Djènè Sogodogo déférée à Bolé : Une décision appréciée par les Maliens, L’État malien s’assume enfin

17

Accusée pour injures graves à l’endroit du Président de la République et de ses proches, Djènè Sogodogo a été déférée le vendredi matin à la prison de Bolé par la Brigade d’investigation judiciaire (BIJ). Un signal fort envoyé par les plus hautes autorités surtout judiciaires à l’endroit de tout individu qui se donne dorénavant à de telles pratiques honteuses et indécentes qui n’honorent personne.

Que les Maliens dignes de ce nom sachent que le Mali n’est pas une salle de théâtre où chacun est libre de jouer des scènes de comédies qui entassent l’image de l’éducation familiale au nom d’une liberté d’expression trop comprise par bon nombre de nos concitoyens. Qu’on soit un personnage public ou appartenant à une formation politique ou toute autres associations ou collectifs, ne nous confère aucun droit d’insulter quiconque à plus forte raison un chef d’Etat qui est la première institution du pays. Nul n’étant au-dessus de la loi et par conséquent, le respect de l’autorité de l’état étant valable à tous les citoyens sans distinction de races, d’ethnies et de coloration politique. Qu’on soit riche ou pauvre, qu’on soit éduqué ou mal éduqué bref…

C’est donc inadmissible voir inacceptable que ces genres de comportements indignes soient tolérés dans un pays comme le Mali. Avec la révolution des nouvelles technologies notamment les réseaux sociaux qui ont permis à des personnes nocives et insignifiantes de se donner le luxe de semer le désordre chaque fois qu’ils en ont l’occasion. Les propos injurieux que la désormais détenue Djènè Sogodogo a lancé contre le Chef de l’Etat est non seulement, un acte qui ne correspond pas à nos valeurs sociétales mais dégagé aussi une très mauvaise réputation de notre chère patrie et ceci dit, sa détention a été parfaitement une sage décision et appréciée par bon nombre de nos citoyens en tout cas pour ceux qui savent ce que veut dire une bonne éducation familiale.

C’est dommage et décevant de constater un groupuscule de personnes qui se disent Maliens et fiers de l’être qui se ridiculisent en voulant encourager ces comportements honteux et indignes dans un Mali fier de son passé glorieux. Le cas de Djènè Sogodogo, sera un bel exemple pour prévenir d’autres individus qui se croient être au-dessus des valeurs de la République, nous sommes dans un pays qui fonctionne avec des principes et des règles, en d’autres termes, l’état Malien a commencé à s’assumer en prenant ses responsabilités , et toute personnes qui seront l’auteurs de ces actes d’insolence seront punies conformément à la loi en vigueur au Mali.

Ben Abdoulaye

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. Nfp, tu te prepare, je vais t’envoyer a Coulouba ou au dexieme palais a Sebenikoro, pour travailler la-bas comme journaliste, donc il n’y aura pas de faute encore ni de les corigés quoi que se soit.
    Merci pour cette bonne comprehension

  2. Ben Abdoulaye

    Que tu écrives un tel ramassis de CONNERIES est une chose (tu n’es hélas pas le seul dans médias !)

    Mais par pitié : APPREND AU MOINS À LES ECRIRE DANS UN FRANCAIS CORRECT, ou retourne à l’école !😁😁😁😁😁

    Pour ta gouverne:
    ” Accusée pour injures graves ” ne se dit pas! On dit accusée D’ injures et non pas accusée POUR…

    “des scènes de comédies qui entassent l’image de l’éducation” ne veut rien dire!
    On dit “qui ENTACHENT l’image de ” et non pas “qui ENTASSENT” !😁😁😁😁😁

    “toute personnes qui seront l’auteurs de ces actes”
    L’AUTEURS……..au singulier mais avec un S à la fin!😁😁😁😁😁😁😁

    “C’est donc inadmissible voir inacceptable que ”
    VOIR-E avec un E à la fin ! Il ne s’agit pas du verbe voir!😁😁😁

    “le respect de l’autorité de l’état étant valable à tous les citoyens”
    Valable POUR et non pas valable À !😁😁😁

    “sa détention a été parfaitement une sage décision et appréciée par bon nombre de nos citoyens en tout cas”😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁
    Bravo pour la formulation !😁😁

    BEN ABDOULAYE, DANS TOUT TON TORCHON, IL Y AU MOINS UN POINT AUQUEL J’ADHÈRE À 100% : Quand tu dis a tres juste titre
    “nous sommes dans un pays qui fonctionne avec des principes et des règles”

    MAIS SACHE SIMPLEMENT QUE CES “REGLES ET PRINCIPES” INCLUENT ÉGALEMENT LES REGLES……….DE GRAMMAIRE ET D’ORTHOGRAPHE !😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁

  3. Ben Abdoulaye, tu es un vaurien et un nul, si tu penses que les Maliens sont contents parceque Djene est emprisonnee sans raison tu dois reflechir a deux fois car tu as vu les Maliens dans la rue avec l”Imam Dicko pour te dire combien de Maliens en ont marre de Boua IBK et de son incapacite et incompetance de gerer le Mali. Aujourd’hui nous sommes tous des Djene!!!

