Mali: des Touareg noirs réclament une loi criminalisant l’esclavage

73

TOUAREGDes représentants des Touareg noirs du Mali ont réclamé vendredi à Bamako une loi criminalisant l’esclavage, phénomène qui selon eux persiste “surtout” dans le nord du pays, où une opération militaire franco-africaine est menée contre des groupes islamistes armés.

“Nous demandons au gouvernement malien de faire rapidement adopter une loi criminalisant l’esclavage dont nos parents sont toujours victimes dans le nord du Mali”, a déclaré lors d’une conférence de presse Ibrahim Ag Idbaltanat, président de l’association Temedt (“parenté” en tamasheq, langue des Touareg).

Selon les organisateurs de la rencontre, à laquelle ont assisté notamment des défenseurs des droits de l’Homme et des diplomates, l’esclavage persiste dans les communautés touareg (où l’on distingue entre Noirs et individus à “peau claire”), arabe et peul.

En l’absence d’étude fiable, l’association évalue à “plusieurs centaines”, voire “quelques milliers” le nombre de personnes traitées en esclaves dans le nord du pays.

Pour Témedt, le débat sur l’esclavage s’inscrit dans le cadre de la “réconciliation” entre communautés, alors que la crise malienne a exacerbé les tensions.

Le nord du Mali était occupé depuis l’an dernier par des groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda, chassés depuis janvier des grandes villes par une opération franco-africaine qui se concentre désormais dans les montagnes de l’extrême Nord-Est. Les communautés touareg et arabe sont souvent assimilées par les populations noires aux jihadistes, largement issus de ces groupes ethniques.

TV5 Monde

PARTAGER

73 COMMENTAIRES

  1. A mediter:

    “If it doesn’t take senators and congressmen and presidential proclamations to give freedom to the white man, it is not necessary for legislation or proclamation or Supreme Court decisions to give freedom to the Black man. You let that white man know, if this is a country of freedom, let it be a country of freedom; and if it’s not a country of freedom, change it.”

    Malcolm X

    • EH OUI DEFENDEZ VOUS !!!

      Le livre rapporte également quelques exemples, rares et de moins en moins tolérés, d’enlèvement de bétail «par des fractions “rouges” (Touaregs ou Arabes, Ndlr) dominantes pour relégitimer leur domination sur les fractions noires qui leur ont jadis appartenues où qui leur appartiennent encore.»

      Les chercheurs observent que «les situations et conditions d’esclavage sont plus visibles et saisissables à Gao et Tombouctou que dans les autres régions parcourues.» Aljoumat Ag Bilal vient d’Abaraju, près de Tombouctou. Cet ancien esclave témoigne dans le livre. C’était en 2008 et il avait alors 90 ans :

      «J’étais vraiment à l’aise, mais je voulais quitter. Chez nos maîtres cela était possible à condition que l’on s’engage à payer l’impôt. Je leur versais cet impôt régulièrement jusqu’en 1986. Je me souviens de cette année car ils sont venus me réclamer leur dû pendant que j’étais très malade. Comment peut-on demander à un vieillard malade de payer l’impôt? maître

  2. Pour apporter ma contribution, je ne citerai que Malcom X

    “If it doesn’t take senators and congressmen and presidential proclamations to give freedom to the white man, it is not necessary for legislation or proclamation or Supreme Court decisions to give freedom to the Black man. You let that white man know, if this is a country of freedom, let it be a country of freedom; and if it’s not a country of freedom, change it…”

    cela donne vraiment a reflechir

  3. RFI ne va jamais diffusé cette information, l’esclavage n’est elle pas une exaction?

  4. La France, les nations unies sous Ban Ki-moon vont ils donner forcer la main à un état pour donner une autonomie à une région en faisant fit de la démocratie pour permettre aux touaregs minoritaires de perpétuer l esclavage et le racisme au nord mali?
    Si réellement toust’es les ethnies du nord mali aspirent à la vision du MNLA, pourquoi n organisé t on pas un référendum à la suite duquel tous le nord mali se prononcera.
    Alors amis journalistes, les faux spécialistes du Sahel qui passent sur les plateaux de France 24 vous êtes tous des blancs car jusque la France 24 n a donné à aucun chercheur noir, aucun historien, aucun géographe noir de la région Sahel saharienne pour avoir son avis, tous ceux qui passent sont de la race blanche.
    Ayez raison gardée, le journalisme n est pas ce que vous pratiquez ni à France 24, ni à RFI, encore moins sur les autres chaînes européennes qui inconsciemment ou sciemment font l apologie du racisme et de l esclavagisme dans le traitement de l information

  5. C est le fait de se considérer meilleur qui pousse les touaregs à la rébellion et ce complexe de supériorité qui les anime les pousse à parler au nom d une région d ou ils sont minoritaires, alors à quoi sert la démocratie si une ethnie doit parler au nom d une région, si une ethnie doit décider du sort des autres ethnies d une région sans leur avis?
    Non les touaregs ne sont nuls par meilleurs aux sonrhai , aux peulhs, aux haoussas, zaarmas, bellas, arabes, et autres ethnies habitant la région, seulement c est l esprit de l esclave et de son maître qui les anime.
    Pour les touaregs ils sont des nobles, et toutes les autres ethnies qui habitent le nord du mali sont des esclaves.
    Rien qu’ avoir le gouvernement fantoche du MNLA composé à 98% de touaregs , on voit déjà comment les autres ethnies seront traitées dans cette région de kidal si une autonomie est accordée à la région de kidal sous la houlette de ces racistes du MNLA, et la France en assumera la responsabilité morale .

