Y en a marre ! Les sévices corporels infligés aux élèves

6
2

Le ministre Salikou Sanogo est vivement interpellé pour rappeler à l’ordre les enseignants de plus en plus enclins à ériger la bastonnade sauvage  en méthode pédagogique. C’est d’autant plus grave que certaines écoles privées s’y mettent et font subir de graves sévices corporels aux élèves pour disent-ils, forcer les résultats. Du simple commerce et on s’en fout du sacerdoce de l’enseignement.
L’école privée B… située vers le Pont Richard de Hamdalaye, entre l’école de Niomirambougou et l’ESGAF, se distingue malheureusement en matière de sévices corporels infligés aux élèves. Si le ministre voyait la vidéo réalisée par un correspondant de presse étrangère au Mali, il sévirait sur le champ. On y voit un colosse d’enseignant  vociférant et s’acharnant sur ses élèves avec une cravache grosse comme le bras, c’est hilarant.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
sambou<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1039</span>
Membre
sambou 1039
4 années 6 mois plus tôt

Chere Gassama Muso.Ca c’est “vos” enfants élévés à l’européenne!Je ne suis pas étonné après d’entendre ici des propos comme “je n’ai pas demandé à venir au monde” ou “t’es ouf(fou) papa” ou encore “tu fais chier maman” des enfants à l’endroit de leurs geniteurs!A chacun ses methodes d’éducation!Ayant connu les 2 sociétés, je vous avoue que ce que les enfants d’ici sont capables de faire comme conneries, ceux vivant dans nos pays en Afrique noire ne peuvent pas en faire même le tiers!Pas besoin d’être un con-disciple de Jules FERRY pour comprendre que beaucoup plus d’enfants à un certain âge craingnent plus le chatiment corporel que la punition.Les blancs qui vous disent de ne pas frapper vos enfants corrigent bien eux-mêmes les leurs!Voilà pourquoi les lieux de détention ici regorgent beaucoup plus d’enfants issus de l’immigration.Il n’y a que ça dans les prisons! 😉

woda<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 70</span>
Membre
woda 70
4 années 6 mois plus tôt

C’est grave d’entendre des adultes dire qu’il faut des chatiments corporels pour éduquer des enfants ! Le mali avait un grand bon en avant avec l’interdiction de cette pratique à l’école. Mais comme souvent, quand ce pays fait un bond en avant, il a tendence vouloir 2 en arrières. Heureusement, il y a encore des personnes sensées qui mettrons fin à cette pratique appartenant un temps revolu. Tout cela, pour ne pas dire que c’est une pratique barbare et contre productive.
Il est évident qu’un adulte qui pratique cette methode pour éduquer ces enfants ne mérite pas de les avoir. Un enfant n’est un esclave mais un adulte en puissance qui ne demande qu’à apprendre et à s’exprimer. Arrêtez de les écraser, vos enfants, si non ils devront des adultes soumis et sans fiereté !

Gassama Musso<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 45</span>
Membre
Gassama Musso 45
4 années 6 mois plus tôt

Que sont ces méthodes de sauvages ? Ce n’est surement pas en cravachant un enfant qu’on lui apprendra quelque chose … sinon l’usage de la violence !
J’ai enseigné plusieurs années et croyez moi dans ma classe les élèves filaient doux mais je n’ai jamais levé la main sur eux !
Des devoirs suppléméntaires : conjugaisons, dictées, exercices grammaticaux divers à faire le samedi après-midi, à l’école pendant que je faisais mes corrections … et pendant que leurs copains s’amusaient… C’est bien plus efficace qu’une tournée de cravache.
D’abord c’est pédagogique, je donnais des exercices à faire sur les lacunes des élèves, ensuite ça dure bien plus longtemps. Quand le gamin avait passé 1 ou 2 samedi à faire de la grammaire au lieu d’être avec sa copine il était calmé pour un bon moment !

sambou<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1039</span>
Membre
sambou 1039
4 années 6 mois plus tôt

Le Prétoire.Vous avez dit école privée non?Pourquoi les parents de l’élève “victime” ne l’ont donc pas inscrit dans l’enseignement public commme il y a de la violence en école “privée”?Justement c’est le défaut de châtiment corporel qui a vidé l’école de tout son sens de LIEU DE DISCIPLINE PAR EXCELLENCE!L’on ne peut rien faire dans l’indiscipline actuelle qui sévit dans nos écoles.Certains élèves sont carrément “vaccinés” contre les mauvaises notes si bien que le seul moyen de recours que disposent les enseignants reste ces sévices corporels.Aucun enseignant ne punit par simple plaisir ses élèves.
😉 😉 😉

Le Paysan<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 57</span>
Membre
Le Paysan 57
4 années 6 mois plus tôt
Monsieur, Un proverbe de chez nous dit simplement: “Ni i yé i den kè baba commandant yé, a bè folo ka ni songo kanu e de la”. Si tu ne fais pas couler des larmes à ton enfant, c’est lui qui t’en fera couler! Vous allez me trouvez monstre, mais c’est juste cela la verité! Il est vrai que des chatiments disproportionnés non rien d’éducatif; mais prétendre singer d’autres cultures sous d’autres cieux sont jamias d’ailleurs bien les connaitre conduit à une dérision telle que toute la société en patie! Vois tu l’état réel de notre éducation depuis 1991? en dessous de la nullité! Pourquoi? Parce que des plaisantins ont dits aux éleves qu’ils pouvaient gerer le pays! Dans quels pays du monde as tu vu des éleves siéger au parlement? Au sortir de mars 91, on a fait sieger l’enfant et le père dans le même vestibule contrairement à nos valeurs culturelles fortes dont l’une au travers de cet adage “boulon kelen kono sigili tè den ni fa kè filan yé”. Nous avons eu la malchance de tomber sur des enfants qui n’ont rien compris à cet adage: et c’est cela qui fait que 20 ans après cet evenement… Lire la suite »
Badrikeita<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 11</span>
Membre
Badrikeita 11
4 années 6 mois plus tôt

Quelqu’un peut-il m’expliquer pourquoi l’investiture de Modibo Sidibe n’a pas eu lieu le weekend passé comme prévue ?

wpDiscuz