Paix et Réconciliation au Mali : la coordination des Kel Ansar et Alliés ouvre le débat

0

Dans le cadre la réussite de la Semaine Nationale de la Réconciliation (Sénare) au Mali, la coordination des Kel Ansar et Alliés (CKA&A), a organisé, le samedi 17 septembre, au mémorial Modibo Kéita un conférence-débat sur le thème : « La Paix et la Réconciliation : facteurs de Stabilité et de Développement ». C’était sous l’égide de son président,

La Coordination Kel Ansars et Alliés (CKA&A) s’associe à la Semaine Nationale de la Réconciliation (Sénare), premier du genre lancée le jeudi 15 par le gouvernement du Mali. C’est dans ce qu’elle organise cette conférence-débat dont l’objectif est de contribuer à l’amélioration du vivre ensemble, de la cohésion sociale et du développement des communautés. Il s’agit selon ses initiateurs de créer un temps de réflexion et d’échanges d’idées sur la paix et la réconciliation nationale et de sensibiliser les Maliens pour qu’ils s’acceptent mutuellement et se réconcilient à tous les niveaux.

L’organisation de la Sénare par le gouvernement donne raison à la vision que la CKA&A porte autour des initiatives de la paix. « La Sénare cadre parfaitement avec notre vision et qui se résume, dans notre devise qui est « Ensemble pour la paix, la bonne gouvernance, le développement local et la cohésion sociale entre toutes les communautés », a précisé le président de la CKA&A soulignant que la conférence de ce matin vient renforcer la dynamique déjà lancée en faveur de la paix.

Cette conférence-débat, selon Oumar Hamana Ansari Cissé, est une manière pour son organisation d’apporter sa modeste contribution à la consolidation de la paix et de la réconciliation nationale. Selon le président de la CKA&A, il s’agit pour les représentants d’organisations gouvernementales, d’ONG, de membres de la société civile, des autorités coutumières et religieuses, des personnes ressources, des acteurs politiques…, présents dans la salle de partager leurs expériences en vue de « contribuer individuellement et collectivement à l’amélioration du vivre ensemble, de la cohésion sociale et du développement des communautés ».

Avant de terminer, il a, au nom de son organisation, adressé ses encouragements aux autorités pour les efforts consentis en faveur de la paix et de la sécurité au Mali et toute leur reconnaissance pour la considération dont elles ont fait montre à travers la Sénare. A noter que cette conférence-débat était animée Hamma Ag Mohamed (vice-président du conseil suprême des Idnan du Mali) Abdoulaye Macko (administrateur civil à la retraite) et Boubacar Bah (chercheur),

la coordination des Kel Ansar et Alliés (CKA&A), à titre de rappel, est une association de cadres, notables et citoyens maliens de l’intérieur et de l’extérieur du Mali ayant décidé de se mettre ensemble afin de contribuer à une paix durable et éternelle pour le bonheur des Maliens et des Maliennes.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here