  6. La Mauritanie n'est pas un pays arabe, c'est un pays de noirs où règne la minorité noire, c'est ce que veut faire le MNLA au Mali mais il n' y parviendra jamais

    Il n’ y a pas de touareg noirs mais des noirs colonisés par les touaregs, que cela soit clair pour les égarés qui se disent touaregs noirs.
    Il ne doit plus avoir de suprématie et les touaregs tous comme les autres groupes doivent se soumettre à la dictature de la majorité, ce qui est par définition la démocratie.
    Si ce n’est la complaisance et le clientélisme des responsables maliens, je ne vois pas comment un targui peut être élu à l’Assemblée Nationale ou aux Collectivités territoriale car ils ne constituent même pas une bonne minorité.

    Ceci dit, tous les touaregs ne sont pas du MNLA minoritaire même en milieu touareg (Kidal).

    Il faut poursuivre le MNLA et dialoguer avec les dignes fils du Mali qui se reconnaissent maliens.
    Le MNLA est aujourd’hui composé de touaregs djihadistes d’AQMI, d’Ançardine et du MUJAO qui ont changé de casquette suite à l’intervention française pour fusionner avec les violeurs de femmes et les brigands et du MNLA.

    La France doit faire attention.

  7. On a honte! Il est temps que les sociétés africaines sortent de ce cycle criminel de l’esclavage qui continue à être vivace en Mauritanie, au Mali, au Tchad, au Soudan, bref dans toute cette bande sahélo-saharienne de contact entre l’Afrique Noire et le monde arabo-berbère raciste qui continue de se vivre comme le Sud de l’Europe et qui par idéologie réactionnaire se fait appeler Maghreb.
    Ce cycle criminel non combattu a couté au Soudan dit arabe, son unité. Il est à l’évidence ici une des dimensions de la crise malienne. En Mauritanie de la ligue arabe, il pourrait se solder par le morcellement étatique devant l’aveuglement des prétendus blancs face aux Haratines. Où va t-on en Afrique avec tant de démissions, d’irresponsabilité, de débilité et de manque de vision stratégique face au présent et à l’avenir?
    Les classes politiques, les intellectuels, les associations dites de la société civile ne font rien de toutes ces questions brulantes que les bourgeoisies compradores pourries et abonnées aux mosquées wahhabites ont par intérêts de classes laissées à l’abandon pour le profit des féodalités moyenâgeuses oisives qui essaiment toute cette bande sahélo-saharienne de l’Atlantique à la Mer Rouge. Et le Soudan, ou le Mali n’en seraient pas là, si cette question avait été depuis résolue ; de même, le MNLA et les féodalités wahhabites Touaregs Blancs en auraient eu pour leurs frais et n’auraient pas pu exploiter politiquement de façon criminelle et réactionnaire ce crime contre l’humanité qu’est le maintien de l’esclavage dans ces contrées

    • Ton français est trop avancé pour moi … mais je suis entièrement d’accord avec les 2% que j’ai pu comprendre …

      A BAS L’ESCLAVAGE … ET VIVE LE FRÈRE DIBI QUI NOUS ÉCLAIRE ICI…. 😆 😆 😆 😆

      Moussa Ag,….qui est d’accord avec ce qu’il a compris des propos de son frère DIBI ….

  8. Mes condoléances aux familles, amis, alliés de tous les soldats tombés au mali pour notre honneur.
    Que leur âme repose en paix!
    Le peuple malien leur gardera éternellement en mémoire pour leur sacrifice.

  9. À moins que tu n imposés un président touareg au mali, et surtout qu’ il en soit de même pour toujours sinonles touaregs se rebelleront toujours au mali, c est ce que. Hollande doit savoir
    Certes il y assez de choses au mali qui ne riment pas avec le développement mais le vrai problème c est cette volonté farouche d une minorité touaregs qui se croit supérieur au reste de la population du mali et par conséquent ne saurait accepté un président Noir

    • Mais les touaregs sont cent mille fois meilleurs que les cancres qui vous gouvernent ou vous ont gouvernés

  10. Mr je vous le concède mais les expropriations des noirs ont été faites en Mauritanie et jamais réparer
    Mon cher c est l alibi que le gouvernement. Blanc mauritanien nous a fais croire pour se donner bonne conscience.
    Pourquoi le gouvernement blanc mauritanien n a t il pas fait revenir ces noirs mauritaniens et leur mettre dans leur droit, ou bien le conflit entre éleleurs a duré de 89 jusqu a nos jours? Et continue encore?
    En Mauritanie, tu es noir, tu subis, ou tu la fermés ou tu es déporté au Sénégal voisin ou au mali.comme un habitant d un de ses deux pays, et.sans papier surtout

  11. S il vous plait faites moi. Parvenir la liste de touaregs blancs ayant comme épouse une touareg noire?
    C est pour faire parvenir à cette famille une invitation et des dons pour leur contribution à l unité nationale , un modèle pour les nations unies dans sa lutte contre l esclavage et le racisme.
    Cette cérémonie de dons aura lieu au siège des nations unies. Sous la presidence. De Ban ki moon en présence des présidents Barack Hussein Obama, François hollande, la reine d Angleterre, le pape François 1er,, Vladimir poutine, le président chinois, le président du Tchad ,, le président du Niger, le président de l union africaine, le président de la cedeao, les 1er ministres du canada et d Italie ,
    Alors chers internautes contribuons tous à débusquer ces couples pour leur rendre ce grand hommage.
    Ag Assad comme maître de séance et ce jour il saisira la main d une touareg noire pour le féliciter et ÀG INTALLAH l âme des touaregs rebelles sera présent aussi.

