Mali / Mutinerie ayant abouti au coup d’Etat du 18 août : Comment IBK a été lâché par tous

3

Sans la moindre résistance, sans aucune main forte prêtée par les  forces internationales présentes à Bamako, le président IBK a été renversé suite à une mutinerie, dont les signaux étaient pourtant perceptibles. Les soutiens politiques du président réélu en 2018 se cherchent à la loupe depuis…

 

maliweb.net – Comme un fruit mûr, le président IBK et son régime sont tombés dans la soirée du mardi 18 août, de façon plutôt élégante, suite à une mutinerie dans l’armée. Aucune goutte de sang n’est tombée durant cette journée folle ayant conduit à la démission du chef de l’Etat, à la dissolution du gouvernement et de celle de l’Assemblée Nationale.

Le chef de l’Etat a-t-il été trahi par ses partenaires et amis politiques ? On peine à le nier. Car, la mutinerie, qui vient de conduire à sa chute semble plutôt anodine, sans graves violences. Cette colère des militaires pouvait être envisagée des mois plus tôt, que cela n’étonnerait pas. Par exemple après les douloureux événements d’Ogossagou, de Dioura, d’Indélimane, de Tabnkort où plusieurs militaires et des civils ont été tués ou massacrés, des villages brûlés. Certains de ces évènements malheureux avaient même coûté à des officiers supérieurs des sanctions ou limogeage ou des réaménagements dans la hiérarchie militaire.

Donc, l’on pouvait déduire que le plus dur en termes de mécontentement au sein de l’Armée était derrière nous. C’est sans compter que la Grande muette du Mali est plus sensible aux grondements sociopolitiques de ces deux derniers mois.

En effet, avec la récurrence des meetings et manifestations de rues, organisés par la contestation populaire du M5-RFP, le pouvoir de Bamako devenait de plus en plus fragilisé, soumis à des coups de boutoirs des responsables politiques et de la société civile.

En plus de cela, le président IBK semble avoir abandonné ses responsabilités, pour ambitionner un arrangement politique  à lui profitable pour la fin de son mandat constitutionnel en 2023. N’a-t-il pas pesé de son poids dans les élections législatives de mars – avril 2020 ? N’a-t-il  imposé Moussa Timbiné comme président de l’Assemblée Nationale contre le choix de son parti, le RPM ? N’a-t-il pas œuvré pour la réélection de son fils, Karim Kéita à l’Hémicycle. Celui-ci ne se fera-t-il pas reconduire président de la Commission Défense de l’institution, avant de faire un rétropédalage en démissionnant de ce poste après les premières manifestations hostiles au régime de son père ? IBK et son Premier ministre n’ont-ils pas manœuvré pour que des cadres, qui leur sont proches (dont un conseiller à la présidence, un ministre et d’autres cadres) se fassent élire députés visiblement pour échapper à d’éventuelles poursuites judiciaires pour indélicatesses financières ?

Comment expliquer qu’en 7 ans de gouvernance d’IBK, son parti le RPM ait pu, par quatre fois au moins, initier une fronde contre des Premier ministres nommés par le chef de l’Etat. Le RPM n’a-t-il pas combattu ouvertement les Premiers ministres Oumar Tatam Ly, Moussa Mara ? Le parti présidentiel n’a-t-il pas initié une motion de censure contre Soumeylou Boubèye Maïga, contraint finalement à la démission ? Le parti d’IBK (et d’autres partis comme la CODEM) n’a-t-il pas depuis plusieurs jours demandé publiquement que le Premier ministre Boubou Cissé soit démis de ses fonctions ? Et le locataire du palais de Koulouba de faire preuve de son autisme habituel (dont avait beaucoup parlé l’opposant devenu ministre des Affaires étrangères Tiébilé Dramé).

