Centre de Formation des Filles de Ségou : Mme la Première Dame honore une combattante des droits des femmes

68
Mme la Première Dame, KEITA Aminata MAIGA
Mme la Première Dame, KEITA Aminata MAIGA

Ce jeudi 28 avril 2016, le temps d’un aller-retour à Ségou, sa ville natale, Mme la Première Dame, KEITA Aminata MAIGA, Présidente de l’ONG AGIR, a posé des jalons très robustes de la promotion et de l’autonomisation des jeunes filles. En effet, l’épouse du Chef de l’Etat a inauguré un Centre de Formation des Filles flambant neuf dans la Cité des Balanzans.

Cette réalisation de l’ONG AGIR intervient quelque six mois après l’inauguration du Centre de Formation des Filles Mme Attaher Jeannette Haidara, sis dans les locaux de la Maison de la Femme de Sabalibougou, en Commune V du District de Bamako.

La belle infrastructure porte le nom de Mme SISSOKO Aoua TRAVELE, enseignante de son Etat à la retraite, et une pionnière de la lutte pour les droits des femmes au Mali.
Cette inauguration concrétise une promesse faite par Mme la Première Dame de doter la Maison de la Femme de Ségou d’un Centre de formation dont la vocation est de contribuer à la promotion et à l’autonomisation des filles à travers la formation en informatique.

Le Centre de Formation des Filles Mme SISSOKO Aoua TRAVELE de Ségou renforcera les compétences de 540 filles en situation de déperdition scolaire ayant au moins le niveau DEF pour la période 2015 -2017. La formation est gratuite et se déroulera sur six mois à raison de 16 filles par cohorte.
L’élue du jour, Mme SISSOKO Aoua TRAVELE, était émue aux larmes. Elle a manqué de mots pour remercier Mme KEITA Aminata MAIGA et, à travers elle, toute la Nation pour cette initiative qui l’honore. “Je suis très heureuse d’avoir vécu pour voir ce moment, de voir que la Patrie a été reconnaissante des efforts que j’ai fournis, le travail que j’ai fourni pour la Nation”, a-t-elle déclaré.

Mme SISSOKO Aoua TRAVELE a invité les jeunes filles à prendre la formation au sérieux pour être indépendante économiquement, et a promis de veiller personnellement à la bonne marche du Centre.
Emue, Mme la Première Dame l’était aussi doublement, de se trouver dans sa ville natale et de rendre hommage à une mère, dira-t-elle. Mme KEITA Aminata MAIGA a salué le courage et la persévérance de celle qui a consacré sa vie à transmettre le savoir aux enfants. Du haut de la tribune de Ségou, l’épouse du Chef de l’Etat a invité la jeune génération à s’inspirer du parcours des aînés. “… Il faut puiser dans le passé pour construire l’avenir…” dira-t-elle Elle a renouvelé ses remerciements à Mme SISSOKO Aoua TRAVELE qui a accepté d’être la marraine du tout nouveau centre et de mettre son expérience au service de la jeunesse.

En outre, Mme la Première Dame a exprimé sa gratitude aux partenaires de son ONG qui ont accepté de la soutenir dans ce projet. Elle a vivement souhaité que le Centre qui vient d’être inauguré « produise » des femmes leaders qui pourront mettre sur pied et conduire des projets générateurs de revenus. “…Le premier mari de la femme, c’est son travail » enseignera-t-elle aux futures pensionnaires du Centre, avant d’attirer leur attention sur l’indépendance économique.
Mme la Première Dame a annoncé que son ONG comptait doter neuf de nos régions de Centres de Formation du même genre. Celui de Mopti est déjà en phase de finition, a-t-elle précisé.

Il faut rappeler que Ségou a fêté comme il se doit ce nouveau centre de formation et a manifesté beaucoup de gratitude à l’endroit de l’épouse du Chef de l’Etat d’avoir honorée une des leurs.
La cérémonie d’inauguration a réuni du beau monde à la Maison de la femme de Ségou. Outre l’épouse du Chef de l’Etat et la vedette du jour, Mme SISSOKO Aoua TRAVELE, dont le centre porte le nom, plusieurs personnalités ont pris part à la fête. Il s’agit, entre autres, du ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Sangare Oumou Ba, du ministre de l’Enseignement Supérieur, Me Mountaga Tall, de son homologue de l’Équipement et des Transports, Mamadou Hachim Koumare, du ministre Secrétaire Général du Gouvernement, Mme Diakite Fatoumata Ndiaye, du Gouverneur de Ségou, Georges Togo, du Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Ségou, Ibrahim Boubacar DOUCOURE, des honorables députés élus à Ségou, des notabilités de Ségou et des chefs de quartiers. Une foule nombreuse des grands jours s’était aussi massée aux abords du site pour ne rien rater de la cérémonie.