  12. Une initiative louable à encourager. Mais, impossible à concretiser rapidement car le Mali n’a ni gouvernement legal, ni parlementaires légitimes pour l”instant.
    Les personnes qui braient en ce moment ne sont que les reliques d’un Etat voyou, failli, corrompu et dévoyé depuis de nombreuses années.
    Il va falloir nettoyer, astiquer, pulvériser et essuyé avant de prendre de telles mesures.

    Par ailleurs, pour tous ceux qui connaissent l’Afrique de l’ouest, en particulier, l’esclavage sévit dans toutes les communautés, numériquement il est plus repandu chez les noirs avec une forme plus insidieuse parce que non visible pour quelqu’un de passage comme chez les touaregs ou les maures. Savez seulement que dans localités du sud du Mali, un esclave ne peut etre enterré dans le même cimetierre que les autres noirs !!! qu’un esclave ne peut s’asseoir sur les mêmes chaises que le non esclave !!! alors, vivement cette loi.

  13. De 1963 jusqu a nos jours en 2012, quel jour le MNLA à t il envoyé un noir touareg aller défendre sa cause sur un plateau de France 24? Quel jour mariam consonne de. RFI à t elle interviewé un noir touareg pour la cause du MNLA et de l azawad.
    Tous ces journalistes de France 24, télé, RTI sont bien conscients que les soulèvements touaregs même s il y a une question de mal gouvernance au sud,, tout le mensonge qu’ ils déversent sur les plateaux de télévision ne cachent q une seule chose c est la RANCOEUR. D ÊTRE GOUVERNÉ PAR UN NOIR
    Pourquoi France 24 ne parle pas des problèmes des noirs en Mauritanie?
    Eh bien là bas ce sont des blancs qui sont détenteurs du pouvoir .
    Au mali, au Niger au Tchad jamais les touaregs ne veulent être gouverné par un NOIR et avec moins de 6% de la population du nord mali, ces gens ont le courage de se déclarer comme représentant de l ensemble de la population du nord mali comme un MAÎTRE parle au nom de son. ESCLAVE.

  14. Ce monsieur qui évoque la meilleure vie des noirs mauritaniens par comparaison aux touaregs maliens vit sur une autre planète et je suis sûre et certain que cet internaute.est un mauritanien blanc.
    Je suis désolé et je.le comprends mais je lui demande de relire l interview d un touareg honnête sincère en l occurrence le colonel major El hadj gamou.
    Le mali à tout donné à cette minorité au nom de la paix et de l unité nationale mais rien, tous les accords sont systematiquem3nos violés 6 mois ou un an après juste le temps d avoir des arguments pour se rebeller alors que leur mal n est pas le sous développement du nord mais leur rancoeur c est d avoir de l indépendance jusqu a ce jour UN NOIR PRÉSIDENT QUI DÉCIDE DE LEUR SORT.
    Combien sont ils les membres du gouvernement fantoche de l azawad? Combien il y a t il de noirs et de touaregs blancs dans ce gouvernement fantoche de l état d azawad?

  15. Mes chers amis voici un deux sujets sensibles dont avait peur la Mauritanie, car soulever cette question d esclavage et de minorité c est mettre le pieds dans le plat mauritanien.
    Comment le général putschiste peut il accepter les touaregs du MNLA qui se disent opprimés au mali alors qu’ officiellement la Mauritanie à déporté au Sénégal des mauritaniens noirs au motif de leur couleur de peau.
    Comment la Mauritanie peut elle mettre en avant l aide à une minorite5 alors qu au même moment la. Mauritanie prime les noirs mauritaniens .
    Soit le noir mauritanien accepte d être esclave ou il quitte la Mauritanie, il est plus facile à un mauritanien noir de marier une anglaise, une française ou une russe toutes blanches que demander en. Mariage une mauritanienne blanche.
    C est cela les contradictions de la Mauritanie

    • Mr coulibaly ,vous vous trompez le problème dont vous faites allusion ,c’est à dire les tristes évenement de 89 trove ses racines dans une querelle entre des éléveurs peulh et des agriculteurs soninikés ,inutile de le transposer à la communauté ARABE .Ensuite ce problème est dépassé il n’existe que dans l’imagination de certains extrémistes noirs comme vous et qui cherchent à tout prix à déstabiliser notre chèr pays .En mauritanie Dieu merci nos communautés vivent en parfaite symbiose.Qu’ils soient arabes ,poular ,soninkés et oulof les citoyens sont les mêmes devant la loi .Les chiens aboient et la cravane passe .

      • toi ISSELMOU, TU ES un menteur et vos grands-parents sont des menteurs, tout le monde sait que la Mauritanie est un pays de l’esclavage, et vous LES Mores, et vous n’êtes pas des Arabes, et vous êtes venus de la péninsule arabique, et vous êtes des hypocrites et vous contre la stabilité de la République du Mali, et contre la stabilité de la République du Sénégal, et nous vous disons que la Mauritanie sera divisé, une grande partie de Mauritaniens noirs, et une petite partie des les Mores et que vous êtes. Et pas vos informations, vous que l’Amérique et l’Occident veulent diviser l’État mauritanien parce que votre pays est la péninsule arabique, les Noirs en Mauritanie est de 70 pour cent, mais ils n’excluent pas le pays.

      • Si tu as des mots à m’adresser je t’attends dans l’Adrar des Ifoiras après le départ de tes maîtres gaulois .Sache que tu es un mesquin et tu n’as aucune idée du pays des chinguitt(mauritanie ) .Je regrette du complexe qui t’habite en employant les sobriquets blancs ,noir pour moi nous sommes tous dela mêm souche et cette classification que tu nous imposes est éronnée, au Mali ,vous avez une équation que vous devez resoudre celle de donner au vaillant peuple son autodtermination ,sinon vous allez continuer de vivre dans la guerre et dans la terreur .Abon entendeur salut!!!!

