Les Aiglons à la Coupe du monde : Un résultat à l’hauteur de l’impréparation et de l’insouciance

0

Trois sorties, trois défaites, six buts encaissés, zéro but marqué ! Voilà le résultat final obtenu par l’équipe nationale junior à la Coupe du monde qui se joue actuellement en Colombie.

Une compétition riche en amertume et en déception pour tous les Maliens et particulièrement ceux qui s’efforçaient à suivre les matches de l’équipe nationale un peu tard dans la nuit.  Les Aiglons coachés par Cheick Fanta Mady Diallo ont raté leur première rencontre  contre la Corée du Sud qui s’est soldée par le score de deux buts à zéro. C’est sur ce même score que le pays organisateur, la Colombie va gifler les poulains de Cheick Oumar.  Contre la France, même résultat. En tout et pour tout, Cheikh Diallo et ses poulains retournent au bercail avec zéro point, zéro but marqué, mais six beaux buts encaissés au total. Un résultat à la hauteur de l’impréparation et de l’insouciance !

Cette contre-performance de notre équipe nationale junior est la conséquence logique de son  manque de préparation, de l’insouciance des dirigeants sportifs notamment ceux en charge de notre football. Faut-il en vouloir au staff technique ? Apparemment non ! Sauf que Cheick Diallo pouvait prendre son courage à deux mains pour dire qu’il ne peut pas conduire une équipe aussi mal préparée à une compétition d’envergure comme la Coupe du monde. L’équipe malienne, peu athlétique et très brouillonne dans ses gestes, avait du mal à maîtriser le ballon. Et pourtant, les Aiglons pouvaient marquer des buts, beaucoup de buts, pour honorer le drapeau national et même le continent, avec un peu plus de sérieux dans la préparation et un choix conséquent des joueurs. De la Fédération malienne de football au staff technique de l’équipe nationale, des têtes devraient tomber. Car, personne ne devrait plus jouir, impunément, de l’argent du contribuable malien.

 

Drissa Togola et Ousmane Ballo


PARTAGER