Education aux valeurs olympiques dans notre pays : Habib Cissoko s’engage à relever le défi

0
2

Pour mieux promouvoir les valeurs éducatives olympiques en s’appuyant sur les activités créatives et sportives en milieux scolaire et public, le président du Comité national olympique et sportif du Mali (CNOSM), Habib Cissoko, a de l’ambition. Atravers son académie, il compte lancer bientôt la deuxième phase de son programme d’éducation aux valeurs olympiques dans les établissements scolaires du district de Bamako.

Selon les principes fondamentaux, l’olympisme se définit comme une philosophie de vie, exaltant et combinant en un ensemble équilibré les qualités du corps, de la volonté et de l’esprit. Alliant le sport à la culture et à l’éducation, l’olympisme se veut créateur d’un style de vie fondé sur la joie dans l’effort, la valeur éducative du bon exemple et le respect des principes éthiques fondamentaux universels. Le but de l’olympisme est de mettre le sport au service du développement harmonieux de l’homme en vue de promouvoir une société pacifique, soucieuse de préserver la dignité humaine.

Le mouvement olympique est l’action concertée, organisée, universelle et permanente, exercée sous l’autorité du CIO (Comité international olympique) de tous les individus et entités inspirés par les valeurs de l’olympisme. Elle s’étend aux cinq continents. Cette action atteint son point culminant lors du rassemblement des athlètes du monde au grand festival du sport que sont les Jeux olympiques. Son symbole est constitué de cinq anneaux entrelacés.

Les cinq valeurs olympiques (la joie de l’effort, le fair-play, le respect des autres, la recherche de l’excellence ainsi que l’équilibre entre le corps, la volonté et l’esprit) ont été formulées pour les activités éducatives. Elles portent sur trois données d’apprentissage à savoir, le cognitif (intellectuel), l’affectif (social/émotionnel) et le kinesthésique (physique).

Bintou Danioko 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.