Mali: La CEDEAO adopte des mesures contre les puschistes (Communiqué)

16

Suite à son communiqué publié au cours de la journée du 18 août 2020 faisant état d’une mutinerie en cours au sein des Forces Armées Maliennes, la CEDEAO a noté avec une très grande préoccupation la prise de pouvoir par des militaires putschistes maliens.

Cette prise de pouvoir intervient dans un contexte de crise socio- politique difficile. En effet, la CEDEAO rappelle qu’elle a engagé un processus de médiation depuis plus de deux mois en vue de trouver une solution à cette crise. Suite à ce coup de force des militaires putschistes maliens, qui est de nature à avoir un impact négatif sur la paix et la stabilité au Mali et dans la sous-région, la CEDEAO :
a) condamne avec la plus grande fermeté le renversement par des militaires putschistes du Gouvernement démocratiquement élu du Président Ibrahim Boubacar Kéita;
b) dénie catégoriquement toute forme de légitimité aux putschistes et exige le rétablissement immédiat de l’ordre constitutionnel ;
c) rappelle aux militaires leur responsabilité sur la sûreté et la sécurité du Président Ibrahim Boubacar Kéita et des officiels arrêtés ;
d) exige la libération immédiate du Président Ibrahim Boubacar Kéita et de tous les officiels arrêtés ;
e) suspend le Mali de tous les Organes de décision de la CEDEAO avec effet immédiat, conformément au Protocole additionnel sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance et ce, jusqu’au rétablissement effectif de l’ordre constitutionnel ;
f) décide de la fermeture de toutes les frontières terrestres et aériennes ainsi que l’arrêt de tous les flux et transactions économiques, commerciales et financières entre les pays.
membres de la CEDEAO et le Mali et invite tous les partenaires à faire de même ;
g) demande la montée en puissance immédiate de la Force en Attente de la CEDEAO ;
h) engage la Commission de la CEDEAO à mettre en œuvre immédiatement un ensemble de sanctions contre tous les putschistes et leur partenaires et collaborateurs ;
i) décide de dépêcher une délégation de haut niveau pour assurer le retour immédiat de l’ordre constitutionnel ;
j) décide de demeurer saisie de la situation au Mali.

Fait à Abuja le 18 août 2020 Commission de la CEDEAO

Commentaires via Facebook :

16 COMMENTAIRES

  1. Après l’ambarcos sur notre Maliba s’il vous plaît je demande à la CEDEAO de fermer le soleil, la lune, d’ arrêté l’oxygène et de fusionner le ciel à la terre.
    Que Dieu bénisse le Mali et nous les Maliens.
    Un peuple – Un but – Une fois 🇲🇱🇲🇱.

  2. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

    RIRES…. !! QUE SE PASSE T-IL…??

    UN COMMUNIQUÉ de-la-cedeao…?
    un-mini-sommet-extraordinaire-de-la-cedeao…?
    un-SUPER-sommet-extraordinaire-de-la-cedeao…?
    un-HYPER-sommet-extraordinaire-de-la-cedeao…?
    un-GIGA-sommet-extraordinaire-de-la-cedeao…?
    un-META-sommet-extraordinaire-de-la-cedeao…?

    CELA NE CHANGERA RIEN : LA CEDEAO EST MORTE AU MALI, Á BAMAKO, LE 19 -07-2020.

    TENEZ BIEN: CETTE DATE EST D’ IMPORTANCE GALACTIQUE….!

    FINI…! LA CEDEAO EST MORTE !!!

    PRENEZ LE TEMPS DE CHERCHER DANS LES ARCHIVES:

    – LA CEDAO N’ A JAMAIS ÉTÉ UNE INITIATIVE AFRICAINE ET N’ A JAMAIS SERVI LES INTERETS DE NOS PEUPLES.
    LA CEDEAO, EST UNE “CRÉATURE” NÉO-COLONIALE FRANCAISE EMPECHANT TOUTE AUTRE TENTATIVE SOUVERAINE D’ INTÉGRATION SOUVERAINE DE NOS PEUPLES.

    SI ” L’ ACCORD DE NON-PAIX ” D’ ALGER FUT UN POISON VIOLENT, Á CAUSE DUQUEL LE MALI VOMIT DU SANG CONTINUELLEMENT DEPUIS 2015, ALORS CETTE MÉDIATION DE LA CEDEAO-FRANCAFRICAINE DEVRAIT SERVIR DE VRAI “TAKOUBA” POURQUE LE MALI SE FASSE LE “SEPPUKU” ICI .Á BAMAKO .

