Concours International de Robotique : le Mali savoure sa médaille

0

Conformément à la vision du département de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, à faire la Promotion de la Culture Scientifique, les activités de la première édition de robotique ont été lancées le 18 mars 2017,  en partenariat avec l’Association iNERDE. L’objectif de ce rendez-vous scientifique était de former une équipe qui représentera notre pays aux concours de robotique qui ont eu lieu respectivement à Dakar, du 11 au 13 mai 2017, pour le PARC (Panafrican Robotic Compétition), puis aux Etats-Unis du 16 au 18 juillet 2017. A l’issue de l’étape des USA, le Mali a été 2ème sur 157 pays. Retour sur le banquet…

Le samedi 5 août 2017, une cérémonie officielle de reconnaissance a été organisée en faveur des lauréats de la première édition de Robotique. Il s’agit de jeunes élèves et étudiants ayant tiré l’image du Mali vers le haut. C’était sous la haute présidence de madame le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Assetou Founè Samaké dite Migan. Elle était accompagnée du ministère de la santé et de l’hygiène publique. Le maire de la commune 4, les jeunes lauréats et leurs parents, etc.

Le représentant du maire de la commune 4  plante le décor en ces termes : ‘’Il s’agit ce matin de célébré la victoire des jeunes maliens qui ont rehaussé l’image de notre pays à travers la Robotique. Une victoire qui fait honore à tous les maliens’’, introduit-il, avant d’insister sur la pérennisation de cette performance.

Pour  Michel, le coach de l’équipe de robotique du Mali,ce succès est le couronnement de deux mois de formation intense  en STEM (Science, Technologie, Ingénierie et Mathématiques). ‘’Ils ont appris à faire usage des Mathématiques, de la Physique et de la Programmation, pour faire le montage des robots, et pourvoir les manier ’ ’confie l’entraineur. Rappelons que c’est un amour qui lie ce passionné de technologie au Mali. Il y’a de cela 4 ans, il a fait la découverte du Mali lors d’une mission de 2 jours. Cependant, il a été tellement séduit par les réalités de notre pays, qu’il est revenu s’y installer, rappelle-t-il avec émotion.

Le porte-parole des jeunes lauréats, Boubacar Dicko, révèle que c’est avec honneur qu’ils ont représenté le Mali sur le plan international .Quant au robot malien, il a été  conçu en fonction du premier défi mondiale First Global Challenge nommé H20 Flow. Après la présentation des robots, les jeunes ont procédé à des démonstrations pratiques… Pour finir, le jeune Dicko conclut, après avoir été sur le podium à notre premier essai, nous n’ allons plus reculer …

Mohamed Kanté, l’ambassadeur de l’équipe a affirmé que le succès n’aurait jamais été possible sans l’accompagnement de madame le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ainsi que certaines personnes de bonne volonté. ‘’Les maliens ont du talent car sur 157 pays, ils sont revenus avec  une deuxième place’ ’s’est-il vanté.

Pour madame le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, chaque fois que les hommes et les femmes se sont mis ensemble pour travailler main dans la main, le succès a été au rendez-vous. ‘’Je salut particulièrement Michel qui a quitté son Amérique natale pour venir partager ce qu’il y’a de mieux au monde, la connaissance. En plus de cela, il a préfinancé de sa propre poche le voyage sur les USA’’, saluera madame le ministre Migan. A tous les hommes et femmes qui s’investissent pour démystifier la science, nous disons merci. S’adressant aux parents d’élève, elle leur demandera d’orienter les enfants vers des activités scientifiques. “N’attendez pas les autorités, car vous avez déjà la ressource humaine”, a-t-elle dit. S’adressant aux enfants, elle a conseillé de tout faire pour que la flamme allumée ne s’éteigne jamais.

A noté que les élèves ont été contactés à travers les écoles, les CAP et les Académies d’Enseignement. Ces écoles ont proposé des élèves avec l’accord de leurs parents. Un comité mis en place, à cet effet, a sélectionné les meilleurs à partir de critères établis. Une vingtaine d´élèves du niveau Fondamental (2ème cycle) et une vingtaine du niveau Lycée ont été sélectionnées. Le lancement officiel de la formation a eu lieu à la Cité des Enfants le samedi18 mars 2017. Par la suite, douze élèves dont six du Lycée et six du cycle Fondamental, ont été de nouveau sélectionnés pour Dakar ; et enfin, six issus des lycées ont été sélectionnés pour les Etats-Unis.

 

KANTAO Drissa

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here