Par ailleurs, de nombreuses voix s’étaient élevées pour rappeler le chef de l’Etat à réajuster sa gouvernance,  en mettant fin à l’impunité, au favoritisme, à la gestion patrimoniale et familiale des affaires de l’Etat. Rien n’y fit. IBK n’hésitera pas à faire traiter certains de ces acteurs comme des traitres. Ce fut le cas de l’artiste Salif Kéita, qui avait fait une sortie audible, en 2018, pour conseiller à son « grand-frère» de sortir par la grande porte en démissionnant, si tant est qu’il éprouve des difficultés à bien gérer la patrie commune. Comment ne pas évoquer le rejet de son projet de révision constitutionnelle par un conglomérat d’acteurs politiques et de la société civile sous le nom Anté A abanna (« nous refusons, c’est tout »)….

Quid des mesures de promotion au grade supérieur dans l’Armée, au détriment des jeunes cadres militaires ? Il semble que c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Le mécontentement va rapidement prendre comme une mayonnaise et le chef d’Etat-major chargé de la sécurité présidentielle en sera contaminé… le commandant de gendarmerie Ibrahim Traoré sera rapidement limogé de son poste, alors qu’il avait des idées et des sympathies avérées avec ce qu’il convient d’appeler le cercle des officiers réformateurs, qui forme désormais la colonne vertébrale du Comité national de salut du peuple.

Sans compter le cri de détresse et les mises en garde des contestataires du M5-RFP demandant le départ du président et de son régime. IBK a-t-il surestimé l’enracinement de son pouvoir ? Comptait-il sur le soutien de ses amis et partenaires étrangers ? Tout semble l’indiquer. Sauf que le désormais ex-président de la République du Mali n’a pas mesuré la réactivité de l’Armée malienne décidée à jouer son rôle d’arbitre du jeu institutionnel.

En effet, le coup d’Etat que vient de perpétrer le Comité national de Salut du peuple (CNSP) semble s’inscrire dans cette logique, celle de siffler la fin de la récréation, du désordre politico-institutionnel.

En se prononçant clairement pour une transition civile en vue de revenir rapidement à la normalité institutionnelle, les jeunes officiers supérieurs conduits par le Colonel Sadio Camara pourraient se donner une fréquentabilité par défaut, le pouvoir d’IBK étant déjà affaibli et insatisfaisant.« Nous ne tenons pas au pouvoir, mais nous tenons à la stabilité́ du pays qui nous permettra d’organiser dans des délais raisonnables consentis, des élections générales pour permettre au Mali de se doter d’institutions fortes capables de gérer au mieux notre quotidien et restaurer la confiance entre les gouvernants et les gouvernés ». Cette profession de foi ajoutée aux tractations annoncées pour hisser un civil bon teint et homme de consensus à la tête de la transition devrait désarmer la communauté internationale, habituellement caustique face au changement anticonstitutionnel du pouvoir.

Il ne reste qu’aux nouveaux hommes forts de Bamako d’œuvrer rapidement à renforcer leur crédibilité (déjà largement reconnue au plan national) au plan international, consolider leur emprise provisoire sur le pays, sécuriser les personnes et les biens et surtout faire retrouver à IBK et tous ceux qui avaient été arrêtés l’air de la liberté. Mais aussi de la démocratie, comme leçon à méditer.

Kassoum TOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Nous restons mobilisés dans la lutte pour l’intérêt national du MALI. Nous n’avons pas mis nos vies sur la planche a la Place de l’ Indépendance pour amuser la galerie pour qui que se soit. Cependant, dans l’esprit du patriotisme, nous acceptons le rôle que doit jouer le CNSP dans le processus du retour de l’ordre constitutionnel, de la souveraineté du Mali, de l’autorité de l’état, de la stabilité et de la paix dans notre pays.

