Crise post-coup d’Etat du 18 août 2020 : Pourquoi éviter de défier la CEDEAO

14

L’Etat malien peut-il aujourd’hui tenter d’engager un bras de fer avec la CEDEAO, qui conditionne la levée de ses sanctions au retour vers une certaine normalité politico-institutionnelle ? Quelles conséquences cette option pourrait entraîner ?

 maliweb.netPour de nombreux Maliens, la mutinerie ayant entraîné la démission du président Ibrahim Boubacar Kéita le 18 août dernier est une opportunité à saisir pour aller à une refondation de leur Etat. Ils plaident donc pour que la Transition politique à amorcer pose les jalons des grandes réformes devant sceller le changement profond souhaité par tous.

 Pour cet objectif, la majorité des populations estime que les acteurs politiques ou de la société civile sont largement discrédités pour pouvoir impulser, de fond en comble, ce changement tant souhaité.

 En effet, pour le Malien lambda, l’état de déliquescence dans lequel se trouve le pays est à mettre à la charge de ces acteurs. Et l’on peut espérer qu’avec des militaires patriotes aguerris à la tête du pays durant une transition, la soif de changement peut trouver un écho favorable.

 C’est pourquoi les masses populaires appellent à ce que les nouveaux hommes forts du pays s’assument pour diriger cette transition pour une période plus longue afin de poser des actes de gouvernance de rupture avec le laxisme, la mauvaise gouvernance, la gabegie et les autres maux qui ont miné le pays durant  ces trente dernières années.

 Or, pour la CEDEAO, il n’est pas question qu’un militaire soit le chef de la transition. Et le sommet extraordinaire des chefs d’Etats du vendredi dernier a réaffirmé sa volonté de voir un chef de la transition civil, un Premier ministre civil, une transition d’au plus un an, etc. Et l’organisation ouest-africaine de souligner que ses sanctions (fermeture de frontières et embargo économique et financier) ne seront levées que progressivement au fur et mesure que ses desiderata seront appliqués.

 Dès lors, des voix s’élèvent pour appeler à boycotter la CEDEAO, à lui tenir tête en se fondant sur la souveraineté de la Nation malienne et sur le principe du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, reconnu par les Nations Unies.

 Il faut admettre que le contexte économique et sociopolitique du Mali impose une certaine realpolitik du fait des énormes difficultés que traverse le pays. La crise multidimensionnelle oblige donc à mettre sous éteignoir un quelconque bombement de torse au relent nationaliste pour oser un pied-de-nez à la CEDEAOpar rapport à ses sanctions.

 Car, selon les économistes, le Mali étant un pays enclavé et assisté à divers niveaux pour affronter la crise sécuritaire (force Barkhane, MINUSMA, G5 Sahel, etc.)doit se résigner à subir cette forme de chantage de la CEDEAO. Comment pourra-t-on échapper aux effets pervers de la hausse drastique des prix des denrées de première nécessité ? Comment le pays peut être correctement approvisionné en produits de grande consommation ?

 D’ores et déjà, l’on signale la hausse des prix de certains produits agricoles d’importation, la saison agricole ayant été difficile pour le pays.

 Le Mali peut-il limiter les effets de cet embargo en privilégiant les frontières d’avec la Mauritanie et l’Algérie, comme le murmurent certains de nos compatriotes ? Rien n’est moins sûr. Car, la donne sécuritaire et les distances supplémentaires entre Bamako et ces frontières renchériront les coûts de marchandises y ayant transité.

Tous ces éléments risquent d’aggraver le mal-vivre et la paupérisation des populations qui risqueraient de déchanter, malgré l’euphorie liée au renversement d’IBK.

