Les artistes se mobilisent e contre la pollution à travers le Projet ‘Plastik Toxik Pratout ‘

0

L’association Famu Danse, Copier-Coller et les Ateliers Médicis  en partenariat  avec SANUVA et l’Institut Français de Paris, ont organisé une conférence de presse le mardi 23 février 2021 dans les locaux de l’Union d’associations artistiques et culturelles  « Le Fil » sis au quartier du fleuve. Cette rencontre avait pour but d’annoncer la mise en œuvre des  activités du projet artistique «  Plastik Toxik Partout ».

Face à  la dégradation de notre environnement avec une présence accrue, nocive et nuisible des ordures domestiques, des déchets brûlés aux fumées toxiques, des artistes se sont réunis autour d’un projet dénommé ‘Plastik  Toxik Partout’  dans  le but  de dénoncer la pollution extrême de notre cadre de vie. A travers ce projet  ses initiateurs  cherchent à sensibiliser le grand public pour la protection et la préservation de l’environnement.

Lamine Diarra de Kuma so Théâtre, Tidiane N’Diaye, Daouda Kéïta de Famu Danse et Nadia Beugre chorégraphe engagés étaient face à la presse  lors de la présente conférence organisée pour marquer le lancement des activités du projet.

Lamine Diarra et Daouda Kéïta  ont tour à tour présenté  « Plastik Toxit Partout » qui met ensemble   les artistes maliens et français en capacité d’intégrer les questions de protection de l’environnement dans leur travail de création et dans leur message artistiques.

Pour  la mise en œuvre du projet,  les organisateurs annoncent  des ateliers de formation, des danseurs, plasticiens et performeurs  à Bamako, Koutiala et Ségou. Ces derniers devraient partager leurs choix esthétiques et leurs convictions écologiques avec les jeunes artistes en voie de professionnalisation.

Khadydiatou SANOGO/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here