INPS et Canam : Des travailleurs d’orange Mali dénoncent des harcèlements dont ils sont victimes

0

Les travailleurs d’orange Mali de l’Organisation Syndicale des travailleurs d’Orange (OSTOM) affiliée à la Confédération Syndicale des Travailleurs du Mali (CSTM), en collaboration avec d’autres organisations syndicales, ont organisé une conférence de presse, le samedi 07 novembre 2020 à l’escale gourmande. Une conférence au cours de laquelle, ils ont dénoncé des harcèlements dont ils sont victimes de la part de l’Institut national de prévoyance social (INSPS) et de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (Canam).

Abdoulaye Konaté, chargé de communication de l’organisation syndicale des travailleurs d’orange Mali (OSTOM) et chargé de communication au niveau de la fédération nationale des postes, des télécommunications et des nouvelles technologies, a entamé ses propos en louant les mérites de l’Assurance maladie obligatoire (AMO) et ses multiples avantages à l’endroit des adhérents. « Mais nous dénonçons les harcèlements que l’INPS et la Canam exercent sur nos employés en les obligeant à se soigner dans les hôpitaux et centres de santé de leurs choix et non dans les hôpitaux que nos travailleurs aspirent à être soignés. Nous ne sommes pas contre l’AMO, mais ce sont ces pratiques pour faire adhérer à cette assurance  que nous décrions. Nous avons organisé cette conférence pour alerter l’opinion nationale et internationale sur cette entrave à la liberté des travailleurs à se soigner là où ils veulent », a-t-il déploré. Avant de signaler qu’ils  sont résolument attachés au dialogue social et qu’ils souhaitent que leur cri de cœur soit entendu avant qu’ils  n’épuisent tous les moyens légaux de revendications syndicales. « Nous pensons bien que les autorités vont porter une oreille attentive à notre doléance qui est de permettre à tous les travailleurs de pouvoir adhérer de façon volontaire à cette assurance maladie, sinon nous serons amenés à utiliser tous les moyens légaux et syndicaux qui sont à notre disposition », explique-t-il. Selon lui, le problème dont ils se plaignent a surgi depuis le mois de juillet 2020 et les autres structures affiliées à la CSTM y sont confrontées  depuis le mois de janvier 2020. Abdoulaye Konaté a affirmé que l’organisation syndicale des travailleurs d’orange Mali a invité l’INPS et la Canam à revoir leur copie afin de satisfaire les vœux de leurs clients en les laissant le choix de se soigner dans les hôpitaux et centres de santé de leurs choix. Barou Diallo, membre du comité exécutif de la confédération syndicale des travailleurs du Mali, a invité les membres de l’organisation syndicale des travailleurs d’orange Mali (OSTOM) et d’autres structures qui sont confrontées aux mêmes problèmes de créer un pool afin de lutter contre les dérives de la canam et de l’INPS.

Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here