Acharnement gratuit contre la ligue régionales de football de sagou : Le CNOSM et le Ministère de la Jeunesse et des Sports, interpellés !

0

Décidemment la ligue de football de Ségou dirigée par Mamadou Sow semble couper véritablement le sommeil des membres du comité exécutif de la fédération malienne de football pour uniquement des raisons absurdes innées à eux. En effet depuis l’arrivée de Mamoutou dit Bavieux Touré à la tête et de ses larbins de la fédération malienne de football ont décidé de mettre en place un plan machiavélique pour déstabiliser la ligue de football de Ségou dont l’objectif en réalité est d’écourter le mandat du président légalement élu le 03 août 2018 et qui prend fin le 03 août 2022. Tous ces actes de déstabilisation qui n’honorent le football malien se passent au vu et au su de tous les plus hauts responsables sportifs du pays.

Tout est parti lorsque certains clubs de Barouéli, de Niono, de Tominian, de Ségou non affilés à la ligue de football de Ségou (soutenus matériellement et financièrement par les responsables de l’AS Bakaridjan qui en veulent à mort Mamadou Sow depuis 2013) ont mis en place leurs propres districts alors que le mandat des districts légalement mis en place par le CONOR et la ligue , n’est pas arrivé à expiration. Le drame c’est que ces clubs non affiliés à la ligue de Ségou se sont vus affiliés par le comité exécutif d’alors (2013-2017) et d’aujourd’hui en violation flagrante des statuts et règlement de la fédération malienne de football en son article 12 portant affiliation des clubs qui stipule en ses termes « les associations régionales sont responsables d’affilier les clubs et entités se trouvant sous leurs juridictions respectives. Elles informent la FEMAFOOT de toute nouvelle affiliation ». Forts du soutien sans faille du président du comité exécutif et de ses larbins, les ennemis déclarés de Mamadou Sow à savoir les responsables de l’AS Bakaridjan n’ont eu aucune peine à mettre des districts parallèles en vue de procéder à leur forfaiture à savoir la déstabilisation du président de la ligue et de son bureau. Et le 24 janvier 2021 débuta les opérations de déstabilisation de la ligue avec la tenue de leur simulacre d’assemblée générale élective dite de révocation du président et de son bureau. Face à l’évidence de cet échec humiliant, ils décident de faire appel à leur mentor à savoir le président du comité exécutif, Bavieux Touré qui entre aussitôt à travers son secrétaire général en danse. Ainsi après avoir confié l’organisation du championnat au district parallèle de Barouéli mis en place par ses soins, après avoir prolongé la date d’engagement des clubs pour leur participation à la coupe du Mali alors que la ligue de Ségou avait déjà arrêté sa date, après avoir envoyé une lettre d’explication à la ligue de Ségou pour des supposés problèmes entre la dite ligue et certains de ses membres qui ne sont ni moins ni plus ses districts parallèles, le président Mamadou Sow et son bureau ne sont jamais tombés dans le piège. Ne sachant à quel diable se vouer et ne sachant comment pousser les responsables de la ligue de Ségou, le comité exécutif de la fédération malienne de football vient de sortir encore un autre plan machiavélique la semaine dernière. Dans cette correspondance adressée au secrétariat de la ligue, les rancuniers du comité exécutif entendent effectuer une mission à Ségou pour disent-ils s’enquérir de la situation comme s’il existe un problème entre les acteurs du football ségovien. C’est dire qu’il urge de la part des plus hauts responsables du sport malien de s’impliquer afin d’éviter une nouvelle crise. Du coup le Comité national olympique et sportif du Mali et le Ministère de la Jeunesse et des Sports sont interpellés pour mettre fin à la campagne de déstabilisation de la ligue de football de Ségou. En attendant les vrais acteurs du football ségovien ont décidé de prendre en main leur destin avec une prochaine sortie médiatique en vue de prendre l’opinion nationale t internationale.

Saïd      

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here