Championnat régional d’Afrique de RUGBY A 7 BENIN 2019 : Le Mali affronte l’Egypte et le Niger ce samedi

0

Après dix jours d’internat au stade du 26 mars de Bamako, le sélectionneur des Aigles rugbymen Daouda SIdibé a publié la liste des joueurs retenus pour le championnat régional d’Afrique prévu du 7 au 8 septembre 2019 au Bénin.

Parmi les 12 Aigles sélectionnés, on note l’arrivée dans le nid de six nouveaux joueurs : Djeridjan Camara, Fousseini Coulibaly, Daouda Dicko, Mohamed Traoré, Allassane Sissoko, et Samba Doumbia.

Logé dans la poule B, le Mali croise le fer avec l’Egypte ce samedi 7 septembre à partir de 9h22 lors de la première journée avant de livrer son deuxième et dernier match de poules contre le Niger le même jour à 12h50.

 

Avec Souley COULIBALY (Chargé de Com de la Fédération)

La liste des Aigles du Mali

1 Djeridjan Camara, Pilier

2 Mahamane Maïga, ¾ centre

3 Ladji Boune, demi d’ouverture

4 Fodé Kanté, demi d’ouverture

5 Chiaka Dakouo, Ailier

6 Mohamed Sangaré, Ailier

7 Fousseini Coulibaly, Pilier

8 Daouda Dicko, Talonneur

9 Mohamed Traoré, ¾ centre

10 Allassane Sissoko, Ailier

11 Karim Traoré, Pilier

12 Samba Doumbia, Pilier

 

Composition des deux poules :

POULE A:

Benin, Burkina Faso

 

POULE B:

Mali, Egypte, Niger

Maroc-Mali: Aly Mallé, Youssouf Koïta, Samuel Diarra… appelés en renforts

 

 

 

 

CAN U23, EGYPTE 2019

Les Aigles Espoirs à l’assaut des Lions de l’Atlas

Ce samedi 7 août à Marrakech, le Mali croise le fer avec le Maroc (17h GMT) pour le compte du match aller du dernier tour éliminatoire de la CAN U23. La manche retour aura lieu une semaine plus tard à Bamako.

Comme la CAN Seniors remportée par l’Algérie (1-0) face au Sénégal en juillet dernier, la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 23 ans aura également lieu en Egypte cette année notamment du 8 au 22 novembre 2019. Pour cette compétition réservée aux équipes olympiques car qualificative aux prochains Jeux Olympiques Tokyo 2020, les éliminatoires ont démarré depuis plusieurs mois.

Après deux tours passés qui a vu le Mali écarter l’Ethiopie (1-1 puis 4-0 à Bamako) au 2e et avant-dernier tour, les Aigles Espoirs sont donc opposés aux Lions de l’Atlas du Maroc au dernier tour avec match aller prévu ce samedi 7 août à Marrakech en attendant le match retour à Bamako une semaine après.

Pour ce tournant décisif, le sélectionneur malien Fagnery Diarra a décidé de renforcer son équipe comme il le faut et comme il le peut.

Ainsi, Fagnery a fait appel  aux champions d’Afrique Cadets 2015 Samuel Diarra (gardien de but, Espagne), Aly Mallé (attaquant, Balikesirspor, Turquie) ou encore les vainqueurs de la CAN Cadets  2017, le milieu Mohamed Camara (Red Bull Salzbourg, Autriche), et le portier Youssouf Koïta (FC Gérone, Espagne) pour la double confrontation.

Aussi, plusieurs joueurs professionnels ont été convoqués par l’ancien sélectionneur des Aiglons du Mali tels que l’attaquant Ibrahima Koné (Norvège) ou encore son compère Aliou Dieng (Al Ahly, Égypte).

Autre bonne nouvelle pour Fagnery, le sélectionneur de l’équipe nationale première, Mohamed Magassouba dit avoir laissé à la disposition de son homologue les internationaux Aigles) Amadou Haïdara (R.B Leipzig, 21 ans), et Sékou Koïta (R.B Salzbourg, 19 ans).

Avec autant de renfort possible, Fagnery ne devra pas trop de plaindre. Reste à espérer que le résultat attendu sera au rendez-vous à l’issue de la double confrontation.

En cas de qualification face au Maroc, le Mali se qualifiera donc pour la phase finale de la CAN des moins de 23 ans dont les trois premiers décrocheront les 3 places africaines pour les Jeux Olympique Tokyo 2020.

Alassane Cissouma

 

 

 

 

Jeux OLYMPIQUES 2020

Fin de course pour les Aigles Dames

 

L’équipe nationale féminine du Mali de football ne participera pas aux Jeux Olympique Tokyo 2020. Les Aigles Dames ont été éliminées par leurs homologues ivoiriennes le mardi à Bamako après le 0-0 concédé alors qu’elles s’étaient inclinée à Abidjan lors du match aller par 3 buts à 0.

