Subversion anti-malienne : “Arc-en-ciel” accuse le Groupe Lagardère et ses “suppôts locaux”

2
ARC-EN-CIEL

Le mouvement Arc-en-ciel Mali s’est réuni à son siège à Sotuba pour condamner les propos du journaliste français Vincent Hervouet, tenue en fin de semaine derrière. Pour le mouvement, il n’est que la voix du complot ourdi par Paris contre le Mali et le président IBK.

L’information a été donnée par le président du mouvement, Issoumaila Diallo, à l’issue d’une réunion avec les membres du bureau d’Arc-en-ciel. Il a dénoncé les propos diffamatoires du journaliste français, qu’il a qualifié d’”espion à la solde d’une certaine classe politique française et ses alliés”.

“Au micro d’Europe1, Vincent Hervouet a tenu des propos incivils, calomnieux, portant des accusations insidieuses et diffamatoires  graves, loufoques à l’endroit de S. E. M. Ibrahim Boubacar Kéita, président de la république chef de l’Etat”, a-t-il ajouté.

Selon les explications de l’orateur, Vincent Hervouet est l’employé d’Arnaud Lagardère, le très sulfureux milliardaire propriétaire de plusieurs groupes de presse écrite et audiovisuelle dont fait partie Europe1.

“Nous l’avons compris. Cette idée machiavélique d’une certaine classe politique française et ses alliés tend à vouloir séparer le Sud et le Nord afin de piller les ressources du Mali, en complicité avec des compatriotes impatients de prendre le pouvoir. Le mouvement patriotique Arc-en-ciel/Mali condamne les propos discourtois, abjects délirants de l’espion sous le manteau de journaliste, Vincent Hervouet, qui visiblement n’a pas la maîtrise du dossier, au regard d’une simple lecture faite par lui, sans lever la tête un seul instant”.

M. Diallo a rappelé qu’Ibrahim Boubacar Kéita n’est pas François Hollande tout comme le Mali n’est pas la France, “autre temps autre mœurs”. Il a fait savoir qu’une certaine classe politique française ne saurait parler au nom de 18 millions de Maliens et que seule la voie des urnes pourrait décider du sort d’un candidat à l’issue d’une élection.

Et d’inviter les plus hautes autorités à demander à cette classe politique française et à ses alliés “à cesser toute tentative méphistophélique tendant à vouloir déstabiliser un régime démocratiquement élu”, ajoutant que le mouvement patriotique réaffirme son indéfectible soutien au président IBK.

Adama Diabaté

(Stagiaire)

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. En fait c’est un sacré coup de main pour l’élection de IBK…Très astucieux

Comments are closed.