Son Altesse Cheikh Mohamed Ben Rached Al Maktoum, vice-président, premier ministre et gouverneur de Doubaï: “Nous avons un long chemin à parcourir, un avenir meilleur nous attend, notre voyage pour les 50 prochaines années vient de commencer”

0

A l’occasion du 15e anniversaire de sa Journée d’adhésion, Son Altesse Cheikh Mohamed ben Rached Al Maktoum, Vice-président, Premier ministre et Gouverneur de Doubaï, a souligné les étapes clés qui ont placé les Emirats arabes unis (EAU) en chef de file de la région et du monde à travers une lettre ouverte qu’il a écrite au peuple émirati.

En célébrant 15 ans à la tête du gouvernement fédéral, il a évoqué les principales réalisations qui ont transformé le travail du gouvernement des Emirats arabes unis, en commençant par la première stratégie fédérale de 2007 jusqu’à l’annonce de la Vision 2021 des Emirats arabes unis en 2009.

Dans sa lettre, Cheikh Mohamed ben Rached Al Maktoum a souligné que les résultats de la Vision 2021 des Emirats arabes unis sont reflétés dans la réalité dans laquelle vivent les habitants des Emirats arabes unis aujourd’hui.

Il a écrit : “Nous avons établi les principes de la planification stratégique au sein du gouvernement. L’excellence et la compétitivité se sont transformées en culture institutionnelle. Nous avons réalisé la plus grande réforme législative de notre pays en promulguant plus de 50 nouvelles lois pour nous aider à nous adapter à l’avenir”.

Il a ajouté : “Le gouvernement des Emirats arabes unis a été classé au deuxième rang mondial en matière d’efficacité financière. Nous avons restructuré le gouvernement à plusieurs reprises pour suivre le rythme d’un monde en rapide évolution. Nous avons doublé le budget fédéral de 130 % et renforcé notre compétitivité. Les EAU se classent au premier rang mondial sur 121 indicateurs dans divers domaines. Notre travail est loin d’être terminé”.

Rappelant les grands sauts économiques obtenus grâce à l’efficacité du gouvernement, il a déclaré : “Notre économie est la deuxième plus importante du monde arabe et notre pays est classé au premier rang régional pour attirer les investissements étrangers et faciliter les affaires. Nous sommes en tête au niveau régional dans plus de 437 indicateurs mondiaux, et notre cote de crédit souveraine est la plus élevée de la région”.

Le 4 janvier 2006, Cheikh Mohamed ben Rached est devenu le Gouverneur de Doubaï après la mort de son frère aîné, Cheikh Maktoum ben Rached Al Maktoum. Le 5 janvier, les membres du Conseil suprême des Emirats arabes unis ont élu Cheikh Mohamed au poste de Vice-président des Emirats arabes unis.

Le 11 février 2006, le Président Son Altesse Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyane a nommé Cheikh Mohamed au poste de Premier ministre des EAU, le Conseil a approuvé cette nomination. Depuis lors, Cheikh Mohamed ben Rached a réalisé de grands progrès dans le travail du gouvernement des Emirats arabes unis, établissant une approche basée sur l’innovation et le développement constant. Grâce à sa vision futuriste, il a mené un voyage de développement étonnant pour les Emirats arabes unis, dirigé principalement par de jeunes hommes et femmes qui sont habilités à innover et à participer activement aux réalisations du pays.

Le leadership de Cheikh Mohamed ben Rached est basé sur le principe fondamental de l’investissement dans le capital humain, convaincu que les gens sont à la base du succès de toute nation. Grâce à cette vision, les EAU ont été à la pointe sur les fronts régionaux et mondiaux dans de nombreux domaines de développement.

