Éditorial : ATT n’a pas trahi la patrie

35
« ATT est un homme de refus… qui ne confondait pas sa personne très modeste à l’honneur du Mali »
L’ancien président malien Amadou Toumani Touré

Il était de bon ton, au moment de la chute du président Amadou Toumani Touré, de dire qu’il avait trahi la patrie en envoyant au combat une armée privée à dessein de tout moyen. On racontait aussi à tout venant que l’homme avait pactisé avec les bandits armés au point de les recevoir en amis sur le territoire national et de les gaver de privilèges.

Surfant sur ces rumeurs, la junte militaire qui a renversé ATT puis l’actuel président, IBK, ont voué aux gémonies le père de la démocratie malienne. Le gouvernment d’IBK est allé jusqu’à initier contre ATT une procédure de haute trahison devant la Haute Cour de Justice!

Deux courtes années ont suffi à réhabiliter le général ATT. La défaite de l’armée malienne à Kidal, le 21 mai 2014, a prouvé que le sort de nos soldats n’a jamais dépendu d’une insuffisance d’équipements. Elle a également montré l’étendue des soutiens dont bénéficient les groupes armés à l’étranger et l’impossibilité, pour le Mali, de les réduire sans  le soutien actif de la communauté internationale. Ce soutien international, ATT ne l’a-t-il pas cherché en vain ? N’a-t-il pas toujours dit que la crise du nord et, de manière  générale, l’insécurité au Sahel ne pouvaient être réglées que par une action économique, politique et militaire conjointe des Etats du Sahel ? Faute d’obtenir ce soutien, ATT a suivi la politique de ses moyens. Celle-ci s’est, entre autres, matérialisée par l’Accord signé à Alger en 2006 avec les rebelles touaregs. Cet Accord, décrié à l’époque par le RPM d’IBK, n’en est pas moins repris, aujourd’hui par le régime d’IBK en plus grand et plus mauvais format…

Les chiffres, graphiques et tableaux que nous publions dans ce numéro témoignent de la volonté permanente d’ATT de doter l’armée et les forces de sécurité de moyens de travail adéquats.Si, malgré les 663 milliards de FCFA investis, l’armée n’a pu se rendre maîtresse du terrain, faut-il accuser le chef de l’Etat de cet échec ?

En vérité, pour restaurer la paix et la sécurité au nord, on devrait, sans complaisance, poser les vrais diagnostics et administrer les traitements idoines. Et non pas avancer dans le mur, les yeux fermés et le nez dans les guidons.

 

Tiékorobani

En dix ans (2002-2012)   : L’armée a englouti 663 milliards

Tableau global. Le tableau qui suit mentionne les lois de finances votées de 2001 à 2012. Ces lois ont alloué, au fil des ans, des sommes colossales aux forces armées (dépenses de fonctionnement et achats d’équipements) et à la sécurité intérieure. Le total de ces sommes atteint 663 006 683 000 FCFA !

 budget-armee

Graphique n° 1: Evolution du Budget du Ministère de la Défense de 2001 à 2012

graphique1

 

Le graphique n°1 ci-dessus représente l’évolution du Budget du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants (MDAC) de 2001 à 2012. Ce budget est passé de 35 449 061 000 FCFA en 2002 à 75 629 778 000 FCFA en 2012, soit une augmentation de plus de 200%. L’augmentation régulière du budget du département de la Défense n’a pas souffert, contrairement à plusieurs autres départements, des conséquences de la crise économique de 2008. Cela prouve que contrairement aux rumeurs, les gouvernements qui se sont succédé de 2001 à 2012 considéraient comme prioritaires les dépenses militaires.

Il faut rappeler que n’apparaîssent pas dans le graphique les 5 milliards de FCFA (issus du fonds de cession du capital de la SOTELMA) remis au MDAC pour réaliser des infrastructures dans les différentes zones militaires du Mali.

Le graphique ne prend pas non plus en compte les dépenses faites dans le cadre de l’opération “Djiguitougou” de 2006 à 2012. Ces dépenses s’élèvent à plus de 10 milliards de FCFA.

Enfin, le graphique n’inclut pas le coût de l’acquisition des deux avions de guerre “Sokhois” et “MI24” évalué à près de 75 milliards de FCFA.

L’Etat malien aura, au total, dépensé, de 2001 à 2012, plus de 166 514 429 000 FCFA pour le seul Ministère de la Défense et des Anciens Combattants !