  4. Beaucoup des géants ses mettent sur le net pour riens connaissent pas la loi se le mali il n’on pas besoins d’attendre la justice pour être condamné.

  5. Il est temps que l’autorite de l’etat s’affirme. Des maliens st devenus de vulgaires gens qui n’ont aucune morale. Comment des individus, qui se disent croyants, osent insulter une personne vulgairement et cela sans consequence. Democratie n’est pas synonyme de pagaille. C’est ce a quoi il faut faire face maintenant. Comment expliquer aussi, un groupuscule de personnes qui se targuent le titre de “representant de la diaspora malienne” demande a un president dont l’election a ete on ne peut plus claire de demissionner pour des raisons autant farfelues que leurs auteurs. Ils poussent l’outruidance jusqu’a donner un delai au president de la republique une date a laquelle il doit quitter le pouvoir sinon ils vont creer une insurrection qui aboutirait a un coup d’etat. Ce sont des gens qui doivent repondre devant les juridictions competentes du Mali. Une fois au Mali, ils doivent etre arretes et deferes devant un juge. La democratie, c’est la contradiction des idees et programmes de gouvernement. Si ces gens-la ont un programme, ils doivent plutot le porter devant le peuple souverain du Mali; demander son suffrage, gagner les elections (legislatives) et contraindre le president a une cohabitation. Les francais l’ont fait a Mitteraand qui a ete oblige de gouverner avec la droite dirigee par Jacques Chirac (Premier Ministre). Mais quand les interets sordides sont au-dessus des interets du plus grand nombre, on se fiche de ce qu’on dit ou ecrit sur les reseaux sociaux, notamment Whatsup.

  6. Cette Dame résidait en France. Elle est même une Citoyenne Française, je crois…
    Comment ils l’ont arrêtée ? Elle a dû aller en vacances au Mali ? Ou alors arrêtée en France et extradée au Mali ? Je ne connais bien les lois en la matière, mais il me semble que la France n’extrade pas ses ressortissants… ?
    Cela étant dit les vidéos de notre sœur Djènè…, ça craint. J’en ai regardée une, j’ai dû arrêter. C’était grave violent. Mais elle n’est pas la seule. Elle se faisait aussi insulter grave, par nos sœurs qui lui répondaient. Il m’a même semblé que des Maliens seraient allés l’agresser à son son domicile…, ou dans la Rue à Paris ? Je ne me rappelle plus très bien.
    Mais à propos d’injures et autres grossièretés. On dirait que les censeurs de Maliweb.net, en laissent beaucoup passer dans des commentaires de certains lecteurs. Ils devraient y veiller, eux aussi. Pour éviter à leurs lecteurs de se faire coffrer. C’est pas parce qu’on est caché derrière un clavier qu’on devrait tout se croire permis. Attention aux Gendarmes !

