Dialogue avec les djihadistes : Les 37 recommandations de l’OCGS

0

L’Observatoire citoyen pour la Gouvernance et la Sécurité  (OCGS) en partenariat avec l’Ambassade du Danemark au Mali, a organisé un atelier de deux jours sur la problématique du dialogue avec les groupes extrémistes violents au Mali. Les participants ont opté pour le OUI et ont formulé 37 recommandations. C’était le week-end dernier à l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Beye.

Ils étaient une cinquantaine d’organisations de la société civile et autres à se pencher sur la problématique du dialogue avec les groupes extrémistes violents au Mali. Répartis en trois groupes de travail, les participants ont réfléchi sur les défis et les enjeux liés au dialogue avec les groupes djihadistes et les leçons à tirer des initiatives en cours. Aux termes de l’atelier, il a été validé à l’unanimité de dialoguer avec les extrémistes violents et 37 recommandations ont été faites dont 20 à l’endroit de l’Etat, 13 pour la société civile et 4 pour les partenaires techniques et financiers.

Parmi les 20 recommandations adressées à l’Etat malien, les panélistes appellent au renforcement des légitimités traditionnelles et religieuses et à l’amélioration du système de gouvernance en rapprochant l’Etat de sa population. Ils demandent à l’Etat de mettre en place une commission de bons offices et d’avoir des acteurs clés pour les négociations. « Identifier l’interlocuteur et dialoguer avec nos frères maliens », ont convenu les participants à l’atelier, avant de solliciter une « relecture intelligente » de l’accord issu du processus d’Alger.

Les participants demandent à la société civile d’aider les FAMa dans le cadre du renseignement et la non adhésion à la violence comme moyen d’expression. Ils veulent aussi la création d’un cadre de dialogue, des débats d’idéologie arguments contre arguments entre les érudits du Mali et les cadis des groupes extrémistes.

Les participants ont insisté sur l’adhésion des partenaires financiers à la politique d’appel du gouvernement malien au dialogue avec les djihadistes.

 

Koureichy Cissé

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here