 

Graphique n° 2: Evolution du chapitre “achats et fonctionnement” du budget du ministère de la Défense de 2001 à 2012

 

 graphique2

 

Le graphique N°2 ci-contre décrit l’évolution du chapitre “achats et fonctionnement” du budget du ministère de la Défense de 2001 à 2012. On y voit une progression régulière des sommes allouées à ce chapitre durant cette période. Celles-ci passent de 13 687 167 000 FCFA en 2001 à 28 876 900 000 FCFA en 2012, soit une augmentation de près de 60%. On remarque également deux pics majeurs dans le graphique en 2005 et 2007. Les dépenses passent de 13 849 095 000 en 2004 à 16 223 115 000 FCFA, soit une augmentation de plus de 3 milliards. De même, les dépenses sont passées de 16 617 385 000 en 2006 à 19 647 956 000 FCFA en 2007.

L’augmentation régulière, parallèlement au budget du MDAC, des fonds alloués au fonctionnement et aux achats, montre la volonté du Président de la République de l’époque, ATT, et de ses gouvernements d’améliorer le fonctionnement et la capacité opérationnelle des Forces Armées. L’augmentation substantielle de plus de 3 milliards en 2005 est la marque de cette volonté politique. Le pic de 2007 (19 647 956 000 FCFA) est la matérialisation de la prise en compte de la reprise de la rébellion de 2006 par le pouvoir en place.

Par ailleurs, le graphique ne prend pas en compte le coût des dons (de matériels roulants) faits par le Canada, la France, le Japon et les USA. En plus, certains contrats, comme “le carburant algérien” par exemple, ne sont pas comptabilisés dans le graphique alors qu’ils ont permis de réduire certaines dépenses de fonctionnement, notamment celles liées à la logistique pendant la l’opération “Djiguitougou”.

 

Graphique n° 3: Evolution du budget du Ministère de la Sécurité Intérieure et de la protection Civile (MSIPC) de 2003 à 2011

 

 graphique3

 Le graphique N°3 ci-contre représente l’évolution du budget du Ministère de la Sécurité Intérieure et de la protection Civile (MSIPC) de 2003 à 2011. On constate que le budget du MSIPC est passé de 11 457 109 000 FCFA en 2003 à 27 206 318 000 FCFA en 2011, soit une augmentation de plus de 42%. L’augmentation est très prononcée en 2004, 2007 et 2010. Le budget passe de 11 457 109 000 FCFA de 2003 à 17 174 971 000 FCFA en 2004, soit une augmentation de près de 6 milliards de FCFA ; il passe de 20 436 556 000 FCFA en 2006 à 23 694 108 000 FCFA, soit une différence de près de 3 milliards de FCFA. On peut noter une augmentation de près de 4 milliards entre 2009 et 2010 où le budget passe de 24 619 938 000 FCFA à 28 027 466 000 FCFA.

L’augmentation régulière du budget du MSIPC témoigne de la priorité que le président ATT et ses gouvernements successifs ont accordée à la sécurité Intérieure. La construction des infrastructures et la réalisation des moyens roulants et des équipements au profit des forces de sécurité et de protection civile ont motivé l’augmentation substantielle, de près de 6 milliards, du budget de 2003 à 2004.

Pour faire face à l’insécurité consécutive à la rébellion de 2006, le gouvernement malien a jugé nécessaire d’accroître les capacités opérationnelles des forces de sécurité en augmentant le budget de près de 3 milliards de FCFA.

Enfin, compte tenu des nouvelles menaces et de l’accroissement des effectifs des forces de sécurité, le gouvernement, sur des instructions du Président ATT,  a revu à la hausse le budget du MSIPC de près de 4 milliards de FCFA.

 

Graphique n° 4: Evolution des budgets du Ministère de la Défense et de celui de la Sécurité parallèlement au budget National

 graphique4

Le graphique n°4 ci-contre illustre l’évolution des budgets du Ministère de la Défense et de celui de la Sécurité Intérieure parallèlement au budget National. On remarque que les budgets du MDAC et MSIPC sont en augmentation régulière. Cependant, le budget national croît jusqu’en 2007, décroît en 2008 avant de repartir à la hausse en 2009. Toutefois, le budget national est passé de 787 198 778 000 FCFA en 2003 à 1 265 654 766 000 en 2011.

L’Etat malien avait une croissance économique régulière qui lui permettait de maintenir le Budget National dans une augmentation régulière. Cette croissance du Mali se reflétait au niveau des budgets du MDAC et du MSIPC qui augmentaient de façon proportionnelle par rapport au Budget National. Par souci de donner une  bonne capacité opérationnelle aux Forces Armées et de sécurité, les budgets des deux ministères n’ont pas senti les effets de la crise économique de 2008 qui a vu le budget national passer de 1073 milliards à 930 milliards de FCFA. Il faut rappeler que le budget National est financé à près de 40% par des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) du Mali.