Cheikh Mohamed ben Rached Al Maktoum a écrit : “15 ans au gouvernement des EAU : Frères et sœurs, le peuple des EAU, il y a quinze ans, j’ai été nommé à la tête du gouvernement fédéral. J’ai prêté serment devant notre président et devant vous tous d’être fidèles aux EAU, de préserver leur union, de sauvegarder leurs intérêts, de respecter leur Constitution et de répondre aux besoins de notre peuple. Vous avez tous été témoins de ce moment, et Dieu a été témoin de ce serment.

Dieu sait que nous avons fait de notre mieux, que nous avons consacré toutes nos ressources gouvernementales au service de notre peuple et que nous n’avons favorisé personne au détriment des intérêts de notre pays.

Un an plus tard, j’ai annoncé la première stratégie fédérale devant le président des Emirats arabes unis et les membres du Conseil suprême fédéral. En 2009, nous avons annoncé la Vision 2021 des EAU et que nous voulions être l’un des meilleurs pays du monde. Certains ont mis en doute la faisabilité du lancement d’une stratégie et d’objectifs s’étalant sur 12 ans. Mais aujourd’hui, nous voyons les résultats comme une réalité dans laquelle notre peuple vit aujourd’hui.

Ce dont nous avons été témoins au cours de ces années est remarquable. Des milliers d’équipes aux niveaux fédéral et local se sont réunies pour réaliser la vision adoptée par le président des Émirats arabes unis.

Nous avons établi les principes de la planification stratégique au sein du gouvernement. L’excellence et la compétitivité se sont transformées en une culture institutionnelle. Nous avons réalisé la plus grande réforme législative de notre pays en promulguant plus de 50 nouvelles lois pour nous aider à nous adapter à l’avenir. Nous avons transféré 2500 services gouvernementaux de traditionnels à intelligents, et le gouvernement des Émirats arabes unis a été classé au deuxième rang mondial en termes d’efficacité financière. Nous avons restructuré le gouvernement à plusieurs reprises pour suivre le rythme de l’évolution rapide du monde.

Nous avons doublé le budget fédéral de 130 % et renforcé notre compétitivité pour faire des EAU le premier rang mondial sur 121 indicateurs dans divers domaines. Notre travail est loin d’être terminé. Le passeport des EAU est devenu le passeport le plus puissant au monde. Le niveau de sécurité et de sûreté aux EAU a dépassé 95 %, le plus élevé au monde. Notre pays est classé au premier rang mondial en termes de stabilité économique, le premier en termes de taux d’hôpitaux accrédités, le premier en termes d’accès facile aux services d’électricité, le premier en vitesse du haut débit mobile et le deuxième au monde en termes d’adaptabilité au changement.

Notre économie est la deuxième plus importante du monde arabe et notre pays est classé au premier rang régional pour attirer les investissements étrangers et faciliter les affaires. Nous sommes en tête au niveau régional pour plus de 437 indicateurs mondiaux et notre cote de crédit souveraine est la plus élevée de la région.

Le système judiciaire de notre pays est le plus efficace de la région. Il n’y a pas de crainte dans un pays de droit et de justice, un pays où les droits de l’homme sont protégés. Nous avons procédé à plusieurs réformes législatives et présenté des moyens pour tous de nous classer au premier rang mondial pour attirer les talents, le premier dans les partenariats public-privé et le premier dans les compétences financières du secteur public. Notre enseignement en mathématiques et en sciences est le meilleur de la région, et nos dépenses de recherche et de développement dans les universités ont dépassé 8 milliards d’AED en 2020. Au cours des dernières années, notre gouvernement fédéral a investi 40 milliards d’AED dans le logement, 140 milliards d’AED dans l’éducation, 94 milliards d’AED dans des programmes de développement social et 50 milliards d’AED dans la santé et la prévention. L’âge moyen de notre population est proche de 80 ans et notre pays se classe au troisième rang mondial en matière de santé physique et de satisfaction globale dans les services de santé. Ce sont quelques-uns des indicateurs que nous avons menés, grâce aux efforts incessants de nos équipes fédérales et locales au cours des 15 dernières années menant à 2021.

