Gabon: l’Union européenne ne mâche pas ses mots après la réélection d’Ali Bongo

14
Gabon: l'Union européenne ne mâche pas ses mots après la réélection d'Ali Bongo
La chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, ici à l'assemblée générale de l'ONU, le 22 septembre 2016. © REUTERS/Andrew Kelly

Après l’Union africaine, les Etats-Unis, la France et le Maroc, l’Union européenne a réagi dimanche 25 septembre à la proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle par la Cour constitutionnelle du Gabon, qui a vu la réélection du président sortant Ali Bongo. La mission d’observation européenne avait déjà regretté que la Cour n’ait pas rectifié «de manière satisfaisante les anomalies observées». Et la réaction de la haute représentante pour les relations extérieures, Federica Mogherini, ne ménage pas le gouvernement.

Dans son communiqué, la diplomatie de l’Union européenne exprime une certaine amertume envers le gouvernement gabonais.

D’abord, Federica Mogherini et le commissaire à la Coopération internationale, Neven Mimica, « regrettent » le fait que la mission d’observation n’ait eu qu’un accès « très limité » au processus de traitement des contentieux électoraux. Et ce, dit le communiqué, « contrairement au protocole d’accord » signé avec Libreville. Elle regrette aussi que la mission de l’équipe de juristes dépêchés par l’Union africaine « n’ait pu être exploitée davantage ».

→ A (RE)LIRE : Gabon: les réactions après la validation de la réélection d’Ali Bongo

Dans ces conditions, estiment les hauts diplomates européens, le verdict est sévère : « La confiance du peuple gabonais concernantl’intégrité du processus électoral, dit leur texte, peut légitimement être mise en doute. »

L’Union européenne appelle les acteurs politiques à faire preuve de retenue et à refuser la violence. Elle estime que seule « une réponse politique » peut restaurer la confiance et « donner une véritable légitimité aux institutions ». Pour elle, il faudra à l’avenir réformer le système électoral gabonais dans le but de le « rendre plus crédible ».

Pour finir, l’UE formule le vœu que l’Union africaine et l’ONU recherchent avec le Gabon « une solution pacifique et juste ».

→ A (RE)LIRE : Réélection d’Ali Bongo au Gabon: de l’art de «prendre acte» sans féliciter

Par RFI Publié le 26-09-2016

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. Toutes mes félicitations Mr le Président Bongo. Peuple d’Afrique francophone, l’heure du réveil a sonné. Comprenez à partir de cet instant que sans nous nous la France voire l’UE ne sont rien; car ils vivent de nos ressources raison pour laquelle ils n’arrêtent pas de se mêler de nos affaires intérieures. Je vous invite au sursaut national en soutenant nos rares chefs d’état qui ont le courage de dire “non, ça suffit” à ses sangsues qui, si on ne prend garde n’hésiteront pas à provoquer la guerre civile dans nos Etat pour assouvir leurs sales bésognes
    Vive l’Afrique libre et souveraine !!!!

  2. Je félicite le peuple Gabonais d’avoir réussi à échouer le projet colonial de la France sur les industries pétrolifères du Gabon! Qu’on soit un peu sérieux, pourquoi voulez-vous imposer Ping et parler de changement? Dans cette élection et comme partout en Afrique, tous les candidats ont volé. C’est le plus fort qui a gagné. Donc ne parlez pas de transparence. La France sait comment Sassou se maintient au pouvoir au Congo Braza et le soutient, elle sait comment Déby se maintien au pouvoir au Tchad et le soutient! C’est parce que le jeune Ali a voulu que les recettes pétrolifères profitent mieux au peuple Gabonais que la France veut lui substituer un poltron. Bon courage Ali! Tu as maintenant 7 ans pour moderniser le Gabon, pour préparer l’alternance avec une nouvelle génération d’hommes politiques, pas avec ces faux vieux qui sont entrain de danser sur la tombe de ton père. Je souhaite que ce septennat soit plein de succès pour le peuple Gabonais et c’est bien possible! Je sais que tu es bien entouré et que tu seras bien conseillé pour y arriver! Tu ne tombera pas dans les multiples pièges tendus au Gabon et à l’étranger! Il ne faut jamais jeter le Gabon dans la main de quelqu’un comme Ping qui n’a nullement l’amour de ce beau peuple. Bonne chance avec toutes mes félicitations.

  3. C’est dommage que nos leaders des classes politiques africains continuent à se laisser manipuler comme des marionnettes, aucune à leurs peuples.
    Cherchez la grâce de vos peuples au lieu de quémander le soutien des politiciens occidentaux. Il est plus que temps de prendre vos responsabilités.

  4. Est-ce que l’UE et les USA rendent des comptes à l’UA?
    La France, les États Unis ont-ils des comptes à rendre au Gabon pour leurs élections ?
    Et pourquoi exigent ils l’inverse ?
    ils foute la paix à l’Afrique
    Les pays Africains en ont marre
    Le Gabon est un pays souverain comme tous les pays Africains.

    • Vive L’Afrique! C’est une erreur des “siecles des lumieres” qui nous a fait croire que l’ etat moderne etait le produit de la generation des philosophes comme John Locke, David Hume, Jacques Rousseau, Voltaire….
      Cependant L’Amerique qui nous a ete presentee comme l’exemple d’un etat de la Lumiere
      doit toute sa structure institutionelle de la Curie Romaine sous la Republique de Jules Caesar. Comment expliquer cela?
      AFRICA MUST WISE UP!

      LHomme Faust
      Boston, MA. USA

    • En tout cas sachez que d’une part sans l’influence de l’occident, vos presidents s’eterniseront au pouvoir contre vos volontés et vos votes. ils utiliseront vos armes et votre armee pour vous faire taire et …….

      • Loin de moi l’envie de defendre une dynastie au pouvoir! mais que je sache Ali Bongo a fait 7 ans au pouvoir alors que les Deby, Biya, Sassou et autres en sont à 20, 30 ans et plus de pouvoir. Qui s’eternise au pouvoir entre ces 4? cherchez l’erreur… Où se trouve l’occident alors dans ces cas là?

  5. Comrades a sovereign government do not hang on the words of outsiders for approval of its actions. The knowledge it act in its people best interest is enough. When African governments grow up they will all have a disposition of “to hell with EU approval” when I am acting in my people best interest. In Gabon case it appear the EU by way of code is acknowledging to all of Europe Bongo it is still their sycophant head of Gabon government. Is it? Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

  6. Gabon: l’Union européenne ne mâche pas ses mots après la réélection d’Ali Bongo
    Par maliweb -26 Sep 2016

    – “Les chiens aboient et la caravane passe”!

  7. Gabon: l’Union européenne ne mâche pas ses mots après la réélection d’Ali Bongo
    Par maliweb -26 Sep 2016

    Il va falloir que l´EU apprenne à son tour à avaler des couleuvres! Comme quoi ce n´est que l´arbre qui cache encore la forêt: Bénin, BFaso, Gabon…et d´autres suivront à coup sûr le pas…

  8. Ils ont juste voulu mettre en place leur pantin (Jean “Machin” Ping). Ce gars est tout comme son actuel mentor “Sarko”, à savoir un suppôt de Satan.
    Il est prêt à sacrifier la vie de millions de gabonais juste pour accéder au pouvoir.
    Une fois au pouvoir, il se pressera de vendre le pays à la France, comme le souhaite le gouvernement actuel.
    L’Union Européenne est juste une marionnette se dandinant au gré du bon vouloir des dirigeants de certains pays.
    Tout le monde a vu le bourrage des urnes (vidéos à l’appui), en Russie, mais qu’ont-ils fait?

    Il est temps que les dirigeants africains soient des hommes intègres qui ne craignent aucune menace d’éclaboussure de quelque scandale que ce soit (ce qui n’est pas le cas du prési malien).

    • Ils doivent aussi nous expliquer pourqoui La “Curie Americaine” ressemble t-elle a la papaute inversee(laicisee) or purgee de son aura supernaturelle?
      Continuer de prendre les Africains pour des dupes? Pas pour si longtemps….

      LHomme Faust
      Boston, MA. USA

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here