Basket-ball, championnat national : ATTAR CLUB enchaîne, le stade malien signe sa première victoire

0
ATTAR CLUB ENCHAÎNE, LE STADE MALIEN SIGNE SA PREMIÈRE VICTOIRE

La troisième journée du championnat national a donc été la bonne pour le Stade malien. Après deux revers, en autant de sorties, les Blancs ont, en effet, signé leur première victoire face au Djoliba, défait 65-42 dans le choc au sommet de la troisième journée. Les Stadistes ont pris la direction des opérations, d’entrée de jeu et ont dominé, logiquement le premier quart temps 17-8. Au deuxième acte, les Rouges se réveillent, ils marquent plus de points que les Stadistes (9-8) mais échouent à renverser (25-17 à la mi-temps).

On pensait alors que le promu allait poursuivre sur cette lancée, mais c’était compter sans le Stade malien. Dès la reprise, les protégés du manager Hamidou Traoré appuient sur l’accélérateur, les Rouges sont débordés et assistent impuissants à la démonstration de leurs adversaires (48-30 au terme du troisième quart temps). Dans le quatrième quart temps, les hommes du technicien Al Hadji Dicko tentent d’arrêter l’hémorragie, mais les Blancs ne lâchent rien. Sans surprise, ils bouclent la partie avec 23 points d’écart (65-42).

«Je suis très content, je dis bravo aux jeunes ils ont respecté les consignes. Quand on regarde les 8 équipes du championnat, elles se valent toutes. Il n’y a pas de petites équipes», a commenté le technicien du Stade malien, Hamidou Traoré qui signe, ainsi, son premier succès en championnat. Pour le coach du Djoliba, Al Hadji Dicko, ses joueurs étaient dans un jour sans et l’équipe n‘a pas eu suffisamment de temps pour préparer le choc avec le Stade malien, «l’une des meilleures équipes du championnat». «J’ai pris le club à deux jours du démarrage du championnat. On n’a eu qu’une semaine de préparation, la défaite contre le Stade malien est logique. Notre objectif est le maintien dans l’élite, on se battra pour ça», a réagi Al Hadji Dicko. En déplacement à Kayes, l’USFAS, le champion du Mali en titre, a fait une bonne opération en s’imposant 68-59, face au Sigui de Kayes.

Sur le tableau féminin, tous les regards étaient tournés vers l’explication entre la Commune III et le leader du classement, Attar club de Kidal. Comme il fallait s’y attendre, les premières minutes ont été âprement disputées, avec d’un côté, les Communardes qui devaient gagner pour être sûres de préserver leur 4è place et de l’autre, les Kidaloises qui avaient à cœur de prolonger la série. La Commune III a vite mené au tableau d’affichage, mais c’est Attar club qui aura le dernier mot au terme du quart temps initial (16-15). Sous la houlette d’Alima Gnégnéré Dembélé, les Communardes entament le deuxième quart temps avec beaucoup d’enthousiasme. Elles répliquent du tac au tac aux Kidaloises et c’est sur un score de parité que les protagonistes regagnent les vestiaires (29-29).

A la reprise, les joueuses d’Oumar Sidiya Maïga exercent une forte pression sur leurs adversaires et passent devant pour la première fois avec un écart de 9 points (47-38). Le match était plié et malgré les efforts déployés par l’AS Commune III dans le dernier quart temps, les joueuses de la 8è Région ne tremblent pas. En atteste le score final : 67-49, soit 18 points d’écart pour le leader du championnat qui signe, ainsi, sa troisième victoire en autant de journées de débats. A l’instar de Kidal, le Djoliba champion du Mali en titre a également enregistré son troisième succès de rang en allant battre le Tata à Sikasso 105-65. Les Rouges affichent le même nombre de points au compteur (6) que les Kidaloises, mais avec un goal average inférieur.

Seïbou S. KAMISSOKO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here