Confirmation des crimes commis à Aguelhok : La France va-t-elle enfin expulser les leaders du MNLA ?

14
2

Mise en place par le président de la République , la commission spéciale d’enquête a pu recueillir des preuves et témoignages des rescapés militaires et civils soutenus par des images qui attestent que des combattants de l’armée malienne désarmés ont été bien arrêtés, ligotés les mains au dos avant d’être abattus par les éléments du MNLA et d’AQMI. Avec de telles preuves irréfutables de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité commis par les éléments du MNLA, la France va-t-elle se décider à expulser de son territoire les leaders politiques de ce mouvement plus que terroriste à qui le pays de Nicolas Sarkosy a jusqu’ici offert gîte et couverts. Avant de reconnaitre à travers Henri de Raincourt, son ministre de la Coopération, les “exécutions sommaire’’ faites par les rebelles touaregs.

Nicolas Sarkozy, président de la république française

Du 18 au 24 janvier dernier, la localité d’Aguelhoc au nord du pays a été brutalement attaquée par des éléments se réclamant du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA). Des dizaines de militaires des forces armées et de sécurité ont été faits prisonniers avant d’être froidement exécutés, les mains entachées dans le dos, avaient témoigné deux jours plus tard, les élèves de l’Institut de formation des maitres lesquels avaient pu s’échapper de cet enfer (lire l’Essor du 17 février).

La commission spéciale d’enquête est composée de 7 membres qui sont tous des officiers supérieurs des forces armées et de sécurité. Son président est l’inspecteur général de police, Alioune Badara Diamouténé. Les enquêteurs se sont rendus à Aguelhoc, le 31 janvier et y sont restés pendant dix jours. Hier, ils ont été reçus à Koulouba par le président dela République, Amadou Toumani Touré à qui ils ont remis les conclusions de leurs investigations.

 

Dans une déclaration faite à la presse, la commission spéciale d’enquête, par la voix de son président, a confirmé s’être rendue sur le terrain « pour mener les investigations nécessaires à la manifestation de la vérité sur les cas d’atteinte à la vie, à l’intégrité physique des personnes et aux biens ».

 

Elle a ainsi recueilli « des preuves et témoignages des rescapés militaires et civils soutenus par des images qui attestent que des combattants de l’armée malienne désarmés ont été bien arrêtés, ligotés les mains au dos avant d’être abattus ». La commission d’enquête confirme aussi que « des élèves et enseignants de l’Institut de formation des maîtres (IFM) d’Aguelhoc ont été utilisés comme boucliers humains par les assaillants en difficulté lors de l’attaque du 18 janvier 2012 ». Ces élèves et enseignants, entendus par la commission spéciale d’enquête, « attestent les faits d’atrocité commis sur des militaires désarmés ». Les enquêteurs notent que « ces déclarations corroborent le mode d’exécution sommaire de combattants désarmés régulièrement pratiqué par AQMI ». La commission d’enquête a pu certifier que « l’habillement de la plupart de ces combattants barbus, le mode d’exécution de militaires désarmés, attestent de la participation d’AQMI aux combats aux côtés du MNLA lors des attaques des 18, 20 et 24 janvier dernier contre le camp militaire, l’Institut de formation des maîtres et la ville d’Aguelhoc ». Les atrocités dénoncées par le gouvernement, l’opinion malienne et des pays amis, sont aujourd’hui établies et étayées par les investigations des enquêteurs nationaux.

La France va-t-elle enfin expulser les leaders du MNLA ?

 Leurs conclusions ne laissent plus de doute sur la jonction sur le terrain des assaillants du MNLA et des éléments d’AQMI et leur culpabilité conjointe dans les exécutions sommaires de militaires maliens désarmés et immobilisés. La justice va prendre le relais de la commission d’enquête, la justice de notre pays et éventuellement la justice internationale, pour punir les auteurs des atrocités et pour que les proches des suppliciés d’Aguelhoc puissent obtenir justice. Les regards sont désormais tournés vers la Franceoù les chefs rebelles ont élu domicile pour organiser des actes terroristes contre le Mali. D’ailleurs, Henri de Raincourt, ministre de la Coopération de la France s’est même  indigné le 13 février dernier des “exécutions sommaires” perpétrées par des milices Touaregs à Aguelhok. Il reste à attendre si le pays de Nicolas Sarkozy va expulser ces terroristes qu’il a longuement accueillis en décembre dernier à son ministère des Affaires étrangères, quelques jours avant le début des agressions contre notre pays.

Rassemblés par Ben Dao

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
maka52<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 227</span>
Membre
maka52 227
4 années 7 mois plus tôt

A Foudkg, tu ne pense pas qu’il y a des Français sans papier au Mali. Peut être que ça fais longtemps que tu na pas parti au Mali, sinon le Mali aussi est empli avec des sans papier Français et tourisme sexuel Français de pédophilie et espion 😈 😈

foudkg<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 427</span>
foudkg 427
4 années 7 mois plus tôt

pour le tourisme sexuel ,les destinations sont certainement plus la Thailande ou le Maroc que le Mali 😉 ……….pour les pedophiles vous avez suffisament de çà au Mali avec tous les barbus qui veuleent epouser des gamines de ou ans 🙄

foudkg<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 427</span>
foudkg 427
4 années 7 mois plus tôt

pas question : on garde le MNLA et on renvoit les maliens sans papiers 😆 😆 😆 😆 😆

maka52<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 227</span>
Membre
maka52 227
4 années 7 mois plus tôt

A Foudkg, tu ne pense pas qu’il y a des Français sans papier au Mali. Peut être que ça fais longtemps que tu na pas parti au Mali, sinon le Mali aussi est empli avec des sans papier Français et tourisme sexuel Français de pédophilie et espion 😛 😛

sabour<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1087</span>
Membre
sabour 1087
4 années 7 mois plus tôt

