CNSP : Entre urgences et défis

7

Après le départ du président Ibrahim Boubacar Keïta et l’instauration promise par les militaires « d’une transition politique civile » censée conduire à des élections générales, de nombreux défis attendent le Comité National du Salut du Peuple (CNSP), l’organe mis en place par les hommes en treillis.

Le premier défi à relever pour les militaires demeure la mise en place rapide des organes de la transition. A cet effet, le CNSP rassure. “La société civile et les mouvements sociaux politiques sont invités à nous rejoindre pour créer ensemble les meilleures conditions d’une transition politique civile menant à des élections générales crédibles pour l’exercice de la démocratie à travers une feuille de route qui jettera les bases d’un nouveau Mali”, a déclaré le colonel-major Ismaël Wagué. Il s’agit d’impliquer toutes les forces vives de la nation à la mise en œuvre de la teneur de la feuille de route de la nouvelle équipe devant être composée de toutes les sensibilités politiques et sociales du pays.

Pour la mise en place des nouvelles institutions de la République, le CNPS doit pouvoir amener le prochain gouvernement de la Transition d’organiser des élections libres et transparentes et s’illustrer neutre et indépendant de toute considérations partisane. Outre cela, le CNSP aura fort à faire pour stabiliser un pays profondément enlisé dans une crise économique, sécuritaire… et même sociale.

En effet, les motifs d’insatisfaction sont légion, depuis 2013 notamment, sur le plan social : insécurité rampante, chômage, État démissionnaire… Le Mali affiche certes un taux de croissance de 5% depuis plusieurs années, porté essentiellement par la culture du coton, les mines d’or, l’argent envoyé par les Maliens expatriés et la manne de l’aide internationale (environ 1 milliard d’euros par an pour chacun de ces deux derniers postes). Mais le pays pointe à la 175e place – sur 188 – en termes d’indice de développement humain. La moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Le système est gangrené par la corruption et le clientélisme. Le nouveau pouvoir devra trouver rapidement des solutions devant l’état désastreux des routes et des hôpitaux, des coupures d’eau et d’électricité, l’insécurité alimentaire, une pauvreté extrême affectant plus de 40% des 20 millions d’habitants, selon la Banque Mondiale. Les attentes économiques et sociales demeurent aussi fortes. La santé, l’éducation, mais aussi l’emploi sont en effet autant de secteurs qui doivent être réformés. Pour ne citer qu’un chiffre, 28% seulement des lycéens ont réussi leur bac l’année dernière. Autre chantier, la lutte contre la corruption, qui va de pair avec une meilleure distribution des ressources et de manière générale avec une rupture en matière de gouvernance.

Restaurer la sécurité

La question sécuritaire s’impose comme une priorité pour mettre fin aux conflits communautaires dans le centre du pays, qui ont fait des dizaines de victimes civiles ces derniers mois, à la criminalité organisée qui n’a pas cessé et à la menace terroriste ; rassurer les habitants de la région de Mopti, mais aussi éviter une contagion plus au sud : c’est un des nombreux défis sécuritaires qui passe aussi par une réforme toujours urgente de l’armée malienne.

Il faudra vite mettre fin aux actes de violences de tous genres érigés en mode de gouvernance; devant l’impuissance de l’Etat face aux groupes terroristes liés à Al-Qaïda et à l’Organisation de l’Etat islamique et aussi aux groupes armés qui ravagent le pays. En effet, durant ces sept dernières années, les groupes djihadistes que l’armée française avait dispersés à partir de janvier 2013 – dans le cadre des opérations Serval, puis Barkhane – et continue de traquer sans relâche, sont revenus, regroupés pour la plupart au sein du Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans (GSIM). Placé sous la coupe d’Iyad Ag Ghali, le GSIM a multiplié les attaques parfois spectaculaires contre les bases des casques bleus de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations-Unies pour la Stabilisation au Mali (Minusma), contre les Français de l’opération Barkhane, contre la force conjointe du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso, Tchad) ou encore contre les forces armées maliennes.

Pire, l’insécurité a gagné le centre du pays et déborde sur le Niger et le Burkina Faso avec pour seule réponse de la part de Bamako le déploiement de troupes qui ont souvent été  accusées d’exactions vis-à-vis des civils. Les violences dans la région centrale du delta intérieur du Niger découlent en partie de la négligence de l’Etat et de son incapacité à résoudre des conflits locaux pour le contrôle des terres et des ressources en eau.