Après leur déroute (3-0) du match aller du 2e tour éliminatoire des Jeux Olympique Tokyo 2020 (Japon) joué à Abidjan samedi passé, les protégées du sélectionneur Mohamed Saloum n’ont pas pu renverser leurs adversaires pour poursuivre l’aventure lors du match retour disputé aujourd’hui (0-0). Leur exploit dans cette compétition restera l’élimination du Maroc lors du précédent tour après le 0-0 concédé ce mardi à Bamako fac aux mêmes Ivoiriennes qui se qualifient pour le reste des éliminatoires. Pas de “Remontada” donc pour les Aigles Dames qui avaient pourtant barré la route de la CAN Ghana 2018 à cette équipe ivoirienne.

Déjà fragilisées par le lourd score de l’aller (3-0), les nôtres ont eu du mal à développer un football débridé pour espérer grand-chose. Aucune réelle occasion offensive durant toute la première période. Rentrées dans les vestiaires sous une fine pluie, les deux équipes ont joué les freins à la main au cours de la seconde partie du match dans un Stade Mamadou Konaté en eau après une forte pluie ayant inondé la pelouse synthétique pendant la mi-temps.

C’est donc la fin de la course pour l’équipe nationale dans ces éliminatoires. En football, les espoirs pour les J.O 2020 sont désormais placés en l’équipe nationale masculines Espoirs qui doit affronter le Maroc en aller-retour avec manche aller prévue le samedi prochain à Marrakech

Alassane Cissouma

 

 

 

BREVES:

SANCTION

Youssouf Koné suspendu pour 3 matches

Coup dur pour le défenseur malien Youssouf Koné. Fraichement arrivée à l’Olympique Lyonnais en provenance de Lille, la nouvelle recrue est déjà passée devant la Commission de Discipline la Ligue de Football Professionnel de France.

En effet, exclu pour un carton rouge direct mardi dernier à Montpellier (1-0, 3e journée), Youssouf Koné a été de nouveau lourdement sanctionné par la Commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel (LFP). Sur son site, la LFP indique que deux joueurs de l’Olympique Lyonnais était concernés par la Commission de Discipline qui s’est tenue le mercredi soir et que l’international défenseur malien a écopé de deux matchs ferme de suspension plus un avec sursis devant la Commission. Quant à son coéquipier, Thiago Mendes, expulsé quatre jours plus tard lors de la réception des Girondins de Bordeaux (1-1, 4e journée) pour deux cartons jaunes, il a écopé d’un match ferme.

A coup sûr, Youssouf manquera donc le déplacement à Amiens (13 septembre) et la réception du Paris Saint-Gremain (22 septembre) pour le compte de la 5e et 6e journées.

 

 

 

TRANSFERTS

Le capitaine des Aigles prêté en Turquie

Au dernier jour du mercato, Abdouaye Diaby a changé de club. En effet, le capitaine des Aigles du Mali a été prêté avec option d’achat au Besiktas par le club portugais du Sporting Club ce lundi 2 août. Nouveau challenge donc pour l’attaquant Malien. De son côté, Nouha Dicko a quitté également Hull City (Angleterre) et s’engage avec Vitess Arnhem (Pays-Bas) en prêt pour le reste de la saison.

 

Adama Noss aussi prêté à Metz

Adama Traoré dit Noss ne jouera pas le reste de la saison avec l’AS Monaco. En effet, après 4 journées de championnat, le milieu de terrain Aigle a été prêté par son club à Metz. Avec le club à la Croix où évolue déjà le défenseur Mamadou Fofana, le ballon d’or U20 2015 passera le reste de la saison. A 24 ans, ça sera le 3e prêt de l’ancien joueur de l’Académie Jean Marc-Guillou de Bamako depuis son arrivée dans la Principauté après Rio Ave (Portugal, janvier 2017-2017) et Cercle Bruges (janvier 2019-2019).

 

Fousseni Diabaté de retour en France

Joueur de Leicester City, Fousseni Diabaté retourne en France où il avait déjà joué avec le Stade de Rennes (2004-2011) et Ajaccio (2017-2018). L’international malien né à Aubervilliers était prêté la saison dernière à Sivasspor (17 matches, 2 buts). Cette saison également, il vient d’être prêté sans option d’achat par Leicester à Amiens. “Alors que l’attaquant iranien Saman Ghoddos (25 ans) est suspendu 4 mois de toutes compétitions par la FIFA suite à des irrégularités dans son transfert à Amiens (été 2018), le club picard a eu la possibilité de s’offrir une recrue de dernière minute. La LFP a ainsi permis à Amiens de s’offrir un renfort juste après la fin du mercato”, a expliqué Footmercato pour justifier ce transfert après la fermeture des marchés du transfert.

Rassemblées par Alassane

 

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here