Semaine Nationale de la réconciliation : Le sport à l’honneur

0

Dans le sillage des activités de la Semaine Nationale de la Réconciliation(SENARE), ayant pour thème «Faisons de la diversité un atout pour la cohésion sociale au Mali», le ministre en charge de la Jeunesse et des Sports a présidé la cérémonie de lancement des Activités Sportives, le jeudi 15 septembre 2022, au Stade Mamadou Konaté. Moussa Ag Attaher était en compagnie de son collègue de la Réconciliation Nationale, le Colonel-major Ismaël Wagué.

En effet, le Ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher a dans son allocution exprimé tout le plaisir qui l’anime en procédant au lancement des activités sportives de la première édition de la Semaine Nationale de la Réconciliation(SENARE). Il a salué l’esprit de solidarité gouvernementale qui a motivé son collègue, le Colonel-major, Ismaël WAGUÉ, en lui faisant l’honneur de se prononcer au lancement des activités sportives de la SENARE.

Pour le Ministre des Sports, cette semaine initiée par le Ministère de la Réconciliation de la Paix et de la Cohésion Nationale, Chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation Nationale est salutaire et constitue une activité d’envergure nationale dont les impacts en matière de cohésion et de consolidation de la paix sont certains. Et de féliciter au passage le Ministre de la Réconciliation, Colonel-major Ismaël WAGUÉ ainsi que la commission nationale d’organisation, avant de relever que le thème retenu pour cette première édition répond parfaitement à l’esprit et aux objectifs des dispositions de l’article 7 de la loi d’entente nationale. La SENARE est l’expression de la volonté inébranlable des plus hautes autorités de raffermir les liens séculaires de fraternité entre les fils du pays et cadre par ailleurs avec le désir ardent de voir le peuple malien réconcilié, prendre en charge son destin, marcher la tête haute, rayonner dans le concert des nations.

Au cours de cette semaine, a souligné le ministre des sports, le département chargé de la Réconciliation initiera des activités de mobilisation au nombre desquelles des compétitions sportives à travers tout le pays en tant que meilleur moyen de véhiculer la paix, et renforcer la cohésion sociale.

Dans cette dynamique, il est unanime que le sport est un facteur de rassemblement voire un instrument d’éducation au sacrifice, au respect et à la responsabilité. Et Moussa Ag Attaher d’exhorter la jeunesse à la conscience que la semaine, au-delà du sport, vise à « restaurer la paix et à renforcer la cohésion sociale et le vivre-ensemble’’. «Brisez la glace, parlez-vous, pardonnez-vous», a-t-il martelé, en assimilant le sport à un vecteur de tolérance, de vivre-ensemble et de cohésion sociale qui concourt à rendre plus heureuse l’existence humaine et à raviver l’aspiration et l’engagement pour un monde plus pacifique.

Pour conclure le Ministre Mossa Ag ATTAHER se dit persuadé que cette semaine dédiée au sport de masse à Bamako et dans toutes les régions du Mali «suscitera l’engouement populaire et permettra aux jeunes sportifs de compétir dans une saine émulation, afin de prouver que le sport est facteur d’unité, de cohésion, de paix et aussi de brassage».

 

Aly Poudiougou

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here