    LA CEDEAO-FRANCAFRICAINE EST VENUE AVEC UN PLAN DE DÉMOLITION JURIDIQUE ULTIME DE CE QUI RESTE DU MALI POST-ACCORD DE NON-PAIX D’ ALGER.

    LA CEDEAO-FRANCAFRICAINE A ÉCHOUÉ, A ÉSSUYÉ UNE DÉFAITE CUISANTE..

    NOUS, LES SPIRITUALISTES AFRICAINS AUTHENTIQUES, ANTI-LARBINS FRANCISÉS ET/OU ARABISÉS NE SOMMES NI DU M5, NI PRO-IBK.

    NOUS, LES SPIRITUALISTES AFRICAINS AUTHENTIQUES, DÉCLARONS LA CEDEAO MORTE.

    LA MORT DE LA CEDEAO EST SURVENUE LE 19 JUILLET 2020 Á BAMAKO.

    LES TROUBLES CONGÉNITAUX MENTAUX DONT SOUFFRAIT LA CEDEAO L’ ONT POUSSÉ AU SUICIDE.

    OUI, LA CEDEAO S’ EST SUICIDÉE Á BAMAKO !!!

    OUI, LA CEDEAO S’ EST SUICIDÉE Á BAMAKO !!!

    OUI, LA CEDEAO S’ EST SUICIDÉE Á BAMAKO !!!

    NI IBK, NI DICKO NE SONT LA SOLUTION POUR UN MALI PROSPERE.

    LA SOLUTION EST AU PEUPLE MALIEN.

    LE POUVOIR D’ UN PRÉSIDENT MALIEN NE DOIT PLUS JAMAIS DÉPENDRE DE “soutiens internationaux”, MAIS UNIQUEMENT DE LA CONFIANCE ET LA LÉGITIMITÉ QUE LE PEUPLE SOUVERAIN DU MALI APPORTE Á CE PRÉSIDENT.

    CES “présidents pantins” IGNORENT QUE LES TEMPS ONT CHANGÉ, ET RISQUENT TOUS D’ ETRE “KADHAFFI”-zés ONE-BY-ONE DANS LEURS PAYS RESPECTIFS ET POUR JUSTE CAUSE..!!!

    EN PLUS, LES MALIENS N’ ONT JAMAIS ÉLU DE RÉPRESENTANTS Á LA CEDEAO.

    DONC CETTE CEDEAO NE SAURAIT ETRE AU DESSUS DE LA LÉGITIMITÉ POPULAIRE, CELLE DU PEUPLE EN SOL MALIEN.

    LE PEUPLE MALIEN N’ EST NI PRO-IBK, NI PRO-M5: LE PEUPLE MALIEN EST PRO-DIGNITÉ , PRO-SOUVERAINITÉ.

    SAANÉ ANI KONTRON…!!

  3. ama 19 Août 2020 at 08:03
    “Mon frère pas de gouvernement d’union nationale toujours les mêmes pourris vont encore venir piller ce pays: Tall, Choguel, Modibo, Amion on ne veut plus de ces sales personnes”

    Effectivement, ce sont bel et bien des pourris, et c’est à NOUS SEULS de ne pas les faire accéder au pouvoir a la suite du Mafioso et de son gang !!!

    Par contre, j’avoue ne pas bien comprendre ta “logique”😂 qui consiste en gros à REGRETTER ET DEPLORER LA CHUTE D’UN POURRI…………PAR PEUR DE VOIR UN POURRI LE REMPLACER !!!!!!!!!😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    Faudra m’expliquer…🤣

  4. Que la Cédéao aille se faire mettre. Ils voulaient laisser un peuple meurtri à l’abandon et faire disparaître notre pays. Alors je leur dis d’aller se faire enculer.
    A chacun son tour chez le coiffeur, votre tour respectif viendra pour les présidents corrompus et assoiffés de pouvoir. Fuck off!

  5. Mon frère pas de gouvernement d’union nationale toujours les mêmes pourris vont encore venir piller ce pays: Tall, Choguel, Modibo, Amion on ne veut plus de ces sales personnes, ayons pitié de ce pays

  6. Le profil des militaires putschistes se précise. Ils semblent être conscients et responsables; ce qui est une bonne nouvelle.
    Ils semblent être plus instruits et de vrais chefs militaires contrairement à ceux de 2012; ce qui est une deuxième bonne nouvelle.
    La situation reste fragile et volatile mais étant donné que ce sont des chefs militaires qui sont à la tête de ce mouvement, on peut espérer avoir une maitrise de la situation aussi bien dans les camps que dans la population.
    Espérons…..

