SENARE : Les Femmes du Mali déterminées pour la réconcilier les maliens

1

50, 4% de la population, mères, épouses, sœurs, filles, elles sont l’épicentre de la nation, grandes tributaires des conflits, les femmes du Mali sont décidées à restaurer l’entente et la paix dans leur pays. Ce désir, elles l’ont exprimé lors de la rencontre d’échange intergénérationnelle  sur la participation des femmes dans le processus de la paix  et de la réconciliation initiée  dans le cadre des activités de la semaine nationale de la réconciliation initiée par le département de tutelle au Centre National et documentation sur la femme et l’enfant (CNDIFE ).

Trois générations de femmes étaient présentes à ce panel pour échanger sur la problématique de l’implication des femmes dans le processus de paix, et discuter des  dynamiques en cours sur la participation des femmes dans le processus de paix et de gestion des conflits. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le SG du département de la femme, Sayon Doumbia en présence du Chef de Cabinet, Mamadou Diouara et du Lieutenant –Colonel Fatoumata Bintou Sangaré tous deux du ministère de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion Sociale.  M. Diouara rappelant aux participantes, les objectifs de la semaine instituée  par la Loi d’Entente afin de mobiliser les maliens(es)  autours des idéaux de la paix, la cohésion et le vivre ensemble, les a remercié pour leur mobilisation sous le leadership du département de la  femme et de l’enfant.   Joignant ses remerciements à ceux de son collègue, Mme Fatoumata Bintou Sangaré, est revenu sur l’important rôle et place qu’ont les femmes dans le processus de réconciliation comme tout autre processus de développement d’ailleurs. A ses dires, les  femmes sont  naturellement dotées de grandes facultés de médiation,  et elles constituent une cible stratégique pour la consolidation de la paix.  Cette rencontre est donc opportune pour réunir les femmes, ouvrir le débat entre elles un débat intergénérationnel . Mais, surtout, elle est le cadre idéal pour recueillir  leur analyse et suggestion pour réconcilier l’ensemble des filles et fils du Mali. «Nous sommes très contentes de cette initiative des autorités de la Transition,  les femmes ont toujours été en première ligne des  combats de notre pays, depuis 2012, les femmes sont celles qui payent le prix fort des conflits avec les violences sexuelles, les crimes, la perte des fils, des maris. C’est pour vous dire que la crise touche les femmes plus que tout le monde, le dialogue n’a jamais été interrompu entre nous qu’elles soient du nord, centre ou sud de notre pays, et je suis sûre  qu’en impliquant plus les femmes à l’ensemble des processus, nous allons parvenir à restaurer l’entente et la paix dans notre pays », déclare Maï Samaké participante à la rencontre. L’ancienne ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Maïga Sinna Damba pour sa part, a invité les jeunes à  se mobiliser pour  la paix et l’union pour protéger l’intégrité et la souveraineté nationale.

Khadydiatou SANOGO/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Ladies we should not pursue that no longer existing. Peace plus reconciliation have been replaced by adequate security plus tolerance of all law abiding citizens. To pursue outdated conditions of past which have caused worsening of conditions that we were misled to pursue is stupid plus being stupid is no longer acceptable in Mali or Negroid Africa as whole. I know if you ladies are set on correct passage you will achieve feasible plus reasonable goal. Adequate security plus tolerance for law abiding citizens are correct goals. Whereas peace plus reconciliation is to mislead you plus have not ever worked in Negroid Africa despite fact we alter our definition of both to something much different plus much less from what we believed it should be. Adequate security plus tolerance for law abiding citizens move us farther plus quicker down passage toward achieving comfortable world class modern living conditions under unstoppable accelerating Global Warming. Women of Mali will by far be of those who benefit most from comfortable world class modern living conditions under unstoppable accelerating Global Warming. Therefore examine you being led astray to impossible peace plus reconciliation plus realign yourselves to accomplish feasible plus highly productive adequate security with tolerance for all law abiding citizens. Mere fact somebody is trying to lead you women astray to seek accomplishing impossible make me want to kick their asses by any means necessary. Women of Mali deserve feasible goals to pursue. Achieving tolerance for vigilance to assist with delivering adequate security is best goal concerning issue.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here