Réconcilier les Maliens

Progressivement, ces tensions ont creusé le fossé entre les communautés locales – éleveurs touaregs et peuls contre agriculteurs dogons et bambaras – dans lesquelles prospèrent groupes islamistes et milices communautaires. Pour le premier semestre 2020, la Minusma y a comptabilisé «85 événements majeurs violents » soldés par la mort d’au moins 180 personnes.

La situation explosive dans les régions du Centre n’a donc pas reçu l’attention nécessaire et le traitement adéquat. Aussi, les violences intercommunautaires se sont multipliées et l’on assiste à un véritable massacre des populations civiles. Chaque jour apporte, en effet, son lot de victimes…

Le pouvoir   d’Ibrahim Boubacar Keita s’est aussi signalé par sa propension à diviser toutes les couches de la population (politiques, religieux, sportifs). Le nouveau, au contraire, doit s’atteler à réconcilier les Maliens car la réconciliation est un moyen de dénouement des crises et des divergences (…) et une voie commode pour restaurer la paix, la concorde et la quiétude entre les belligérants. Elle demeure aussi la seule alternative crédible pour sortir notre pays de l’ornière.

Mémé Sanogo

 

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Encore une fois ,le charbonnier est roi chez lui,le Mali est un pays souverain et reste souverain,il faut arreter ce cirque avec le cowboy nigerian et passer a l’action.

  2. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et ou rend heureux les honnêtes

    Les Anciens et les Anciennes qui avaient un Sens Aigu de l’Observation nous ont enseigné tard la nuit dans le Bois

    *Que l’ami de ton ennemi est ton ennemi

    Et entre tous les ennemis le plus dangereux est celui dont on est l’ami

    *Que l’ami qui n’est ami que par intérêt n’est qu’un ennemi à coup sûr ou deviendra un ennemi à coup sûr

    *Que les soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs les Autres et Organisations et leurs soldats sous mandat de renouvellement de mandats en renouvellement de mandats

    N’ont pas d’amis mais uniquement et uniquement des intérêts à défendre

    Et s’ils veulent être vos amis il faut les fuir il ne faut jamais accepter leur amitié sinon vous serez foutus fichus par leur roublardise leur fourberie leur méchanceté leur cynisme

    1)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    Tout le monde sait avec un brin d’honnêteté mêmes les tarés idiots de naissance et ceux et celles qui refusent de connaitre la vérité d’une chose d’une situation pour des raisons primaires primitives égoïstes partisanes racistes et même les CEDAO

    *Que les soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs les Autres et Organisations ont juré sur tous leurs idoles statues statuettes de s’accaparer de l’Afrique au Sud du Sahara Pourvue de Bassins Sédimentaires (riches en Eau Potable Souterraine Intarissable ou Denrée Rare de Demain en Terres Rares et en d’autres minerais utilisés dans les technologies de maintenant et de demain)

    Et cela En Se Servant de leurs Agenouillés leurs Courbés les Gueux leurs Lazzarones leurs Penchés leurs Sans-Dents leurs Soumis de Malins Lettrés Mutants Présidents Africains de l’Afrique au Sud du Sahara tels Ibrahim Keita ou IBK etc

    *Ainsi Ils Sont Avec leurs CEDAO ou (leurs Corvéables les Esclaves et Domestiques de l’Afrique de l’Ouest)

    Dans tous leurs états et s’agitent tels des Satan de voir le Mali Fier Honnête leur échappé de voir le Mali Fier Honnête Évité Sa Dislocation Son Émiettement Son Atomisation Sa Bassin-Sédiment-Taoudénisation

    *Ainsi ils ont décidé de Faire Voir leur Enfer aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali et au Mali Fier Honnête et Un

    *Ainsi ils sont en train de mettre la pression sur les jeunes militaires du CNSP

    Aux fins de galvauder d’avilir de gâter de gâcher de saboter de baguenauder le mouvement populaire de libération initié et dirigé par le M5 FRP

    *Il revient donc aux jeunes militaires du CNSP d’éviter le piège au risque d’être bouter hors du pouvoir par les maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *Par ailleurs Ibrahim Keita ainsi que tous les anciens et toutes les anciennes ministres et anciens et anciennes responsables d’institutions

    Doivent être mis en résidence surveillée

    Doivent être interdits de voyage et doivent se faire soigner dans les formations sanitaires de leur Mali

    Aux fins qu’ils se rendent compte dans quel état leur Bouffe des Deniers Publics ont mis les formations sanitaires