 

PARTAGER

35 COMMENTAIRES

  1. Vous êtes en déphasage de la réalité politico-militaire du Mali . A voir vos graphiques traçant l’évolution constante du budget de la défense bon an mal an on penserait à une présentation de la courbe volontairement dessinée pour servir la cause du diable . Si armes il y a , au moins indique nous leurs provenances , de quelles catégories d’armes s’agit- il ? Ces prétendues armes dont vous faites allusion ont elles été mises à la disposition de l’armée sinon où sont elles présentement ? Monsieur Sévré Morveux , gardez vous de donner des informations dont vous mêmes vous doutez de leur véracité.

  2. Au beau milieu de la Révolution du 26 mars, le Général Moussa Traoré avait refusé l’offre de fuite proposée par son homologue Chedli Benjedid, prêt à lui envoyer un avion. Ironie de l’histoire, le tombeur du Général Moussa Traoré, général comme lui, a préféré la fuite. D’abord en escaladant la colline escarpée de Koulouba et ensuite en se rendant en exil à Dakar sous la responsabilité de la CEDEAO. Deux faits historiques que les générations futures apprécieront à leur juste valeur. Le mali retiendra aussi qu’un Général nommé ATT a fui, abandonnant les troupes dont ses chouchous de Bérêts rouges equi en font les frais. ça, c’est l’histoire! Les commentaires, quant à eux, sont libres! Respectueusement!

  3. Si ATT vous a trahis , ce qui reste à prouver car les Honorables Députés , surtout le Président Sidibé qui se dit en mission commandée pour un beau incapable de tout sauf du vol des maigres deniers de son pays , que dire de IBK en moins de dix moi de règne , le Mali a connu un détournement faramineux de plusieurs milliards de nos francs , sans que rien ne se passe malgré la honteuse découverte de nos partenaires au dév .
    Sidibé , si tu aimes le Mali ce dont nous doutons , tu ne peux pas aller contre la vérité étalée dans le rapport de votre propre commission , malgré toutes tes tentatives d’achat et de lavage de cerveau en direction de vos collègues députés surtout ceux qui n’ont que comme seule valeur l’argent.
    Si tu veux qu’une véritable paix règne au Mali , vous avez intérêt à adopter ce rapport déjà publié dont le contenu est connu par tout le peuple malien , une décision contraire te vaudra la perte de ta place , quelque soit ma manière dont cela va arriver , car il faut que la vérité triomphe pour une fois dans ce pays où le mensonge et le brigandage sont devenus des valeurs des la classe régnante .
    A bon entendeur , salut le jeudi , inch allah

  4. Tiekorobani le moment est gravre pour jouer au pitrerie je me demande comment tu arrive a rester ZEN malgrer la situation ds laquelle se trouve le pays La seul quests qui vaille c’est ou st passer tout ces matos ? Le fond provient il de la PMU ? Sacré Tiekorobani !!!

  5. “Vieux tienii”, rassures-toi. personne au Mali ou ailleurs ne peut prouver qu’ATT a trahi le Mali. Les truffions Sanogo et compagnies avait besoin de justifier leur infamie (forfaiture). Tandis que “IBK et ses 40 voleurs” avaient et ont besoin de bouc bouc emissaire a leur carence.

  6. ATT a très bien équipé cette armée malienne. Le problème c’estque un malien n’a pas le courage d’oser mourir pour la patrie.Les soldats maliens en 2006 ont bien rentré Bahanga et ses bandes.En 2012 ils ont tenu et allaient venir à bout n’eut été la faute dece soudard de Sanogo.Après le putsch, pris par la peur de mourir, ils ont déserté et toutjeté.À Douentza, à midi pile, j’ai vu auposte de la gendarmerie, un soldatde l’armée de terre, pris par la peur, se déshabiller pour porter une chemise d’un apprenti et rejoindre Sevaré à bord d’un car.He Écoutez, même si vous donnezla bombe atomique à l’armée malienne, avec à l’appui de 200 rafales russes, elle va jeter dès qu’elle entend les premiers tirs desommation de l’ennemi.C’est ça la vérité.

    • C’étaient des soldats de ATT. Lui même a montré l’exemple en prenant la fuite comme un petit lapin qui se terre sous les buissons. Ajouter ce détail s’il vous plait.

  7. Où ils ont investi toutes ces sommes colossales? Pas cas même dans l’armée.

    • ATT a très bien équipé cette armée malienne. Le problème c’estque un malien n’a pas le courage d’oser mourir pour la patrie.Les soldats maliens en 2006 ont bien rentré Bahanga et ses bandes.En 2012 ils ont tenu et allaient venir à bout n’eut été la faute dece soudard de Sanogo.Après le putsch, pris par la peur de mourir, ils ont déserté et toutjeté.À Douentza, à midi pile, j’ai vu auposte de la gendarmerie, un soldatde l’armée de terre, pris par la peur, se déshabiller pour porter une chemise d’un apprenti et rejoindre Sevaré à bord d’un car.He Écoutez, même si vous donnezla bombe atomique à l’armée malienne, avec à l’appui de 200 rafales russes, elle va jeter dès qu’elle entend les premiers tirs desommation de l’ennemi.C’est ça la vérité.

