Mara et les mosquées, c’est fini !

6

Les Echos de l’idylle qu’entretient l’ancien Premier ministre avec le monde religieux se font si rares qu’on peut penser à une fin de leur lune de miel voire même à un divorce. Et si les liens existent encore ils sont tout au moins inaudibles.

Recoupements faits, il nous revient que les relations entre Moussa Mara et le monde musulman ne sont plus au beau fixe. En cause, la nette tendance de l’ancien chef de famille à inverser les rôles et rompre certaines habitudes.

En effet, au lieu des largesses auxquelles il a habitué les mosquées, l’ancien maire de la commune IV, selon nos sources, tente de reposer le financement de ses activités sur leur contribution. De quoi susciter l’indignation et l’étonnement de ses amis religieux qui attendent généralement tout de leurs amis politiques.

Les acteurs de la scène politique sont même appréciés dans leur monde en fonction de leur utilité matérielle et de leur solvabilité : plus envers les leaders religieux eux-mêmes qu’à l’endroit de la communauté religieuse. Moussa Mara est donc passé à côté de la plaque à vouloir transgresser une vieille tradition qu’il feint d’ignorer.

La Redaction (journal Le Temoin)

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. C’est une honte! Comment les religieux peuvent-ils continuer à tendre la main aux politiques et vouloir en même temps qu’ils gouvernent vertueusement. Ce sont eux qui font de leurs relations avec les chefs de partis un fond de commerce. Alors, comment ne pas revoir l’incompétent Président rempiler pour un second mandat lorsqu’il est assuré du soutien de ces escrocs de marabouts et autres féticheurs qui n’ont peur ni de Dieu, ni de l’enfer. Seules leurs poches comptent pour eux en ce bas monde. Marra a tout à fait raison de serrer le robinet, mais de là leur demander leur contribution, c’est à une guerre du golfe qu’il les a conviés. Il ne faudra pas qu’ils le maudissent dans les mosquées, même si leur prières ne valent rien.

  2. “Mara et les mosquées, c’est fini !” QU’EST CE QU’ON A A EN FOUTRE?

  3. Personne n’est grié avant l’heure. Moussa Mara a ses chances devant lui car c’est la nouvelle generation, il a ete premier ministre et nous avions eu l’occasion d’apprecier ses competences, les realités securitaires du pays ont eu raison sur sa soif de faire valoir l’Etat partout sur le territoire national. Donald Trump n’etait pas donné gagnant a la dernière election aux USA, mais en Janvier 2017 il va etre intronisé contre tous les pronostics

  4. Mara a vendu son ame au diable avec ses mensonges pour couvrir les vieux politicards qui ont leur avenir derriere eux. Voila maintenant que tu es grillé comme des brochettes hihihi

Comments are closed.