Cabale de l’exécutif contre le judiciaire : Pourquoi ce silence assourdissant des organisations de la société civile ?

4

La justice, après avoir fait un bond qualitatif dans la lutte contre la corruption et la délinquance financière, en arrêtant des grosses pointures, fait aujourd’hui  l’objet des tirs croisés de la part de l’exécutif. Elle est dans la ligne de mire de ceux qui doivent rendre compte au peuple de leur gestion des deniers publics. C’est aux forceps que la Chambre d’accusation de la Cour d’Appel de Bamako a annulé les poursuites contre Mahamadou Camara dans l’affaire de l’achat du Boeing présidentiel et des équipements militaires des forces armées et de sécurité. Les  partis politiques, les associations et mouvements de la société civile vont-ils croiser les bras face à cette cabale contre la justice ? De l’Imam Mahmoud Dicko, au Professeur Clément Dembélé en passant par le chef de file de l’Opposition politique et tous ces nombreux activistes qui ont fait de la défense des intérêts du Mali leur priorité vont-ils rester inactifs et laisser la justice entre les griffes  de ceux qui ont pillé le Mali ?

Le Président de la République devrait pourtant comprendre  que s’il y a une digue qui protège son régime c’est bien la justice, avec à sa tête le ministre de la Justice,  garde des sceaux, Me Malick Coulibaly. C’est grâce à l’engagement de ce dernier à traquer les bandits à col blanc, que les citoyens ont commencé à avoir confiance en leur justice. Aujourd’hui cette même justice fait l’objet de pression de la part de l’exécutif pour qu’elle libère ceux qui ont pillé les deniers publics. L’annulation des poursuites contre Mahamadou Camara  et compagnie dans la sulfureuse affaire d’achat du Boeing présidentiel et des équipements militaires est la preuve matérielle de la dangereuse immixtion de l’Exécutif dans le domaine sacré du judiciaire.

S’il est vrai que la justice est rendue au nom du peuple, il n y a pas de raison que ce même peuple reste silencieux quand son droit est bafoué. Où est le héros du 5 Avril, à savoir l’Imam Dicko, qui a fait partir le premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga au prétexte qu’il gérait mal le pays. Va-t-il rester muet quand l’exécutif met le pied dans le plat du judiciaire ? Pourquoi ce silence assourdissant du Professeur Clément, lui qui a, pendant longtemps, fait de la lutte contre la corruption son cheval de bataille ? Comment les partis politiques qui aspirent  venir au pouvoir et proposer une autre alternative à la gestion actuelle, puissent adopter une telle posture, à savoir le silence, voir  l’indifférence ? Quid des syndicats dont le crédo est la bonne gouvernance du pays pour que leurs adhérents puissent  voir améliorer leurs conditions de vie  et de travail ?

Le Mali est véritablement à la croisée des chemins et il est menacé dans ses fondements. Quand une Nation est en danger,tous ses enfants doivent se considérer comme  des soldats pour la défendre vaillamment. Tous pour le Mali et le Mali pour tous ses enfants, doit être la devise de chaque citoyen.

Youssouf Sissoko   

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Au Mali, il n’y a pas de Societé Civile dans le vrai sens du mot. Dès qu’elles sont crées nos societes civiles deviennent aussitot partisannes et marionnettes des pouvoirs en place. Elles font de l’ombre a quelques acteurs qui veulent mener les combats a leur place.

  2. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA KOLO.

    SEULE UNE BRIGADE POPULAIRE ARMÉE INVISBLE ET SILENCIEUSE POURRA RENDRE JUSTICE AU PEUPLE MALIEN.

    ET CETTE BRIGADE POPULAIRE ARMÉE INVISBLE ET SILENCIEUSE OBSERVE EN CES MOMENTS…

    PLUS DE TEMPS Á PERDRE…28 ANS DE CORRUPTION SUFFISENT…!

    N’ OUBLIONS PAS LES FAUX-CULS DE PROFs ET MAITRES DE NOS ÉCOLES Á TOUS LES NIVEAUX, QUI ABUSENT SEXUELLEMENT DES ÉTUDIANTES ET ÉCOLIERES, LES JUGES QUI PRENNENT DE L’ ‘ ARGENT…!

    BIENTOT TOUT CE MONDE POURRI VA COURRIR POUR CHERCHER PROTECTION Á LA PRISON CENTRALE DE BAMAKO….

    OUI, VONT PREFÉRER LA PRISON Á VIE POUR ÉVITER LA MORT…

    LA SITUATION VA CHANGER…!

  3. Enfin un journaliste responsable et un vrai malien vous avez juste oublié Ras bath !!! Son silence est assourdissant !!! Quel déception !!! Que Dire de l URD qui fait alliance avec Bakary Togola que les partisans de Soumaila Cisse médite sur leurs prières et invocations pour sa libération Dieu est grand et voit tout !!!! C est une honte!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here