  16. L'esclavage a été théoriquement aboli mais c'est dans les pratiques au nord et les séquelles persistent avec tous les descendants d'esclaves.

    L’esclavage est un problème complexe.
    Moi, je suis un peul et je suis étonné que nos cousins Bellah se disent touareg noirs, ce qu’ils ne furent pas. A l’origine, les Bellah étaient des noirs de toutes les ethnies (bambaras, songhaï, soninkés, peul)transformés de force en esclaves par les touaregs qui leur avaient également imposé leur langue tamachèque.
    Les esclaves avaient leur langue avant leur soumission.

    A mon avis, la première revendication de ces esclaves, c’est de réclamer leur identité d’origine qui n’est pas targuie. Il faut recouvrer l’identité ethnique ou au moins renoncer à leur appartenance à l’identité targuie car ce ne sont pas des touareg mais des colonisés des touareg.

    C’est seulement après cet affranchissement idéologique ou identitaire qu’ils doivent s’attaquer aux pratiques esclavagistes.
    Il y a des esclaves touaregs, des esclaves peuls, des esclaves arabes, etc. Tous ces esclaves doivent réclamer leur identité d’origine

    • Oui vos mots très correctement, que Bilas sont Songhaï et bambara et soninké et Bozo, Peul et Bobo et autres, Bilas ne sont pas des Touaregs, et doit être retiré de ce phénomène au Mali et en Mauritanie et au Niger, si les Bilas ensemble avec la Société malien, et non la rébellion Touareg de cette façon, et le langage de la langue des Touaregs n’est pas Bilas.

    • Je vous préviens à l’intervention de certains sujets sensibles à cette journée et entre dans la question de l’outrage et de mépris pour nos Bilas frères, tous les hommes sont égaux aucune différence entre eux, ne voyez-vous pas en Amérique et dans les pays arabes, aussi, et même dans le monde entier.
      Bilas sont nos frères et ne doit pas être tenu pour acquis, sans manquer de respect, pas d’insultes sont de nous, et nous leur es notre paye Ce Mali.

  17. Hummmmmm. Ce mot Bella=Bilaal , est ce qu’il ne Vient pas du mom de l’Esclave -Bilal que le prophete avait affranchit ? Donc les Bella Etaient ou sont des Esclaves .

  18. Ahh Ahh ,oui il faut hosser le ton car les criminels qui sont au nord leurs seul objectif est de se faire maitre de tout le monde ,si non qu’il
    existe des voix legales pour reclamer ses droits . 👿 👿 👿

  19. J’aurai jure qu’une telle loi existait deja au Mali….

    Bon…je pense que cela doit etre chose facile et rapide a faire….

    DES CANCRES QUI PRENNENT LES ARMES POUR CAMBRIOLER LE PAYS…ET L’EXCLAVAGE N’ETANT PAS OFFICIELLEMENT UN CRIEM…. ON SE CROIRAIT A L’AGE DE LA PIERRE TAILLE….

    Moussa Ag,….

  20. Je suis heureuse que les bellas lettres aient aborde la question maintenant, car l esclavage est un crime contre l humanite toute entiere. C est une honte universelle de par meme sa nature degradatrice de l être humain.

  21. Grand merci a ces leaders temedt malgre le retard accuse pour evoquer le sujet. L’esclavage etait Deja criminalise depuis l arrivee du colon francais. Les esclaves et leurs maitres etaient tous devenus DES sujets de la France a part egale. Après 60 annees de gouvernance francaise la question n etait plus de l ordre du jour, car tous savaient que le temps d’esclave etait devolu. Pour cela le Mali independant n a pas tenu compte de la question dans l elaboration de sa constitution. Alors ceux qui continuent toujours ce crime ne sont que DES recidivistes. La raison de cette attitude est que ces peaux blanches n’ont pas subi Les effets nefastes de la colonisation au meme tritre que Les compatriotes noirs au sud du pays. Donc ils ne se sentent pas consernes par une quelconque interdiction faite DES colons. C etait la responsabilite DES noirs eux memes de saisir le gouvernement pour la question. Malheureusement il y a beacoup de bellass qui pensent que servir ces criminels est benissant.

  22. Ce phenomene existe plus au nord mais le sud aussi est conserne par ce fleau. L’etat doit imperativement vote une loi qui criminalise’esclavage et aussi l’abus des enfants talibes (comme au Senegal qui vient de le faire).il faudra attendre le prochain president et le nouveau assemblee pour ceux la je crois. Le changement viendra soyons patients.

  23. tu te fatuquele malienne neimpan un nordese vien lite pour le grand nord ole de lite paye modi et lite pour te fres peuls sorhai et touareg que tu et vive le azawad

  24. Pour une 1ere foi temedt a accepter le nom tamascheq noir pas Bella venu de langue sonraï.pr ce qui concerne l’esclavage les tamascheq d peau rouge ont mis le doigt ds l’oeil car cet rebellion va leur donner d leçon.ils n peuvent rien d fair d leur main et aucun metier.je vous dis vous dit lorsque les français sont venu au temp colom les soit disant maitre envoie les enfants d’esclave a l’ecole et cachant leur enfants et voici aujord8 les esclaves sont devenu maitre grace a l’ecole des blanc et les maitres sont toujour analphabete et assye d pratiquer l’esclavage chose qui n’est pas possible.l’esclave a eu des ailes.merci

  25. et ils attendent un etat inexistant pour affronter leurs bourreaux ces mecs la ??

    ils risquent d’attendre longtemps 🙄 🙄

  26. Ils n’ont pas besoin de demander une loi. ce n’est pas normal que l’état malien ne légifère pas sur ces pratiques d’un autre âge. Les hommes naissent, demeurent libres et égaux en droit.

