Opération Barkhane : Actualité des opérations

0

Dans la bande sahélo-saharienne, plusieurs opérations conjointes et actions de partenariat ont marqué la semaine. Elles illustrent le très bon niveau d’interopérabilité de la Force Barkhane et des forces partenaires.

Opération logistique Du 21 au 30 novembre s’est déroulée une opération visant à acheminer un convoi logistique armé par le Groupement tactique désert Logistique (GTD-Log) Dragon dans le cadre du transfert de la base de Tombouctou prévu avant la fin de l’année.

Le convoi d’une centaine de véhicules est parti de Gao le 18 novembre et a atteint Tombouctou le 24 novembre pour en repartir le 27 novembre, avec une partie des équipements et véhicules de la Plateforme désert relais (PfDR) de Tombouctou. En quatre jours, le convoi a parcouru les 350 km retour qui le séparaient de Gao, appuyé par les Griffon du GTD Korrigan.

Exercice d’appui aérien au profit des GATA des forces partenaires

Le 23 novembre 2021, les Guideurs aériens tactiques (GATA) tchadiens formés sur la base de N’Djamena par la Force Barkhane ont mené un exercice dans le cadre du Partenariat militaire opérationnel (PMO).

L’armée de l’air tchadienne a préparé l’ensemble de la manœuvre. L’objectif était de recycler les compétences acquises lors des précédentes formations. Les GATA ont parfaitement restitué les procédés lors des missions effectuées avec les Mirage 2000 de la Force Barkhane : établissement du contact avec une procédure d’authentification, marquage de zone, envoi du « vert largage », etc. La coordination entre le Centre des opérations (CO) de la Base aérienne projetée (BAP) et le Centre des opérations aériennes tchadien a été excellente.

Task Force Takuba : l’ULRI n°6 fait respecter « Ménaka sans armes »

Du 2 au 3 décembre, l’Unité légère de reconnaissance et d’intervention (ULRI) n°6, appuyée par le Task Group (TG) n°2 franco-tchèque de Ménaka, a mené une opération de reconnaissance et de sécurisation dans la zone de Tin Fadimata, zone où la menace des groupes armés terroristes (GAT) est présente, située à une cinquantaine de kilomètres au nord de Ménaka. L’objectif était de s’assurer du respect de l’initiative « Ménaka sans armes », destinée à réduire l’insécurité et le banditisme dans la région.

Durant ces deux jours, l’ULRI n°6 a sécurisé les axes menant vers le Nord, en procédant à la mise en place de plusieurs points de contrôle à la sortie des villages, conseillé et appuyé par le TG 2. Cette opération a permis la saisie d’armements lors d’un contrôle de véhicules.

Avec cette deuxième opération en moins de deux semaines, les soldats maliens de l’ULRI 6 continuent d’accumuler de l’expérience opérationnelle.

Ils consolident leurs compétences et prouvent leur capacité à mener des opérations en profondeur, tout en réaffirmant la place des Forces armées maliennes (FAMa) dans le Liptako-Gourma.

CCOM/Barkhane

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here