  8. Nous en appelons à ATT qu’il vienne reprendre la barre du navire Mali sinon nous allons tous mourir.

  9. Nous ne sommes pas là à faire un bilan comparatif des victimes du conflit.Même ceci étant,on peut attester qu’ATT a causé plusieurs fois plus de victimes au nord que durant le régime d’IBK;

    VOILA SOUS LE RÉGIME ATT: le comportement d’un président commerçant,homme d’affaire;pour ne pas dire encore Mr le X%

    Est-ce une trahison ou pas?

    Un avion non identifié et de provenance inconnue des Maliens avaient atterri au nord de notre pays. C’est après que son contenu ait été dissimulé dans le désert que l’appareil a été incendié. Par qui ? Le mystère restait entier sur cette affaire qui portait préjudice à l’intégrité de notre territoire.

  10. Tout à fait d’accord avec l’analyse de Sankingba. En réalité, si ATT n’a pas trahi le pays comme le dit Tièkorobani, difficile de soutenir qu’il a fait de son souci la sécurité du pays, comme il en avait les moyens… Comment des pays comme le Niger, la Mauritanie, moins nantis comme le Mali et qui sont aussi dans la même zone de menaces ne soient pas victimes par ce qui nous arrivé, et que ce soit le Mali.. Eux ils n’ont pas réclamé l’union des forces pour juguler le terrorisme; ils ont juste demandé à ATT de faire comme eux, c’est à dire, chasser ces terroristes d’AQMI chaque fois qu’ils arrivent sur son territoire; ainsi lorsqu’ils n’auront pas où s’installer, ils finiront par cesser les prises d’otage… Le président ATT n’a pas voulu, il a continué à accepter ces gens là faire leurs sales besognes sur nos terres; et ATT lui même s’était dressé en chantre de la libération d’otages de AQMI. Mais il ne savait pas qu’il creusait par cette politique, la tombe de son régime. Les chiffres qu’évoquent le journaliste, je lui demanderait d’être davantage curieux d’aller vérifier et révéler l’usage qui en a été fait par leurs utilisateurs… et ATT n’était pas non plus soucieux de savoir comment ces sous ont été utilisés.