  7. Une justice au service du politique est manifestée à travers ces arrestations faites par le procureur MAMADOU B DIAWARA.
    On se rappelle pendant les présidentielles les deux hommes arrêtés et accusés injustement de possession d’armes ont fini dans les bureaux du procureur MAMADOU B DIAWARA après avoir été torturés par les services du directeur de la sécurité d’État le général MOUSSA DIAWARA.
    ON SAIT QU’ IL Y A UN LIEN ENTRE LES DEUX HOMMES QUI SONT DES AMIS D’ENFANCE.
    Ensuite un animateur de radio qui s’en est pris à un escroc prêcheur proche de la présidence a été interpellé par le même procureur.
    Maintenant cette dame qui vit en France particulièrement virulente contre la politique du président dépassant fréquemment les bornes dans ses attaques contre le président .
    Je ne suis pas convaincu qu’ elle a été arrêtée pour ses insultes contre le président alors qu’ elle est aussi insultée par les proches du président.
    C’est une raison plus justifiable qu’ on a choisie.
    Elle a été arrêtée pour ses attaques contre l’actuel président du haut conseil islamique du MALI le prêcheur MADANI HAIDARA.
    Une accusation aussi grave que celle qui a provoqué l’arrestation d’un animateur de radio par le procureur MAMADOU B DIAWARA .
    Le camp présidentiel se sert d’un juge à sa botte pour régler ses comptes avec ses adversaires sur les réseaux sociaux.
    Nous condamnons tous les insultes,mais elles sont faites par les DEUX CAMPS.
    Le président de la république IBK,le chef de l’ opposition SOUMAILA CISSE sont insultés sur les réseaux sociaux.
    Les hommes d’opinion sont aussi insultés.
    Tout le monde est insulté par les deux camps.
    Nous avons vu un LAQUAIS de la pire espèce un vaurien comme seul le président IBK aime tant indexé le chef de fil de l’opposition comme s’il s’adressait à un n’importe qui.
    Un manque de RESPECT habituel chez ce nommé BOUBA FANE très apprécié par le président IBK montrant à suffisance la caution d’Ibk pour ses affrontements humiliants marquants la qualité de la présidence d’Ibk.
    Que le procureur MAMADOU B Diawara arrête aussi du côté des supporters du président de la république pour montrer qu’ il ne travaille pas pour la famille présidentielle .
    On aurait aimé que le comportement de la dame que tout le monde dénonce soit traité politiquement au lieu de l’être par la justice.
    Elle est plus une détenue politique que de droit commun compte ténu de la mobilisation autour d’elle.
    Le traitement politique est plus efficace que judiciaire car s’il faut traduire tous les cas en justice,le procureur MAMADOU B Diawara sera débordé.
    OSER LUTTER ,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue

  8. Ben, avec ton article bidon et vide de sens. Meme demain on va dire a IBK de degager et d’aller se faire foutre car il n’a rien fait de bon pour le Mali. Cet idiot de journaliste pense qu’en mettant Djene en prison que les problemes du Mali seront regles. Depuis quand laver l’honneur d’un president a fait developper un pays? Les presidents americains et europeens sont les plus insultes sur la planete
    nuits et jours devant leur palais. Cela ne les empeche pas de bien travailler. Espece d’affame, mediocre apprenti journalsiste cherchant ton prix de condiment. Tu feras mieux d’ecrire des choses qui feront avancer plutot le Mali.
    On leur donne 72h pour liberer Djene, sinon ils veront ce dont on est capable. Ils l’ont kidnape a Bamako, nous allons aussi prendre en otage les ambassades, les enfants et les copines de ces dirigeants voleurs. Ils ont vole l’argent du contribuable Malien pour payer des residences privees pour leurs 4e femmes, copines et enfants. on leur rendra la vie impossible s’ils ne liberent pas Djene dans les jours a venir. On sait bien on se touve leurs interets ici a l’exterieur, et on va beaucoup les deranger.
    Voler l’argent du Mali est pire qu’injurier les Maliens !Se promener avec les plus grands vulgaires du Mali dans notre avion presidentiel pendant la campagne electorale est plus grave qu’insulter les
    Maliens! Et dans ton article bidon, tu ne fais meme pas reference aux soeurs Kama et, Hawa Toure qui passent leur temps a insulter tout le monde pere et mere. Quelle merde de justice tu nous parles?
    Le president n’a meme pas honte de faire des photos avec ces 3 putes la citees plus haut. Quand on supporte ibk on peut insulter tout le monde sans s’inquieter. Et quand on est opposant c’est la prison?
    Gars a ibk et a ses ministres s’ils viennent a’lexterieur, on va les humilier dans leur trou de sourie.
    Je sais bien qu’ils y viendront, car meme s’ils ont des maux de tete ca se soigne a l’exterieur.
    Ils ont Bamako, et nous on a l’exterieur, on verra bien qui va gagner.
    Liberez Djene! Fuck you Ben Abdoulaye! fuck la juctice maliene! Abas ibk mille fois!

  9. Ben Abdoulaye a ecrit un tres beau texte.
    La pauvre Djene n’est que victime d’une justice que cherche reputation.
    En tout cas, je sais que detourner le fond publique est synonime d’injure a l’egard de tout un peuple, y compris le president de la republique.

  10. Je ne sais pas comment on peut mettre quelqu’un en prison sans l’avoir juge et condamne pour des fautes commises. Mais ici on a mis cette dame pauvre en prison sans jugement et sans condemnation!

  11. Article 118: "Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu'il est porté atteinte à l'intégrité du territoire. "

    Ha la justice malienne,elle est comique au sud et lachete au nord.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here