Présidence de la République du Mali

PARTAGER

68 COMMENTAIRES

  1. Toute femmes militante sera graver dans la mémoire des maliens en attribuant leurs noms aux écoles de formations et autres infrastructures. La première connait Mme Sssoko Aoua TRAVELLA. Cette dame est engagée comme la 1ère dame pour les causes de la femme.

  2. Aminata Maïga, à travers son ONG «Agir», a fait de son combat la protection de l’environnement depuis plusieurs années avant de devenir première Dame. A côté de cette ONG, elle se bat jour et nuit pour les enfants, les jeunes, qu’ils soient femmes ou hommes, des plus démunies, j’en passe. Cette école de formation portera dans les jours à venir son, j’en suis persuadé.

  3. Tanti Ami incarne respect et obéissance au sein de la population malienne. Elle est soucieuse du devenir des femmes et des enfants, des jeunes, ainsi que de la protection de l’environnement. Je veux que mes sœurs prennent l’exemple sur cette dame. Qu’elles soient nombreuses à aller vers cette école de formation !

  4. J’invite les jeunes de la région de Ségou à être nombreuses à faire des formations dans cette école. Elles ont eu cette chance dont des milliers de jeunes n’ont pas eu. Une école de formation de ce genre peut changer la vie d’une nation qui doit passer forcément par l’implication des femmes dans les activités de la nation.

  5. Le combat de Mme Keïta Aminata Maïga a toujours été l’autonomisation des jeunes filles. L’inauguration de cette école de formation a été une belle fête avec une ambiance totale, instructive et incitative au travail.

  6. Mme Keïta Aminata est différente des anciennes premières dames maliennes. Elle est du genre calme. Je l’adore, franchement. Elle ne veut pas se faire voir. Elle est engagée pour la cause des enfants du Mali et de toute l’Afrique. Elle n’a pas oublié et n’oubliera pas les femmes engagées comme elle. Cette combattante a mérité l’honneur de la première dame.

  7. Les qualités dont dispose la 1ère Dame malienne sont celles d’une femme que nos arrières grands parents recommandaient à leurs fils : respect dignité, honnêteté,… Les activités qu’elle fait ne m’étonnent pas. Parce que je connais sa personne. Elle veut à tout prix que ce pays avance avec l’implication de tous les fils du Maliba qu’il soit homme ou femme.

  8. Une femme digne et respectueuse est celle qui se respecte et respecte les autres. Keïta Aminata Maïga est la femme de mon rêve. Elle est discrète et engagée pour la cause des plus démunis. Malgré tout cela, elle a les pieds partout et dans tous les domaines pour honorer remercier et encourager toute personne qui se batte pour une cause qui profite à la nation comme le cas de cette combattante.

  9. Les maliens sont tous fiers de la première Dame, Mme Keïta Aminata Maïga de l’ONG AGIR. Cette ONG a toujours été aux côtés de la jeunesse de cette nation pour l’accompagner dans ses activités. Nous remercions la présidente de l’ONG pour avoir honorer cette combattante.

  10. Depuis fort longtemps la première est en train d’accomplir des gestes salutaire pour la gente féminine. C’est le tour des fille de Ségou, la première Dame originaire de Ségou a fait la pause de pierre du Centre de Formation des Filles de Ségou: Mme la Première Dame honore une combattante des droits des femmes.

  11. Cette pose de pierre est vraiment salutaire les filles de Ségou auront d’avantage droit à l’éducation professionnelle. Toute la population est fière de cette honneur dont la première dame natif de là-bas leur a fait part.

  12. La population malienne remercie la première dame pour la pose de cette première. La promotion de la gente féminine est très importante pour notre pays. La première dame a compris que le Mali ne peut être émergent sans le concours de la gente féminine.

  13. Vive la première Dame
    Vive son association nommée l’ONG AGIR,
    Vive le patriotisme et la bonne foi.
    La population malienne en particulier celui de Ségou leur restera redevable.