  27. LETAT MALIEN DOIT PRENDRE AU SERIEUX CETTE DEMANDE. L’ESCLAVAGE DOIT ETRE ABOLIT TOTALEMENT AU MALI ET DANS LE RESTE DU MONDE.

  28. « L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort. Cet esclave répondra seul de son malheur s’il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d’un maître qui prétend l’affranchir. Seule la lutte libère… »

    Thomas SANKARA

    • Mon Frère Habaye, le problème est les dirigeants du pays, sont responsables du phénomène de l’esclavage, et je dois les dirigeants de tous les pays où le phénomène de l’esclavage à la lutte contre l’esclavage, même nettoyer le pays de ce fléau et maladie mortelle jusqu’à la fin.

  29. …………Pourquoi attendre tout ce temps pour denoncer et condamner ce genre de tratique d’une autre époque? J’ai entendu depuis que j’étais tout petit que l’esclavage est pratquité dans certaines zones du NORD de notre pays mais, penser qu’elle continue toujours en 2013 me met hors de moi. C’est une bombe à retardement et les noirs qui acceptent ce traitement sont les premiers responsables. On ne peut pas admettre ce genre de chose au 21ème siècle et le gouvernement malien, les associations doivent se lever pour y mettre fin. Tant qu’ il y’a encore des ethnies qui se coient plus supérier que d’autres uniquement par la couleur de leurs peaux,le combat doit continuer et les responsables doivent être arrêtés et jugés.

  30. Nom d’un chien… Belle pratique, pourquoi ces touaregs noirs acceptent ça de nos jours. Maintenant j’ai compris pourquoi il y a la guerre au Mali. Peut-être que ces touaregs pensent que tout ceux et celles qui sont noirs au nord sont leurs esclaves,et une des raison pourquoi ils se rebellent pour avoir le nord du Mali.Pauvres touareg noirs indignés-vous!

    • Anissa, vous devez savoir que les Noirs touaregs sont comme vous et comme d’autres de toutes les personnes, et il n’y a pas de différence entre vous et eux, et de là, je vous conseille les dirigeants de la République du Mali pour aborder la question de l’esclavage dans le nord du Mali et de fin de l’esclavage pour toujours, parce que si c’était une prise de conscience gouvernement Malien, du phénomène de l’esclavage a pris fin depuis l’indépendance et ce n’est pas aujourd’hui.
      Comme si le peuple Malien, de faire attention à la sensibilité de la question à ce moment exactement ce qui se passait à travers le Mali, et il ya beaucoup de gens dans les noirs touaregs du Mali actifs, et ils sont plus dans le nord du Mali.

  31. 😆 CHERS COMPATRIOTES PLUS VOUS VOUS ELOIGNEZ GEOGRAPHIQUEMENT DU MONDE DES ABRAHAMISTES-JUDEO-MUSULMANO-CHRETIENS MOINS L’ ESCLAVAGE SE FAIT UNE REALITEE 😆

    😆 😆 LA RELIGION MUSULMANE A AMENE CES ABOMINATIONS CAR CEUX QUI VOUS AMENENT LEURS RELIGIONS ET CROYANCES VOUS ESCLAVAGISENT IMMEDIATEMENT ET VOUS EXPLOITENT A LONG TERMES C’ EST BIEN CELA LA SPECIALISATION DES FILS D’ ABRAHAM SANS EXCEPTIONS ❗ ❗

  32. Pour éradiquer ce fléau sensible à facette multiple -car souvent associé au phenomène de traffic humain et exploitation sexuelle “human trafficking and sexual exploitation”-le Mali doit se mettre à l’heure en promulgant une loi expresse abolissant toute forme d’esclavage avec comme corollaire le traffic humain et derivées (exploitation sexuelle).
    En dehors du Gvt, .les ONG (non-profit organizations) et autres organisations de base (grassroots organizations) doivent travailler en coordination avec les populations pour éradiquer ce problème (real and so reel). Le Mali doit à cet effet adherer au mouvement Anti Slavery International. 😳

  33. On a honte! Il est temps que les sociétés africaines sortent de ce cycle criminel de l’esclavage qui continue à être vivace en Mauritanie, au Mali, au Tchad, au Soudan, bref dans toute cette bande sahélo-saharienne de contact entre l’Afrique Noire et le monde arabo-berbère raciste qui continue de se vivre comme le Sud de l’Europe et qui par idéologie réactionnaire se fait appeler Maghreb.
    Ce cycle criminel non combattu a couté au Soudan dit arabe, son unité. Il est à l’évidence ici une des dimensions de la crise malienne. En Mauritanie de la ligue arabe, il pourrait se solder par le morcellement étatique devant l’aveuglement des prétendus blancs face aux Haratines. Où va t-on en Afrique avec tant de démissions, d’irresponsabilité, de débilité et de manque de vision stratégique face au présent et à l’avenir?
    Les classes politiques, les intellectuels, les associations dites de la société civile ne font rien de toutes ces questions brulantes que les bourgeoisies compradores pourries et abonnées aux mosquées wahhabites ont par intérêts de classes laissées à l’abandon pour le profit des féodalités moyenâgeuses oisives qui essaiment toute cette bande sahélo-saharienne de l’Atlantique à la Mer Rouge. Et le Soudan, ou le Mali n’en seraient pas là, si cette question avait été depuis résolue ; de même, le MNLA et les féodalités wahhabites Touaregs Blancs en auraient eu pour leurs frais et n’auraient pas pu exploiter politiquement de façon criminelle et réactionnaire ce crime contre l’humanité qu’est le maintien de l’esclavage dans ces contrées.

