Ministère de la défense : Le «Segal», «la nouvelle attraction » !

2

Il y a beaucoup d’argent au ministère de la Défense et des Anciens combattants ! Les marchés et autres business, ce n’est pas ce qui y manque. C’est d’ailleurs ce qui explique la bousculade au niveau de ce département dès qu’il s’agit de changement de gouvernement.

Les plus intéressés sont les responsables politiques. Ils profitent de leur passage au niveau de ce juteux ministère pour renflouer les caisses de leur parti et placer certains de leurs militants ou rendre éligibles, ces derniers, à des marchés de plusieurs milliards. Il s’agit là du ministère de la Défense, en temps normal, occupé par un responsable politique malhonnête.

Heureusement pour les Maliens soucieux de l’avenir du pays, malheureusement pour les gros caïmans qui continuent à sucer le sang de nos soldats, les choses semblent avoir changé depuis l’arrivée d’un nouveau ministre à la tête du département.

Il s’agit d’un militaire, un Général de surcroît, dont l’intégrité ne souffre d’aucun doute : Ibrahim Dahirou Dembélé dit Bri. Il ne fait pas d’affaires, ne prend pas de pots-de-vin, et ne rentre dans aucune opération tordue ou malsaine.

Depuis sa nomination, nombreux sont «les chercheurs de marchés» qu’il a renvoyés parmi lesquels, même, de très hauts perchés. Que font-ils désormais ? Ils se rabattent sur le Segal (Secrétaire général). Avec lequel, ils essayent d’initier de nouvelles manières de faire des affaires. En attendant que le ministre ne les rappelle à l’ordre !

 MT

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Il s’agit là du ministère de la Défense, en temps normal, occupé par un responsable politique malhonnête.
    C’est quoi le dernier mot? des erreurs de sorte constituent des fautes et nuisent à la réputation

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here