Sport-Genre-Mixte : Le Cnosm encourage la pratique sportive féminine

0

Dans le cadre de la 2e édition des Journées du parcours des Nyeleni, le Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm), à travers sa Commission permanente “Femmes et sport”, a organisé le jeudi 23 décembre dernier, à l’hôtel Millenium, une conférence-débat sur le thème “sport-genre-mixité”. Objectif : promouvoir la pratique sportive et le leadership chez les femmes.

La conférence-débat s’est déroulée en présence du Cheick Konaté, président de la Commission éthique du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm), Alassane Mariko, directeur exécutif du Cnosm, Mme Sy Aminata Makou Traoré, présidente de la Commission permanente “Femmes et sport” du Cnosm, Mme Traoré Seynabou Diop, ancienne ministre, ainsi que plusieurs athlètes de différentes disciplines sportives.

C’est pour encourager les jeunes femmes à s’impliquer davantage dans la pratique du sport que le Comité national olympique et sportif du Mali, à travers sa Commission permanente “Femmes et sport” a initié cette conférence-débat sur le thème “sport-genre-mixité”.

Selon la présidente de la Commission permanente “Femmes et sport” du Cnosm, cette conférence-débat vise à inciter les jeunes femmes à s’impliquer davantage dans la pratique du sport. “Aujourd’hui, nous pensons qu’il est important de réunir les femmes afin d’échanger sur leur rôle et responsabilité au sein du Mouvement sportif malien. Pour cela, nous avons fait appel à des expertes dans le domaine du sport, mais également dans d’autres secteurs pour qu’elles viennent nous parler de leurs parcours respectifs pour que les jeunes femmes puissent les prendre en référence. Nous voulons amener ce concept au niveau de chaque encadrement pour que les femmes puissent se donner la main, être unies et avoir confiance en leurs capacités, leur savoir-faire afin qu’un jour elles puissent s’imposer dans les organisations”, a-t-elle laissé entendre.

Pour sa part, président de la Commission éthique du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) a indiqué que les femmes peuvent jouer un rôle important dans le développement du sport. “Le sport a toujours été considéré comme la pratique du genre masculin. Si le principe de l’égalité a toujours été accepté de part et d’autre, mais son application a toujours posé problème. Sur le terrain, cette égalité n’a pas toujours été respectée et même au niveau de l’octroi des primes, cette égalité pose problème dans le cadre de son application. Mais, cette égalité doit se construire pour le bonheur des femmes sportives. Pour cela, il faut que les femmes continuent à s’affirmer et se faire valoir”, exhortera-t-il.            

 Mahamadou Traoré

 

Hommage à Oumarou Tamboura !

8 décembre 2021, l’année d’après : Pensée profonde pour “Tambour battant”

Après-demain et le jour suivant,

Oumarou Tamboura

Dans nos séminaires animés par toi,

Des décennies durant,

On parlera de toi,

On pensera à ton village,

A l’équilibre social établi,

Aux mille contes merveilleux,

Auquel tu as donné une image.

A Boni, tu as tout donné

Pour Boni tu as tout désiré

Et rien pour toi-même.

Toi le révolté contre l’oppression

Contre la dépendance et l’humiliation.

Ce village est ton héritage,

Boni est ton nom.

Aujourd’hui, moins de fierté ici,

On a choisi d’humilier,

D’ôter la vie sans compassion,

En période létale sans comparaison.

Et toi,

Tu ne peux plus rien,

Même plus le pouvoir de pleurer.

Endors-toi de l’effet lénifiant du calmant,

Bercé par l’illusion pittoresque du monde que tu as quitté.

Quand tu sembles éloigné,

Nous te gardons dans nos cœurs

Et prions pour toi et pour ton Boni bien aimé.

Tidiane Median Niambélé

Ancien collaborateur de feu Oumarou Tamboura au CNO du Mali

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here