    *En outre ils doivent être traduits devant une juridiction spéciale pour haute trahison association avec les ennemis de leur Mali pour déliquescence de leur Mali pour crimes contre l’humanité et génocide

    Aux fins que jamais et plus jamais une personne ou un groupe de personnes ne fassent de tels actes

    *Dans les vraies démocraties personne n’est au-dessus de la Loi

    *Ainsi le nouveau Mali démocratique des maliens et des maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour le Mali ne peut se déroger à ce principe sacrosaint

    *Ils doivent veiller à l’équipement rapide de leurs forces de défense et de sécurité en armes missiles avions dromes hélicos chars de combats de véhicules de transport de troupes de moyens de communications modernes et adaptés

    Et à ce que le front de combat soit confié aux soldats sous-officiers et officiers venus par vocation prototypes des maliens antiques fiers honnêtes courageux intrépides ayant un amour profond pour leur Mali qui assumeront avec succès leurs missions régaliennes et il revient aux forces de défense et de sécurité de leur Mali d’assurer la sécurité partout au Mali et sans exception

    *Ils doivent remercier les forces sous mandat de renouvellement de mandats en renouvellement de mandats de quitter leur Mali aux fins d’éviter la cahotisassions et la Bassin-Sédiment-Taoudénisation de leur Mali

    *Ils doivent se rappeler de ce que sont devenus l’Afghanistan l’Irak avec leurs cahotisassions le Soudan avec sa Soudanisation la Yougoslavie avec sa Balkanisation la Bosnie le Rwanda avec leurs communaucides leurs génocides avec la présence des soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs de leur Mali les Autres et Organisations avec leurs soldats sous mandats de renouvellement de mandats en renouvellement de mandats ET IL NE PEUT EN ÊTRE AUTREMENT

    *Ils doivent traquer et mettre hors d’état de nuire et sans aucun état d’âme tous les voyous qui pullulent à travers leur Mali

    Les voyous de Faux Djihadistes Faux Islamistes ne sont ni des Vénusiens ni des Martiens ni des Aliens ni des Plutoniens ni des Luniens

    Mais des terriens des humains des mortels qui ne savent pas QUAND OU COMMENT ils vont passer de vie à trépas

    *Si les soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs les Autres et Organisations avec leurs soldats sous mandats de renouvellement de mandats en renouvellement de mandats VOULAIENT L’UNITÉ DU MALI ILS L’AURAIENT DÉBARRASSÉ DEPUIS FORT LONGTEMPS des voyous de Fameux Terroristes Faux Djihadistes Faux Islamistes qui ne sont point des Foudres de Guerre car ils détalent tels des lapins quand on met le feu sur leurs fesses

    CAR ILS EN ONT LES MOYENS MATÉRIELS MILITAIRES HUMAINS ET FINANCIERS

    *Ils doivent veiller à la gestion rigoureuse honnête des richesses et des ressources dont leur Mali dispose pour le bien être de tous les maliens et maliennes

    *Ils doivent revaloriser la justice l’éducation la santé l’agro-industrie l’économie etc

    *ils doivent revaloriser le travail bien fait l’amour du travail bien fait l’égalité des chances

    *Ils doivent mettre fin à la Bouffe des Deniers publics et détruire la gangrène de la cupidité de la corruption de l’iniquité l’inégalité l’injustices de 2Poids 2 mesures reines

    En donnant l’exemple

    2)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *LES JEUNES MILITAIRES DU CNSP DOIVENT AVOIR EN ESPRIT EN TOUT LIEU EN TOUT MOMENT LE PATRIOTISME LA DIGNITÉ LA SOUVERAINETÉ pour éviter la cahotisassions l’émiettement la Bassin-Sédiment-Taoudéni-sation de leur Mali

    *AUX RISQUE EN CAS DE FORFAITURE DE TRAHISON DE FÉLONIE DE CONCUSSION

    De revoir les maliens et maliennes vieux vieilles femmes hommes jeunes enfants bébés toutes couches sociales toutes ethnies toutes croyances confondues fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali tel indiqué dans l’hymne national sur les remparts à l’appel de leur Mali pour sa prospérité se débarrasser des ennemis de Au-dedans qui auraient montré leurs fronts

    *De les revoir debout tel un seul peuple sur les remparts unis ensemble coude à coude pour leur dignité résolus pour un avenir radieux pour leur Mali

    *Avec un but ils seront tous debout unis aux fronts pour sauver leur Mali et le libérer le plus rapidement de ses ennemis internes qui auraient découvert leurs fronts