    1. PREMIÈRE PRIORITÉ IMMÉDIATE: JUSTICE

    – Enquête, jugement et peines exemplaires pour les auteurs de divers crimes de sang et financiers, y compris les tueries de manifestants du 10 et 11 juillet!
    Pour ce faire, il faut vite remplacer les actuels membres bidon de la HAUTE COUR DE JUSTICE avec de nouvelles personnes intègres et avides de justice, afin de juger les acteurs des crimes sur les maliens… sans exception! Personne ne doit être libéré pour quelque raison que ce soit! Sans le maintien stricte et immuable de la justice contre ces crimes même ce coup d’état sera encore un acte de parodie qui ne changera absolument rien au Mali… et le cycle de faillite continuera au Mali jusqu’à la fin des temps!!! Il faut frapper fort … c’est ce que les maliens veulent voir! On a trop badiné avec les criminels dans ce pays et ça risque de nous détruire je jure de Dieu ! Il est temps il est temps il est temps de saigner les saigneurs …. Car une RÉVOLUTION sans JUSTICE et un festival de défoulement!

    Tout acte de DILATATION DE JUSTICE ou d’arrangements sur la base des liens familiaux, d’amitié ou d’anciens liens politiques, ou d’intervention des religieux ou des familles fondatrices sera considéré comme un sabotage ou une trahison vis a vis de la révolution du Nouveau Mali.

    a bon entendeur!

    Vive le Mali, vive M5-FRP et vive CNSP!

    2. DEUXIÈME PRIORITÉ IMMÉDIATE: FINANCE ….

  2. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et ou rend heureux les honnêtes

    Les Anciens et les Anciennes qui avaient un Sens Aigu de l’Observation nous ont enseigné tard la nuit dans le Bois

    *Que l’ami de ton ennemi est ton ennemi

    Et entre tous les ennemis le plus dangereux est celui dont on est l’ami

    *Que l’ami qui n’est ami que par intérêt n’est qu’un ennemi à coup sûr ou deviendra un ennemi à coup sûr

    *Que les soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs les Autres d’Occident et Organisations et leurs soldats sous mandat de renouvellement de mandats en renouvellement de mandats

    N’ont pas d’amis mais uniquement et uniquement des intérêts à défendre

    Et s’ils veulent être vos amis il faut les fuir il ne faut jamais accepter leur amitié sinon vous serez foutus fichus par leur roublardise leur fourberie leur méchanceté leur cynisme

    *Ils ont juré sur tous leurs idoles statues statuettes de s’accaparer de l’Afrique au Sud du Sahara Pourvue de Bassins Sédimentaires

    *Qu’à cœur vaillant rien d’impossible ainsi une personne peut outrepasser des difficultés a priori insurmontables

    *Que si Allah Dieu Mangalah Yahweh nous a donné un cœur vaillant c’est pour avoir la capacité de résoudre par soi-même toutes les épreuves comme un défi

    *Que Allah Dieu Mangalah Yahweh aime et aide les personnes qui fournissent de l’effort personnel pour la résolution de leurs problèmes

    *Que Allah Dieu Mangalah Yahweh a horreur déteste les personnes qui comptent sur tiers Ainsi IL les rend dépendants soumis esclaves sans-dents du tiers

    *Que rien ne sert d’avoir peur de la mort Que tu ais peur d’elle ou pas elle viendra te prendre le jour prévu par Allah Dieu Mangalah Yahweh

    *Qu’aucun humain sur cette terre ne sait répondre avec exactitude à la triple question à savoir QUAND COMMENT OÙ

    Qu’il ne faut jamais au grand jamais avoir peur de la mort et qu’il faut toujours affronter l’ennemi car il est aussi un mortel comme nous

    *Si les soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs les Autres et Organisations avec leurs soldats sous mandats de renouvellement de mandats en renouvellement de mandats VOULAIENT L’UNITÉ DU MALI ILS L’AURAIENT DÉBARRASSÉ DEPUIS FORT LONGTEMPS des voyous de Fameux Terroristes Faux Djihadistes Faux Islamistes qui ne sont point des Foudres de Guerre car ils détalent tels des lapins quand on met le feu sur leurs fesses

    CAR ILS EN ONT LES MOYENS MATÉRIELS MILITAIRES HUMAINS ET FINANCIERS

    *Il revient aux Forces de Défense et de Sécurité du Mali au cas où CEDAO CEDAO ou (les Corvéables les Esclaves et Domestiques de l’Afrique de l’Ouest) de leurs maitres et seigneurs leurs soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs et Organisations

