Les multiples identités – Charles Blé Goudé Malien ou Béninois

96 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer
Le faux carte d'indentité malien de Charles Blé Goudé publié dans le rapport.

Le faux carte d’indentité malien de Charles Blé Goudé publié dans le rapport.

Lors de sa cavale, Charles Blé Goudé possédait deux cartes d’identités (l’une malienne, l’autre béninoise) et deux passeports (un malien, un ivoirien) falsifiés, révèlent les experts de l’ONU sur la Côte d’Ivoire dans leur rapport publié le 28 avril.

 

Le 17 janvier, quand les agents de la Direction des renseignements généraux (DRG) cueillent Charles Blé Goudé, 41 ans, dans la banlieue d’Accra au Ghana, ils tombent sur sa carte d’identité et son passeport ivoirien. Mais pas seulement. L’ex-« général de la rue » a également sur lui de faux papiers, ceux-là même qui lui ont permis de se déplacer dans la sous-région pendant sa longue cavale.

 

CARTE_BENINSelon, le groupe d’experts (GoE) sur la Côte d’Ivoire mandaté par le Conseil de sécurité des Nations unies, Blé Goudé possédait deux passeports (un malien, un ivoirien) et deux cartes d’identités (l’une malienne, l’autre béninoise), tous accompagnés de noms d’emprunts : Alexis Kouman Kobenan, pour le passeport ivoirien ; Ousmane Coulibaly pour les papiers d’identité maliens, et Armand Bendossevi pour le passeport béninois. Le passeport ivoirien a été émis le 26 décembre 2008, soit un peu plus de deux ans après que l’ONU l’a sanctionné avec interdiction de voyager et gel de ses avoirs, précise le GoE dans son rapport publié le 28 avril. Des photocopies de ces papiers d’identité sont disponibles dans les annexes du document de 300 pages.

 

S’en est-il servi, depuis sa fuite d’Abidjan en avril 2011, pour se rendre dans les pays concernés ? Impossible à dire. Mais lors de son arrestation, les agents ivoiriens ont également saisi « deux téléphones satellitaires de marque Inmarsat », rapportent les experts. Et l’analyse qu’ils ont fait des cartes SIM révèle que ces appareils ont été utilisés dans de nombreux pays du continent (Burkina Faso, Congo, Gabon, Ghana, Kenya, Madagascar, Malawi, Niger, Nigeria, Ouganda, RDC, Tanzanie, Seychelles, Sierra Leone, Tchad et Zambie), et, chose plus étonnante, en Inde.

 

Comptes en banquePASSPORT_MALIEN

Soumis à un gel de ses avoirs, Charles Blé Goudé possédait des comptes dans plusieurs établissements bancaires, notamment à la Banque de l’Habitat de Côte d’Ivoire (créé le 14 octobre 2009 et clôturé le 17 octobre 2012) et à la Banque pour le financement de l’Agriculture, selon les informations des experts de l’ONU. Ce compte qui « a été ouvert le 8 mai 2007 par la SARL Leaders Team Associated, dont le représentant légal était M. Blé Goudé, semble toujours être actif et opérationnel », précise le rapport.
________

Par Vincent Duhem

 

30/04/2013 à 18h:09 Par Vincent Duhem

Lire l’article sur Jeuneafrique.com : 

96 Réactions à Les multiples identités – Charles Blé Goudé Malien ou Béninois

  1. I’m not one to make comments on articles very often, but this information really spoke to me. It’s interesting and invaluable content presented in a very unique way. Thank you.

  2. dans tous les cas la clandestinité a des limites et ça ne pouvait durer de toute façon

  3. Epervier

    Ce gendarme raconte des mensonges. Même le gamin de 10 ans reconnaitrait cette photo de Blé Goudé. Il est impensable qu’un gendarme (agent de renseignement assermenté) nous disent qu’il n’avait pas reconnu cette photo d’autant plus qu’ils sont plusieurs à intervenir sur le dossier (au moins deux agents): celui qui receptionne et qui enregistre les documents et celui qui signe donc qui approuve. Qu’aucun de ces agents ne puisse pas reconnaitre la photo de Blé Goudé est impensable pour des agents de renseignement. Que personne, ni à la brigade pour la carte d’identité, ni au service de l’immigration pour le passport, ne puisse identifer cette photo est impossible. C’est clair, ils ont été achetés et donc complices. Point à la ligne.

    • amadou

      Gonka, mon cher tu dis tout haut ce que nous avons tous pensé, Allah ka Maliba in dèmè notè dokèra sa :roll:

  4. harouna sidibe

    on connait qui a signé ces documents,Le procureur Général de la République sait ce qu’il lui reste à faire. :twisted:

  5. Ouandiana

    Tout le monde sait qu’au mali les documents administratifs se vendent comme du pain. pays corrompus!!!!, c’est cette corruption à tous les niveaux et dans tous les secteurs qui a conduit à l’effondrement du pays.

  6. massa traore

    Voici un fait pas du tout étonnant. Tout le monde sait que beaucoup d’étrangers ont été appréhendés à Paris, Londres, Washington, Lybie, Angola, etc avec des passeports maliens et interpelé le gouvernement malien de lépoque sur la question. Mais à vrai dire, rien na pu empêcher ces architeques de la fraude, qui sévissent dans notre administration publique, à continuer leur soit disant business, même pas l’appel pour surssaut national ou le regain du patriotisme en temps difficile. Décidement, le Mali passe pour le champion de la fraude et de la corruption en Afrique et peut être dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire ( caractères restants)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:wink: :twisted: :roll: :oops: :mrgreen: :lol: :idea: :evil: :cry: :arrow: :?: :-P :-D :( :!: 8-O 8)