Préparatifs des Elections générales 2012 : Le Général Kafougouna Koné fait le point

0
0

Au cours d’une conférence de presse organisée le  lundi, 30 janvier 2012, par le Ministère de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales, les hommes et femmes des médias venus nombreux pour la circonstance, ont été édifiés sur les mesures prises en vue d’une bonne organisation des élections libres et transparences de 2012 au Mali. Cette conférence était animée par le Général Kafougouna Koné, premier responsable du Département, en présence de son homologue de la communication, Sidiki N’Fa Konaté.


Notre pays s’apprête à organiser en 2012 un référendum, une élection présidentielle et des élections législatives. Ces consultations revêtent une importance capitale dans la vie de la Nation, dans la mesure où elles doivent permettre l’adoption par le peuple des modifications apportées à la Constitution du 25 février 1992, ainsi que l’élection d’un nouveau président de la République et le renouvellement du mandat des Députés. A  en croire le Ministre Koné, les élections se dérouleront en 2012 dans notre pays dans un climat politique caractérisé par la coopération et la concertation entre la classe politique et les pouvoirs publics autour de la gestion du processus électoral. De façon générale, tous les observateurs s’accordent à dire que les élections au Mali seront bien organisées.


Pour le Ministre Koné, il s’agit pour les structures chargées de l’organisation des élections de garder le même niveau de performance, sinon de faire mieux. «L’atteinte des objectifs ainsi fixée exige une stratégie et des actions dont la conduite se fera selon un dispositif qui a fait ses preuves lors des scrutins passées», a-t-il précisé.


Et de poursuivre que le dossier du référendum et des élections de 2012  été soumis au Conseil des Ministres qui a adopté le budget pour un montant total de 30.512.348 Fcfa et arrêté le chronogramme des activités et les dates des scrutins .Ainsi, conformément aux dispositions de la loi, les opérations préparatoires des élections générales ont démarré avec la révision des listes électorales exécutée par les Commissions administratives qui ont siégé d’octobre 2012 à décembre 2011.


Dans le cadre de l’amélioration des listes électorales souhaitée par la classe politique, il leur a été instruit de statuer sur les cartes d’électeurs non retirées depuis les deux dernier des  scrutins ( 2007 et 2009) .Cette mesure doit permettre de délester le fichier électoral de détenteurs de cartes dont l’existence peut être considérée comme douteuse.


A retenir que les dates des scrutins sont les suivantes :
-29 avril 2012 : référendum et le 1er tour de la présidentielle
-13 mai 2012 : 2ème tour de la présidentielle
-1er juillet 2012 : 1er tour des législatives
-22 juillet 2012 : 2ème tour des législatives


Quant à l’état des listes électorales, il se présente comme suit :
-Inscriptions : 501.164 dont 294.733 sont des jeunes de 18 ans
-Radiations : 258.257
-Corrections : 78.856


– Cartes d’électeur non retirées : 1.801.447


-Cartes d’électeur dont les titulaires se sont faits identifiés : 117.107
-Cartes d’électeur dont les titulaires sont non identifiés : 1.684.190
Au regard de ce qui précède, tout porte à croire que tout est mis en œuvre pour organiser des élections générales, notamment la présidentielle et le référendum, dans des conditions transparentes et crédibles.
A.T

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.