  11. Lettre ouverte au Président de l’Assemblée nationale et aux Honorables députés du Mali : « ATT est un homme de refus… qui ne confondait pas sa personne très modeste à l’honneur du Mali »
    L’ancien président malien Amadou Toumani Touré
    Ce Pilote, Commandant de bord à la retraite, à travers cette lettre ouverte, appelle à la réconciliation nationale au Mali. Il a les mots et la manière qui est sienne pour le dire, évoquant ce soir du 26 mars 1991, au moment où tout espoir avait disparu, et la fin de 23 ans de dictature avec son cortège d’arrestations et de morts… La crise libyenne en 2011 dont on savait les risques d’avoir une dimension africaine voire même mondiale ; le refus du président ATT de signer un protocole de l’immigration qui permettait au gouvernement français d’expulser les ressortissants maliens vers le Mali ; le « 22 mars 2012 où des égarés et ambitieux utopiques assassinaient la démocratie chèrement acquise » ; la déclaration du Président Macky SALL, selon laquelle, « La porosité des frontières, la défaite de la Libye et surtout le coup d’Etat survenu le 22 mars ont précipité l’invasion du Nord Mali » ; les propos du Président Tchadien IDRISS DEBI, « aucune armée seule aucun pays seul ne peut faire face à ce terrorisme grandissant et transfrontalier. Seule une armée africaine forte peut venir à bout » ; sont autant d’appels pour Fousseyni Diarra, l’auteur de cette contribution, pour dire que l’heure de la réconciliation nationale a sonné. Aussi IBK et son frère ATT doivent-ils montrer l’exemple ! Le Pilote ne manque pas d’aviser : « Adversaires de tout ce qui peut favoriser et cimenter la réconciliation nationale, encore plus entre ATT et son frère IBK ces mystificateurs et diffuseurs d’accusations grotesques loin d’être des références de droiture, ne sont que des hommes de petite vertu aux antipodes de toutes nos valeurs cardinales ». A lire !
    Monsieur le Président de l’assemblée Nationale et Honorables députés.
    Mon nom est Fousseyni DIARRA, pilote Commandant de bord à la retraite résident à Dakar.
    Je suis malien de souche, de pensée, de cœur et fier de l’être.
    C’est avec un immense plaisir que je vous adresse la présente suite à l’information parue dans les médias et relative à la saisine de votre auguste institution pour le cas du Président Amadou Toumani TOURE. Je le fais avec d’autant plus de conviction qu’il s’agit par une analyse objective et sans complaisance de contribuer tant soit peu à restituer la vérité, vérité qui une fois altérée ou peut être trahie, la rétablir est l’acte le plus noble et le plus sublime qu’un homme digne de ce nom se doit d’accomplir. Lux Mea Lex (la lumière est ma loi) étant mon sacerdoce.
    Je profite de cette opportunité inespérée pour rappeler à l’envie quelques faits saillants qui ont jalonné la vie de cet homme sans énumération de belles réalisations accomplies afin qu’ils ne tombent dans les méandres de l’oubli ou dans la banalisation au profit de l’actualité. Cela pose derechef le problème de conscience et d’équité car le sérieux et la responsabilité des fonctions stratégiques que vous exercez dépendent de beaucoup de votre sens de discernement et surtout de votre amour pour votre pays autour me semble t’il des seuls slogans qui vaillent aujourd’hui. Réconciliation et Unité.
    Monsieur le Président de l’assemblée Nationale et Honorables députés
    Un pays devient grand quand il n’est pas banal et la valeur démocratique qui en découle en termes de symbolisme et de sacrifices est très importante et ce sont ces symboles qui ont fondé l’exception malienne.
    • Souvenez-vous de ce soir du 26 mars 1991 où cet homme a osé risquant sa vie au moment où tout espoir avait disparu, il mit fin à 23 ans de dictature avec son cortège d’arrestations et de morts et à la clé une promesse, celle de rendre le pouvoir dans un an après des élections libres et démocratiques.
    A la survenue de l’échéance il partit anonyme et humble après avoir mis son MOI au service du pays afin que naisse la démocratie, la vraie.
    • Souvenez-vous de son refus à faire la guerre parce qu’en connaissant le coût tant humain, matériel que financier. Il privilégia le dialogue, appelant sans cesse à une concertation internationale et à des négociations.
    Une telle démarche fut critiquée et abandonnée pour être ensuite reprise, acceptée comme une évidence et admise comme seule issue à la crise.
    • Souvenez-vous que c’est la Conférence des chefs d’Etat de l’Union Africaine tenue à ADDIS ABEBA en 2011 qu’il a été mis en place un groupe de chefs d’Etats choisis selon le respect qu’on leur porte et leur connaissance de la « question libyenne » pour proposer une solution de médiation dans cette crise qui risquait d’avoir une dimension africaine voire même mondiale. Aussi cinq (05) chefs d’Etats ont été choisis :
    • Afrique du Nord le Président Abdel Aziz de Mauritanie
    • Afrique Centrale le Président Denis Sassou GUESSOU Congo Brazzaville
    • Afrique Australe le Président Jacob ZUMA
    • Afrique de l’Est le Président MUSEVENI Ouganda
    • Afrique de l’Ouest le Président ATT du Mali
    Ils se rendirent sous le feu des armes à TRIPOLI voir Kadhafi et le CNT à BENGAZI. Toutes ces informations étaient reprises en boucle par les médias des coalisés.
    ATT était convaincu que la débâcle libyenne prévisible face à cette coalition internationale serait une catastrophe pour les pays du Sahel notamment le sien. Les événements encore une fois lui donnèrent raison et la Libye n’est plus un ETAT encore moins une Nation.
    • Souvenez-vous de son refus de prendre une position systématique contre la Libye par sa lecture propre et non comme d’autres qui se sont vite transformés en monstres d’ingratitude. Le malien par nature n’est pas « HASIDI »