    *Ils prendront en main la gestion et la destinée de leur Mali

    Et avec foi ils seront debout en marche pour l’avènement d’un Mali Honnête Fier Prospère Entier Un et Unique

    *Ils seront unis en renforçant leur rang car la voie qui mène au vrai bonheur commun est dure très dure

    *Pour le bonheur et le salut public ils forgeront le bien commun en étant en tout moments vigilants et cela leur demande le courage le labeur la vérité de tous les jours le dévouement et même s’il faut leur sang ils doivent le faire

    *Ainsi en prenant en main la gestion et la destinée de leur Mali et avec toutes les richesses dont leur Mali renferme et dispose et en créant des sociétés d’état dirigées par des maliens et maliennes non mutés fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali pour l’exploitation et la gestion de toutes ces richesses

    *Et cela dans une atmosphère d’honnêteté de travail bien fait de compétitivité et de l’égalité des chances

    *Leur Mali surement et sans aucun doute deviendra une vraie puissance économico-politico-militaro-éducative sur le plan international

    *Et il sortira vainqueur de cette compétition mondiale économico-politico-militaro-religieuse-raciale où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme pour faire mal pour détruire pour asservir pour soumettre pour déposséder l’Autre

    *Dans cette compétition mondiale il n’existe point de développement par un tiers (au risque d’être colonisé et d’enrichir le tiers) ni la défense de son pays par un tiers (au risque de tomber dans un chao un émiettement indescriptible de son pays et de perdre à jamais et pour toujours son pays)

    *Ils doivent faire en sorte que leur Mali soit une vraie démocratie de justice d’égalité de laïcité de rigueur de discipline de la compétence de la compétitivité du travail bien fait de l’honnêteté de l’égalité des chances de la séparation et de l’indépendance des pouvoirs

    *Ils doivent faire en sorte que leur Mali soit aux vrais rendez-vous du donner et du recevoir

    *Et non du recevoir exclusif financier et dons dont sont si friands les malins et malines lettrés mutants et mutantes maliens et leurs malins et malines fidèles clébards et doungourous de partisans et partisanes mutés

  3. Il faut tout de suite mettre un gouvernement, revoir des réformes, mettre sur pied l’armée nationale, sécurité éducation santé emplois, économie en priorité. S éloigner des médiations bidon ça ne sert à rien, mettre tout le peuple au travail. Le Mali est un pays avec dtroo de faits néants, interdire les prises thé dehors par population, les gens doivent travailler, pour les jeune direct armée, et aux champs, il faut un nouveau dynamisme pour ce pays. Sans tabout, Surtout de se méfier de certaines chancelieries au Mali et la MINUSMA ils sont pompiers et pyromanes

  4. > Vive SE IBK, l’auguste béni !
    > Rira bien qui rira le dernier !
    ——————————————————————————–
    Les VOLEURS Et L’ÂNE
    Pour un âne enlevé deux voleurs se battaient :
    L’un voulait le garder, l’autre le voulait vendre.
    Tandis que coups de poing trottaient
    Et que nos champions songeaient à se défendre,
    Arrive un troisième larron
    Qui saisit maître Aliboron.
    (La Fontaine, Fables)
    ———————————————————————————-
    RPM traître et idiot, m5-rfp bêtement avide, Dit-Con malhonnête, Soldatesque putschiste et renégate, …
    vous perdez tous ; seul IBK sort vainqueur car sa gloire n’ira que grandissante de jour en jour.
    > Vive SE IBK, l’auguste béni !
    > Rira bien qui rira le dernier !

    • Ibk va rendre L argent volé par son régime y compris ceux de L armée nationale

  5. > Vive SE IBK, l’auguste béni !
    > Rira bien qui rira le dernier !
    ——————————————————————————–
    Les VOLEURS Et L’ÂNE
    Pour un âne enlevé deux voleurs se battaient :
    L’un voulait le garder, l’autre le voulait vendre.
    Tandis que coups de poing trottaient
    Et que nos champions songeaient à se défendre,
    Arrive un troisième larron
    Qui saisit maître Aliboron.
    (La Fontaine, Fables)
    ———————————————————————————-
    RPM traîtreet idiot, m5-rfp bêtement avide, Dit-Con malhonnête, Soldatesque putschiste et renégate, …
    vous perdez tous ; seul IBK sort vainqueur car sa gloire n’ira que grandissante de jour en jour.
    > Vive SE IBK, l’auguste béni !
    > Rira bien qui rira le dernier !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here