    Veulent intervenir militairement

    Ou au cas où les forces des soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs et Organisations

    Veulent intervenir militairement

    Ils doivent alors faire exploser tous les malins et malines lettrés mutants et mutantes gouvernants arrêtés et cela sans aucun état d’âme

    Ainsi dès maintenant ils doivent mettre en place tout le dispositif nécessaire à cette fin pour cet objectif

    Car ils ont tué d’innocentes personnes et ont fait disparaitre des personnes bien connues

    *Nous sommes dans une compétition mondiale économico-politico-militaro-religieuse-raciale où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme

    1)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *Qu’Allah Dieu Manghalah Yahweh par l’intervention en ce 18 Aout 2020 des soldats sous-officiers et officiers Prototypes des Maliens et des Maliennes Antiques Courageux Intrépides Sans Peur Fiers Honnêtes Ayant un Amour Profond pour Leur Mali

    Donne une aubaine une occase une occasion une chance une opportunité pour les maliens et maliennes toutes ethnies confondues toutes couches sociales confondues toutes religions confondues tous âges confondus

    *De s’assembler de s’unir sincèrement honnêtement pour un Mali Honnête Fort Un Démocratique

    *En Mettant Rapidement En Place Un Gouvernement Transitoire Constitué de Maliens et Maliennes Fiers-Honnêtes Ayant Un Amour Profond Pour Leur Mali

    *Qui Devra Cuisiner Mitonner Questionner Interroger Ibrahim (le Malien Sacrificateur de jeunes croyants et croyantes le Jeudi 10 Juillet le Vendredi 11 Juillet le 12 Juillet 2020 au nom de son dieu sanguinaire šayṭān de sa Loge Royale Familiale Omerta Mandé-Mansa Relais de la France Afrique pour son Aïda Al Adha) Aux Fins de Savoir ce que lui et son groupe soi-disant non identifié ONT FAIT DE SOUMAÏLA LE CHEF DE L’OPPOSITION MALIENNE Le 25 Mars 2020

    *Qui Devra Cuisiner Mitonner Questionner Interroger Avec des Kôkôta Puissants sur le crâne de Karim Keita aux Fins qu’il se rappel et dit ce qu’il a fait de Bouréma Touré Journaliste d’Investigation disparu le 29 Janvier 2016

    *Qui Devra Organiser Des Élections Présidentielles et Législatives Crédibles Auto-Financées

    Et ils Doivent Refuser Avec Force et Énergie Toutes Aides Financières des soi-disant amis ennemis les Autres et Organisations pour Ces Élections

    Aux Fins que le Président Élu de leur Mali Ne Soit le Président Voulu Par leurs soi-disant amis ennemis les Autres et Organisations donc un Président Agenouillé Esclave Lazzarone Gueux Sans-Dents Soumis aux Dictas des Autres et Organisations Et Qui Se Contrefichera de Son Mali

    *Nous sommes dans une compétition mondiale économico-politico-militaro-religieuse-raciale où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme pour faire mal pour détruire asservir soumettre déposséder l’Autre

    *Il reviendra donc aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali tel indiqué dans leur hymne national d’être unis en renforçant leur rang car la voie qui mène au vrai bonheur commun est dure très dure

    *Ils doivent pour leur bonheur et le salut public forger le bien commun en étant à tous moments vigilants et cela demande le courage le labeur la vérité de tous les jours le dévouement et même s’il faut leur sang ils doivent le faire

    *Ils doivent être debout en marche pour l’avènement d’un Mali Honnête Fier Prospère Entier Unique Démocratique

    *Ils doivent prendre en main la gestion et la destinée de leur Mali et avec toutes les richesses dont leur Mali renferme et dispose et en créant des sociétés d’état dirigées par des maliens et maliennes non mutés fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali pour l’exploitation et la gestion de toutes ces richesses

    Et cela dans une atmosphère d’honnêteté de travail bien fait de compétitivité et de l’égalité des chances

    Leur Mali surement et sans aucun doute deviendra une vraie puissance économico-politico-militaro-éducative sur le plan international