Frères et sœurs, les 15 dernières années que j’ai passées au gouvernement fédéral n’ont pas été faciles. Je me souviens lorsque j’ai assumé mon rôle de Premier ministre pour la première fois, de nombreuses personnes m’ont mis en garde contre un échec. Je me souviens de ceux qui m’ont poussé à maintenir mon succès à Doubaï et à éviter de prendre des risques. Je me souviens d’un haut dignitaire émirati qui m’a parlé des années après avoir assumé mes responsabilités et a dit : “Nous nous attendions tous à ce que vous échouiez, et nous avions tous tort”. Ma réponse sera toujours : ce n’est pas mon propre succès. C’est le succès de nos équipes et de chaque officiel qui a saisi l’opportunité du changement, et le succès de milliers de jeunes en qui nous avons confiance et qui se sont montrés dignes de confiance et fiables.

La question qui se pose: qu’avons-nous appris des 15 dernières années ? J’ai appris que notre syndicat est la force. C’est la plus grande réussite que nous devons protéger. Les entités locales peuvent se faire concurrence – et c’est bien – cependant, nous devons toujours nous rappeler que les EAU sont notre patrie et notre refuge. Il représente notre identité authentique. L’esprit de l’Union est la puissance majeure qui façonne notre noyau et nous pousse à travailler ensemble sans relâche pour honorer notre pays. S’il n’y avait pas eu cet esprit, je n’aurais pas vu les sacrifices consentis quotidiennement pour arriver là où nous en sommes aujourd’hui.

Au cours des 15 dernières années, nous avons également appris que la clé du succès réside dans l’autonomisation et le respect de la vie et de la dignité humaine sans discrimination ni préjugé. Nous devons sauvegarder ces valeurs de tolérance, de coexistence, de respect et de justice si nous voulons continuer. Ces valeurs soutiendront le développement des 50 prochaines années. Ces valeurs sont plus importantes que tout projet de développement. Les gens sont la base qui crée des projets, et ils ne pourront pas réaliser de grandes réalisations dans un pays qui n’a pas les valeurs humaines fondamentales.

Au cours des dernières années, nous avons appris que la réussite passe par la satisfaction des personnes quelques soient les projets ou indicateurs réalisés ou encore les ressources financières. Notre succès réside dans l’héritage que nous laissons aux générations à venir. Le succès est dans notre intégrité et notre responsabilité envers notre pays.

Ces belles 15 années se sont écoulées rapidement avec un long palmarès de réalisations. Nos efforts se poursuivront, sous la vision de SA Cheikh Khalifa ben Zayed, Président des Emirats arabes unis.

Au cours de ce voyage, Cheikh Mohamed ben Zayed a été le plus grand ami, compagnon et leader. Sans son soutien, le gouvernement fédéral n’aurait pas réussi et avancé à une telle vitesse. Sa sagesse, sa vision et son soutien illimités nous ont permis de figurer parmi les meilleurs pays et les plus prospères au monde.

Pendant ces 15 années, j’ai travaillé avec Cheikh Seif ben Zayed et Cheikh Mansour ben Zayed en une seule équipe. Ils ont assumé des responsabilités importantes au sein du gouvernement et ont travaillé sans relâche pour servir notre comté de la meilleure façon possible. Je leur exprime ma sincère reconnaissance ainsi qu’à tous les membres du Cabinet. Je souhaite le meilleur à tous nos jeunes qui ont été fidèles à ce pays et à ses dirigeants en consacrant tous leurs efforts pour maintenir notre succès. Nous avons un long chemin à parcourir, un avenir meilleur nous attend. Notre voyage pour les 50 prochaines années vient de commencer.Que Dieu bénisse les Emirats arabes unis, votre frère Mohamed ben Rached Al Maktoum.                            

  Traduit par Mervat Mahmoud

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here