    • Souvenez-vous de son refus de signer un protocole de l’immigration qui permettait au gouvernement français d’expulser les ressortissants maliens vers le Mali, mais exigeait plutôt la régularisation des maliens qui remplissaient les conditions et refusa ainsi d’accorder un chèque à blanc au ministère français de l’immigration. ATT est un homme du refus quand il s’agit de l’intérêt supérieur du Mali de son rang de sa grandeur parce qu’il ne confondait pas sa personne très sobre et très modeste à l’honneur du Mali.
    • Souvenez-vous de HAMA Ag – Mahmoud qui dans son interview parue dans le courrier du SAHARA disait je cite « Oui la France nous avait donné son feu vert pour l’indépendance de l’AZAWAD dans le but d’affaiblir le gouvernement malien et faire une OPA sur les ressources encore non exploitées ni explorées » fin de citation. L »aveu étant la reine des preuves une vérité aveuglante vient de nous éclairer.
    • Souvenez-vous Honorables du 22 mars 2012 où des égarés et ambitieux utopiques assassinaient la démocratie chèrement acquise. Ils étaient plus préoccupés par le pillage des ressources que d’aller bouter les jihadistes hors du Mali, motif évoqué pour justifier leur acte ignoble, préférant regarder à la télévision, ces longues files de jeunes innocents téméraires, déterminés, à la foi ardente pour aller faire le boulot à leur place.
    • Souvenez-vous de cette déclaration du Président Macky SALL dans son interview accordée à TV5 Monde où il disait je cite « La porosité des frontières, la défaite de la Libye et surtout le coup d’Etat survenu le 22 mars ont précipité l’invasion du Nord Mali » fin de citation.
    Monsieur le Président et Honorables députés
    • Souvenez-vous enfin des propos du Président Tchadien IDRISS DEBI fer de lance de la lutte antiterroriste en Afrique lors de la Conférence des Chefs d’Etat tenue à Dakar et qui s’élevait contre la dénonciation et la simplification d’un problème aussi complexe car disait-il je cite « aucune armée seule aucun pays seul ne peut faire face à ce terrorisme grandissant et transfrontalier. Seule une armée africaine forte peut venir à bout » fin de citation. Il sait de quoi il parle tant il est vrai que c’est le monde entier qui est confronté à ce fléau et chaque jour qui passe, conforte cette déclaration.
    Alors que des pays réglaient leurs contradictions politiques par les armes, nous maliens réglons les nôtres par le dialogue, la paix et surtout mettons à profit cette puissante force qu’est la réconciliation nationale, toutes ces valeurs qui vont de pair avec l’exceptionnalisme auquel le malien est souvent habitué. Le premier pas est me semble t’il de sortir de la phase infantile de dénonciations et d’accusations pour se concentrer, renforcer voire dépasser les acquis des belles réalisations dont vous êtes juges et de la croissance positive et exponentielle laissées par le Président ATT.
    Comme vous le savez après une victoire tout le monde devient héros, et pour peu que survient une défaite ou une déconvenue, seul un petit noyau est ciblé pris à parti et exposé à la vindicte populaire, aux dénonciations et aux accusations les plus fantaisistes.
    Votre tâche est exaltante mais combien difficile et mérite que l’on s’attardât sur le cas de ces thuriféraires dont l’activisme pour ce problème précis a pris une certaine ampleur jusqu’à gangrener une grande partie de la majorité actuelle et même une partie du peuple. Des flagorneurs qui n’ont que la violence verbale à la bouche avec un verbalisme pompeux animé d’un négativisme de répulsion. Adversaires de tout ce qui peut favoriser et cimenter la réconciliation nationale, encore plus entre ATT et son frère IBK ces mystificateurs et diffuseurs d’accusations grotesques loin d’être des références de droiture, ne sont que des hommes de petite vertu aux antipodes de toutes nos valeurs cardinales. Sans ambition ni vision pour le devenir de notre peuple sinon que salir un homme et son entourage. Il provoque l’indignation et la colère. Avec eux il y’a toujours des déceptions, d’atroces souffrances morales et des douleurs non guéries. Un tel comportement est leur seul et unique moyen de survie. A ces thuriféraires qui s’évertuent au retour d’ATT à Bamako pour reprendre son fauteuil à Koulouba n’est que de l’intox, de la manipulation pour leur permettre de continuer à survivre en s’adonnant à leur jeu favori et ignominieux la délation et le mensonge. A ces thuriféraires, toutes ces voix qui s’élèvent, ces conférences qui se tiennent un peu partout pour son retour ne sont que l’expression d’une incompréhension de la situation voire le constat d’une injustice à l’égard d’un homme pour lequel ils ont reconnaissance et admiration pour tout ce qu’il a fait pour son pays et surtout convaincu qu’un homme peut être privé de bien matériel mais pas de justice.
    Que dire de ces vieux au crépuscule de leur vie ayant occupé de hautes fonctions aujourd’hui en mal de publicité et qui à la place d’une natte et d’un chapelet pour prier et appeler à la réconciliation nationale se complaisent à proférer des accusations simplistes occultant les nuances et dénaturant la vérité. Veuillez Honorables députés à ce que de tel comportement n’influence ni ne freine la dynamique de réconciliation amorcée.
    Monsieur le Président et Honorables députés
    N’ouvrons pas la boite de pandore qui a la particularité de laisser s’envoler tous les biens ; et les maux retomber sur nous avec l’espérance, la paix des cœurs et la réconciliation restés au fond de la jarre.
    Monsieur le Président et Honorables députés vous avez une responsabilité historique et occasion ne pouvait être plus propice ni moment plus favorable pour écrire une des plus belles pages de notre histoire par amour pour un Mali réconcilié et uni apportant ainsi un démenti cinglant à ce que disait feu le Président Georges Pompidou je cite « si vous avez le bon sens et le courage c’est que vous êtes une minorité » fin de citation.
    Vive la Réconciliation Nationale et que Dieu bénisse et protège le Mali.
    Fousseyni DIARRA
    Pilote, Commandant de bord à la retraite
    Cité SICA, Fass Mbao – Dakar/Sénégal
    Téléphone : (00221) 33 853 00 48
    Portable : (00221) 77 165 27 44