  14. Ce geste représente plus un simple une pose de pierre pour la population du Mali en particulier de Ségou. Le plus important reste la détermination de la première dame pour son pays. Toute la population malienne est fière de la famille présidentielle pour tous ce dont ils font actuellement pour leur pays.

  15. Il faut avoir un bon cœur et avoir une bonne foi pour ce permettre pour être aussi généraux et déterminer pour les actions salutaire. La première dame a vraiment un immense cœur. tous le Mali se souviendra toujours de tous ce dont la première dame est en train de faire pour le Mali.

  16. Toute la population malienne remercie la première dame pour son geste de bonne foi à l’encontre de la femme. Toute personne qui aide la gente féminine d’un pays, joue un rôle primordiale pour l’avenir de ce pays.

  17. Vive La première Dame, épouse du chef de l’Etat, Mme Kéita Aminata Maïga, tout les maliens sont ravi pour tout dont elle est en train d’accomplir pour son pays. La première Dame, épouse du chef de l’Etat, Mme Kéita Aminata Maïga ne ménage la moindre effort pour aider ceux qui en n’ont vraiment besoin.

  18. Tout pays qui aspire à l’émergence, au développement doit forcément mettre en valeur les droits du genre féminin. La première Dame aspire conduit le Mali vers une émergence très probable. Le genre féminin à part à jouer dans la gérance du pays.

  19. Je pense que ce geste humanitaire des deux premières dames est salutaire, en particulier la première dame malienne Mme Keïta Aminata Maïga. Mme Keïta Aminata Maïga est toujours déterminé et disponible pour la cause de la gente féminine.

  20. Bel inauguration de la part de notre première dame de la république et ses collaborateurs,nous les saluons de cet énorme travail qu’ils ont fait en construisant un centre de formation pour ces jeunes filles puissent mieux s épanouir dans notre société.

  21. Quelle belle initiative de la part de notre première dame d offrir un centre de formation aux jeunes filles de ségou pour qu’elle puisse apprendre un métier afin de devenir indépendante.

  22. Un grand merci à la présidente de l’ONG AGIR d’avoir penser à nos jeunes filles qui sont dans des situations difficiles.Nous en sommes vraiment content de son action envers son pays.

  23. Merci Maman de nous avoir donner de l’espoir dans cette vie nous qui n’avons pas eu la chance d’aller loin dans les études.

  24. Après l’inauguration du Centre de Formation des Filles Mme Attaher Jeannette Haidara, sis dans les locaux de la Maison de la Femme de Sabalibougou, en Commune V du District de Bamako.
    Vous nous offrez encore un centre pour les jeunes filles de ségou pour leur montrer qu’elles ont une première dame qui les a pas oublier malgré que leur niveau d’étude ne sont que rudimentaire.

  25. Un centre de formation pour les jeunes filles dans la Cité des Balanzans.Ça mérite un grand merci pour notre première dame pour ce acte qu’elle vient faire dans la région de Segou.

  26. C’est vraiment une très bonne initiative de la part de notre première dame nous espérons voir ce genre de centre dans tous les régions du Mali si possible.

  27. Un centre de formation pour nous les femmes quelles bonne initiative de la part de madame KEITA Aminata MAIGA grâce à vous beaucoup des filles qui n’ont pas puis aller loin aux études trouverons un nouveau repérè dans leur vie.

  28. Madame la première dame nous ne pouvons que te remercier pour ce centre que vous avez offert aux segouvien au nom de Madame Sissoko Aoua travela qui fut très heureuse de votre action.

  29. “Je suis très heureuse d’avoir vécu pour voir ce moment, de voir que la Patrie a été reconnaissante des efforts que j’ai fournis, le travail que j’ai fourni pour la Nation”vraiment ces mots me font chaud au cœur tout ce que je peux dire c est de remercier notre première dame.

  30. Quel bonheur d’avoir a ces côté une dame de feu .
    Madame Kéita est une dame au grand coeur
    Nous sommes fier de Maman Kéita.

  31. Mperci maman kéita pour tous ce quel fait pour les enfant du Mali et surtout ceux de Ségou.Le Mali entier vous félicite et vous encourage .Nous sommes fier de vous.

  32. Comme le dit Mme SISSOKO Aoua TRAVELE elle invite les jeunes filles à prendre la formation au sérieux pour être indépendante économiquement, et nous comptons sur elle de veiller personnellement à la bonne marche du Centre.