    • Tout africain(e) corresponsable s’indignera devant la persistance d’un phénomène aussi anachronique, que beaucoup croient disparu (ce qui est loin d’être le cas). Hélas, peu iront au-delà de cette indignation.

      La priorité au sein de nos oligarchies étant de continuer à festoyer sur les carcasses de toutes ces sociétés en déconfiture, et de continuer à envoyer leurs épouses accoucher aux Etats-Unis, on cherche en vain une discussion au niveau national sur la survivance du phénomène de l’esclavage en Afrique.

      Il est indéniable que le phénomène Targui dit “Blanc” n’aurait pas pris une telle ampleur si les molochs insatiables que nous avons pour dirigeants avaient su en appréhender l’importance, et se pencher sur la question, au lieu de conduire tous ces pays à la ruine par leur corruption immodérée.

      • Un cas très serieux car il fait partie de ce problème global qu’est le Traffic humain et l’exploitation sexuelle (Human Trafficking and Sexual Exploitation).

    • Mon Frère Dibi Vos paroles sont tout à fait vrai, aujourd’hui, les Arabes divisé notre pays, (le continent africain) où ils disent que les pays du Maghreb, et ce qu’on a appelé le Maghreb n’est pas en Afrique, et tout cela est Arabes racistes qui sont venus de la péninsule arabique et se sont installés dans notre pays, et doit être combattu le phénomène de l’esclavage au Mali et dans toute ma africaine pour purifier notre pays de ces chiens qui font des esclaves noirs, pour eux, et devrait savoir que dans l’Islam le Prophète Muhammad a adopté l’esclavage, et pour cette propagation cancéreuse de cette maladie en Afrique.

    • Il faut enlever de ton imagination cette ségrégation au sein de la société mauritanienne les maures bleus ,blancs ou noirs constituent le socle de la Mauritanie indépendante et sont comme le blanc et le noir de ta pupille .Il n’y a aucune difference . L’esclavage dans nos contrées est devenue un fonds de commerce pour certaines personnes mâles intentionnées qui cherchent à bénéficier de visas en Europe aux USA etc sous couvert de défenseurs des droits de l’homme .

      • @Abd ! “Tout ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément”:Dixit BOILEAU ! Et à ma connaissance, il n’y a pas de blanc dans une pupille saine: observez bien votre oeil dans un miroir propre! Le problème n’est pas forcément la couleur de la peau mais davantage à la valeur que l’on accorde à ce pigment en ignorant que la matière siège de l’intellect reste grise pour tous !

  34. C’est le moment ou jamais d’éradiquer le phenomène de l’esclavage au nord du Mali.Ce phénomène existe au depuis la nuit des temps et meme après l’abolition de l’esclavation par la charte de l’ONU, ses gens là continuent avec la meme pratique au vu et au su de tout le monde,personnes ne bronze d’un cheveu. Je ne suis pas tamachek et je suis un sudiste mais je suis contre exploitation de l,homme par l’homme que dieu nous en garde.Votre cause est noble ;je vous encourage à se battre pour votre droit surtout que toute la communauté internationale est tourne maintenant vers le Mali. Bon courage mes chers Temedt que dieu nous protege dans l’islam modéré. ahmen.

  35. Après coup, n’est-il, pas le moment le plus opportun pour tordre définitivement le cou à la MAURITANIE, l’impétueuse, qui continue arrogamment à pratiquer l’esclavage, en lui déclarant la guerre pour lui amputer de sa partie de territoire habitée par les noirs dont on en fera un état autonome ou, à défaut, que l’on rattachera au Sénégal et au Mali ? Ainsi le fleuve Sénégal ne coulera plus en MAURITANIE !

    Si la CEDEAO et l’Afrique noire déclaraient une guerre contre la Mauritanie à partir de ce problème, les puissances d’Amérique( du nord au sud), d’Asie et d’Europe, les soutiendront !
    Il faut tirer profit du problème actuel malien pour régler tous les problèmes de fond sous-jacents qui minent la sous-région et avilissent bon nombre de ses populations !

    • Bravo mon frère M’BAYIIRI, je suis avec toi à cent pour cent dans votre analyse de cette question épineuse, et nous avons un tous les droits dans ce que vous avez dit.

  36. les touaregs blancs ont été de tous les temps dans la pratique de l’esclavage et par extension tous les noirs sont leur esclaves.
    On vous a toujours dit et informé sur cet état de fait qui est la cause principale des rebellions touaregs.
    Voyez vous même chers internautes :
    -1963 le Mali à 3 ans une rébellion (on ne veut pas être pris a égalité avec nos esclaves);
    -1990 une autres rébellion causes sous développement du nord:
    solutions:tous les touaregs(majorité illettré) sont intégrés dans l’armée ,la police,la douane,la garde(certains enfants de mon village né après 1990 on toujours cru que pour être un garde il faut que soit touareg),ce qui sont instruis ont été recruté à la fonction publique.
    -2012 ces discriminations dont certains qualifies de positives(mais en réalité négatives car donnant toujours aux touaregs un sentiments de superiorité)n’ont pas suffit aux esclavagistes de mnla de vouloir plus c’est à dire les 2/3 du Mali ils sont mnoritaires ;mais la majorité c’est des esclav

    • Koyrakoy, la seule chose que vous parlez, c’est la faiblesse des dirigeants du Mali, depuis l’indépendance, et nous savons que la plupart du nord du Mali sont les Touaregs noirs touaregs, et honte à tous la honte sont les dirigeants du Mali, les gens une chose il n’ya pas de différence entre eux, s’il n’y avait pas l’esclavage, il n’y a pas la rébellion Touareg au Mali, si le racisme n’est pas terminée, entre les Noirs maliens, le Mali sera divisé en petites, pas de doute à ce sujet.