    • Notre problème n’est ATT ou son exil mais le Mali. Il a trahi ou n’a pas trahi peut être jugé par tous les Maliens. Nous étions pas sur une autre planète pendant qu’il était président. Je ne pense pas non plus que vous soyez plus intelligent que les autres Maliens pour leur dise dans quel sens ils doivent orienter leur jugement.

      Si l’armée malienne n’est combattive, cela est du est grande partie au monde de recrutement qui visait à caser des fils , des parents proches et éloignés, des enfants des concubines etc. Une telle armée ne peut être combattive.
      Vous êtes entrain de dire à IBK de ne pas écouter ceux que vous pensez etre des ennemis du pays et d’aller dans le sens de la “réconciliation”. Mais vous n’avez pas besoin prier IBK pour cela. En quoi IBK est différent d’ATT?

      La même corruption qui eu raison de l’honneur du Mali ne continue t-elle pas de plus belle?

      • Pas mal tienkafo, pas mal du tout ton point de vue.
        J’ajouterai seulement que tot ou tard il rentrera et doit des com*ptes a rendre au peuple malien. Tout le monde faisait tous ceux qu’il voulait et un pre*si*dent con qui devant son peuple Nous annonce que lui ne va pas humilier des chefs de familles voleurs, bandits et mafieux et le fameux : BEBI BABOLO. Incroyable, mais vrai.

  12. Cher Tiekorobani, toutes ces jongleries de statistiques rien que pour expliquer l’innocence d’un “Ganelon”? Un ennemi de la Nation? Un farceur?
    Pourquoi faites vous abstraction des ses pouvoirs de chef SUPREME DES ARMEES?
    L’armée ce n’est pas que des chiffres. Mais c’est la qualité des hommes et surtout leur moral. Avec des vautours conseillers, ATT maitrisait-il la situation?
    Quand le belier cogne sur les murs de Rome, est-ce le moment d’organiser sa défense? Des recrutements, formations et commandements complaisants, c’est ce qu’on lui reproche. Sinon, ATT est un bon amuseur de la galerie.
    Votre graphique grimpe presque brutalement à partir de 2007 pour atteindre son plus haut niveau en 2012, mais où sont partis ces fonds dont vous faites allusion. Ne nous énerver pas. 😈 😈 😈
    Si ATT est sans reproches, alors qu’il vienne s’expliquer. Point barre.
    VIVE LA REPUBLIQUE

    • ATT A BIEN TRAHIT CE PEUPLE.
      LA GESTION DU POUVOIR PAR DIVERSION
      LA GESTION DU POUVOIR PAR FOLKLORE

      PLUS DE 663 MILLIARDS FCFA INJECTES DANS LA DÉFENSE ET LA SÉCURITÉ SOUS ATT DE 2002 A 2012
      Où ÉTAIENT PARTIES CES SOMMES COLOSSALES?

    • Abdoulaye Maiga dit Ablo alias sankingba peux tu te taire un moment tu as assez jouer au lèche botte de la famille comme ça. Il est temps pour toi d’évaluer tes efforts et de t’arrêter avant qu’il ne soit tard. Le mensonge ne vit qu’un temps vous avez été averti, c’est le début du commencement toutes les informations existent, elles seront étalées les unes auprès les autres. ATT aime ce pays si tel était le cas de la famille qui te met à son service on n’en serait pas là.

  13. Att att att. Son temps est passer essayer plutôt de savoir qu’es que vous pouvez ou vous devez faire pour votre pays au lieu de vous lancé des insultes et des critiques. Tiokorobani tout ces chiffres que tu donne n’est que sur papier elles n’ont jamais existé. Si tu veut demande a alpha oumar konare ou a ton gnrl att les 9 milliards que sa fille a verser le champagne ou les 50 milliards dont il accuse le pauvre modibo sidibe ou les 410 kilos d’or qui sortait a son nom depui 2004 jusqu’en 2010 ou les 16 milliards de dont il accuse ibrahim oumar toure les billets d’euro des rançons des preneur dotage qui ont été saisie a lobo dans un hôtel en France par les services secrets allemand informé vous de tous sa puis réfléchi avant de juger ou blanchit des voiyous.

  14. Malx, arrête : toi tu es qui pour compter sur qui?
    On s’en fout encore : vous et vos compagnons avez sali le Monsieur
    Aujourd’hui que Dieu le blanchi vous nous embêtez avec vos propos mercantiles.
    Ferme ta gueule on vous a démasqué Yahhhh !
    Vive ATT

  15. Ceux qui soufflent le chaux et le froid ensemble se trompent très souvent sur les choses ATT oui, il a été social d’un cas mais il a été aussi responsable le désordre que vit le Mali actuel, ce que je souhaite pour lui c’est de vénir demander devant le peuple malien : le pardon, cela est mieux que de prendre des fanfarres et continue de tromper ATT et ses familles

  16. Salam,
    quel honte et quel déception de voire qu’encore cette jeunesse sur la quelle nous comptons pour redressé le maliba ne réfléchi pas par les faits mais plutôt par les ont dit!!!
    Les information sont faites pour être analyse ,interprété et tire profit et pas pour embellir les imagination sordide.Hormis ATT,ses infos sont elles importantes pour la situation actuelle?
    Faut-il continue à augmenté le budget des FAMA sans résultat escompté?
    Faut-il changé le système de gestion et suivi du budget des FAMA?
    voilà autant de question auxquelles les autorités doivent chercher à apporte des éléments de réponse pour éviter les mêmes problèmes à l’avenir.
    Alors question: entre un chef d’état qui reconnait ses fautes et propose des solutions et un chef d’état qui se cache derrière un ministre pour envoyer l’arme à l’abatoire (21 mai 2013) et qui s’assume pas,lequel est bon

  17. Au juste ou vous lez vous en venir le peuple malien n, a vraiment pas besoin de tout ses détails là aujourd’hui, mais plutôt de nous expliquer l, accueil des bandits et les dix tonnes de drogues et armes débarquer à Bourem au vu et au su de le monde, parlez d, autres choses n, essayé pas de blanchir ATT, en tant que chef suprême des forces armées, il doit répondre à ses côtés les généraux qui étaient là. Il est soldat et les règles sont claires. Que diras – tu de tout ses mensonges du cinquantenaire, il peut être pardonner, mais n, essaie pas de nous trompez avec les chiffres,.

  18. ATT : le bon Dieu ne vous a pas oublié et il ne va jamais vous oublié pour toujours. Il est le détenteur de la vérité, il est le grand juge, le juge des juges, il a la solution à tous les problèmes que les hommes se fond créer entre eux. ATT : les gens qui vous fond des reproches, ils sont dans leur rôle et ils sont aussi les enfants du bon Dieu, il faut comprendre leurs critiques parce qu’on vous appelle ATT; l’homme qui qui a toujours dit ce qui nous uni est plu fort que nous : le grand Mali.

  19. Yugubane écoute : On ne pas tous les temps étreindre le soleil par la main.

    Epargne ta haine et sache, malgré ta volonté qu’ATT a désormais été blanchi par ALLAH lui-même. Tu es donc trop petit… Mdrrrrrrrrrr
    Vive ATT

    • Zinzinsoldat, ne t’en fais pas, Yugubane fait surement partie des “HASSIDIS” de ce pays, mais son commentaire est plus IRONIQUE qu’autre chose. Il a des points de discorde avec notre SOLDAT DE LA DEMOCRATIE, mais il n’est ni foncierement oppose a toute action de CE dernier encore moins un abruti qui ouvre tout le temps la bouche (comme certainsici) pour raconter des conneries Sur Lui.
      Mais Neanmoins, on l’a a l’oeil 😆 😆 😆 .

  20. ATT était le chef suprême des armées et doit rendre compte au peuple de la gestion de ses sommes. En plus au cinquantenaire il a loué des équipements militaire et faire croire au peuple Malien que son armée etait la plus équipée de la sous région. Il est le premier comptable des sommes.

  21. TIEKOROBANI, rien ne va blanchir ATT !!

    😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

    ATT n’a pas fait que trahir, il a vendu notre vaillante armée. D’abord
    – Il gagne rien à garder nos ordres dans ses valises à Dakar.
    РIl a ̩quip̩ nos soldats de Mousquetons et de Chevrotines contre un ennemi qui avait des armes automatiques.
    -Ses soldats crevaient de faim alors que chaque guerrier du MNLA mange un chameau tous les matins.
    😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀
    ATT est un traitre, ATT nous a humilié, ATT a laissé les bandits armés pénétrer ….
    😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀
    ATT n’a pas agi comme un Général !!!!!

Comments are closed.