Cameroun : Une terre généreuse à l’arrière-goût amer pour le Mali

0

De 1972 à 2021, le Mali a disputé au Cameroun la phase finale de 3 compétitions majeures pour autant de finales jouées. A l’issue de chacune de ces 3 compétitions, les Aigles du Mali sont revenus avec une médaille à défaut du titre continental. Le Cameroun se présente ainsi comme une terre généreuse à l’arrière-goût amer pour le Mali qui a, à chaque fois, joué la finale mais sans jamais remporter le trophée.

Jamais une sélection nationale du Mali n’est revenue bredouille de son aventure camerounaise.  Mais comme toujours, aucune n’a aussi ramené le trophée à la maison.

Après la Can Yaoundé 72 et le Chan 2020, le Mali disputait le dimanche 26 septembre 2021 sa 3e finale d’une compétition majeure au pays des Lions Indomptables. Et pour une fois de plus, la tradition de médaille a été respectée par les basketteuses maliennes qui sont d’ailleurs montées d’un cran sur le podium africain après avoir été classées 3es de la précédente édition de l’Afrobasket.

L’on se rappelle, en 72, la génération du premier ballon d’Or africain, Salif Kéïta « Domingo » offrait au pays sa première médaille d’une Coupe d’Afrique des Nations de football avec une 2e place acquise derrière le Congo (3-2). Dans le sillage de leurs devanciers « Papas » 48 ans après, le portier-capitaine Djigui Diarra et compagnie ont, à leur tour, ébloui tout un continent par leur qualité technique de jeu lors du Championnat d’Afrique des Nations de football dont ils ont aussi, malheureusement, perdu la finale (2-0) face au Maroc pour se consoler avec la médaille d’argent. Et dimanche soir, c’est Nassira Traoré et ses partenaires qui ont offert au Mali la 2e place africaine l’issue d’une finale de l’Afrobasket perdue les armes à la main (59-70) contre la plus redoutable formation de la compétition, le Nigeria.

Face aux archi-favorites, les nôtres ont joué pour limiter les dégâts sachant bien que l’adversaire était un rouleau compresseur régnant sur le basket-ball africain depuis 2017 avec à la clé 3 titres d’affilée dont celui du dimanche passé.

Régnant sur le plancher du Palais Polyvalent des Sports de Yaoundé lors de cette finale, les Nigérianes ont dominé tous les quarts avec un gros écart de 21 points à la fin du 3e quart-temps. Et pour ne rien arranger dans cette cauchemardesque soirée, la capitaine Nassira Traoré sera expulsée pour 2 fautes techniques en plus d’une faute technique infligée au sélectionneur adjoint, Amara Traoré.

Avec autant de situations handicapantes pour le Mali, le Nigeria s’impose logiquement et remporte sa 3e finale de rang après 2017, 2019. Et une fois de plus, le Mali se contentera de la médaille d’argent ce qui devient une sorte de tradition pour nos équipes nationales à chaque fois sur le sol camerounais.

 

Alassane CISSOUMA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here