour leur Mali partout où ils se trouvent

    Qu’ils instaurent la démocratie vraie de justice d’égalité de tous les citoyens et citoyennes dont ils ont bénéficié

    qu’ils se comportent d’égal à égal avec les « Autres » sans complexe pour la défense des intérêts de leur Mali dans cette compétition mondiale économico politico militaro religieuse raciale où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme pour faire mal détruire asservir soumettre déposséder l’autre

    MAIS QUE NON Ils y subirent à jamais et pour toujours Une Mutation Négative pour leur Mali

    ET ILS SONT DEVENUS LES PIRES ENNEMIS IMPÉNITENTS NOTOIRES DE LEUR MALI

  19. BAMANKE, si tu connaissais ton pays d’origine, ses ethnies et ses cultures tel que je les connais, tu allais savoir qu’aujourd’hui personne n’a besoin de ces esclaves et de ces hommes de castes que tu qualifies à tort d’«inferieures». Vas voir si le griot veut que le griottisme s’arrête ! C’est pareil pour ses descendants d’esclaves qui clament haut et fort qu’ils sont nos esclaves et que nous devrions faire ceci ou cela pour eux. C’est des parasites dont nous aimerions nous débarrasser mais nous ne pouvons pas. Ils peuvent mettre en avant les émotions pour créer l’emballement sympathique et se faire passer pour des victimes d’un système moyenâgeux mais la réalité est plus complexe que cela, ils sont plus responsables que victimes de leur situation. Toutes ces questions que toi même tu poses devraient te faire comprendre qu’il y a exagération quelque-part. 💡💡💡💡💡

  20. Pourquoi ceux qui parlent d’esclavagistes Soninkés ne viendraient pas acheter ces KOMÈ pour leur rendre leur liberté ? 😀😀😀 Je le dis et je le répète, nous Soninkés n’avions fait la guerre à qui que ce soit pour faire de lui un esclave. Nous les avons acheté cash dans les marchés du Mandé pour les ramener chez nous. Comme tout le monde, nous les avons affranchi quand les colons sont venus. Ces vauriens d’esclaves
    que vous voyez ne sont soumis à aucun esclavage mais seulement ils ne veulent plus être appelés esclaves. Cela veut dire qu’en plus d’être affranchis ils exigent d’être anoblis et cela reste impossible car nous n’avons pas de Reine d’Angleterre pour anoblir les gens. Même l’Occident qui nous fait la morale ne peut pas nous dire que tout le monde est Noble en Occident.

  21. alain 3 Août 2019 at 16:08 ;

    ” … Tant que ces esclaves ne prennent pas les armes contre ces esclavagistes soninkes, ils n’aurions pas gain de cause… ” … /// …

    :
    L’esclavage dans sa brutalité… Oui, c’est les Soninké… !
    Mais les discriminations liées à l’origine sociale des Individus c’est dans beaucoup de Régions du Mali, dans d’autres Ethnies comme chez les Mandengues, chez les Peulhs, les Khassonké et chez les Gens du Nord Mali.
    Dans cette Affaire, il y a des Ministères qui doivent rendre des comptes au Peuple. Le Ministère de la Fonction Publique, le Ministère de l’Administration Territoriale, le Ministère de la Justice et le Ministère de la Sécurité.
    Comment le Ministère de l’Administration Territoriale peut constater et accepter que certains de ses Gouverneurs, ses Préfets et Sous-Préfets puissent être refusés par les Populations, parce qu’ils seraient de castes infériorisées… ?

    On a constaté, un Gouverneur qui a été nommé à Kayes, est resté en poste, à peine quelques mois. Quant d’autres sont en place ailleurs depuis des années… ! On ne sait pas Pourquoi…?

    Comment le Ministère de la Justice peut tolérer que des Citoyens Maliens soient tabassés sans conséquences, parce qu’ils refusent d’être des esclaves et appelés comme tels… ?

    Pourquoi le Ministère de de la Sécurité ne protègent pas ces Citoyens… ?

    Pourquoi le Ministère de la Fonction Publique tolère ces discriminations dans son Département… ?

    C’est le Gouvernement Malien tout entier qui a des comptes à rendre à la Communauté Nationale. Car ce qui se passe n’est pas normal. On n’est plus au moyen âge.

    Oui, Alain a raison. Faut-ils que ces victimes aussi prennent les armes pour se faire respecter et faire respecter leurs droits de Citoyens… ?

    Vivement le Mali pour nous tous.

  22. Erratum ;

    Kinguiranke ;

    J’emploie le terme ” Horon ” , ” Djon ” ou Niamakala pour expliquer mon propos. Ce sont les sobriquets qui sont utilisés au pays pour dire à quel rang social appartient tel ou tels individus…
    Tout ce que tu dis est juste.
    De ce que je sais…, l’école était différente du temps de Modibo… Il n’y avait pas de discrimination à l’école… !
    Il suffisait de bien apprendre ses leçons et bien suivre en classe… On avait moins de problème avec les Maîtres d’écoles…
    Quand, les Militaires sont arrivés au Pouvoir tout s’est gâté… Les difficultés ont commencé à l’école… Des nouveaux enseignants sont arrivés… des grèves des élèves ont commencé… Tu t’imagine des élèves du 1er Cycle qui font grève… ???!!! J’en reviens toujours pas… ! Il ne savaient même pas comment appeler ça. Toujours est-il qu’ils refusaient d’aller à l’école ou quand, ils étaient obligés d’y aller, ils refusaient d’entrer en classe… C’était pour protester contre la violence et barbarie de certains nouveaux enseignants qui arrivaient de la Ville, de Bamako et d’ailleurs je suppose. En ensuite c’est parti de mal pire…
    Pour le reste…, sur le plan professionnel, je sais pas trop… Je n’ai jamais servi au Mali… Mais je connais bien mon pays d’origine…, sa culture, ses Ethnies, ses Clans ” familiaux “… Ses grands Hommes et l’Histoire du pays. Il y a beaucoup de discriminations dans ce pays. Il faudrait une Révolution… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

  23. Kinguiranke ;
    J’emploie le terme ” Horon ” , ” Djon ” ou Niamakala pour expliquer mon propos. Ce sont les sobriquets qui sont utilisés au pays pour dire à quel rang social appartient tel ou tels individus…
    Tout ce que tu dis est juste.
    De ce que je sais…, l’école était différente du temps de Modibo… Il n’y avait pas de discrimination à l’école… !
    Il suffisait de bien apprendre ses leçons et bien suivre en classe… On avait moins de problème avec les Maîtres d’écoles…
    Quand, les Militaires sont arrivés au Pouvoir tout s’est gâté… Les difficultés ont commencé à l’école… Des nouveaux enseignants sont arrivés… des grèves des élèves ont commencé… Tu t’imagine des élèves du 1er Cycle qui font grève… ???!!! J’en reviens toujours pas… ! Il ne savaient même pas comment appeler ça. Toujours est-il qu’ils refusaient d’aller à l’école ou quand, ils étaient obligés d’y aller, ils refusaient d’entrer en classe… C’était pour protester contre la violence et barbarie de certains nouveaux enseignants qui arrivaient de la Ville, de Bamako et d’ailleurs je suppose. En ensuite c’est parti de mali pire…
    Pour le reste…, sur le plan professionnel, je sais pas trop… Je n’ai jamais servi au Mali… Mais je connais bien mon pays d’origine…, sa culture, ses Ethnies, ses Clans ” familiaux “… Ses grands Hommes et l’Histoire du pays. Il y a beaucoup de discriminations dans ce pays. Il faudrait une Révolution… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

    • Tout a fait d’accord c’est dans le sang que ce probleme va se regler on ne peut passer par mille Chemins et aux esclaves de prendre leurs armes pour s’imposer aux esclavagistes Soninkes et vivre en paix comme des citoyens Maliens avec leurs droits respectes.

  24. Bamake, on doit se demander qui est “Horon” au Mali? Soyons honnetes et disons-nous la verite apres le Commerce Triangulaire et le Colonisation de l’Afrique par la France qui peut dire qu’il est “Horon”? En tout cas seul le gouvernement de Modibo Keita avait fait un tres bon progress dans la liberation des mentalites au Mali mais tous ceux qui sont venus apres lui (GMT, AOK, ATT, DT, IBK) ont detruit ce joli et grand mouvement du vivre ensemble, d’egalite, de liberte, de fraternite et des droits de l’Homme. Le systeme des castes est a l’origine de cette guerre que nous sommes en train de resoudre car les Noirs entre eux sont segmentes en Castes et les Nordistes refusent le pouvoir des noirs car pour eux tous les noirs sont des Kel-Bellah! Le Mali ne sera jamais une republique avec des energumenes de ce genre. Le Mali a besoin d’une nouvelle societe plus juste et plus egalitaire avec moins de corruption.

  25. Kinguiranke 3 Août 2019 at 06:53 ;

    “… Dans les regions de Mopti, de Kayes, de Koulikoro, Gao, Tombouctou, etc. nous avons vu des populations refuser leurs Gouverneurs, prefets, sous-prefets, commandants de cercle, juges. etc. qui sont tres qualifies mais parcequ’ils sont des hommes et femmes de Castes… ” … /// …

    :
    Si les populations refusent leurs Gouverneurs, Préfets, Sous-Préfets…, ou des juges, bien que compétents… C’est à cause du laxisme du Gouvernement. Et aussi que cela arrange des hauts Fonctionnaires de l’ETAT Maliens parce que ces derniers auraient besoin de se sentir flattés du fait que d’autres ayant les même compétences qu’eux ne pourront jamais exercer les même fonctions qu’eux en raison de leur origine sociale.

    C’est à ces Gouverneurs, Préfets, Sous-Préfets…, ou ces juges de demander des comptes au Gouvernement de la République.

    Ceux qui portent le sobriquet de Djon ou Niamakala doivent eux même se respecter entre eux et s’organiser socialement. Et poser des actes. A se rappeler qu’on ne règle jamais un problème dès lors qu’on refuse de reconnaître son existence…
    Des actes à poser…, du genre si vous refusez la nomination des nôtres, nous refuserons la nomination des vôtres comme Gouverneurs, Préfets, Sous-Préfets, juges…,
    comme chefs de Villages, Députés, Maires, Conseillers communaux.
    Tout le monde au Mali devrait raisonner en se disant…; si vous ne voulez pas de notre parent comme Gouverneur, eh bien nous non plus, nous ne voulons pas de votre parent comme Gouverneur. Et on passe aux actes en faisant de la désobéissance civique, des manifestations et des marches. C’est comme ça que ailleurs sous d’autres cieux, des Peuples ont gagné leur liberté et leur indépendance…
    On doit se respecter… Ou alors, il y a pas de République du tout.
    L’Egalité des droits et des devoirs dans la République, ce ne devrait pas être que des mots.

    Vivement le Mali pour nous tous.

    • 100% d’accord avec toi et ton jugement, mais le probleme est que nous n’avons une Republique que de nom, et nos dirigents font partie du probleme et pas de la solution car tous des anti-Republicains, des demissionaires, des apatrides et des corrompus. Oui Thomas Sankara l’a dit “c’est a l’esclave de lutter par tous les moyens pour se liberer sinon son maitre ne va jamais le faire”.

  26. Les Soninké ne sont pas la seule Communauté esclavagiste au Mali…
    Dans les autres Localités du Mali où il y a des Mandengues, des Peulhs, des Khasonkés, des Kakolos … ect.
    Ces mêmes Patronymes ” Horons” ( Nobles ) Camara, Coulibaly, Keïta, Kanouté,Touré, Diarra, Dembélé, Traoré, Konaté, Sissoko, Koné, Diallo, Diakité, Sidibé, Sangaré,
    eux aussi pratiquent une discrimination esclavagiste, cette fois, à l’égard de leurs propres Frères qui portent ces mêmes Patronymes qu’eux, c’est-à-dire ;
    Camara, Coulibaly, Kanouté,Touré, Diarra, Dembélé, Traoré, Konaté, Sissoko, Koné, Diallo, Diakité, Sidibé, Sangaré, Dicko.
    Mais, à la différence des Zones Soninké, les Mandengues, les Peulhs, les Khasonkés, les Kakolos … ect,
    il n’y a pas d’esclavage pratiqué à la minière des Soninké. Puisque, eux ne craignent pas pour la disparition de leur Langue et de leur Culture.
    Pour autant, il y a dans ces Localités Mandengues, Peulhs et Khassonké, de la discrimination qui frappe encore aujourd’hui, les descendants d’esclaves et les ” Niamakala ” ( les Castes dites inférieures )…

    D’ailleurs, les ” Horons ” ( Nobles ) des Patronymes Camara, Coulibaly, Keïta, Kanouté,Touré, Diarra, Dembélé, Traoré, Konaté, Sissoko, Koné, Diallo, Diakité, Sidibé, Sangaré, continuent à utiliser le terme de ” Djons ” à l’égard des descendants d’esclaves de mêmes Patronymes qu’eux ;
    Camara, Coulibaly, Kanouté,Touré, Diarra, Dembélé, Traoré, Konaté, Sissoko, Koné, Diallo, Diakité, Sidibé, Sangaré…
    La discrimination, elle se manifeste plus précisément dans les nominations politiques, dans les mandats électifs comme ;
    Chefs de Village, Député, maire, conseillé communal…
    Dénoncer l’esclavage ne suffit plus, il faut arrêter cette mascarade. Ce sont des Citoyens qui sont humiliés…
    Dans les Zones Soninké ce sont des Citoyens qui sont jetés hors de chez eux parce qu’ils ne veulent plus répondre au sobriquet de Djon ou Komé. Ce sont des Citoyens qui sont chassés de leurs champs et qui se retrouvent SDF ( Sans Domicile Fixe ) parce qu’il n’acceptent pas de répondre ces sobriquets de Djon, Komé ou Niamakala. On se croirait encore au moyen âge…

    Les Patronymes « Horons « ( Nobles ) Camara, Coulibaly, Keïta, Kanouté,Touré, Diarra, Dembélé, Traoré, Konaté, Sissoko, Koné, Diallo, Diakité, Sidibé, Sangaré, Dicko…,
    doivent tous aussi balayer devant leurs portes. Sinon ils ne peuvent rien entreprendre d’honnête de crédible dans la dénonciation des exactions des Soninké contre les descendants d’esclaves.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  27. “la Brigade de recherche a procédé au déferrement des 13 personnes arrêtées devant le tribunal d’instance du cercle de Yélimané. Mais, à la grande surprise des victimes, elles ont été libérées,”

    Et voilà : elles ont été LIBÉRÉES !…
    Comme toujours et comme d’habitude chez nous: les personnes déférées devaient avoir soit beaucoup d’argent à glisser dans une enveloppe, soit de solides relations “bien placées “…

    Et quand face à une telle COMPLICITÉ de notre justice pourrie, une cour de justice internationale (et donc NON MALIENNE) décidera ou menacera de se saisir de l’affaire, tous nos habituels crétins nationalistes à deux balles viendront hurler à L’INGÉRENCE et à “L’ATTEINTE DE NOTRE SOUVERAINETÉ” !

  28. ” … Selon le rapport des antennes du CNDH, la Brigade de recherche a procédé au déferrement des 13 personnes arrêtées devant le tribunal d’instance du cercle de Yélimané. Mais, à la grande surprise des victimes, elles ont été libérées, le mardi 23 juillet, après un court passage du Procureur de la Cour d’Appel de Kayes, le sieur Ibrahim Konta, soit vingt heures après leur arrestation… ” … /// …

    :

    Le Tribunal aurait-il été intimidé ou corrompu par l’argent… ?

    Sinon pourquoi libérer ces criminels aussi tôt… ?

    Le Tribunal a dû subir une pression qu’il n’a pu supporter… ?

    Et aussi…, pourquoi déferrer ces personnes arrêtées, devant le tribunal d’instance du cercle de Yélimané… ???

    Les Autorités judiciaires auraient dû délocaliser cette affaire dans un autre Chef-lieu régional, un autre Chef-lieu de Cercle ou d’Arrondissement.

    La Communauté des auteurs de ces exactions, est très majoritaire et très influente dans le Chef-lieu de Yélimané.

    Même si la Communauté des auteurs de ces exactions, n’était pas majoritaire dans ce Chef-lieu de Cercle… Mieux vaudrait délocaliser ce genre d’Affaires en d’autres lieux, ne serait-ce que pour la sérénité des débats.

    On parle d’esclavage, l’on devrait en réalité parler de racisme, de Communautarisme exacerbé ou Ethnocentrisme…
    Les Soninké veulent conserver leur Culture et leur Langue indépendamment des Mandingues, des Khassonkés, des Peulhs des Bambaras et des Maures…
    C’est pour cette raison que depuis la nuit des temps, quand un Village Soninké se forme. Sa population n’accepte pas que les autres Communautés (Mandingues, Khassonkés, Peulhs, Bambaras et Maures… ) viennent s’installer avec leur Ethnie Soninké. Sauf à une condition…, que les autres Communautés qui veulent s’installer avec la Communauté Soninké soient issus de classe sociale ” inférieure ” , c’est-à-dire des ” Djons ” (esclaves ) ou des ” Niamakala ” ( Gens de Caste inférieure ) uniquement. Pas de ” Horons ” ( Nobles ) d’une autre Ethnie…

    Puisque les Soninké sont censés être des Horons…, les Communautés de Caste inférieure qui viennent s’installer avec les Soninké, ne peuvent avoir de liens de mariage avec ces derniers.

