Elle ne connaissait pas sa coépouse pourtant…

4 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Mimi est une jeune dame malienne, fonctionnaire de son état elle a une situation financière stable. Mais la vie personnelle de la jeune dame n’est pas des plus reluisantes. A seulement 35 ans, elle vit désormais seule dans sa petite maison dans un quartier populaire de Bamako. Elle a 3 gosses après 16 ans de mariage, alors vous comprenez que sa première fille est assez grande. Il y a de cela quelques semaines, Mimi vient de rencontrer son premier amour, après près 20 ans.

En effet, c’est à Ségou que les 2 jeunes adolescents s’étaient connus à l’école fondamentale. Après plus de 4 ans de vie d’amour, ils s’étaient quittés à la suite d’une crise de jalousie. Il était presque 17 heures ce jour dans les embouteillages de Bamako quand Kassidy avait observé une silhouette dans une voiture. Il était convaincu que c’était bien sa dulcinée d’antan, à moto, il décide de l’intercepter pour s’échanger quelques mots, surtout qu’elle était seule dans le véhicule.

Au bout d’une intersection, elle signale la voiture qui hésite avant de s’immobiliser quelques mètres après. Mimi depuis son volant tente de reconnaître ce visage qui le paraissait familier. Aussitôt, elle identifie Kassidy et s’écrie : « C’est pas possible, c’est bien toi Kassidy, oh mon Dieu je n’en reviens pas… » Aussitôt s’engage de longs débats et de questionnements, aussitôt les 2 amoureux découvrent qu’ils peuvent reprendre leur histoire après près de 20ans. Ils s’échangent les numéros de téléphones et c’était parti pour une nouvelle aventure. Mais Kassidy qui était désormais plongé dans la religion a été clair, il s’agit d’envisager le mariage, surtout que son mariage à lui battait désormais de l’aile.

Après plusieurs rendez-vous et concertations, le couple a voulu profiter d’un baptême pour procéder aux présentations. Kassidy avait invité Mimi à ce baptême pour la présenter à ses sœurs.

Pourtant à ce baptême il y avait aussi la femme de Kassidy qui avait désormais des soupçons à propos de cette femme que son époux guettait, elle la connaissait.

Au bout d’un moment et comme par hasard Mimi aborde sa future coépouse en ces termes : « Hé ma chérie peux-tu me donner un peu d’eau… »

En tendant une bouilloire, elle voulait faire ses ablutions pour la prière du crépuscule «fitiri». Vous pouvez simplement imaginer la réponse de l’autre qui était désormais convaincue que Mimi la volait son mari. Elle avait pris la bouilloire pour la remplir d’eau bouillante, heureusement pour Mimi qu’elle avait été alertée par la chaleur avant d’arriver à la toilette sinon . . . ; hors l’autre était à l’affût elle observait la suite. C’est par la suite que Mimi avait tout compris, par l’attitude de l’autre elle l’avait aussitôt reconnue. Les 2 bonnes dames ont passé le reste de la soirée à se jeter des piques et autres flèches dans un «mousalaha» (une hypocrisie) qui tentait chaque fois d’instrumentaliser les autres membres de la famille. Imaginez alors la suite de cette soirée dans un duel à distance qui ne disait pas son nom.

Youba KONATE

 
SOURCE:  du   17 nov 2012.    

4 Réactions à Elle ne connaissait pas sa coépouse pourtant…

  1. JAI PEUR POUR LES RESTE DE L’HISTOIRE,CAR MOI AUSSI VA ETRE 2ème FEMME ET JAI TRES PEUR JE NE SUIS PAS ABUTIE A SA.

  2. Tiekoroba

    un texte rempli d’incohérences, touffu rien de compréhensif.

  3. Bougobalini

    Tout ca pour ca? :evil: