Chronique satirique : Ladji Bourama et les bienfaits d’Ebola

17

Chronique satirique : Ladji Bourama et les bienfaits d'EbolaDepuis la découverte des premiers cas de fièvre hémorragique sous nos cieux, la panique s’installe. Mais pas pour tout le monde…

Ouf ! Avec l’arrivée du virus Ebola chez nous, Ladji Bourama va enfin pouvoir souffler. Personne ne parlera plus de ces histoires d’avion,  d’armements et de contrats suspects qui lui empoisonnent l’existence depuis  belle lurette. Qui sait ? Le FMI lui-même, pris de pitié, pourrait laisser tomber les sanctions pénales qu’il exigeait et toute la galaxie “Mali d’abord, inch Allah” dormirait et mangerait comme aux plus beaux jours, bien à l’abri des limogeages tant redoutés et des juges émetteurs de mandats. Et puis, qui dit qu’Ebola ne redresserait pas une économie à laquelle Ladji ne trouve aucune solution ? Au Libéria, pays le plus frappé par cette peste des temps modernes, les Américains paient, à la place de l’Etat, les salaires de la fonction publique : ils viennent même d’y dépêcher un contingent de 3.000 soldats pour combattre le virus. En Guinée, en Sierra-Leone et au Libéria, les bailleurs de fonds mettent la dernière main aux documents d’annulation de la dette publique pour cause d’Ebola. Avec une aide financière et militaire de ce genre et de cette envergure, Ladji Bourama serait débarrassé, pour longtemps, de toute dépense de santé et, surtout, de toute menace jihadiste au nord. Du coup, il pourrait, avec l’argent économisé sur les budgets de la santé et de l’armée, se payer un avion flambant neuf (un Boeing 777 dûment muni de papiers, cette fois-ci!) et même, cérise sur…le virus, un yacht battant pavillon “Sébénicoro” et qui l’amènerait en croisième vers Malte et les îles Canaries.

En tout cas, Ladji National n’a pas peur d’Ebola. Ne revient-il pas de Guinée, de Sierra Leone et du Libéria où il a publiquement serré des dizaines de mains ? S’il avait pu rencontrer cette vieille grand-mère et sa petite-fille malade qui ont récemment semé la panique à Bamako, il les aurait sans doute hébergés à Koulouba. Cette assurance face au virus, Ladji Bourama la doit à sa grande foi, aux bénédictions de son ami, le Chérif de Nioro, et, bien sûr, à sa grande connaissance du latin, du grec et du subjonctif. C’est vrai aussi que si quelqu’un doit être mis en quarantaine, ce n’est sûrement pas lui. D’ailleurs, qui se plaidrait d’être placé en quarantaine dans un palais présidentiel ? C’est l’assurance qu’au moins, l’intéressé aura la paix pendant quarante jours, n’est-ce pas ? Or quarante jours, ça compte dans un mandat présidentiel ! Demandez à Dioncounda Traoré: pour tenir quarante jours au pouvoir, il a dû passer  par une copieuse bastonnade ! Quant à Blaise Compaoré, même s’il s’était dit malade d’Ebola, il n’aurait pas obtenu diu peuple le bénéfice d’une quarantaine!

La peur d’Ebola ? Ce sont les Maliens ordinaires qui l’ont au ventre. Tenez ! L’autre jour, à Sotuba, en commune 1 de Bamako, un taximan est venu déposer sous un arbre un vieillard squelettique, accompagné d’un garçon de 14 ans. Les voisins ont vu, avec consternation, le vieillard se coucher, en tremblant de fièvre, sous l’arbre. Croyant que le vieux souffre d’Ebola, ils  appellent immédiatement la police. Un véhicule rempli d’agents en uniforme  se pointe et s’arrête à 50 mètres du vieux et du garçon. Une foule de badauds se joint à l’équipe de police. Un badaud suggère d’adresser, de loin, une question au garçon: sa réponse permettrait de savoir s’il parle en malinké (dialecte guinéen) ou en bambara (dialecte malien) et, donc, de savoir s’il est guinéen ou malien. Sitôt dit, sitôt fait. Quelqu’un hèle le garçon. Celui-ci, au lieu de répondre, se dirige à grands pas vers la foule. Panique générale ! Policiers et badauds prennent leurs jambes au cou, comme s’ils étaient pourchassés par Iyad Ag Ghali et le fantôme de Ben Laden. Et nul ne saura jamais plus si le vieillard et son jeune accompagnateur souffraient d’Ebola ou non !

