Championnat national de Taekwondo : Bamako occupe la 1ère place avec 17 médailles d’or

0

Placées sous la présidence de Me Sekou Ly, président de la fédération malienne de Taékwondo, les finales de la neuvième édition du championnat national de Taékwondo ont eu lieu la samedi 19 novembre dernier dans le pavillon des sports du Stade Omnisport Modibo Kéita. Au terme des différents combats, le district de Bamako s’est taillé la part du lion en remportant 17 médailles d’or.

Pour les finales de la neuvième édition du championnat national de Taékwondo  qui ont eu lieu la samedi 19 novembre dernier dans le pavillon des sports du Stade Omnisport Modibo Kéita, les combattants (hommes et femmes) sont venus des sept régions du Mali, à savoir, Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou et Gao, plus le district de Bamako. Ils ont combattu dans plusieurs catégories, en – 45 kg, – 49 kg, – 57 kg, – 67 kg, – 70 kg, – 74 kg, – 80 kg…
Au terme des différents combats, le district de Bamako s’est taillé la part du lion en remportant 17 médailles d’or, 3 médailles d’argent et 2 médailles de bronze. La deuxième place a été occupée par la quatrième région, Ségou, avec 4 médailles d’or, 4 médailles d’argent et 7 médailles de bronze. La première région, Kayes, s’est classée troisième en obtenant 2 médailles d’or, 3 médailles d’argent et 1 médaille de bronze. Mopti, la cinquième région, a suivi Kayes en occupant la quatrième avec 1 médaille d’or, 5 médailles d’argent et 2 médailles de bronze. La cité des Askia, Gao, a occupé la cinquième place de la compétition avec 1 médaille, 3 médailles d’argent et 5 médailles de bronze. Elle a été suivie de la capitale de Kénédougou, Sikasso, avec 2 médailles d’argent et 2 médailles de bronze. La deuxième région, Koulikoro, a bouclé la boucle avec 2 médailles d’argent et 2 médailles d’or.

Parmi les médaillés d’or, nous pouvons citer entre autres, Aminata Traoré, Soloba Kamaté, Mohamed Malick, Ismael Coulibaly, Aminata Makoun Traoré, Makan Koité…
Bintou Danioko

PARTAGER