  7. POURQUOI LA CEDEAO VEUT-ELLE SE SUBSTITUER AUX MALIENS? Ces décisions de la CEDEAO me semblent avoir été dictées par la France à travers Mahamadou Issoufou, leur valet le plus servile. A présent qu’IBK a démissionné, la CEDEAO ne peut pas demander un retour en arrière sans tenir compte du souhait clairement exprimé par écrasante majorité du peuple malien de voir IBK démissionner.

    1. NE DRAMATISONS PAS LES CHOSES. LE DÉPART D’IBK NE SIGNIFIE PAS LA FIN DU MALI. PERSONNE N’EST INDISPENSABLE .

    2. Ce qu’il nous faut a présent c’est UN GOUVERNEMENT DE TRANSITION CIVIL ET CONSENSUEL réunissant toutes les sensibilités politiques du Mali puis l’organisation d’une sorte de conférence nationale du PEUPLE SOUVERAIN du Mali pour décider de la voie à suivre. LE SOUVERAINETÉ SIGNIFIE QUE C’EST LE PEUPLE MALIEN QUI DÉCIDE LIBREMENT DE LA VOIE A SUIVRE. IL NE DOIT PAS SE FAIRE DICTER SES DECISIONS PAR MAHAMADOU ISSOUFOU ET UNE ORGANISATION CONTINENTALE QUI N’EST QU’UNE CAISSE DE RÉSONANCE DE LA FRANCE, PRINCIPAL PAYS RESPONSABLE DU CHAOS QUI S’INSTALLE AU SAHEL.

    3. IL FAUT COMPRENDRE QUE TANT QUE LA FRANCE AURA SON MOT A DIRE DANS LES DECISIONS QUI SE PRENNENT AU MALI, IL N’Y AURA JAMAIS DE PAIX DANS CE PAYS. TÔT OU TARD IL FAUDRA QUE LES MALIENS PRENNENT LEUR COURAGE A DEUX MAINS POUR FAIRE DEGAGER LA FRANCE DE CE PAYS. IL N’Y AURA PAS DE PAIX TANT QUE LA FRANCE SERA LA. C’EST ELLE QUI ENTRETIENT LE CHAOS. IL FAUT CHASSER LA FRANCE DU MALI ET DU SAHEL. CES NEOCOLONIALISTES RACISTES, PRÉTENTIEUX ET ARROGANTS SONT LES PRINCIPAUX RESPONSABLES DES PROBLÈMES AUXQUELS NOUS FAISONS FACE. CE SERA D’AUTANT PLUS FACILE QUE LA FRANCE EST TOTALEMENT ISOLÉE SUR LES QUESTIONS DU SAHEL. AUCUN PAYS EUROPEEN NE LA SOUTIENT.

    4. IL FAUT ABSOLUMENT REFUSER LE DIKTAT DE LA CEDEAO QUI N’EST QU’UNE CAISSE DE RESONNANCE DE LA FRANCE A TRAVERS MAHAMADOU ISSOUFOU. LE PEUPLE MALIEN DOIT SOUVERAINEMENT DÉCIDER DE SON SORT SANS SE FAIRE DICTER LA CONDUITE A SUIVRE.

    5. LES MILITAIRES DOIVENT CONSULTER TRÈS RAPIDEMENT L’ENSEMBLE DES ACTEURS POLITIQUES ET PRENDRE DES MESURES D’URGENCE POUR RASSURER LES POPULATIONS SUR LEUR VOLONTÉ DE REMETTRE LE POUVOIR AUX CIVILS LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE.

  8. 😂 😂 😂 😞 😞 😞
    Le syndicat des présidents a parlé … !!!!

    Mais le problème est que Zon Brin même est fatigué et les soldats ratés n’ont d’autres choix que de ne jamais retourner en arrière … 😞 😞 😞 😔 😔 😔

    Donc on va vers la CRISE … une autre comme celle de 2012 … mais différente car il y’a aussi les politicards qui ne peuvent ouvertement supporter les soldats ratés ni peuvent ils les critiquer … car eux tentait leur coup d’état à travers la rue … 😞 😆 😢 😂 😔

    La réalité est que le Mali ne va jamais s’en sortir de sa culture d’irresponsabilité populaire et de coup d’état militaire… JAMAIS … 😞 😔 😢

    Vous avez intérêt à faire en sorte que ceux de vos camarades qui sont au front ne perde pas la vie bêtement encore une fois … parce que la tête du serpent moribond a été encore coupé … 😔 😢 😔

    Moussa Ag,… Ne pas voter ou bouter pour des cons et faire chier le monde dans la rue ou avec les armes n’est pas responsable …

    Un Peuple – Un But -Une Foire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here