Basket-ball, arbitrage : Moussa I. Touré la preuve par le trophée de Africa Sports Awards""

0

Notre compatriote a été désigné par le CSSA meilleur sifflet africain, toutes compétitions confondues.

Les sélections nationales (l”Équipe nationale féminine junior et les deux sélections olympiques) n”ont pas été les seules à s”illustrer sur l”échiquier international au cours des derniers mois. L”arbitrage malien a également fait parler de lui avec le titre de meilleur arbitre, toutes compétitions confondues, enlevé par l”arbitre international, Moussa Ismaël Touré. Comme son nom l”indique, le titre de meilleur sifflet est décerné chaque année au meilleur arbitre du continent par le Conseil supérieur du sport en Afrique (CSSA). Cette année, la cérémonie de désignation du meilleur sifflet africain également appelé "Africa Sports Awards" s”est à l”hôtel Hilton de Yaoundé (Cameroun), parallèlement aux festivités du 40è anniversaire du CSSA.

C”est la première fois que le basket-ball malien remporte ce trophée qui, indique le secrétaire général du CSSA, Soustone Y. Kashiba, "est une reconnaissance des efforts déployés par Moussa Ismaël Touré dans la recherche de l”excellence sportive africaine". Plus d”un mois après sa consécration (le trophée a été décerné le 14 décembre 2006 à Yaoundé), notre compatriote lui-même n”en revient toujours pas : "quand j”ai reçu la lettre de félicitations du secrétaire général du CSSA, je pensais que c”était une blague. J”ai d”abord cherché à comprendre à travers la représentation locale du CSSA qui m”a confirmé que le trophée a été récupéré en mon nom par le ministère camerounais des sports. Honnêtement, je n”en reviens pas encore même s”il est vrai que j”ai beaucoup travaillé ces dernières années", avoue Moussa Ismaël Touré qui a été reçu le 12 février par le président ATT en même temps que la sélection olympique féminine sacrée championne d”Afrique le 9 décembre 2006 au Mozambique.

"C”est le genre de choses qui n”arrivent pas souvent deux fois dans la vie. C”est vrai que ce sacre intervient après ma participation à deux Coupes du mondes (Coupe du monde féminine des nations et Championnat du monde junior), mais je pense que les performances réalisées en 2006 par le basket-ball malien ont également pesé dans la balance", ajoutera le meilleur sifflet africain 2006 qui a commencé sa carrière en 1984 en France (au niveau scolaire) avant de devenir arbitre international à partir de 2000.

De cette date à son sacre le 14 décembre dernier, Moussa Ismaël Touré n”a pratiquement raté aucun grand rendez-vous, ni au plan national, ni sur l”échiquier continental. "Il n y a pas de secret pour réussir dans le sport, il faut simplement travailler. Vous êtes une fierté pour tout le Mali et j”espère que votre parcours servira d”exemple pour tous les sportifs du pays", a dit le président de la République Amadou Toumani Touré qui a fait d”une pierre deux coups en recevant au palais de Koulouba les championnes d”Afrique et le meilleur sifflet africain 2006, toutes compétitions confondues (basket-ball, football, handball, volley-ball, tennis pour ne citer que ces disciplines).

S. B. TOUNKARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER