Journée de l’excellence : Le Prytanée militaire de Kati récompense les siens

0

Ce jeudi 27 juin 2019 ne fut pas une journée ordinaire au Prytanée militaire de Kati (PMK). Elle fut une occasion de reconnaissance du mérite et de galvanisation de la culture de l’excellence par les autorités scolaires de l’établissement.

Ainsi, ces filles et ces garçons qui se sont distingués durant tout leur cycle au Prytanée par leur travail, leur engagement et leurs sérieux ont vu leurs efforts magnifiés durant cette journée par la direction de l’école et ses partenaires.

Deux (02) discours ont marqué l’événement à savoir le discours du commandant de l’école et celui du président de l’Amicale des anciens élèves du Prytanée.

En effet, dans son allocution, le commandant de l’école, le lieutenant- colonel Sadio Camara a tenu d’abord à rendre hommage aux hommes et aux femmes, militaires comme civils qui ont  servi au Prytanée et qui ont fait valoir leur droit à la retraite. Il a adressé ses vives remerciements à l’ensemble des partenaires de cette école  dont les intérêts, les affections et les attachements ont permis au Prytanée d’aller plus haut et encore plus haut, disait il.

Il n’a pas manqué de glorifier le personnel de l’encadrement militaire et civil dont leur engagement et leur patriotisme ont permis de préserver le Prytanée des cascades, des bousculades qu’a connu cette année scolaire à savoir les grèves marrathonières des enseignants, les sorties intempestives de l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM), les retentions de notes, l’incompréhension entre le gouvernement et les Syndicats signataires du 15 octobre, le paiement en retard des salaires des fonctionnaires des collectivités, toute chose qui avait sérieusement hypothéqué le sort de l’année scolaire.

Après avoir évoqué quelques activités menées par l’école courant cette année 2018-2019 parmi lesquelles nous pouvons noter la tenue d’un atelier de formation des enseignants en méthode d’Approche Par Compétence (APC) au sein de l’établissement , atelier financé par la direction des écoles militaires; la construction de trois bâtiments, d’une infirmerie, d’une salle de sport et d’un logis pour l’encadrement militaire entièrement financé par la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Il a tenu à partager avec le public quelques prouesses des élèves du Prytanée. Ainsi, aux examens du Diplôme de fin d’études (DEF) le Prytanée a réalisé 100% de réussite contre un taux national de 66.71% et au baccalauréat, 73.91% contre un taux national de 28.51%.

Dans les concours inter lycées et inter académiques organisés à l’échelle nationale, régionale et internationale, dit il, le Prytanée militaire de Kati (PMK) a obtenu trente (30) distinctions honorifiques.

En clair, poursuit il, aux concours  du ‘’Meilleur élève en français‘’, organisé par le comité pédagogique de lettres et le Pole d’excellence pour la langue française, douze (12) candidats sur trize (13) ont été primés; A l’Olympiade de Russe organisée par l’Ambassade de Russie, dix (10) élèves sur quinze (15) ont été primés; au concours de ’’la promotion de la langue française’’, deux (2) élèves de la Terminale langues lettres , Joséphine Doussou Niambélé et Badra Badiané ont été qualifies à la phase nationale et régionale et devront aller au Burkina pour représenter le Mali à la phase internationale.

Au concours ‘’Livre d’or‘’ organise par la jeune chambre internationale universitaire de Kati, cinq (05) élèves sur huit (08) ont été primés. Au regard de ces résultats encourageants, le premier responsable de l’établissement a tenu à féliciter ses enfants, ses élèves avant de les exhorter à plus d’ ardeur, à plus de détermination et plus d’engagement afin de s’acquitter d’une dette évoquée par ANT le lieutenant Aminata Sawadogo qu’ il cite: «L’élève du Prytanée doit faire honneur au Prytanée et non le Prytanée à l’élève» et qu’ils aient toujours en tête l’importance et l’obligation du travail tel énoncé par le philosophe Emerson qu’il cite: «A toutes les critiques je me vois en faire qu’une réponse, me mettre au travail.»

Ainsi, «Etre récipiendaire d’un prix ou ne pas l’être dépend du travail et du comportement de chaque élève, la balle était dans notre camp, elle est maintenant dans le votre que vous en fassiez un rebondissement exaltant, lentement et surement  notre espoir repose sur votre succès», a-t-il laissé entendre.