 Boubou SIDIBE/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. Brave peuple Malien,
    Ayons le courage de:
    #De quitter la Cedeao et
    #Et de créer notre propre monnaie.
    La Mauritanie a quitté la Cedeao en 2000 et se porte mieuuuuuuuux avec sa propre monnaie.
    Les groupements monétaires n`ont plus d`avenir/car il ya trop de contradictions dans la gestion des politiques y afférant.
    Le Royaume Uni a quitté l`Union Européenne pour cette raison.
    Pour beaucoup d`analystes l`union Européenne s`éclatera pour bientôt.
    L`Euro va disparaître très bientôt.
    La monnaie chinoise le Yuan est présentement une monnaie internationale d`échanges rien que par la force gestion limpide de leur économie.
    La valeur d`une monnaie reflète la gestion Economique du pays concerné.
    Le Nigeria bien que dans la Cedeao a sa propre monnaie ,le Ghana etc..
    C`est l`occasion unique pour que nous ayons le courage de prendre notre destin en main.
    Certaines puissances sont prêtes j`en suis sure A nous aider ,mais c`est a nous d`aller les voir.
    Nous n`avons plus le temps c,est le moment idéal de le faire pour notre indépendance et le bien être de nos populations qui ont assez souffert.
    La souffrance des pays Africains se résume en deux points
    #90% provient de la gestion calamiteuse de nos dirigeants.
    -Detournements de fonds
    -Utilisation abusive des bien de l`état/tous les véhicules de l`état doit rester au service en dehors des heures de travail
    -Nous devons arrêter avec les bons de carburant une vraie hémorragie pour nos finances.
    -LE CONCOURS POUR LA FONCTION PUBLIQUE DOIT ETRE DESORMAIS GEREE PAR UN CABINET INTERNATIONAL POUR ARRETER AVEC LA VENTE DES POSTES ET LE FAVORITISME
    Etc.. Etc… Etc…
    #10% provient de la puissance coloniale
    -Il faut signer un nouveau accord de défense solide avec par ex la Russie.
    La puissance coloniale est arrivée A créer/ profiter /Alimenter les querelles internes Maliennes/cas du Nord et du centre etc…
    C`est plus que jamais le moment de prendre notre destin en main.

  2. Se tourner vers le Mauritanie Non ceux qui avance cette idée sont les mêmes personnes qui traitait la Mauritanie d être un état raciste et ennemi du mali aujourd’hui vous voulait faire les yeux doux pour les mauritanien aussi le port de Nouakchott est un petit port qui ne peut pas recevoir certains opérations maritimes et vous voulait que les camions de coton qui Sikasso ou koutiala.pour parcourir une si longue distance a travers le désert pour Nouakchott non soyons raisonnable Idemme pour l Algérie qui a été traité de tous les noms d oiseaux et considéré comme soutenant la cma.Un car ne peut même pas quitter gao pour Mopti a cause de l insécurité et vous voulait que les camions traversent 2000km dans le Sahara pour le port d Oran ou d Alger svp regarder bien la carte du mali La meilleure désenclavement pour le mali c est de créer des industrie de transformation et de consommation pour éviter l enclavement et créer des autoroutes malheureusement aucun des régimes qui se sont succéder l on fait.maintenant voici le revers Que Dieu veille sur le mali

  3. LA CEDEAO A TENTE DE SEMER LE DÉSORDRE AU MALI MAIS ELLE N’A PAS PU
    ET ELLE NE POURRA PAS CELA EST UNE CERTITUDE.
    D’AILLEURS POUR L’EMBARGO QUI PERDS PLUS CE SONT LES COMPAGNIES IVOIRIENNES ET SÉNÉGALAISE ET AIR BURKINA.
    EST CE QUE LE MALI A UNE COMPAGNIE CLOUE AU SOL? NON!
    LES PORTS SATURES C’EST LE MALI? NON!
    JE PENSE QUE C’EST UNE BELLE OPPORTUNITÉ AU MALIEN D’USER DE NOTRE POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE COMME CARREFOUR INDISPENSABLE DE L’AFRIQUE DE L’OUEST AU LIEU D’ABANDONNER NOTRE SOUVERAINETÉ CONTRE LA FOLIE DE LA CEDEAO ILLÉGALE ET ILLÉGITIME QUI SE SUBSTITUE MÊME A L’UEMOA.

  4. UNE TRANSITION AVEC LES CIVILS EST UN ÉCHEC PROGRAMME.
    LA DÉCISION DU CNSP EST SALUTAIRE AVEC LA DÉSIGNATION DU COLONEL HASSIM GOITA COMME PRÉSIDENT DE LA TRANSITION.
    MAINTENANT UN PM COMME TATAM LY ET LE MINISTRE DE LA JUSTICE MALICK COULIBALY AVEC ABDOULAYE DIOP MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DE LA COOPÉRATION ET ABDOULAYE DAFFE A L’ECONOMIE SERA UN BON DÉPART POUR LA TRANSITION.VOICI LES TECHNOCRATES, APOLITIQUE, EXPÉRIMENTÉS ET CRÉDIBLE.
    LES GENS QUI VIVENT DE POLITIQUE DOIVENT ETRE ÉCARTÉ SANS MÉNAGEMENT QU’ILS CHERCHENT LE POUVOIR PAR LES URNES.
    LA CEDEAO EST DANS L’ILLÉGALITÉ TOTALE A CAUSE DU COMPORTEMENT DE ALASSANE OUATTARA.

  5. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

    SAÁNÉÉ ANI KONTRON..!!

    ….. Appel réitéré à l’Armée française ……

    https://youtu.be/OgoCKG2bW-M

    ….. Appel réitéré à l’Armée française ……

    ….. Appel réitéré à l’Armée française ……

    LA PEUR CHANGE DE CAMP…!

    LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP…!

    SAÁNÉÉ ANI KONTRON..!!

  6. TOUT CE QUE LA CEDEAO VOUS DEMANDE EST DE RESPECTER LES DROITS FONDAMENTAUX DE NOTRE PEUPLE POUR LEVER LES SANCTIONS!!! LE POUVOIR APPARTIENT AU PEUPLE QUI L’EXERCE PAR REFERENDUM OU PAR SES ELUS!!!!!! PERSONNE N’A ELU CES MILITAIRES FELONS DE KATI! CE SONT DES USURPATEURS!!!!!
    OFFICIERS FELONS, GRANDS BANDITS, INTELLECTUELS CORROMPUS ET MALHONNETES ET POLITICIENS INCONSCIENTS, CORROMPUS ET IRRESPONSABLES, NOUS EXIGEONS LE RETABLISSEMENT DE LA CONSTITUTION ET DES INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE DU MALI!!!
    PENSEZ-VOUS QUE LE MONDE VA VOUS RESPECTER AVEC VOS IMBECILITE’S?
    BANDE DE COCHONS!!!

    • Bien dit le Roi Biton de Segou car les gens qui encouragent les militaires à gérer la transition se trompent et les trompent en même temps Faites attention mes chers colonels et méfiez vous de la colère du peuple car ne dit on pas qu’ après DIEU c est le PEUPLE

  7. LES CONS QUI TIENNENT A’ DEFIER LA CEDEAO SONT LES MEMES CONS QUI S’ATTAQUENT A’ LA FRANCE! AU PAYS DE NENE SOUMARE’ IL Y A TROP D’IDIOTS! ON AIME L’IDIOTIE! ON N’A AUCUNE VISION!!!
    QUE FAIRE QUAND CELLES ET CEUX QUI SONT SENSE’S PROTEGER LES INTERETS SUPRIEURS DU PEUPLE MALIEN, DECIDENT DE S’ ATTAQUER AUX DROITS FONDAMENTAUX ET AUX INTERETS SUPERIEURS DE CE MEME PEUPLE!
    L’IMAM EST FONCIEREMENT NAIF! LES MEMBRES DE LA CLIQUE DE VOYOUS TE’ FOY KALAMA!!!!! DES VRAIS FARFELUS SANS VISION!!!
    JE SUIS PERDU. PEUT-ETRE QUE QUELQU’UN DOIT M’AIDER A’ COMPRENDRE CE QUI SE PASSE AU PAYS DE NENE SOUMARE’. J’AI TOUJOURS DIT QUE L’ETAT NE DOIT NI CREER NI SUPPORTER DES MILICES LOCALES POUR COMBATTRE SES PROPRES CITOYENS. AUJOURD’HUI, JE SUIS ENTRE DE CRIER SUR TOUS LES TOITS QUE DES OFFICIERS MALIENS NE DOIVENT JAMAIS DECAPITER LA REPUBLIQUE! THIS MILITARY COUP CANNOT STAND!!!!!

  8. Nous ne défions pas la Cedeao, nous préservons nos intérêts. La Cedeao eut faire un embargo et proposer des solutions de sortie de crise, elle est dans son rôle. Mais soyons claire !!!!!!!!!!!!! La solution optimale viendra des maliens, nous discuterons entre nous et nous trouverons la voie de sortie de crise qui nous convient!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! La Cedeao n’aura qu’à s’y conformer.