  33. Mme la Première Dame a annoncé que son ONG comptait doter neuf de nos régions de Centres de Formation du même genre. Celui de Mopti est déjà en phase de finition, a-t-elle précisé. 😀 😀 😀 😀
    Elle a un grand programme pour nos sœurs surtout tout l’ensemble du pays.

  34. Cette dame a eu toujours le soucis un penchant pour les autres. La construction de ce centre vient infirmer les nombreuses actions qui sont à son actif. C’est une bonne chose pour les filles qui veulent se former

  35. Il faut féliciter la première Dame pour ses actions en faveur des populations de notre pays. Ces centres de formation pour les jeunes filles sont la bienvenue. Nous félicitons la première dame, ses partenaires et tous les membres de leur ONG pour leurs actions.

  36. La pérennisation des actions de l’ONG AGIR et l’implantation de ces centres de formation sur toutes les 9 régions du pays sera un moyen efficace pour permettre l’autonomisation de la femme. Il faut que le ministère de la femme s’associe à ce genre d’initiative pour leur donner une plus grande ampleur.

  37. Les femmes de nos jours jouent un grand rôle dans la vie de la société. Leur autonomisation est vraiment est bonne chose pour leur permettre de s’épanouir. Il faut donc que les moyens soient mis en œuvre pour leur permettre de se former et de monter des AGR afin de leur permettre d’être financièrement indépendantes.

  38. Il faut le reconnaitre; la première dame Aminata maïga pose des actes de bienfaisance en faveur de plusieurs couches de la société en l’occurrence les femmes et les enfants.
    Ses actions sont d’un apport inestimable pour ces populations raison pour laquelle nous lui demandons de faire encore plus dans cette lancée.

  39. Ce centre est d’une importance capitale pour les jeunes filles qui ont arrêté leur cursus scolaire. On doit leur interpeller d’en faire bon usage. Aujourd’hui, la femme doit être capable de s’adapter aux exigences de la société en se familiarisant avec les outils informatiques.

  40. La présidente de l’ONG AGIR et notre maman fait tout pour aider toutes les couches sociales de notre pays. Elle ne cesse de soulager la souffrances des démunis à travers des dons tant financier que matériel. Merci maman Ami

  41. On peut tout donner à la femme surtout aux jeunes filles en termes juridiques; leur accorder des subventions; mettre en place des structures. Mais est ce qu’elles même prennent conscience de ce qui est fait pour elles et se mettent au cœur des actions qui sont posées en leur faveur?
    On peut bien mettre en place des structures mais il faut que celles-ci soient fréquentées afin qu’elles aient une raison d’existence.
    Néanmoins il faut saluer la présidente de l’ONG Agir non moins première Dame de notre pays pour cette unième action.

  42. La femme a une grande place dans la société c’est pourquoi madame Kéita comprend qu’il est important de favoriser la formation de la femme.

  43. La maman nationale continue l’oeuvre du président de la république qui veut aussi que la femme malienne retrouve sa place dans les instances décisionnelles de notre pays. C’est pourquoi, il a fait adopter la loi sur le quota et finançant à plus 1 milliard le projet d’autonomisation de la femme en Mars dernier.

  44. Dans nos sociétés africaines les femmes sont perçus comme des personnes qui sont nées pour apprendre les tâches ménagères afin de pouvoir plus tard se marier, fonder un foyer et faire des enfants. C’est donc cet impact négatif qui constitue donc un obstacle à leur épanouissement et leur émancipation.

  45. L’émancipation des femmes pour être une réalité doit être pris en main par ces dernières mêmes car les états font tout leur possible pour mettre sur pieds les dispositions légales pour leur offrir ce statut pour ce qui est de l’application il faut de la volonté politique mais aussi l’implication des premières concernés en l’occurrence les femmes.

  46. C’est bien de reconnaître le travail de cette brave femme qui est Mme SISSOKO Aoua TRAVELE. Elle s’est battue pour le droit et l’autonomisation de la gente féminine.

  47. On doit saluer cette action de la présidente de l’ONG AGIR car vu le rôle social de grande envergure que la femme joue dans notre société il convient de lui donner les moyens de s’épanouir et de s’émanciper.

  48. Nos populations, pour la plupart les femmes rurales sont dans des conditions pour la plupart pas clémente. Les actions donc des organisations qui veulent les tirer vers le haut sont à saluer. Le geste de la première Dame est de bonne guerre. Merci donc à elle pour ces actions ne faveur des populations.

