Premier League : Manchester City fait chuter Chelsea, Manchester United surpris par Aston Villa

0

Trois jours avant de se déplacer au Parc des Princes pour y défier le PSG en Ligue des Champions, Manchester City a infligé à Chelsea sa première défaite de la saison en s’imposant à Stamford Bridge (1-0), pour le compte de la 6ème journée de Premier League. Les Cityzens d’un Gabriel Jesus buteur ont affiché un visage rassurant. Le Manchester United de Cristiano Ronaldo s’est de son côté incliné contre Aston Villa (0-1).

C’est parti pour un week-end de folie en Angleterre. En attendant le north london derby entre Arsenal et Tottenham ce dimanche (17h30), Chelsea s’est incliné pour la première fois de la saison contre Manchester City (0-1) ce samedi en ouverture de la 6ème journée de Premier League. Leaders au coup d’envoi de cette levée outre-Manche, les Blues d’un N’Golo Kanté titulaire pour cette affiche (au contraire de Thiago Silva), toujours invaincus, avaient l’objectif d’enchaîner un 3ème succès de rang en championnat et de confirmer leur éclatante victoire sur la pelouse des Spurs (3-0). Les hommes de Pep Guardiola, qui se passait de Mahrez et Sterling mais alignait De Bruyne et Grealish à Stamford Bridge, se devaient de réagir après un nul décevant à l’Etihad face à Southampton (0-0).

Manchester City démarrait assez fort ce remake de la dernière finale de la Ligue des Champions en pressant d’emblée très haut les joueurs de Chelsea, acculés autour de leur surface de réparation. Cela ne se traduisait en revanche que par quelques corners (3e, 7e) sans grand danger pour Mendy, de retour dans les buts après 2 matchs d’absence. Le contre-pressing des Cityzens laissaient les Londoniens sans solution même si Lukaku, trouvé par Werner, n’était pas loin de surprendre Ederson (16e). Toutefois, les débats se sont par la suite rééquilibrés et le reste de la première période de ce choc est devenue soporifique, avec rien ou presque à signaler, si ce n’est la sortie sur blessure de James, remplacé par Thiago Silva (29e), ou encore des frappes non cadrées signées KDB (39e) et Jesus (41e).

Jesus délivre Manchester City, réveil trop tardif pour Chelsea

Après une première période où Chelsea n’a cadré aucun tir (une première depuis l’arrivée de Thomas Tuchel en janvier dernier), la rencontre repartait sur les mêmes bases du début de partie. Et si Grealish manquait le cadre d’un bel enroulé du droit (48e), Jesus endossait le costume de héros. Le Brésilien voyait une frappe de Cancelo lui atterrir dans les pieds, dos au but dans la surface avant de se décaler et de voir sa frappe en pivot être touchée par Jorginho mais finir sa course au fond des filets de Mendy (0-1, 53e). À force de dominer et d’insister, City était ainsi logiquement récompensé.

Cette ouverture du score avait le mérite d’emballer la rencontre, Chelsea étant contraint d’afficher un visage plus conquérant pour éviter de chuter pour la première fois de l’année, alors que Mendy s’employait pour dévier en corner une tentative de Grealish en angle fermé (58e) et que Thiago Silva repoussait une frappe de Jesus sur sa ligne pour garder son équipe dans le match (61e). Les Blues, proches du chaos, poussaient mais se montraient trop imprécis dans le dernier geste, même si Dias déviait en catastrophe une frappe de Kovacic (71e).

Mais les minutes défilaient et Chelsea, malgré les entrées d’Havertz et Loftus-Cheek, n’y arrivait pas, butant sur la défense adverse (88e) et Ederson (90e). Laporte passait lui tout proche du but du break (79e), et un grand Mendy dégoutait encore un peu plus Grealish en remportant son face-à-face (83e). Manchester City se reprend donc de fort belle manière et recolle à son adversaire du jour au classement, qui n’est plus invaincu en Premier League. Et ce à trois jours d’un déplacement extrêmement attendu à Paris en Ligue des Champions. Meilleure défense ex-aequo avec City et Liverpool avant ce match, Chelsea a craqué pour ce qui restera la première victoire de Pep Guardiola contre Thomas Tuchel depuis l’arrivée de l’Allemand à Londres après 3 échecs.

Manchester United se rate contre Aston Villa

Dans le même temps, Manchester United a également chuté pour la première fois de la saison contre Aston Villa (0-1) devant ses fans à Old Trafford. Dans le premier acte, les Red Devils se sont fait bousculer par de valeureux Villans, forts de leur large succès contre Everton (3-0) lors de la précédente journée. Targett, servi sur un plateau par Cash, a loupé l’immanquable à bout portant (16e) alors que De Gea a rattrapé sa grossière erreur de relance en s’imposant devant Watkins quelques minutes plus tard (22e). Entre temps, Greenwood, qui formait le quatuor offensif du jour avec Fernandes, Pogba et Ronaldo, s’était montré trop timide dans la surface pour inquiéter Martinez (17e).

Les protégés d’Ole Gunnar Solskjaer ont ensuite eu la mainmise sur le match, dominant outrageusement les débats. Et pourtant, ce sont bien les Villans qui ont inscrit l’unique but de la rencontre grâce à Hause, qui a repris victorieusement, et de quelle manière, un corner de Douglas Luiz (0-1, 88e). Bruno Fernandes a lui manqué l’opportunité d’offrir un point à Manchester United en ratant un penalty (sifflé pour une main de… Hause) dans le temps additionnel, envoyant le cuir dans le ciel de Manchester (90e+1). Dominer n’est pas toujours synonyme de gagner. CR7 et les siens mettent fin à une série de 3 victoires consécutives et voient Aston Villa revenir à 3 petites longueurs.

Source: https://www.footmercato.net/

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here