Une autre anecdote a trait à l’enterrement d’un agent de santé. Ayant appris que l’agent souffrait d’Ebola, les autorités dépêchent une équipe de police cueillir et mettre en quarantaine la famille du défunt. Les policiers retrouvent la famille au cimetière; un imam faisait les dernières prières sur le corps déposé dans la tombe. Quand le saint homme apprend, de bouche à oreille, que le mort souffrait d’Ebola, il oublie prières et chapelet et s’écroule sur le dos !…

Enfin, dans une clinique privée de Bamako, trois infirmiers et un médecin ont reçu un malade en piteux état. On lui prend le pouls, on palpe sa gorge, on l’examine de tous côtés. Le médecin finit par lui demander: “Quelle douleur ressens-tu et à quel niveau ?”. Réponse du patient: “En fait, depuis que je suis revenu de Guinée, j’ai mal partout!”. A ces mots, médecin et infirmiers s’enfuient de la clinique, aussitôt imités par le groupe de patients assis dans la salle d’attente!

Bien entendu, les chambres de passe désemplissent à toute vitesse, les clients  craignant de mettre la nuque sur un oreiller infecté. Dans tout ça, nul ne répond à la question à mille francs guinéens: les billets de banque manipulés par un malade transmettent-ils Ebola ou non?

Tiékorobani

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. Mon Cher journaliste est ce vous avez réélu avant de publier? C’est désolant de de ta part.

    C’est l’image du pays qui est en jeu.

    Un gros titre, le contenu nul et non avenu.

    Approcher les profs pour bien te former.

    merci…………….

  2. Le sablier tu es un vrai farceur Mali ne peu absolument rien et vous devez forcez vos IBK de fermer cette stupid frontiere qui ne sert a rien de l’ouvrir meme d’ailleurs toute choses vient de la Chine ou de l’occidnet toute les frontieres devont etre fermer si non on ne peut pas combattre Ebola si jammais elle est a l’interieur comme le cas des 3 pays et Mali. Soyons realiste et honnette et apprecier si les occident ou chinois ou meme africains dans votre cas il faut le minimum de reconnaitre l’acte. Ebola n’epargne personne si vous jouez avec Ebola vous allez recolter des morts. il faut relire l’article et essaye de comprendre le message que le journaliste veut vehiculer.

    Que Allah nous protege de cette mal

  3. La France et les USA viennent d’étendre l’obligation de contrôle sanitaire aux voyageurs en provenance du Mali.
    Ils sont dans leur droit le plus absolu.

    Mais, étant donné qu’il y a eu des cas de morts d’Ebola dans ces deux pays, le Mali doit aussi appliquer la réciprocité aux voyageurs provenant de la France et des USA.

    -Le Mali doit mettre en place des centres d’isolement à l’aéroport Bamako-senou afin que des personnes en provenance de la France et des USA soient soumises à 21 jours d’isolement forcé avant d’entrer en ville.

    -Renforcer les contrôles sanitaires dans les hôpitaux et cliniques à l’intérieur du Mali et soumettre les patients à un questionnaire de renseignement obligatoire.

    -Mettre en place des centres d’isolement au niveau des frontières avec la guinée et y imposer 21 jours d’isolement forcé à toutes personnes en provenance de la guinée.

    -Constituer des équipes mobiles d’investigation et de sensibilisation à l’intérieur des quartiers et communes de la capitale

    • Salut Frère des Sables …

      J’espère que tu te portes bien …

      Je ne trouve pas sage le passage ci dessous …

      “Mais, étant donné qu’il y a eu des cas de morts d’Ebola dans ces deux pays, le Mali doit aussi appliquer la réciprocité aux voyageurs provenant de la France et des USA.”