  49. KENKELETIGUI YA, la première dame tient toujours parole. Elle vient d’offrir un centre flambant neuf à ces filles et sœurs de sa région natale pour les permettre de mieux se former et se prendre en charge économiquement.

  50. Le centre de formation octroyé au fille de Segou est une belle initiative de madame IBK pour aider nos jeune fille dans la vie active .ce geste est salutaire.

  51. Nous felicitons la première dame pour la réalisation de ce centre de formation car grâce à ce centre nos filles pourront obtenir la formation de leur choix pour pouvoir affronter la vie active.

  52. Depuis la visite d’état du président dans la ville de Ségou, la première dame avait promis d’achever ce centre pour la formation des jeunes filles de la région. Comme on le dit une promesse est une dette.

  53. Ce sont des milliers de remerciements que je vous envoie à travers ce message.
    J’ai été très touché par votre présence et par votre soutien. Cela m’a fait chaud au cœur.Vive le Mali

  54. Merci pour cette si belle attention
    Merci pour ces instants de bonheur
    Merci de nous avoir permis de vous dire
    MERCI Maman Kéita

  55. Le combat pour l’emancipation totale de la femme doit etre mene’ sur tous les fronts!!!
    Premiere Dame Ami Maiga, congratulations!!!! JE VOUS CONSEILLE D’UTILISER VOTRE INFLUENCE POUR CHANGER LE CODE DE FAMILLE!!
    LE COMBAT CONTINUE!!!

  56. Personnellement rien n’étonne de cette dame au grand cœur. C’est toujours une joie de la voir défendre la cause des démunis et aussi l’autonomisation de la femme.

  57. Nous somme toujours touchés par les œuvres de bonté de la première dame.Notre pays a la chance d'avoir une telle dame.Soucieuse des enfants et des femmes maliens,elle multiplie les bonnes actions à leur endroit.Ce centre de formation est bienvenu.Merci pour tout.

  58. Nous apprenons toujours avec joie mais sans surprises les bonnes œuvres de la première dame malienne.Ce centre de formation s’inscrit dans le cadre de l’autonomisation de la jeune fille malienne.Merci MAMAN.

  59. Je pense sincèrement que notre première dame est une référence dans les bonnes actions.Si les femmes de nos ministres pouvaient prendre exemple cela serait vraiment profitable pour notre pays.Ce centre de formation est la bienvenue car elle va contribuer à l’autonomisation de la jeune fille.

  60. Ce centre de formation que la première dame vient d’offrir aux femmes de ségou va contribuer à la formation des jeunes filles de cette localité.Cela pour qu’elles soient indépendantes.On remercie donc la première dame pour ce centre.

  61. Les biens faits ne sont jamais perdus dans la vie. Voilà des preuves des actions de bonne volonté de notre première dame. Merci Maman pour ce geste à l’endroit des jeunes filles de ségou.

  62. Une femme qui ne fait pas ses actions pour des intérêts politiques ou personnelles. Mais pour la solidarité et l’intégration sociale et africaine.Et surtout pour le bien être des enfants et des femmes . Merci madame Keïta.

  63. C’est les par les œuvres qu’on connaisse les grandes personnalités. Nous avons chez nous une personnalité de qualité, de sagesse et très solidaire des enfants et des femmes qui est TANTE AMI. Merci maman pour ce centre.

  64. Femme de bonheur qui ne ménage aucun effort pour un mieux être des enfants. La campagne aucun enfant oublié au Mali et ce centre de formation des jeunes filles sont la preuve de votre attention particulière en l’endroit des enfants.Merci madame la première dame.

  65. Grand merci à madame la première dame.Elle est une grande chance pour la nation malienne. Nous sommes fiers d’elle pour tout ce qu’elle fait pour les enfants et les femmes maliennes.Ce centre est une très bonne chose.

  66. On remercie la première dame pour ce centre de formation des jeunes filles de segou.Elle est disponible pour ses sœurs et ses enfants.Elle ne cesse de le démontrer jour en jour.Merci madame la première dame pour tout.

  67. La première dame malienne est une femme de cœur et chaque jour elle est à l’oeuvre pour un mieux êtres des femmes et des enfants de notre pays.Le mali vous sera reconnaissant pour tout ce que vous faite pour les populations maliennes.Merci maman.

Comments are closed.