Prix Fifa “The Best” : Robert Lewandowski et Lucy Bronze sacrés

1

Désigné meilleur joueur européen en octobre, le buteur polonais Robert Lewandowski a réussi le doublé jeudi en arrachant le prix Fifa “The Best” des griffes de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Chez les dames, Lucy Bronze s’empare d’un trophée 2020 au goût de Ballon d’or.

Vainqueur de la Ligue des champions avec le Bayern, il n’a jamais obtenu le Ballon d’Or, qui n’est pas organisé cette année à cause de la pandémie de coronavirus. Il a battu, pour une fois, les deux autres nominés, les stars Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, multiples lauréats du Ballon d’Or. Véritable machine à buts, l’ancien du Borussia Dortmund en a empilés 55 en 47 matches toutes compétitions confondues, dont 15 en 10 rencontres de Ligue des champions.

“Gagner un prix devant Lionel Messi et Cristiano Ronaldo signifie beaucoup pour moi”, a réagi le buteur de 32 ans. Ce trophée “appartient aussi à mes coéquipiers et à mon coach, […] nous avons gagné tout ce que nous pouvions gagner”.

Chez les femmes, l’Anglaise Lucy Bronze a été désignée meilleure joueuse de l’année 2020, succédant à l’Américaine Megan Rapinoe sacrée à l’issue de la saison précédente.

La défenseure de 29 ans évoluant à Manchester City, championne d’Europe avec Lyon en août, était en concurrence avec son ancienne coéquipière à l’OL Wendie Renard et l’attaquante Pernille Harder, passée de Wolfsburg à Chelsea début septembre. “Gagner ce trophée cette année, je vais l’apprécier plus que tout. Je me souviendrai de ce moment pour le reste de ma vie”, a-t-elle commenté.

La Française Sarah Bouhaddi, meilleure gardienne

La gardienne de l’Olympique lyonnais Sarah Bouhaddi a été désignée pour sa part meilleure gardienne de la saison 2019-20, succédant à la Néerlandaise Sari van Veenendaal lauréate du premier trophée l’an passé. La Française de 34 ans a remporté les suffrages exprimés par les sélectionneurs et capitaines des équipes nationales, journalistes et internautes ayant pris part au vote, devant la Chilienne du Paris SG Christiane Endler et l’Américaine Alyssa Naeher qui évolue aux Chicago Red Stars.

“C’est une très belle récompense […]. C’est un honneur d’être vainqueur ce soir face à deux très belles gardiennes”, a réagi la Lyonnaise en remerciant “ses coéquipières”, “son staff” et le président de l’OL Jean-Michel Aulas notamment. Chez les messieurs, le trophée est tombé dans les gants de l’Allemand Manuel Neuer, capitaine du Bayern seulement pris à défaut deux fois durant le “Final-8” remporté par les Munichois en août.

Du côté des entraîneurs, le prix a été décerné à l’Allemand Jürgen Klopp, déjà sacré l’an passé et qui a offert en juin à Liverpool un titre de champion d’Angleterre derrière lequel il courrait depuis trente ans, ainsi qu’à la sélectionneuse des Pays-Bas Sarina Wiegman.

Enfin, le prix Puskas du plus beau but de l’année a été remis au Sud-Coréen Heung-min Son, auteur d’un raid solitaire mémorable avec Tottenham, effaçant la moitié de l’équipe de Burnley par ses dribbles et son accélération foudroyante avant de conclure l’action sans trembler.

Avec AFP

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

Répondre à BORORO Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here