Prenant la parole à son tour, le président de l’Amicale des Anciens Elèves du Prytanée, M. Ousmane Sine Diallo a surtout souhaité voir le Prytanée non plus comme une école d’excellences mais la meilleure école en république du Mali. Pour ce faire, il a surtout insisté sur la nécessité de plus de formation du personnel de l’encadrement aussi civil que militaire et leur dotation en des outils et des matériels modernes et adéquats.

Après ces discours protocolaires, le public a été gratifie d’une communication faite par M. Mamadou Coulibaly sur le thème: «Lecture culture et développement» au nom du comité pédagogique de lettres dans laquelle communication, Monsieur Mamadou Coulibaly a mis l’accent sur l’importance de la lecture pour la formation intellectuelle de l’individu et surtout sa place capitale dans le développement socioéconomique d’un pays avant d’exhorter parents d’élèves, et élèves à plus d’engagement et de passion pour la lecture car, dit il, en citant l’ancien président sud-africain Nelson Mandela, «Un peuple qui lie, c’est un peuple qui gagne.»

De nombreux prix ont été décernés à cette occasion, entre autres:

Des prix d’encouragement offerts aux élèves Fatoumata Diarra de la 8ème année avec une moyenne annuelle de 17,26 et SY Moawiya Traoré de la 11ème année Sciences avec une moyenne de 17,34,tous deux du Mali;

– Prix des élèves les plus disciplines de leur cycle est revenu aux élèves Konimba Drissa Samaké  de la 9ème année et Mohamed L. Dembélé de la 11ème année, tous deux du Mali;

– Le prix de l’intégration a été décerné à l’élève El Hadj Aboubacar Buno Magassouba  de la Guinée Conakry;

– Le prix du meilleur journaliste en herbe est revenu à l’élève de la TLL, Abdoul Rachid Ibrahima Guiminou  du Niger;

– Prix du meilleur élève aux différents concours décerné à Badra Badja de la terminale, du Sénégal;

– Prix des meilleurs travaux pratiques en biologie est revenu à Nouhoum Doumbia du Mali;

– Prix des mines pièges et explosifs est décernés à Mohamed Coulibaly du Mali;

Prix des Maths physiques chimie décerné à Habib Balla Fall du Sénégal;

– Et le prix des compétitions en athlétisme est revenu aux élèves Aïlchata Dembélé de la Terminale sciences sociales et Cheick Abou Dembélé de la 9ème année, du Mali pour ne citer que ceux-ci.

Ces prix sont essentiellement composés de tablettes, d’ordinateurs, de pagnes, d’équipements sportifs, des enveloppes et deux (02) motos Djakarta. En plus de ces prix d’autres distinctions honorifiques ont été décernées telles que des gallons de major décernés aux premiers de chaque classe de la 7ème  à la terminale et aux majors des Brevet de Préparation Militaire Elémentaire et Supérieure, des diplômes de reconnaissances décernés aux enseignants, aux travailleurs retraités et à des compagnons qui ne sont plus parmi nous à titre posthume.

Enfin, le prestigieux PRIX D’HONNEUR, composé d’une moto Djakarta, d’un ordinateur et d’une somme totale de 75.0000 FCFA  a été remporté par la malienne des terminales langues et lettres, mademoiselle Joséphine Doussou Niambélé.

Et le PRIX D’EXCELLENCE, composé également d’une moto Djakarta et d’un ordinateurs plus des pagnes au couleur de la fête de l’armée est revenu au Burkinabé Teegawende Raoul Isaac Tiendrebego.

A noter que le Prytanée est une école regroupant plusieurs nationalités à savoir le Niger, le Togo, le Tchad, le Burkina Faso, la Guinée Conakry, cette année le Benin et enfin le Mali.

Placée sous la haute présidence de M. le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le général de division, Salif Traoré accompagné du chef d’ Etat-major général adjoint des Armées, le général Bamba, la cérémonie, riche en couleur et bercée par la douce mélodie de la fanfare de l’école, a pris fin sous le regard admiratif de M. le maire de la commune de Kati, par un cocktail offert par la direction de l’établissement comme pour dire que le Prytanée militaire toujours fidele à sa devise à savoir: «S’instruire pour servir».

Daouda DOUMBIA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here