    • Lastus, c’est bien la CEDEAO QUI DEFEND LES DROITS FONDAMENTAUX DU PEUPLE MALIEN ET SES INTERETS SUPERIEURS! LES POLITICIENS FARFELUS, INCONSCIENTS, IRRESPONSABLES ET CORROMPUS COMME…. TOI, DISENT MERDE AUX INTERETS DU PEUPLE MALIEN!!! VOUS CHERCHEZ LE POUVOIR POUR VOUS ENRICHIR SUR LE DOS DU PEUPLE MALIEN! LE MALI ET LE VAILLANT PEUPLE MALIEN SONT LES CADETS DE VOS SOUCIS!!!
      SHAME ON YOU!!!
      BANDE DE COCHONS, CONTINUEZ A’ SUPPORTER LES COUPS D’ETAT!!!!!

      • Roi Biton, en parlant de politiciens farfelus, inconscients, irresponsables et corrompus, il faut commencer par IBK et son fils Karim…………… Ce sont eux qui ont dit merde aux intérêts supérieurs de la nation toute entière et ce n’est pas sur nous que la honte est, c’est sur vous actuellement……………… Un président mégalomane déchu proprement, son fils amaldème en fuite et toi l’apatride……. Nous allons avancer entre maliens, donc toi l’aptride tu n’es pas concerné.

    • Absolument Lastus. Les dirigeants de la Cedeao sont des hommes comme nous. Ils savent aussi où se trouvent les intérêts de leur pays respectif. Si nous brandissons l’hypothèse de la sortie du Mali de la Cedeao, vous croyez qu’ils n’auront pas peur ? Vive le CEDEXIT !!

  9. ” … Le Mali peut-il limiter les effets de cet embargo en privilégiant les frontières d’avec la Mauritanie et l’Algérie, comme le murmurent certains de nos compatriotes ? Rien n’est moins sûr. Car, la donne sécuritaire et les distances supplémentaires entre Bamako et ces frontières renchériront les coûts de marchandises y ayant transité… ” … ///…

    :
    Le SENEGAL est le seul pays voisin à être relié au Mali par une Ligne de Chemin de Fer, c’est peu et dommage… On est entouré de sept pays… !
    Pour un pays enclavé comme le Mali…, pourtant aussi une sorte de carrefour en plein centre de l’Afrique de l’OUEST et à équidistance des pays du Maghreb… Le Mali devrait être relié par le Chemin de Fer et l’AUTOROUTE à plus de pays. Notamment la Mauritanie. Une Ligne de Chemin de Fer et une AUTOROUTE Bamako-Nouakchott. Une Ligne de Chemin de Fer et une AUTOROUTE Conakry-Bamako, etc… ! Mais pour ça, il parait qu’il faut l’accord de l’ancien Colonisateur… Tout dépend du bon vouloir de Paris, quoi… !
    Nous ne devons pas rester dépendre d’un seul pays voisin en matière Ligne de Chemin de Fer. Pour ça, le pays doit d’abord désenclaver son territoire à l’intérieur.
    Relier toutes les grandes Agglomérations du Mali entre elles et jusqu’aux Villes et Villages frontaliers avec nos Voisins, par des Lignes de Chemins de Fer et par des AUTOROUTES.
    En desservant ainsi toutes ses Villes et Villages frontaliers… Le Mali faciliterait son approvisionnement et ses exportations. Aucun pays du monde ne se développe en restant replié sur lui même, même les pays ayant un accès à la mer…, à plus forte raison des pays enclavés… !
    Bien entendu le Mali ne peut que se contenter d’amener le Chemin de Fer et l’AUTOROUTE seulement qu’à ses Frontières. Libre aux pays voisins de vouloir ou non de faire pareil. S’ils le font, il n’y aurait plus qu’à faire des Interconnexions avec les voisins.
    Je sais…, on va me répondre que le Mali n’a pas les moyens… !
    On a juste que le moyen de faire la promotion de hauts Fonctionnaires qui les rende milliardaires, alors que des Familles Maliennes n’ont pas trois repas par jour…

    Vivement le Mali pour nous tous.

Répondre à Bamaké Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here