Processus de refondation au Mali : Les blogueurs et web-activistes entendent jouer leur partition

0

L’hôtel Méridiana de Bamako (Ex- Kempinski) a abrité, le samedi 7 mai 2022, les travaux de l’atelier d’échanges et Tweet up avec les blogueurs et web-activistes sur leur implication dans le processus de refondation. Ledit atelier est organisé par l’Institut néerlandais pour la démocratie multipartite (NIMD), en partenariat avec l’Association des Blogueurs du Mali (ABM) et OSIWA (Open society initiative for west africa). L’objectif de cet atelier est d’outiller 30 blogueurs et web-activistes à la compréhension des recommandations des ANR (Assises nationales de la refondation) afin de partager leurs perspectives sur le renouveau des codes et pratiques de gouvernance.

La cérémonie d’ouverture des travaux a enregistré la présence de la nouvelle représentante de l’Institut néerlandais pour la démocratie multipartite (NIMD), Mme Célia D’Almeida, du président de l’Association des Blogueurs du Mali (ABM), Malick Konaté, du facilitateur, Dr. Mamady Sissoko, Constitutionnaliste, Professeur de l’enseignement supérieur, membre de la commission d’organisation des ANR et des participants. Selon le président de l’ABM, Malick Konaté, les blogueurs et web-activistes sont devenus incontournables dans l’animation démocratique. Les médias sociaux leur donnent une influence considérable et une capacité d’agir conséquente. Ils sont en train de renouveler les formes de contrôle de l’action publique en allant vers plus de veille citoyenne. Selon lui, la refondation touche la nation malienne. Pour Malick Konaté, c’est important d’organiser ces genres de formation pour permettre aux blogueurs d’être non seulement des relais, mais aussi d’être une veille citoyenne des recommandations des ANR. A sa suite, la représentante de l’Institut néerlandais pour la démocratie multipartite (NIMD), Mme Célia D’Almeida, a indiqué que la place des blogueurs et web-activistes est importante dans la construction du Mali. « On compte sur le travail que vous faite au quotidien. J’attends avec beaucoup d’impatience les résultats de vos échanges », a déclaré Célia D’Almeida. Pour sa part, le facilitateur, Mamady Sissoko a fait savoir que si l’information est saine, la refondation aboutira sans nul doute. Avant d’expliquer le contexte de crise dans lequel les ANR se sont tenues en décembre 2021. Il a rappelé que 13 thématiques ont été débattues lors des ANR qui ont regroupé plus de 84 000 personnes. A ses dires, plus de 500 recommandations sont issues des ANR. « Quiconque viendra au pouvoir n’aura plus la liberté de gérer comme ses prédécesseurs. La gouvernance ne sera plus comme avant. Parce que la presse s’est consolidée et les blogueurs se sont lancés dans cette consolidation », a souligné le facilitateur.

Aguibou Sogodogo

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here