  37. Après coup, n’est-il, pas le moment le plus opportun pour tordre définitivement le cou à la MAURITANIE, l’impétueuse, qui continue arrogamment à pratiquer l’esclavage, en lui déclarant la guerre ou, en lui amputent sa partie de territoire habitée par les noirs pour en faire un état autonome ou, la rattacher au Sénégal et au Mali ?

    Si la CEDEAO et l’Afrique noire déclaraient une guerre contre la Mauritanie à partir de ce problème, les puissance d’Amérique du nord au sud, d’Asie et d’Europe, les soutiendront !
    Il faut tirer profit du problème actuel malien pour régler tous les problèmes de font qui minent la sous-région et avilissent bon nombre de ses populations !

    • 😳 😳 L’ ESCLAVAGE EST UNE REALITEE MAURITANIENNE, JE PENSE QUE LE SENEGAL ET LE MALI DOIVENT AU NIVEAU GOUVERNEMENTAL S’ OCCUPER DE CA SINON DECLARER LA GUERRE A CE FLEAU EN MAURITANIE, LES NOIRS MAURITANIENS SOUFFRENT REELEMENT ❗

      • mr soirez ,il faut savoir que le fléau de l’esclavage n’existe pas en mauritanie .La mauritanie n’a de leçons recevoir de personne ,à plus forte raison du mali où du senegal

    • Mbayiri ,si tu viens en Mauritanie on va t’egorger avec ta céderao ,espèce d’ignorants?

      • @Soumangourou ! Mon pauvre, tu risues fort d’être déçu car je suis extrêmement allergique aux turbans et autre burgas et, encore plus au sable sec !

  38. Après coup, n’est-il, pas le moment le plus opportun pour tordre définitivement le à la cou MAURITANIE l’impétueuse, qui continue arrogamment à pratiquer l’esclavage, en lui déclarant la guerre ou, en lui amputent sa partie de territoire habitée par les noirs pour en faire un état autonome ou, la rattacher au Sénégal et au Mali ?

    Si la CEDEAO et l’Afrique noire déclaraient une guerre contre la Mauritanie à partir de ce problème, les puissance d’Amérique du nord au sud, d’Asie et d’Europe, les soutiendront !
    Il faut tirer profit du problème actuel malien pour régler tous les problèmes de font qui minent la sous-région et avilissent bon nombre de ses populations !

    • Mr mbayiri je t’informe que l’esclavage n’existe nulle part en Mauritanie où nos communautés vivent en paix . L’esclavage a existe dans notre continent par la volonté de tes ancêtres les négriers qui ont vendu des millions de nègres à tes maîtres européens dans le cadre du commerce triangulaire . En Mauritanie les anciens esclaves occupent les plus hautes fonctions de l’état contrairement au Mali où le problème du Grand nord malien est du à la marginalisatiion d’un pan important de la population malienne(touareg, maures , arabes ,berbères , tamasek,azawadienns , peuls etc. …….)

  39. J’adhère pleinement à cette noble initiative et signe des deux mains cette revendication légitime ! Je m’engage à soutenir cette revendication en contribuant, de la manière la plus humble et à mon modeste niveau, à l’éveil des consciences sur le ladite revendication au-delà des frontières africaines et surtout en Europe.

  40. Le terme touareg noir est exactement comme le terme touareg blanc. Les deux sont hiérarchisés suivant une stratification allant du noble (plus fort dans la société) à l’esclave et assimilé chez le blanc (plus faible socialement).
    La société touareg est structurée en sept classes : les Imajaghanes, les kel Es souk, les Imghads (pour les blancs), les Idourfanes, les Iboguilitanes, les Inadanes, et les Eclanes (pour les touaregs noirs). On ne saurait classer tous les touareg noirs dans la classe des eclanes, car certaines tribus noires n’ont jamais été des esclaves, moins des captifs des touaregs aux quels des dimes et « Tamissidiq » sont versés dans le passé. D’une manière générale, le noir « Awtamacheq » est appelé « Acli » par le blanc l’ors qu’il ne connait pas son statut social ou par dérision. Ce qui rappel le mot Bella qui rentre finalement dans le langage officiel quoique impropre dans la société touareg ne sachant même pas son origine actuellement dévoilé par Monsieur Traoré chercheur, directeur d’école à château –Thionville à Gao. Bella vient de Billa sont ascendant songhaï venant de koukia vers le 7eme siècle pour s’installer à billacallo actuellement transformé en terrain de tir militaire à l’est de Gao. Les vestiges sont présentement visibles. Que les songhaï comprennent que les Bella, esclaves ou captifs descendent des songhaïs s’ils sont convaincus par leurs chercheurs (Monsieur Traoré pour référence).Oui je criminalise l’esclavage en ce siècle qui relève surtout de la faiblesse économique et de l’injustice sociale.
    Je réclame la tenue d’un forum sur les thématiques touareg noirs et Bella organisé par les cadres touareg blancs et noirs africains et songhaïs. C’est IMPERATIF

    • ❗ merci pour l’eclaircissement, ce que je constate c’ est que les populations du nord sont reelement traumatisees, ce qui se manifeste toujours par un comportement un peu flou et une peur d’ ouverture:!:

      🙄 POUVEZ VOUS NOUS AIDER A COMPRENDRE L’ ETYMOLOGIE DE SES NOMS DANS VOTRE CONTRIBUTION ET LE ROLE SOCIO-ECONOMIQUE ACTUEL ET PASSE ❗ MERCI ❗

      😳 J’ ESSAIE DE VOUS DEVANCER ICI AVEC MES SUPPOSITIONS NON FONDEES 😳

      ➡ bella=billa=billaal (le al=article) ❓
      ➡ Imajaghanes= fils du Ghana (comme ghnaoui) ❓
      ➡ kel Es souk= commercants ❓
      ➡ Imghads = ham Gadd?=Gaddafa ❓
      ➡ Eclanes= Acli for sur slaves ❓
      ➡ Iboguilitanes= Ibn Guilitanes? Gypsy ? ❓
      ➡ Idourfanes….. ❓

  41. Voilà un vrai sujet qui mérite un grande attention. Je pense que les organisations de droit de l’homme doit arrêter maintenant de nous divertir avec le MNLA et faire leur boulot.