    *Ils doivent veiller à l’équipement rapide de leurs forces de défense et de sécurité en armes missiles avions dromes hélicos chars de combats de véhicules de transport de troupes de moyens de communications modernes et adaptés

    Et à ce que le front de combat soit confié aux soldats sous-officiers et officiers venus par vocation prototypes des maliens antiques fiers honnêtes courageux intrépides ayant un amour profond pour leur Mali qui assumeront avec succès leurs missions régaliennes et il revient aux forces de défense et de sécurité de leur Mali d’assurer la sécurité partout au Mali et sans exception

    *Ils doivent remercier les forces sous mandat de renouvellement de mandats en renouvellement de mandats de quitter leur Mali aux fins d’éviter la cahotisassions et la Bassin-Sédiment-Taoudénisation de leur Mali

    *Ils doivent se rappeler de ce que sont devenus l’Afghanistan l’Irak avec leurs cahotisassions le Soudan avec sa Soudanisation la Yougoslavie avec sa Balkanisation la Bosnie le Rwanda avec leurs communaucides leurs génocides avec la présence des soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs de leur Mali les Autres et Organisations avec leurs soldats sous mandats de renouvellement de mandats en renouvellement de mandats ET IL NE PEUT EN ÊTRE AUTREMENT

    *Ils doivent traduire les malins et malines lettrés mutants et mutantes

    Responsables de la décomposition de leur Mali devant une juridiction spéciale pour Haute Trahison Association avec les ennemis pour Crimes Contre l’Humanité et Génocide

    *Ils doivent traquer et mettre hors d’état de nuire et sans aucun état d’âme tous les voyous qui pullulent à travers leur Mali

    Comme cela se passe partout dans les vraies démocraties aux fins que plus jamais il ne vient à l’idée d’une personne ou groupe de personnes de commettre de tels actes dans leur Mali

    Dans les vraies démocraties il n’y a pas de compromission pour l’impunité

    *Ils doivent faire en sorte que leur Mali soit une vraie démocratie de justice d’égalité de laïcité de rigueur de discipline de la compétence de la compétitivité du travail bien fait de l’honnêteté de l’égalité des chances de la séparation et de l’indépendance des pouvoirs

    *Ils doivent faire en sorte que leur Mali soit aux vrais rendez-vous du donner et du recevoir

    *Ils doivent faire en sorte que leur Mali rentre de façon efficace dans cette compétition mondiale politico-économico-militaro-religieuse-raciale où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme pour faire mal pour détruire asservir soumettre déposséder l’Autre

    Et où il n’y a pas de place pour les cloches les gueux les lazzarones les mendiants les courbés les penchés les rampants les quémandeurs les esclaves les sans-dents les soumis les bêtes les complexés les couards les cupides les fainéants les farfelus les idiots les insouciants les laxistes les médiocres les naïfs les peureux les paresseux les pleurnichards les rêveurs les sentimentaux les sybarites les tarés

    ET D’EN SORTIR VAINQUEUR car dans cette compétition mondiale il n’existe point de développement par un tiers (au risque d’être colonisé et d’enrichir le tiers) ni la défense de son pays par un tiers (au risque de tomber dans un chao un émiettement indescriptible de son pays et de perdre à jamais et pour toujours son pays)

  3. “faire retrouver à IBK et tous ceux qui avaient été arrêtés l’air de la liberté”
    Non sans avant de lui faire vomir tous les sous qu’il a engloutis dans “sa maison familiale” transformée en palais présidentiel bis et tous les milliards volés pour l’achat d’un avion de luxe (pour pavoiser à travers le monde durant 7ans) et au détriment de l’armée. Ibkalamité, son hydrocéphale de fils et tous ses sbires doivent dégueuler ce qu’ils ont bouffé durant ces 7 longues années de calvaire pour le Mali, un trou dans l’histoire du Mali, un accident ce soulard à la tête du Mali. Avec mon demi siècle sur terre je n’ai jamais connu un président aussi nul sur terre que cette fripouille d’ibkon.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here