      Mon frère … C’EST NOUS QUI AVIONS BESOIN D’EUX …

      CROIS … MOI … NOUS AVONS DÉSESPÉRÉMENT BESOIN D’EUX ….

      En plus … malgré la rigueur de ces décision … ce sont des décisions sages en mon opinion si on laisse la fierté et la passion de côté …

      UNE ÉPIDÉMIE DANS CES PAYS … VEUT DIRE MOINS DE RESSOURCE POUR NOUS AIDER …

      Moussa Ag,… qui salue le frère Sablier et l’encourage à voir certaines décisions sans émotion ou passion …

  4. Drôle d’article ! 😆 😆 😆 😆

    Mais au delà de l’aspect humoristique, il faut noter qu’il y a une grave insuffisance dans le système de contrôle sanitaire malien.

    ——>Le gouvernement malien doit immédiatement mettre en place dans toutes les cliniques, dans les hôpitaux privés et publics une équipe de deux(2) à trois (3) personne qui sera chargée de prendre la température et de questionner les patients, à l’aide d’un simple formulaire à remplir, sur leur provenance, les contacts….etc.
    Cela ne vaut pas le prix d’un avion mais sauvera la vie des millions de maliens.

    • Bonne idee,mais si par hasard tu viens a’ savoir combien de rames a papier ils ont achete’ et a quel prix, tu regretteras de leur avoir suggerer l’idee.

    • Avant tous ceux cela mes chers il faudra d’abord que nos hopitaux, cliniques et centres de sante communautes soient equipes adequoitement. Il y a une grande insuffisance de materiels de control d’ebola. Les spectacles que le gouvernement nous montre et nous dit a la tele ne sont du poivre a nos yeux.
      Si ladji machin, le nouveau roi pele des ctations de inchallah avait investi le montant de ses 3 voyages de koteba en Guinee, au Sierra-Leone et au Liberia en commandant des equipents et materiels pour les centres de sante et surveilances de nos frontieres je pense que plus 250 personnes ne seriaent en 40taine aujourd’hui.

  5. Yugu
    “Quant est-ce que les Maliens cesseront de fuir ? Devant n’importe quelle situation, la première des choses est de décamper”

    Non, non, et non! Ce n’est pas TOUJOURS vrai! 🙄 🙄 🙄

    On a pas arrêté de dire que nos militaires fuyaient sans jamais tirer un coup de feu, or, pas plus tard que la semaine dernière, un de nos militaires a courageusement dégainé son son arme, et LOIN DE FUIR, il a au contraire flingué (à lui seul en plus!) 7 personnes!

    Quoi “c’était dans un bar!”… Et alors?…

  6. Excellent humour…Après tout c’est pas par le rire qu’on attrape Ebola!

    Mais si les cas cités se présentent vraiment…Que faire ? Qui appeler?

    Il a t-il des équipes prêtes à intervenir ?

    Quels sont les symptômes facilement visibles ?

    Que de questions…Il faut informer …Pôvre Ladji qui est peut-être porteur sain du virus …

  7. Indépendamment de l’humour de la chose, on peut noter que pour un pays gravement exposé au péril d’Ebola, où TOUT EST PARAIT-IL SOUS CONTROLE d’après les autorités, on est encore à envoyer des policiers en simples tenues pour un CAS POSSIBLE d’Ebola, et dans nos cliniques sans la moindre mesure de tri des patients et sans le moindre questionnaire obligatoire imposé par l’état, on en est encore à palper et ausculter un MALADE sans même savoir d’où il vient!

    Bref: Bien que ça fasse maintenant UN AN qu’Ebola soit apparu à nos portes, et bien qu’Ebola un des plus grands périls actuels, le Mali en est encore au stade où “une épidémie en est à son tout début”!