    Ils sont au courant de la situation de ces personnes, ces inadmissible de voir ces genre de pratique en 2013. C’est fini l’esclavage il faut que ça cesse.

    Il faut condamner ces esclavagistes de MNLA !!!!!!!!!!!!!!!

  42. Voila un problème recurrent auquel les organisations de droit de l’homme ont intérêt à vite s’attacher. Il faut traiter le problème dans son ensemble. les Bellah et touaregs noirs pour ceux qui sont soit diant affranchis souffrent bcp de la domination des touaregs aux peaux clairs et cela au su et au vu de toutes les ethnies du nord et de l’administration et des soutiens (ONG) hypocrites soutenant les touaregs.Les ONG en savent quelque chose et même l’encourage dans certains endroits. Je ne suis ni Bellah, ni Touaregs mais j’ai horreur de la discrimination d’où qu’elle vienne. Une chaine de télévision suise ou belge (ARTE) a fait un reportage sur la conquête du nord par le MNLA et les journalistes ont pu observé à chaque camp de touareg que ce sont les petites filles bellah qui puisaient l’eau, pilaient le repas à coté de jeunes enfants touaregs de même age qui s’amusaient mais elle n’a pas mentionné cela dans le reportage et cela m’a bcp choqué. le racisme existe chez les touareg.

  43. 😆 LA VRAIE CAUSE DE TOUS LES PROBLEMES MEME A L’ ECHELLE INTERNATIONALE EST BIEN LA VOLONTEE DES UNS A VIVRE SUR LE DOS DES AUTRES EN LES ESCLAVAGISANT, LES SOUMETTANT, LA RACE HUMAINE EST PLUS QUE JAMAIS PARTAGEE EN INDIVIDUS SANS SCRUPULE ET LES AUTRES QUI SUBISSENT LES ABOMINATIONS DES PREMIERS INSASIABLES ❗

  44. 💡 que le gouvernement malien et toute la societe malienne reagissent rapidement et de toutes les forces en liberant tous les esclaves des touaregs et autres , et fasse le maximum d’ identifier et d’ aider chaque individu dans les communautee concernees, deraciner ce fleau une fois pour toute ❗

    😳 L’ESCLAVAGE EST LA VRAIE CAUSE D’ UNE RECURENTE PROBLEMATIQUE DU NORD, DONNEZ AUX LIBERES DONNEZ TERRES ET POUVOIR ET LA PAIX RETOURNERA A LONGTERME ❗

  45. L’esclavage est aboli dans le monde depuis 1956, cependant il est toujours réel dans beaucoup de régions du monde. Cette persistance des pratiques de l’esclavage se traduit, très souvent, par l’adhésion des présumés sujets esclaves à leur statut.

    Le cas du Mali, le sentiment de supériorité de certaines classes sociales, ethniques hérité des temps des empires et royaumes explique cette prise des mentalités déjà acquises à la cause.

    Au sud, on ne parle plus d’esclavage mais de classes sociales (noble et caste), c’est pourquoi certaines classes sont perçues comme des HOMMES INFÉRIEURES aux autres. Cette discrimination atteint parfois les ethnies minoritaires du sud.

    Quant au nord, l’esclavage est malheureusement pratiqué dans certaines localités et par presque toutes les communautés (Maures, Songhoi, Peulh, Tamasheq).
    Cependant, il faut préciser que cette pratique est de moins en moins rependu de nos jours dans les grandes villes du nord. Par contre, dans les zones reculées des z

  46. il faut que cominaute international le mali et les malien cece des adoptes la loits sur les feuil sa la pratique dant toutes adoptitions realites 😯

  47. Ce problème est réel et vrai. Le moment est bien choisi et il faut poser clairement ce problème afin que la majorité écrasante des tamasheq à peau claire puisse eux mêmes faire leurs différents besognes au lieu de ne rien faire et faire faire leurs tâches par des tamasheqs à peau sombre. Dans ce cas, on saura qui est qui.

    • Il y’a pas d’esclavage au Mali il y’a des riches et des moins riche moi je suis originaire de Tombouctou ou aucun bella ne se sent esclave ,avant les bella travaillais comme domestique dans les grandes famille et sont toujours été payer ils était pauvre serte mais ils n’ont jamais été traiter comme esclaves . Aujourd’hui ils ont compris ils envoie leur enfants à l’école comme tout le monde la preuves ils n’y à plus de bonne bella à Tombouctou . Le maire et un bella son adjoint est un bella l’ex maire décédé est un bella , ils sont devenus des commerçants des agriculteurs et des transporteurs . Aucune femme bella ne travaille comme servente dans les foyer . La preuve il ya plus de cinq ans maintenent que toutes les bonnes de Tombouctou vient du sud si on peu appeler ça de l’esclavage ceux du sud aussi n’ont qu’à se révolter eux ce sont des bobo des bozo des cado etc……. Maintenent la boîte de Pandore est ouverte tout le monde vient à mail web pour raconter m’importe quoi .

Comments are closed.