CAN 2019: le Mali déçu mais optimisme pour son avenir

2

Eliminé par la Côte d’Ivoire en huitièmes de finale de la CAN (0-1) dans un match qu’il a dominé, le Mali a du mal à digérer cette défaite. Mais les Aigles veulent retenir la leçon et continuer à progresser avec une équipe jeune et pas encore arrivée à maturité.

La déception et les regrets étaient les sentiments les mieux partagés par les Maliens lundi quelques minutes après leur élimination par la Côte d’Ivoire. Battus par les Eléphants alors qu’ils ont «dominé le match », les Aigles s’en remettent presque tous à la dure « loi du foot », tout en restant optimiste pour le futur du football malien après cette fin de CAN.

« Il y a une déception totale, affirme Mohamed Magassouba, le sélectionneur du Mali. Cela s’est joué sur des détails. On domine de bout en bout et l’équipe adverse a une situation de jeu et ‘’but’’. C’est la loi du football ». Pour le technicien des Aigles, il faudra se servir de cette défaite pour continuer le travail commencé avec l’équipe depuis quelques années. « Tout n’est pas perdu, on a su monter une très belle équipe. Cela augure un avenir radieux pour le football malien. On a vu à quoi pouvait ressembler le football malien de demain à travers ces jeunes. Il suffit de renforcer un certain nombre de secteurs et j’ose croire que le lendemain du foot malien sera plus heureux que ça. »

À lire aussi ► CAN 2019: voici les affiches des quarts de finale

Son adjoint Fousseiny Diawara pense la même chose et voit ce groupe grandir pour faire mieux la prochaine fois. « Ce sont des jeunes qui ont fait des compétitions ensemble. On a construit ce groupe depuis deux ans, c’est une équipe qui était invaincue en match officiel depuis 22  mois. J’espère qu’on va apprendre de cette défaite, et j’ai confiance en tous ces jeunes pour revenir encore plus fort. »

« Nous sommes encore jeunes et on va relever la tête », martèle Moussa Djenepo, alors que Moussa Marega, élu homme du match est évidemment déçu de l’élimination de ses camarades. L’attaquant est tout de même prêt à relever les futurs défis des Aigles. « Je suis déçu comme tous mes camarades parce que nous méritions mieux. C’est triste mais nous rentrons avec d’autres ambitions pour le football malien. »

Par Ndiasse Sambe rfi.fr – Publié le 09-07-2019 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Bien sûr qu’il faudrait regarder désormais en avant! Sinon sur le match la différence a été que:

    1- M Marega (9) n’arrive pas a tiré à bout portant à o mètre du gardin de but…!
    2- M Djenepo fait l’esssentiel pour aller tomber seul face au gardien ivoirien…!
    3- Zaha, seul contre le défenseur et le gardien de but réussi à mettre le ballon dans les filets…Voilà!
    C’est cela le football, comme dans bien de domaines de la vie: réaliste!
    – Le football, c’est le résultat! Autrement dit demain “on ne se souviendra plus de celui qui a été finaliste, mais de celui qui a remporté la coupe” (Feu Luis ARAGNES – ESPAGNE)

  2. Eux, ils se sont au moins battu contre l’adversaire et les généraux maliens fuient le terrain de bataille ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here