OUI OUI LA CECITE POLITIQUE DE LA FRANCE QUI INSTALLE DES ISLAMISTES EN TUNISIE, EN EGYPTE, EN LYBIE ET SOUTIENS LE CRIMINELLES DU MNLA ET DONC AQMI …. ON SE SOUVIENT QUE KHOMEINY ETAIT EN FRANCE QUAND IL A CREER L’IRAN ISLAMIQUE QUE A ENFANTER L’ENFANT TERRIBLE QUI MENACE D’EFFACER ISRAEL ET PUNI LA FRANCE ET L4ANGLETERRE : PLUS DE PETROLE…. 😛 😀 😛 😀 😆 😈

Sarkozy Ennemis<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 154</span>
Membre
Sarkozy Ennemis 154
4 années 7 mois plus tôt

Tu Commence a etre de notre coté nespa.
Tu voi maintenant qu’on est cool il faut venir en Afrique pour bien la connaitre
Les Gens sont simpa meme si on est vieux vilain on est gentil avec toi!! 😆

ApemaMali<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1375</span>
Membre
ApemaMali 1375
4 années 7 mois plus tôt

Comment voulez-vous que les leaders des bandist expulsent les autres leaders des bandits? Le Mali doit faire pression sur la France a travers a CDEAO et l’UA pour obtenir leur arrestation!!!

sabour<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1087</span>
Membre
sabour 1087
4 années 7 mois plus tôt

LA DIPLOMATIE MALIENNE SI ELLE EST DYNAMIQUE PEUT OBLIGER SARKO A LES CHASSER ! COMMENT ? EN MENACANT SARKO D’INTERFFERRER LA GESTION DES TERRPROSITES DU MNLA DANS SA CAMPAGNE PRESIDENTIELLE EN FRANCE; IL A DONNE DES INSTRUCTIONS POUR QU’ON NE PÄRLE PAS DU MALI PENDANT SA CAMPAGNE…. 😀

Fa traore<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 42</span>
Membre
Fa traore 42
4 années 7 mois plus tôt

La France a toujours hébergé les leaders des mouvements cessessionistes pour ses interets, les independantistes de l’enclave angolaise du Cabinda sont logé et nourri par la France, ils reçoivent le soutien de la France pour le petrole, la France était derrière la Guerre du Biafra, on se souvient du parachuatage des armes aux rebelles du Biafra sous le couvert de MSF de Bernard Kouchner, tous le opposant au regime Sekou Touré était entretenu en France, Pour le MNLA c’est pas une surprise, avec le petrole et l’uranium de se pointent à l’horizon dans ce zones, la France est capable de tout pour arriver à ses fins. Elle est meme capable de parrainé l’adhesion de la très Utopique Rire-publique de l’Azawad à l’ONU. L’occident n’a pas d’ami, l’occident a besoin de maintenir sa supremacie meme si cela se passe sur le cadavre des autres pays.

agauche_<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 44</span>
Membre
agauche_ 44
4 années 7 mois plus tôt

Cé la france qui attisse cé trucs, donc il y’aura rien tant que zarkozy est président, n’oublier la belgique et la suisse qui abrite certains membres du MNLA.

lastus<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 134</span>
Membre
lastus 134
4 années 7 mois plus tôt

Ceci est un test grandeur nature pour la France!!!!!!!!!!On verra si elle respecte les fameux droits internationaux comme elle aime se prendre pour le pays des droits de l’homme…….Que ATT lance un mandat d’arrêt international comme les leaders du Mnla qui se trouvent en France car, comme Jean Pierre Bemba et Charles Taylor, ils sont été coupables de crimes de guerre!!!!!!!!!

vision-2012<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 348</span>
Membre
vision-2012 348
4 années 7 mois plus tôt

Dès le début nous avons dit que “MNLA” est une organisation terroriste. La France a viole flagrament la lois internationale par sa volonté d’echafauder un tel groupe dans le but d’engager des opérations armées illegales sur un territoire souverain d’autrui. Ce n’est pas la premiere fois. En concertation avec la Mauritanie elle avait deja a mainte reprises viole notre territoire sur l’argument de poursuivre Aqmi. Tout au vu et au su de nos dirigeants actuels sans qu’ils ne levent un petit doigt. Si ce n’était que notre pays est grippé par cette complaicence digne de gamins des rues, la France serait suffisamment préocupée à la Haye car nul doute elle a pris part dans ce crime contre l’humanité.

Tant pis pour “le pays des droits de l’homme” ! En créeant, supportant et encourageant les terroristes de “MNLA”, la France a le sang de jeunes millitaires de Auguel-Hoc, sommairement executés, sur ses mains. Et j’encourage les familles des victimes de mener une poursuite légale contre la France.

Pouchkin<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 24</span>
Membre
Pouchkin 24
4 années 7 mois plus tôt

Pourquoi la France va renvoyer les criminels du MNLA. Des Reseaux francais racistes et nostalgiques de la coloniales les hébergent, des putes francaises soi-disant qui aiment l’Afrique leur font à manger en échange de parties de jambes en l’air, ces fianéants génétiques, en bons parasites vivent aux crochets des autres… Pourquoi la France ingrate envers les tirailleurs se comportera différemment.

Djenfa<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 112</span>
Membre
Djenfa 112
4 années 7 mois plus tôt

Il faut arreterv de faire la distinction entre AQMI et MNLA. Depuis toujours ces deux noms representent le meme groupe. Ils changent de nom en fonction des evenements: AQMI pour avoir l’aide d’integristes musulmans et alqaida, et MNLA pour avoir des soutiens occidentaux contre le peuple malien. Les masques sont tombes…

wpDiscuz