Journée internationale de la femme: La COVID19 a renforcé la précarité des maliennes

0

“Leadership féminin  pour plus d égalité au Mali dans le contexte de la COVID 19” , le thème choisi pour commémorer  la journée internationale des droits des femmes cette année  au Mali, a été  l’ occasion pour le ministère de la femme,de l’enfant et de la famille, et ses partenaires militants pour la promotion de la femme de mettre en exergue les nombreux problèmes des femmes pendant la pandemie  de COVID19.
Les premiers cas de COVID19  sont apparus le 5 mars 2020 au Mali,et  les femmes malades de COVID19  représentent 35% soit 20965 femmes. Elles payent depuis un lourd tribut avec cette crise sanitaire,  évoluant majoritairement dans le secteur informel, les femmes ont vu leurs  activités se réduire voir cesser. Les femmes représentent 78!% des entreprises informelles , et dans le secteur de la santé,  les Statistiques montrent les femmes constituent 43% des agents de santé qui sont au cœur de cette crise sanitaire effrayante.
Selon une enquête récente de ONU femme sur les effets socioéconomique de la pandémie menée au cours du dernier trimestre de 2020 , au Mali 83% des femmes contre 76% d’hommes ont subi une diminution voir une perte de leurs revenus; et 6% des femmes contre 4%  d hommes déclarent avoir perdu complètement leurs revenus relève la même étude.   Qui indique également que la pandémie a aggravé les inégalités entre les sexes en impactant négativement sur les femmes.  Autres conséquences néfastes de la COVID souligné par le ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille Boiré Bintou Founé Samaké lors de cette journée bilan des droits des femmes  , restent l’augmentation du taux des mariages précoces,  mariages forcés ainsi que les grossesses précoces, des phénomènes aggravés  à cause des fermetures des classes S’agissant des violences à  l’encontre des femmes,  le taux est passé de 45% à 54%. Toute chose qui a conduit le ministre en charge  de la femme,de l’enfant et de la famille de plaider  auprès des hautes autorités pour la poursuite  efficiente des efforts en faveur de la protection et promotion des femmes et des filles .
Fort heureusement à côté  de ce tableau noir, le ministre de la femme a rappelé les mesures d accompagnement engagées par les autorités pour améliorer la condition des femmes maliennes.
Khadydiatou Sanogo/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here