    Donc une barrière sociale immatérielle est ainsi érigée, pour protéger la Culture et la Langue Soninké des autres Cultures et Langues…

    Les Patronymes Camara, Coulibaly, Touré, Diarra, Dembélé, Traoré, Konaté, Sissoko, Koné, Diallo, Diakité, Sidibé, Sangaré qui sont installés avec des Soninké, se disent Soninkés et adoptent la langue Soninké comme langue maternelle, mais en réalité les vrais Soninké ne les considèrent pas comme des Soninké.

    En fait, les Soninké voient en eux une menace pour leur Culture et leur Langue…

    Si les Soninké se mettent à se marier avec les autres Communautés, à adopter la Culture et les Langues de ces autres Ethnies qui viennent s’installer avec eux. C’est pour eux, un risque de disparition de leur Culture et de leur Langue…

    Dès lors que tu ne veux plus du titre de ” Djon ” ( d’esclave ) ou de ” Niamakala ” ( Gens de Caste inférieure )… Les Soninké refusent de cohabiter avec toi.

    Ce qui échappe aux Soninké, est qu’on peut cohabiter avec quelqu’un sans le réduire en esclavage.
    Une personne n’a pas besoin d’être inférieure à vous pour vous respecter.

    Et vous n’avez pas besoin d’être supérieur à quelqu’un pour cohabiter avec lui.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  29. Yugo, on doit se demander ou etaient les parents et arrieres grands parents de ces gens de Diema et de Yelimane quand les Francais ont conquis et rendus esclaves et colonises tous les Africains inclus ceux de Nioro du Sahel, Yelimane, Nara, Diema, etc. Ce que Salif Keita a appele le ‘Djon nia ba tuma” (le temps du grand esclavage ds Africains). La verite est qu’avec le systeme des Castes on aura jamais un Peuple, Un But et une Foi, nous ne serons jamais une veritable republique car nous sommes trop divises sociallement et fondamentallement. Dans les regions de Mopti, de Kayes, de Koulikoro, Gao, Tombouctou, etc. nous avons vu des populations refuser leurs Gouverneurs, prefets, sous-prefets, commandants de cercle, juges. etc. qui sont tres qualifies mais parcequ’ils sont des hommes et femmes de Castes. C’est le mal social du Mali et seul le premier gouvernement du Mali a lutte contre ces manquements des droits de l’Homme, mais apres les autres respectifs gouvernements ont glorifies la pratique du systeme des Castes. A ce probleme social profound de manqué de respect des droits de l’Homme, il faut ajouter la discrimination et marginalisation de la fille et de la femme auxquels il faut ajouter la grande corruption donc un cocktail Molotov pour detruire un pays.

  30. ” Des fins connaisseurs du milieu Soninké indiquent que tous les noms de famille DIARRA, DEMBÉLÉ, TRAORÉ, KONATÉ, SISSOKO, KONÉ, … sont considérés comme des esclaves.” 😀😀😀😀😀

    Du n’importe quoi ! D’abord à part Traoré je ne vois pas de noms des esclaves de ma famille dans cette liste et aussi tous ces noms existent sans être esclaves en pays Soninké. Les nôtres sont des COULIBALY, des SANOGO, des KEÏTA et des TRAORÉ. Quand on regarde de près, ces noms sont sensés être des descendants de vaillants guerriers. Ils ont fait des guerres stupides et ont été vendus comme esclaves aux SONINKÉS qui n’ont fait la guerre à personne. Si aujourd’hui le griot flatte IBK comme quoi il est JATA , que JATA est brave et le pousse à aller attaquer CHEIKH MODIBO DIARRA, ce dernier l’attachera et le vendra sur le marché au plus offrant. Donc on peut dire que c’est la stupidité de leurs ancêtres qui a fait d’eux esclaves d’une tribu non guerrière, ce n’est pas la faute aux SONINKÉS.😜😛

    Au lieu de rester à Bamako et colporter des conneries nos journalistes devraient se poser des questions: « qui a besoin d’esclaves aujourd’hui ? Pour quoi faire ?» Ça fait plus d’un siècle que nul n’est soumis à l’esclavage, c’est ces vauriens eux-mêmes qui revendiquent leur statut d’esclaves pour pouvoir vivre aux crochets des soi-disantmaîtres qui ont eu la chance d’être riches.

    MOI JE SUIS PAS PRÈS D’AFFRANCHIR MON ESCLAVE MAISON ROI BOUFFON DE SÉGOU. Même sa nationalité Américaine ne pourra lui tirer d’affaires. 😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here