    Au Nigéria, qui pourtant n’avait pas Ebola comme nous à 150 kilomètres de sa capitale, et donc, qui n’avait pas comme nous à être sur ses gardes, dès le 1ER cas, tout a été IMMEDIATEMENT mis en oeuvre par les autorités sanitaires, et… ils ont réussi, EUX, à juguler la propagation!

    Avec Ibk, ils auraient eu des milliers de morts! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  8. En d’autre temps et autre lieu, “Vieux tieni” ton histoire m’aurait arrache des larmes a force d’avoir ri. tant elle ressemble a cette autre autre fable de la Fontaine: La chute d’un gland 😆 😆 😆 😆 😆 http://www.fablesaffables.fr/la-chute-dun-gland/ De bouche a oreille et sans que personne ne sogne a verifier quelque chose, la chute d’un galnd a fini par devenir l’annonce de la fin du Monde. 😆 😆 😆 😆
    “Vieux-tieni”, la crise du virus Ebola ne va pas permettre a IBK de “souffler un peu”.
    Au contraire c’est un fleau du destin pour eprouver et “enerver le Malien” pour le pousser a sortir de son indolence et indifference.
    On te ment, tu dis rien. On vole, pille tes maigres ressources, tu reagis pas. On te traite d’aigri, tu fais comme si t’as rien entendu.
    VOILA EBOLA QUI SE POINTE MAINTENANT. Apres la panique, le Peuple demanderait des comptes.
    A QUI? CA C’EST LA VRAI QUESTION

  9. Quel article merdier !!!!!!!!!!!, le virus EBOLA est en prendre au sérieux car c’est une épidémie mortelle et bat tous les records . Votre sous entend qu’IBK est responsable à l’apparition de cette maladie chez nous .
    Alors que faites vous des pays comme : la GUINÉE où tout à commencer ; le LIBERIA ; la SERRA LIONNE ; le NIGERIA ; le SÉNÉGAL ; les USA ; et l’Espagne . Ceci s’est également la faute d’IBK , de respectons nous un peu et réfléchissons en tant qu’intellectuel.

    • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      Pourtant … tu es fâché pour rien….

      A qui dis tu rappelles tu que le virus EBOLA est à prendre au sérieux ….??? 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      A IBK ou à TIEKOROBANI …???? 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Moussa Ag,… Allez ce pavaner dans les pays affectés au nom d’une solidarité imaginaire … n’est pas responsable et ne démontre certainement pas que le virus EBOLA est à prendre au sérieux ….

      En tout cas … pas à quiconque se dit intellectuel dans un pays d’analphabètes …

      NON…????

  10. Salut Yugo….

    “Quant est-ce que les Maliens cesseront de fuir ? Devant n’importe quelle situation, la première des choses est de décamper. ”

    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    On va arrêté de décamper le jour ou on sera convaincu qu’il y’a un paradis après la mort … et qu’on a pas commis suffisamment de graves péchés pour mériter d’y rentrer … 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    D’ici ce jour … BEH BEY I SEN BOLO … et on va décamper pour sauver notre vie …. !!!! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Moussa Ag,… Seuls les fous de Dieu marche vers la mort … et eux sont convaincus …. contrairement à nous …. 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉

  11. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    WALLAYE … SI EBOLA NE NOUS TUE PAS … TIEKOROBANI VA LE FAIRE AVEC DES SORTIES PAREILLES… !!!!
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Moussa Ag,… En dehors de l’aspect humoristique de cet article … TIEKOROBANI a bien raison que la multiplication des crises … en particulier L’EBOLA et le nord … donné du sursis au régime IBK …

    Mais … est ce simplement un sursis … ou vraiment une garantie ….????

  12. ” Policiers et badauds prennent leurs jambes au cou comme si ils étaient chassés par Iyad Ag Ali ”
    Quant est-ce que les Maliens cesseront de fuir ? Devant n’importe quelle situation, la première des choses est de décamper. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀
    Qui sait ? Peut-être que c’est la peur d’Ebola qui fait laisse Ladji tranquille après qu’il soit revenu des pays ……. 😀 😀

Comments are closed.