G5-Sahel : le Mali se retire de toutes les instances pour non-respect des textes

3

Le divorce est désormais consommé entre le Mali et ses voisins du Groupe des cinq pays du Sahel, engagés dans la lutte contre le terrorisme. Dans un communiqué, le gouvernement a annoncé, dimanche soir, à la télévision nationale le retrait du Mali du G5-Sahel en protestation contre le non-respect des textes. 

La brouille entre Bamako et des Chefs d’Etat des pays membres du G5 Sahel serait partie du refus de cette organisation de tenir sa 8ème session ordinaire à Bamako, en février 2022, censée consacrer la présidence du Mali à la tête de cette organisation militaire commune. « Conformément à la pratique établie, cette session devrait ainsi consacrer le début de la présidence malienne du G5 Sahel », a déclaré le gouvernement de la transition, dans un communiqué lu par le ministre porte-parole, le Col-major Abdoulaye Maïga. Les autorités maliennes protestent ainsi contre cette décision et indiquent avoir adressé une correspondance, en date du 22 avril 2022, au Général Mahamat Idriss DEBY ITNO, Président du Conseil Militaire de Transition et Président sortant du G5 Sahel.

Dans cette correspondance, le ¨Président de la Transition malienne, le Colonel Assimi Goïta avait déjà prévenu qu’en absence de progrès substantiel sur la question d’ici le 15 mai 2022, « la République du Mali se verra dans l’obligation de suspendre sa participation aux organes du G5 Sahel y compris la Force Conjointe ». Aux yeux des autorités de Bamako, la non-tenue à Bamako de la 8ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat des pays membres du G5 Sahel et des réunions statutaires des autres organes constituent une violation d’une décision prise par l’Institution.

Le Gouvernement malien rejette fermement l’argument d’un Etat membre du G5 Sahel qui  « avance la situation politique interne nationale pour s’opposer à l’exercice par le Mali de la présidence du G5 Sahel ». Pour Bamako, « aucun texte juridique du G5 Sahel ne prévoit des restrictions contre un Etat membre, sur la base de sa situation politique nationale. En la matière, aucune disposition des textes de cette Institution ne prévoit qu’elle puisse également endosser des sanctions ou restrictions édictées par d’autres organisations à l’endroit d’un Etat membre ».

Toujours dans ce communiqué, le gouvernement  attribue l’opposition de certains Etats du G5 Sahel à la présidence malienne au G5-Sahel « aux manœuvres d’un Etat extrarégional visant désespérément à isoler le Mali ». Pour le Mali, ces pratiques constituent« une perte d’autonomie de décision, une instrumentalisation et un dysfonctionnement grave » des organes du G5 Sahel. Sans pourtant  citer cette puissance extrarégionale, le gouvernement malien a fustigé ce qu’elle a appelé « l’instrumentalisation d’une Institution comme le G5 Sahel » dont le mandat consiste à mutualiser les moyens pour garantir des conditions de développement et de sécurité dans l’espace des pays membres. En déplorant ce dysfonctionnement, Bamako annonce donc son retrait de tous les organes et instances du G5 Sahel, y compris la Force conjointe. A cet effet, la décision de ce retrait sera notifiée aux Etats membres de l’organisation, conformément à la procédure prévue en la matière.

Malgré cette décision qui risque d’avoir un impact sur la coopération dans la lutte contre le terrorisme dans le Sahel, le Gouvernement Malien réaffirme toujours son engagement constant en faveur de l’intégration et des coopérations régionales pour la réalisation d’objectifs qui servent les intérêts majeurs des peuples africains.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Terrorists are certain to take advantage of conditions created favoring them due to lack of due cooperation plus consideration being given to Mali by Sahel 5 nations. Terrorists will manipulate border areas to find safety unless militaries of Sahel 5 nations are allowed to pursue terrorists into neighboring nations plus neutralize them. I hope that much of security agreement may be made plus held too.
    Sahel 5 nations concerning Mali reasoning is one trying to satisfy both sides of condition between ECOWAS plus France versus Mali where condition is constantly being readjusted by France or/plus ECOWAS to where both sides may not be satisfied. Thereof french hundreds of years of creation of chaos in Negroid Africa to plunder riches of Negroid Africa continue due to great great stupidity of some leaders of Sahel 5 nations. ECOWAS proof it is nigger organization to represent Caucasian Western democracy in Africa no matter what cost to Negroid Africans. We do not need anymore like those partaking of these actions. They are expendable plus should retire today.
    Unlike in past occurrences element of unstoppable accelerated Global Warming will impose hardship that make achieving comfortable world class modern living under unstoppable accelerated Global Warming impossible unless necessary security operation quickly come about plus is held to without input from parties outside Africa unless their presence receive approval from Mali. Unlike hundreds of years before this moment if we fail we will not get second chance to correct our erroneous ways but foreign plunders will plunder our natural resources riches in great joy.

    Mali have legitimate grievance under Sahel 5 nations bylaws. Those same bylaws are being violated by decisions rendered against Mali to timely deprive Mali of due leadership role in Sahel 5 group. Due some fear Mali leadership of Sahel 5 nations will prove to possess great leadership missing for decades if not centuries in Sahel 5 nations. We should not envy leadership by which we all profit in good way. That is stupidity clearly helping to facilitate bad intentions of sneaky France plus ECOWAS ordered by France or/ plus ECOWAS flunkies for personal financial gain at what will be all West African Negroids expense.
    Where Negroid Africans cling to outdated ways that guided Negroid Africa to be of most undeveloped areas in Africa at this late stage of unstoppable accelerated Global Warming that will destroy all life on this planet within decades we find lack of putting to use feasible practical Greater Good approach to perception, planning plus actions as cause. It is that simple. That failure expose stupidity of some of leaders of Sahel 5 nations.
    Mali withdrawal though undesired are fitting for circumstance. We all need security agreement to pursue terrorists into neighboring nation with intent to neutralize them. As operation is ongoing neighboring nation may be informed.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. Souvenons-nous: Debout sur les ramparts nous sommes resolus de mourrir pour l’Afrique et pour toi Mali! Oh Mali d’aujourd’hui, Oh Mali de demain! Les champs fleurissent d’Esperance et les coeurs vibrent de Confiance!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here